close
  • chevron_right

    Comment Meghan Markle veut aider les femmes à retrouver du travail après le Covid

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 5 August - 09:41 · 2 minutes

SOLIDARITÉ - Mercredi 4 août, la duchesse de Sussex Meghan Markle a marqué son 40e anniversaire avec une vidéo dans laquelle elle demande à ses amis d’aider les femmes à reprendre le travail après la pandémie.

Dans la courte vidéo que vous pouvez retrouver au-dessus , on peut voir l’ancienne actrice et épouse du prince Harry plaisanter avec la comédienne Melissa McCarthy, deux mois après avoir accouché de son deuxième enfant, Lilibet.

“Parce que je fête mes 40 ans , je demande à 40 amis de donner 40 minutes de leur temps pour aider à guider une femme qui se prépare à retourner sur le marché du travail”, dit ensuite la duchesse. “Je pense que si nous le faisons tous, et que nous consacrons 40 minutes à un geste de ce genre, cela provoquera un effet d’entraînement”, a-t-elle ajouté. Des millions de personnes à travers le monde ont perdu leur emploi en raison de la pandémie de Covid-19.

“Plus de 2 millions de femmes rien qu’aux États-Unis et des dizaines de millions dans le monde ont perdu leur emploi à cause du COVID, et je pense que si nous le faisons tous, et si nous nous engageons tous à consacrer 40 minutes à ce type de service, il peut y avoir des répercussions”, poursuit-elle avant de demander si son amie Melissa McCarthy est d’accord pour l’accompagner sur son projet. “Oui, quarante fois pour” lui dit-elle enjouée.

Meghan Markle s’engage pour les petites filles

Dans la vidéo, on peut voir à un moment le prince Harry jongler. Le couple habite désormais une région huppée de Californie , près de certaines des célébrités américaines les plus riches. Après avoir annoncé qu’ils quittaient la famille royale britannique, Harry et Meghan avaient accordé en mars de cette année un entretien-choc à l’animatrice de télévision Oprah Winfrey .

Entre autres révélations explosives, ils rapportaient qu’un membre de la famille royale, qu’ils ne nommaient pas, s’était inquiété de la couleur de peau qu’aurait leur fils Archie, avant sa naissance, sa mère étant métisse. Depuis, le prince Harry a annoncé qu’il publierait fin 2022 des mémoires retraçant ses “erreurs” et les “leçons qu’il a apprises”, selon sa maison d’édition.

Et la fondation Archewell, gérée par Harry et Meghan Markle, a annoncé que cette dernière produirait pour Netflix une série animée pour encourager les jeunes filles à s’émanciper, inspirée de personnages féminins qui ont marqué l’Histoire. Ils ont aussi signé de lucratifs partenariats avec les plateformes Netflix et Spotify.

À voir également sur Le HuffPost: Meghan Markle “dévastée” par les divisions raciales aux États-Unis