close
  • Li chevron_right

    Sortie de Grails 5.0.0

    news.movim.eu / LinuxFRJournaux · Wednesday, 13 October - 17:48 · 1 minute

Grails est un framework applicatif à l’ancienne, utilisant le langage Groovy (donc la JVM) et basé sur Spring Boot. À l’inverse des frameworks type "Microservice", beaucoup de dépendances sont incluses par défaut, aidant à la mise en route rapide. L’injection de dépendance est faite à la compilation en utilisant Micronaut (qui est un Microservice) depuis la version 4. La persistance des données est réalisée par Gorm, qui permet d'utiliser Hibernate, GraphQL, Cassandra ou MongoDB.

Le principe de Grails est “convention over configuration”. Le rôle d’une classe sera déterminé par son répertoire. Une telle classe sera dite “artéfact” dans la terminologie de ce framework.

Exemples d’artéfacts :
- job pour planifier des tâches, les classes seront définies dans le répertoire job ;
- service classes qui s’instancient automatiquement et peuvent être injectées dans d’autres artéfacts ;
- controllers pour grouper les actions accessibles depuis le Web (petit goût de MVC);
- domain pour les objets persistants utilisés par Gorm ;
et d’autres.

On peut utiliser le langage Java si besoin, mais l'annotation de classe @GrailsCompileStatic offre déjà de bonnes performances.

Les applications Grails utilisent depuis la version 3 Gradle pour la gestion du build et des dépendances.

La version 5.0.0 est une mise à niveau des principales dépendances : passage à Groovy 3.0.7, gradle 7.2, Gorm 7.1, Micronaut 3 pour l’injection. Les versions testées de l’OpenJDK vont du 1.8 à la version 14. Le support de la version 17 du Jdk sera effectif avec Groovy 4, donc pour on sait pas vraiment quand.

J’allais oublier de préciser que la source d’inspiration plus ou moins évidente est RoR (Ruby on Rails).

Grails (page en anglais)
page de Gorm
Guide utilisateur en anglais

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur