close
  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 60

    Angélique Andthehord · Wednesday, 27 July - 19:29

- Pourquoi tu l'chasses ? insista mon père sur un ton réprobateur.

- Parce que ! j'en ai marre, moi. Il est tout l'temps méchant. Même, un jour, il a dit que c'est lui qui a fait mourir Pépère et qu'il allait faire mourir toute la famille autour de moi.

- Qu'est-ce que c'est qu'ces histoires ? C'est des bêtises, ça. C'est juste un petit enfant qui raconte n'importe quoi pour se rendre intéressant, pour que tu fasses attention à lui. Tout c'qu'y veut, c'est qu'tu l'écoutes.


extrait de : Le Fantôme


#copain #contrariété #magie #peur #enfant #problème #père #confiance #méchant #émotion #imagination #conflit #Amoureux #fantôme #embêtement #rouspétances #chamailleries #ennui

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 58

    Angélique Andthehord · Monday, 25 July - 19:31

« Mort, Nicolas ? bredouillai-je. Mais quand ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Comment ça s'fait qu't'es au courant ? Tu l'connaissais ?

- Non, moi, j'en sais rien mais si tu dis qu'c'est un fantôme, c'est que tu le perçois comme étant mort, continua mon père sur le même petit ton délicat.

- Mais non ! m'exclamai-je, c'est une blague. J'le surnomme le Fantôme parce qu'il aime pas que j'l'appelle comme ça mais il est pas mort, j'crois pas. J'ai pas l'impression d'le voir dans la mort. Il a l'air en pleine forme, en tout cas. Même, quand il a ses p'tits nerfs, y rouspète : "Chuis pas un fantôme ! J'existe et je m'appelle Nicolas !" »


extrait de : Le Fantôme


#copain #personnage #enfant #problème #père #confiance #émotion #imagination #conflit #Amoureux #fantôme #surnom #embêtement #rouspétances #chamailleries #ennui

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 50

    Angélique Andthehord · Friday, 15 July - 15:59

Alors, Dieu veut créer un rêve qui demeure, qui continue à exister après s'être réveillé et en être sorti. Moi, je ne pouvais pas le faire pour de vrai, je ne suis pas le vrai Dieu et mon réveil n'allait jamais me ramener qu'à la réalité mais le temps du rêve, je pouvais l'imaginer et continuer le voyage.

Et voilà qu'un personnage de rêve inventé par Dieu est toujours là, devant Dieu, alors que Dieu s'est réveillé de ce rêve parce qu'il n'en voulait plus. Ce personnage se révèle donc comme une contrariété. Dieu veut réintégrer en lui, parce qu'il n'en veut plus, un rêve qu'il a créé pour continuer à exister après son réveil.

Ce rêve est conçu pour subsister malgré tout et malgré la volonté même de Dieu de l'anéantir. C'est Lucifer.


extrait de : Les lumières du temple


#copain #contrariété #jeu #règles #personnage #peur #problème #réveil #destinée #responsabilité #mission #rêve #Dieu #divinité #Création #émotion #imagination #dualité

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 49

    Angélique Andthehord · Thursday, 14 July - 17:58

Quoi de plus universel ? Finalement, la première chose qui nous est offerte, quand on entre dans le monde des rêves, c'est de faire l'expérience de l'essence divine. Je suis Dieu, maître de la création.

La création, au départ, elle se résume à que dalle. On invente les rêves qu'on veut ; ou qu'on ne veut pas, si les émotions l'emportent. De toute façon, une fois qu'on est pris au jeu à l'intérieur du rêve, les émotions finissent toujours par l'emporter. Alors, on efface tout et il ne reste plus rien.


extrait de : Les lumières du temple


#contrariété #attente #jeu #règles #perdant #personnage #problème #confiance #déco #temple #réveil #rêve #Dieu #concentration #divinité #Création #émotion #imagination #dualité

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 44

    Angélique Andthehord · Friday, 8 July - 17:12 · 1 minute

C'était terrifiant mais, curieusement, je n'avais pas peur pour moi-même. On aurait dit que ma dernière avait sonnée, que j'étais tombée dans un piège dont aucune fille ne ressort indemne mais c'est pour les autres filles que j'avais peur, comme si le danger était plus grand pour les autres que pour moi.

Je n'en menais pas large tout de même, me sentant victime d'une violence collective qui se faisait d'autant plus virulente que je restais sans réaction. J'essayais de mettre de l'ordre dans mes pensées : j'étais dans les hauteurs du temple ; j'étais au milieu des vautours pour avoir été fidèle à mon mari ; j'étais dans la vision pour avoir obéi à mon père. Je n'avais rien à me reprocher, mon âme était pure. Il ne pouvait - il ne devait - rien m'arriver.

Du coup, je criai, pour être entendue au milieu du tumulte :

« J'ai rien fait d'mal ! Si j'meurs, vous devrez en répondre. »

À ces mots, les vautours prirent peur et me lâchèrent.


extrait de : Le chuchotement des gargouilles


#contrariété #vision #magie #peur #problème #père #confiance #instructions #temple #monstres #démons #vautours #agression #terreur #menace #obéissance #émotion

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 41

    Angélique Andthehord · Tuesday, 5 July - 18:47

« T'es pas mon mari ! me défendis-je.

- Mais si, chuis ton p'tit mari. Viens, suis-moi ! »

Me tenant par les mains, il m'attirait toujours vers lui en se reculant lui-même. On aurait dit qu'il me faisait parcourir une distance dans les airs et j'avais peur.

« Où tu m'emmènes ?

- Dans ma chambre. Viens ! on s'ra bien.

- T'es pas mon mari ! »

m'exclamai-je en résistant de toute la force de ma volonté pour l'empêcher de m'emmener ; ce qui le poussa à changer de discours.

« Mais non, je sais bien qu'chuis pas ton mari mais c'est pas grave. Viens ! on fait semblant. »

Apeurée, je me débattis et résistai :

« Lâche-moi ! T'es pas mon mari. J'veux pas t'suivre. Au secours ! »

hurlai-je à tout vent.


extrait de : Le chuchotement des gargouilles


#contrariété #vision #personnage #magie #peur #problème #agression #terreur #menteur #méchant #mari #prédateur #enlèvement #destinée #responsabilité #émotion

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 128

    Angélique Andthehord · Wednesday, 20 April - 14:51

Nani, ayant remarqué mon égarement, était restée auprès de moi. Elle me mena sur le devant de la scène où nous attendaient notre père, notre mère et notre frère ; sous les applaudissements du public devant lequel nous nous donnâmes la main.

C'est à mon père que revint la fierté de dire :

« La pièce que nous avons eu l'honneur d'interpréter devant vous ce soir est d'Eugène Labiche et s'intitule "La fille bien gardée". »

Nous saluâmes sous les applaudissements nourris d'un public conquis, au réveillon du jour de l'an chez tonton Frédéric, sur le plus beau sommet du bonheur.

Désormais, il ne me restait plus qu'à descendre de la montagne à cheval.

Youpi ! Youpi ! Yé !


extrait de : Réveil au sommet


#théâtre #spectacle #père #mère #sentiments #émotion #fête #réveillon #public #frère #sœur #joie #bonheur #gratitude #famille #confiance #sommet #réussite

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 127

    Angélique Andthehord · Tuesday, 19 April - 12:43

Ça y était, j'avais terminé. J'avais réussi.

Allongée dans mon lit, j'entendais les dernières répliques de la pièce, j'entendais les rires du public. Je me laissais bercer, comme chaque soir, par les voix paisibles et apaisantes de mes proches, ces grands qui faisaient le nécessaire pour que moi, petite, je ne manque de rien… quand, soudain, le rideau de mon baldaquin fut tiré et ma mère parut devant moi. Ce n'était pas prévu. Que se passait-il ? Un accident ?

« Angélique ! »

murmura-t-elle en me secouant.

Qui est Angélique ?

« Tu viens saluer ! »

ajouta Nani qui se tenait là ; tandis que je me réveillais du sommeil dans lequel j'avais glissé par inadvertance.

Angélique et Berthe s'échangèrent un regard, Berthe retourna dans son monde et moi, Angélique, je me levai.


extrait de : Réveil au sommet


#théâtre #spectacle #mère #sentiments #sérieux #émotion #trouble #sœur #gratitude #famille #confiance #sommet #réussite