close
  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 125

    Angélique Andthehord · Saturday, 16 April - 06:20 · 1 minute

Voilà, c'était la fin. La servante remit Berthe au lit et moi, il ne me restait plus qu'à dire « au revoir, Marie » mais je n'y arrivais pas. Plus que jamais, je désirais dire « merci, Marie ». Cette Marie qui avait été si gentille tout au long de l'histoire et qui était encore là, près de Berthe, pour la border tendrement comme faisait ma mère chaque soir ; ma mère qui avait tant fait pour moi, pour le spectacle, pour la fête et qui était encore là, à plier soigneusement ma robe rose à petits volants, au pied de mon lit, en attendant que je dise : « au revoir, Marie » pour pouvoir répondre : « dormez, mademoiselle ! » Allais-je tout fiche en l'air sur un coup de tête, au dernier moment, à la dernière réplique ? Bien sûr que non. Cela n'aurait été un remerciement pour personne, si j'avais cédé à cette fantaisie.

Je n'arrivais pas à faire comprendre cela à mon cœur. Il me criait une envie de dire merci comme jamais je n'en n'avais eu de toute ma vie.


extrait de : Réveil au sommet


#théâtre #spectacle #envie #mère #sentiments #jeu #sérieux #ton #interprétation #émotion #trouble #gratitude #famille #confiance