close
  • Hu chevron_right

    En Inde, 71 kilos de déchets extraits de l'estomac d'une vache

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 14:38 · 2 minutes

ANIMAUX - Une vache errante, soignée à la suite d’un accident sur une route du nord de l’ Inde , avait 71 kg de déchets dont beaucoup en plastique dans l’estomac, a déclaré le responsable de l’organisation qui a secouru l’animal.

Environ cinq millions de vaches errent dans les villes indiennes, la plupart ne se nourrissant que de déchets, plastique et métal compris, parmi les quantités qui jonchent les rues du pays.

Selon le refuge vétérinaire People For Animals Trust de Faridabad, dans l’État de Haryana, qui a soigné la vache découverte blessée sur une route la semaine dernière, un des vétérinaires a remarqué qu’elle souffrait aussi d’un problème de gaz dans l’abdomen.

Après quatre heures de chirurgie, qui n’ont pas permis de sauver l’animal, les vétérinaires avaient extrait de son estomac des clous, du plastique, des billes, du marbre entre autres, en tout 71 kg de déchets, a raconté le président de People For Animals Trust, Ravi Dubay. “Ce fut un choc pour nous”, a-t-il assuré.

“En treize années d’expérience, c’est la plus grande quantité de déchets que nous ayons jamais sortie d’une vache (...) cela a été très physique de tout extraire”.

Les précédents records, selon Ravi Dubay, tournaient autour de 50 kg.
“La vache est un animal particulièrement sacré pour nous, mais personne ne se préoccupe de leur existence. A chaque coin de rue, dans toutes les villes, elles mangent des déchets”, déplore-t-il.

Un animal sacré

Les vaches sont vénérées par la majorité hindoue du pays. Mais l’application des mesures strictes de protection des vaches, voulue par le gouvernement nationaliste hindou du premier ministre Narendra Modi, est à l’origine d’une augmentation du nombre de bovins errant en liberté. Les éleveurs ont pris l’habitude d’abandonner les animaux âgés ou infirmes plutôt que de les vendre à des abattoirs.

Le problème des vaches qui se nourrissent d’ordures “se retrouve dans toutes les villes de l’Inde, petites ou grandes”, indique Romula D’Silva, vice-présidente de la Karuna Society for Animals & Nature, une ONG dédiée à la protection animale et environnementale, dans l’État d’Andhra Pradesh. “Partout où des vaches errent dans les rues, vous pouvez être certains qu’elles sont pleines de plastique”, ajoute-t-elle.

Son organisation l’avait constaté il y a déjà une dizaine d’années, quand s’occupant de 35 vaches abandonnées, l’une d’elles était soudainement morte. L’examen post-mortem avait révélé une énorme quantité de plastique dans l’estomac, se souvient Romula D’Silva, les autres bovins examinés en contenaient autant.

Il n’existe pas de statistiques nationales sur le nombre de vaches qui meurent à cause des quantités de déchets ingérées. Mais selon des informations du Times of India datant de 2017, citant des responsables de services vétérinaires et des groupes de défense des animaux, environ 1000 vaches mouraient chaque année dans la seule ville de Lucknow.

À voir également sur Le HuffPost: Des chauves-souris décimées par la vague de froid au Texas

  • Hu chevron_right

    Une chasse à la météorite ce weekend dans le Lot-et-Garonne

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 14:37 · 2 minutes

Le ciel laiteux rempli de météorites près de la mer Baltique au nord de l

ASTRONOMIE - Avis aux astronomes amateurs : des battues sont organisées ce week-end dans le Lot-et-Garonne pour retrouver une météorite noire de 150 grammes, grosse comme un abricot, qui s’est écrasée samedi dernier à 22H43 vers Aiguillon, à 30 km d’Agen.

La chute a été enregistrée par les caméras de l’observatoire de la Ferme des Etoiles, basé à Mauroux dans le Gers, et piloté par l’association A Ciel Ouvert qui appartient au réseau Vigie-Ciel. Grâce à une centaine de caméras automatiques installées sur le sol français, ce réseau surveille en permanence la rentrée de météorites dans l’atmosphère.

Appels à témoins sur les réseaux sociaux, affichettes dans les communes concernées : la météorite du Lot-et-Garonne est déjà activement recherchée depuis le début de la semaine car elle peut apporter de précieux renseignements aux scientifiques.

Les météorites utilisées comme “indices”

“Les météorites sont des vestiges de la formation du système solaire et ont l’avantage de ne pas avoir évolué dans le temps contrairement à la surface de la terre”, explique Mickaël Wilmart, médiateur scientifique au sein de l’association À Ciel Ouvert. “On peut donc retrouver des indices, les ingrédients de la formation de notre planète il y a plus de 4 milliards et demi d’années”, précise-t-il à un correspondant de l’AFP.

On retrouve régulièrement des météorites en France mais “une météorite toute fraiche comme ça, tombée il y a juste quelques jours, n’a pas encore été altérée par l’environnement terrestre et renferme donc des informations très précieuses pour les scientifiques”, souligne Mickaël Wilmart.

Des “repérages” déjà en cours

A tel point que François Colas, astronome à l’Observatoire de Paris et directeur de recherche au CNRS, sera présent ce week-end lorsque les battues seront organisées près d’Aiguillon.“Depuis le début de la semaine, nous procédons à des repérages afin de préparer ces battues”, dit Mickaël Wilmart, mais les chances de la retrouver, vu sa taille, sont minces.

“C’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin (mais) on compte aussi beaucoup sur les riverains pour regarder dans leur jardin, sur le bord des chemins, ils pourraient tomber sur ce caillou tant désiré”.

Tous ceux qui souhaitent participer à ces battues peuvent s’inscrire sur le site vigie-ciel.org .

À voir également sur Le HuffPost : Météorite: une boule de feu illumine le ciel nocturne japonais

  • Hu chevron_right

    Pour le 8 mars, Madrid interdite les manifestations et ça fait bondir les féministes

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 14:34 · 2 minutes

Manifestation lors de la journée international des droits des femmes, le 8 mars 2019, à Madrid.

FEMMES - Madrid privé de célébration le 8 mars. En raison de la situation sanitaire, les autorités espagnoles ont annoncé jeudi 4 mars l’interdiction de toute manifestation pour la Journée internationale des droits des femmes à Madrid, qui est habituellement le théâtre de gigantesques marches le 8 mars. “J’ai pris la décision d’interdire, pour des raisons de santé publique, tous les rassemblements et manifestations car Madrid reste l’une des zones d’ Espagne ayant le plus fort taux d’infections” au Covid-19 , a déclaré devant la presse le préfet de Madrid , José Manuel Franco.

Cette décision a entraîné les vives critiques des organisations féministes . “Ils veulent nous faire taire, mais notre cri est déjà mondial”, ont écrit sur Twitter les représentants de la Commission du 8 Mars dans la région de Madrid. “Nous serons présents le 8 mars. Parce que la crise provoquée par la pandémie a affecté tout particulièrement les femmes , ont-ils ajouté, sans donner de précisions sur la forme que prendra leur mobilisation.

Membre du parti de gauche radicale Podemos , la ministre de l’Égalité, Irene Montero, a dénoncé “ceux qui veulent nier notre droit (à descendre) dans la rue”, tout en assurant qu’elle respecterait cette interdiction. Plusieurs ministres du Parti socialiste, qui gouverne en coalition avec Podemos, avaient appelé fin février à ne pas défiler en raison de la situation épidémiologique .

Un rendez-vous incontournable en Espagne

L’an dernier, la manifestation du 8 Mars avait rassemblé plus de 100.000 personnes dans la capitale espagnole. De nombreux membres du gouvernement de Pedro Sanchez , qui se revendique féministe, y avaient participé.

Trois avaient été testés positifs peu après, dont Irene Montero. Le 14 mars, moins d’une semaine après la marche, le pays décrétait l’un des confinements les plus stricts au monde pour freiner épidémie et un rapport de police publié en mai critiquait l’autorisation de cette manifestation au début de la pandémie, enflammant le débat politique.

En Espagne, le 8 mars est devenu un rendez-vous incontournable pour les féministes depuis 2018, lorsqu’une grève massive avait été suivie et des centaines de milliers de personnes avaient défilé dans les rues. Considérée comme pionnière depuis l’adoption de la loi de 2004 sur les violences de genre , l’Espagne compte un puissant mouvement féministe et dispose par ailleurs d’un observatoire public des féminicides .

À voir également sur Le HuffPost: À la marche du 8 mars, les happenings les plus marquants

  • Hu chevron_right

    Jean-Luc Godard termine deux scénarios et dira ensuite "au revoir au cinéma"

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 14:26 · 1 minute

Interview de Jean Luc Godard lors de l

CINÉMA - Après avoir soufflé ses 90 bougies en décembre dernier, Jean-Luc Godard annonce qu’il est l’heure de mettre fin à sa longue carrière de cinéaste . Dans un entretien livré à l’occasion de la 25e édition du festival international du film de Kerala, en Inde, ce mardi 2 mars, le réalisateur explique qu’il conclut ses deux derniers projets avant de s’accorder une retraite bien méritée.

“Je termine ma vie de films, ma vie de réalisateur, en finissant ces deux scénarios. Puis je dirai au revoir au cinéma”, a-t-il expliqué en anglais au cours de cette interview en visio. Après 70 ans de carrière, Jean-Luc Godard a révélé qu’il sortira d’ici peu ses deux derniers films: “Scénario”, qui sera diffusé sur Arte, et “Funny Wars”.

Interrogé sur la crise liée à la pandémie de Covid-19, Jean-Luc Godard a aussi comparé le virus au cinéma et à une forme de communication, une remarque qui a visiblement amusé la traductrice qui l’accompagnait durant l’entretien, bien qu’il n’ait pas souvent fait appel à ses services.

En avril 2020, lors d’une masterclass en Suisse à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne, le cinéaste revenait sur la disparition de nombre de ses confrères qui avaient participé à la Nouvelle Vague, dont Anna Karina, l’une de ses actrices préférées. “Ils me manquent parce qu’ensemble, on parlait vraiment” avait-il expliqué. Et d’ajouter, “On parle de la vie. Rohmer, Rivette, Truffaut et moi, on allait beaucoup au cinéma. On était une équipe.”

À voir également sur Le HuffPost : Joël Dicker quitte sa maison d’édition pour lancer la sienne

  • Hu chevron_right

    La statue de Trump dont les conservateurs raffolent a été fabriquée... en Chine

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 14:24 · 2 minutes

Plusieurs personnes posent avec une statue de l

ÉTATS-UNIS - L’information a de quoi faire sourire. Les 27 et 28 février dernier se tenait la réunion du CPAC , grand rendez-vous des conservateurs américains. Cette année, l’ancien président américain était venu lui-même pour y donner un discours très attendu , le premier depuis son départ de la Maison Blanche .

“Avec votre aide, nous reprendrons la Chambre des représentants, nous reprendrons le Sénat, et ensuite un président républicain fera un retour triomphal à la Maison Blanche, a-t-il déclaré dimanche 28 février. Je me demande bien qui ce sera”.

Et si Donald Trump était l’attraction n°1 du week-end, sa statue dorée habillée aux couleurs du drapeau américain était certainement la deuxième. Des centaines de soutiens républicains à l’ancien président se sont rués pendant deux jours sur cette statue pour prendre une photo souvenir.

“Tout est fabriqué en Chine”

Mais nos confrères de CNN et Politico ont remarqué un détail qui a son importance: la statue a en fait été fabriquée en Chine. Un élément assez surprenant quand on connait les prises de parole anti-Chine de Trump et la nature de ses relations avec le pays asiatique .

L’ancien président américain avait notamment accusé en février 2019 la Chine de “voler les emplois” des Américains. “Nous expliquons maintenant clairement à la Chine qu’après des années de ciblage de nos industries et de vol de notre propriété intellectuelle, le vol des emplois et de la richesse américains prend fin”, avait-il déclaré.

“Tout est fabriqué en Chine, a déclaré à Politico Jose Mauricio Mendoza, un des partenaires de l’artiste, créateur de la statue, Tommy Zegan. Je préfère être honnête parce que si je veux vendre ces statues, elles doivent être vraies”. CNN s’est même procuré des images de la statue en Chine.

Quelques jours plus tôt, le créateur de la statue avait déclaré à Politico que “l’œuvre d’art” avait été fabriquée au Mexique, où il réside. Mais c’était sans dévoiler un détail important: si la statue a visiblement bien été assemblée au Mexique, elle a en revanche été fabriquée dans l’usine de Shijiazhuang, à 300km de Pékin.

À voir également sur Le HuffPost: Le premier casino de Donald Trump démoli à l’explosif à Atlantic City

  • Hu chevron_right

    En Afrique du Sud, la police sur les traces d'une bande de crocodiles évadés

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 14:21 · 1 minute

En Afrique du Sud, la police sur les traces d

ENVIRONNEMENT - La police sud-africaine est à la recherche d’une dangereuse bande de jeunes crocodiles échappés d’un élevage dans le sud du pays, a-t-on ce jeudi 4 mars appris auprès des autorités.

Le nombre exact de ces crocodiles du Nil s’étant fait la malle à travers un trou dans le grillage de la ferme, située à plus de 150 km à l’est du Cap, reste à déterminer.

La police a mis en place une ”équipe dédiée” pour retrouver les reptiles mesurant entre 1,2 et 1,5 mètre de long, a affirmé CapeNature , service environnemental de la province.

L’éleveur s’est rendu compte mercredi matin “qu’il y avait un trou dans la clôture et qu’un nombre pour l’instant non déterminé de crocodiles s’étaient échappés”, a expliqué à l’AFP James-Brent Styan, porte-parole du ministère de l’Environnement de la province. Policiers, associatifs environnementaux, propriétaires terriens et fermiers “mènent des recherches” concentrées autour de la rivière Breede à proximité, a-t-il précisé.

Ils ont déjà récupéré 27 jeunes crocos.

Leur capture se fait grâce à des “pièges humains, à savoir des cages dans lesquelles sont placés des appâts, disposés le long de la rivière”, explique Razeena Omar, PDG de Cape Nature dans un communiqué.

À voir également sur Le HuffPost: En Australie, ce mouton secouru avec 35 kilos de laine sur le dos

  • Hu chevron_right

    La "black food" n'aura plus de secret pour vous grâce à ce compte

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 13:20 · 1 minute

CUISINE - Est-ce que George Washington Carver a réellement inventé le beurre de cacahuètes? Est-ce que saviez qu’Haïti était plus riche que les 13 colonies des États-Unis en 1700?

Tous ces faits historiques sont vulgarisés sur un compte TikTok . Depuis le mois d’avril 2020, KJ Kearney, alias “Black Food Fridays” sur les réseaux sociaux , traite de sujets liés au monde culinaire des Afro-Américains , comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus .

Avec ces “black food facts” de 30 secondes filmés en mode selfie, il redonne vie à la mémoire de certains plats, recettes à succès ou ustensiles de cuisine, en mettant en lumière son créateur. Ses contenus ne sont pas publiés à n’importe quel moment. Ils sont disponibles juste avant le week-end. L’objectif de l’Américain est d’inviter sa communauté à se tourner vers des restaurateurs proposant ce type de nourriture.

“Cela semble très altruiste, ce qui l’est, dans un sens. Mais c’est aussi très politique, car la seule façon pour ces restaurants de survivre est que les gens qui normalement n’y mangent pas se mettent à les fréquenter”, précise l’éducateur de Charleston au magazine Insider .

Aujourd’hui, le profil TikTok de Kearney réunit plus de 80.000 personnes. Ses vidéos sont visionnées en moyenne 20.000 fois.

À voir également sur Le HuffPost: Partager le repas avec les étudiants pendant le Covid, il raconte pourquoi c’est important

  • Hu chevron_right

    Contrairement à ce que PPDA a dit dans Quotidien, "un petit bisou dans le cou" est déjà problématique

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 12:27 · 4 minutes

PPDA était l

PPDA - Il s’exprimait pour la première fois sur un plateau télévisé depuis qu’il a été accusé de viol, et cette prise de parole n’est pas passée inaperçue. Invité de “ Quotidien ” mercredi 3 mars, Patrick Poivre d’Arvor a livré sa version des faits concernant les accusations de l’écrivaine Florence Porcel à son encontre.

Des accusations qui, selon l’ex-star du 20 heures de TF1, sont des “affabulations”. “Je n’ai jamais eu de rapports autres que professionnels, des rapports, je le crois, très cordiaux (...) Jamais je n’ai accepté une relation qui ne serait pas consentie”, a-t-il avancé face à Yann Barthès.

Le 18 février, on apprenait via des révélations du Parisien que le parquet de Nanterre avait ouvert une enquête préliminaire pour “viol” à l’encontre de PPDA, à la suite du dépôt de plainte de Florence Porcel, qui l’accuse de lui avoir imposé un rapport sexuel non consenti en 2004 et une fellation en 2009, dans un contexte d’emprise psychologique et d’abus de pouvoir. Des accusations niées par l’ancien présentateur .

“Jeu de la séduction”

Il réagit également dans “Quotidien” à certains témoignages ayant émergé depuis, relatant une certaine crainte de femmes ayant travaillé avec lui et préférant ne pas prendre l’ascenseur en sa compagnie . “Je le sais, que j’appartiens à une génération où la séduction, le jeu de la séduction a son importance (...) On séduit parfois sans le savoir parce qu’on a du pouvoir, ça arrive, ça arrive à tous les hommes politiques, etc. (...) Il n’y a rien de pire pour moi que de contraindre quiconque à quoi que ce soit, c’est une accusation qui me révolte, c’est pour ça que je sors de mes gonds”, a-t-il répondu.

Alors, lorsque Yann Barthès lui demande si finalement, son comportement, comme celui peut-être de beaucoup d’hommes de sa génération, ne correspond plus à l’époque, PPDA acquiesce... sans pour autant sembler prendre la mesure de ses propos.

“Des petits bisous dans le cou”

“Ce n’est pas impossible (...) Ce comportement où il y avait parfois des petits bisous dans le cou, parfois des petits compliments, ou parfois du charme ou de la séduction, ce comportement n’est plus accepté par les jeunes générations, ou par un certain nombre de jeunes générations. Si vous voulez mon avis, je le regrette, j’ai peut-être dragué, je n’ai jamais fait de drague lourde (...) Il est possible qu’aujourd’hui des femmes se sentent agressées ou ne vivent pas ça bien. Pour moi, une relation entre un homme et une femme ou entre deux hommes ou deux femmes ce sont des relations qui doivent être consenties”.

Problème: un “petit bisou dans le cou”, s’il n’est pas consenti, est loin d’être anodin. Même s’il n’est pas automatiquement considéré par la loi comme une agression sexuelle, il n’en reste pas moins problématique. D’après les articles 222-27 à 222-31 du Code pénal , “constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise”.

Harcèlement sexuel

En ce sens, un baiser forcé, non consenti, sur la bouche, les seins, les fesses ou entre les cuisses, est considéré comme une agression sexuelle et passible de cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. Il en est de même en ce qui concerne un attouchement sur ces mêmes zones. Mais le cou n’est pas concerné.

Parce qu’ils n’entrent pas dans ce cadre juridique au sens strict, ces “bisous dans le cou”, qui plus est s’ils sont donnés sur le lieu de travail, sont-ils moins problématiques? “Qui fait des bisous aux gens sur le lieu de travail? Ou à des gens qui n’ont pas donné leur consentement?”, s’interroge la militante féministe Caroline de Haas, auprès du HuffPost . “Cela vaut aussi pour les compliments. Qui peut croire un instant que plusieurs femmes vont témoigner de compliments qu’elles ont reçus en disant que c’est un problème? Quand on complimente dans le respect, que ça fait plaisir, on n’en fait pas un post sur un réseau social”, tempère-t-elle.

Par ailleurs, un bisou dans le cou, s’il s’accompagne d’un attouchement sur, par exemple, les seins ou le haut des fesses, sera considéré comme une agression sexuelle. S’il est accompagné d’une quelconque “intention sexuelle”, il pourra être qualifié de harcèlement sexuel. Ce n’est donc pas un geste anodin, quoi que semble en penser PPDA.

À voir également sur Le HuffPost: 4 conseils pour armer ses enfants contre les violences sexuelles