close
  • Hu chevron_right

    Les NFT Profiles de Twitter ont mis Elon Musk en colère

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 22 January - 15:15 · 3 minutes

Après une annonce de Twitter sur les NFT, Elon Musk s

TECHNO - Pour le Béotien, c’est une avancée au mieux parfaitement quelconque... mais pas pour Elon Musk . Jeudi 20 janvier, Twitter a annoncé que certains de ses utilisateurs premium pourraient désormais afficher leurs précieux NFT en guise de photo de profil.

Plus précisément, les utilisateurs iOS de Twitter Blue -une version payante et améliorée du réseau social pour l’heure disponible uniquement dans certains pays anglo-saxons-, pourront montrer qu’ils possèdent l’une de ces œuvres d’art numériques uniques dont le certificat de propriété est stocké de manière inviolable grâce à la blockchain . Un peu comme si vous affichiez la Joconde sur votre porte d’entrée en somme.

Pour ce faire, il leur suffira de connecter leur compte à leur portefeuille virtuel pour afficher comme photo de profil l’image numérique qu’ils possèdent. Laquelle sera affichée dans un hexagone et non plus dans un cercle comme pour le commun des mortels.

De la même manière que certains utilisateurs reconnus du réseau social disposent d’un badge de couleur bleu à côté de leur nom pour certifier de leur identité, ces heureux utilisateurs de Twitter Blue pourront montrer instantanément qu’ils possèdent un ou des NFT (pour Non-Fungible Tokens , ou “jetons non fongibles ” en français).

Une nouveauté relativement logique de la part d’un réseau fondé par l’un des plus fervents défenseurs des cryptomonnaies et de la blockchain , Jack Dorsey. En effet, depuis que ces technologies se développent, Twitter n’a eu de cesse de s’y intéresser.

Et cela n’a pas l’air de plaire à Elon Musk. Le milliardaire, notamment à la tête de Tesla et de SpaceX, connu pour jouer avec les nerfs de certains amateurs des cryptomonnaies en usant de son influence pour en faire varier les cours et pousser une monnaie virtuelle “gag”, a ainsi qualifié l’initiative d’”énervante”.

Dans un second message, Elon Musk ajoute: “Twitter mobilise des ressources en ingénierie pour ces conneries alors que des arnaqueurs spécialisés en cryptomonnaies s’amusent à spammer chaque message?!”

En effet, alors que le marché des cryptomonnaies et par extension des NFT attire de plus en plus de spéculateurs de toutes tailles, les arnaques se multiplient. L’identité d’Elon Musk a notamment été usurpée par des escrocs, qui se sont servi de ce coup pour faire monter le cours de certaines monnaies virtuelles. Selon les autorités boursières américaines , cette manœuvre a coûté des millions d’euros bien réels à ses victimes.

Il n’en reste pas moins que le discours d’Elon Musk sur Twitter a été dénoncé par certains, qui n’ont pas manqué de lui rappeler que sa propre entreprise Tesla accepte désormais les paiements dans une monnaie virtuel, le dogecoin , qu’il a lui-même participé à rendre attractive financièrement.

À voir également sur L e HuffPost : Les NFT expliquées en 3 minutes