close
  • Do chevron_right

    Déchets #10 Brûler les déchets nucléaires

    alt.movim.eu / DoseEquivalentBanana · Sunday, 20 February - 22:17 · 6 minutes

Introduction

Non, on ne fera pas de réacteur capable de « brûler », ni de recycler les déchets radioactifs. Telle que l’on connaît la physique, ce n’est pas possible. Pourtant, beaucoup semblent y croire. D’où ça vient ? Est-ce qu’il y a une part de vérité ? On peut VRAIMENT pas ?

J’ai fait ce billet court (le thread initial tient en 25 tweets 😎 ) parce que j’ai déjà développé de nombreuses thématiques abordées sur ce blog. N’hésitez pas à ouvrir les liens pour approfondir, mais vous devriez comprendre les grands enjeux de ce thread sans rentrer dans les détails non plus !

Fusion nucléaire

On va tuer rapidement une première fausse idée reçue : la fusion. Non, la fusion n’aura aucune interface avec nos déchets issus de la fission nucléaire (réacteurs électrogènes, de recherche, navals, cycle du combustible, médical, armement…).

Certes, la fusion nucléaire utilise du tritium, que l’on retrouve aussi en grande quantité dans le combustible nucléaire usé (cf. Des histoires de tritium et L’eau contaminée au tritium de Fukushima ). Mais des quantités faibles, qu’il serait sans intérêt d’aller chercher dans les déchets.

D’autant plus que le tritium, en France, est en large partie rejeté, et le reste joue un rôle complètement anecdotique dans le volume et la dangerosité des déchets. Bref, la fusion produira moins de déchets radioactifs, oui, mais ne réduira aucunement ceux déjà produits.

Neutrons rapides

Maintenant, la vraie confusion : les surgénérateurs, type Phénix / Superphénix / Astrid. Et là, ça va se compliquer, attention. Enfin, on va essayer de faire simple quand même ; si vous voulez la version complète, c’est ici : Astrid et la filière sodium .

Combustible usé

Les assemblages de combustible (on en parlait plus en détails ici : Cycle #4 La fabrication du combustible ), après usage, ça ressemble aux assemblage frais : des gaines, des grilles, des raidisseurs, des ressorts.

Et puis, dans la gaine, la matière nucléaire. Bon, tous ces éléments métalliques structurels et les gaines, c’est contaminé, c’est activé (rendu radioactif par l’irradiation), ça fera (en France) des déchets de M oyenne a ctivité à vie l ongue (MAVL). On y reviendra.

Et la matière nucléaire, à l’intérieur, de 96% d’uranium 238 et 4% d’uranium 235, c’est devenu :

  • 95% d’uranium (relativement peu irradiant, demi-vie très longue),
  • 1% de plutonium (moyennement irradiant, demi-vies moyenne à longue selon les isotopes),
  • 4% de fragments de la fission, les produits de fission (extrêmement irradiants, demi-vies relativement courtes – quelques siècles – pour la majorité mais longues à très longues pour quelques isotopes).

À l’exception des produits de fission, cette matière est valorisable : le plutonium présente un extrême potentiel énergétique, et l’uranium, moyennant ré-enrichissement, peut être réutilisé. Encore faut-il séparer tout ça.

Et… Dans la plupart des pays nucléaires, rien n’est fait. Après usage, l’assemblage combustible, dans son ensemble, est un déchet. Très radioactif, à longue vie, et merde au potentiel énergétique des 96% de matière valorisable. C’est notamment le cas aux USA.

À l’autre extrémité du spectre, en France, on est leaders dans le traitement/recyclage : Cycle #7 Recyclage, MOx, URT et URE . C’est-à-dire que l’assemblage combustible usé, on va le découper, on va dissoudre la matière nucléaire, et on va avoir deux flux. L’un, solide, est composé des gaines, des embouts, des éléments structurels. On sèche, on compacte, dans un fût et hop -> Déchet MAVL. L’autre, liquide, c’est un jus d’uranium, plutonium et produits de fission.

On va extraire les deux premiers, les séparer, et on se retrouve alors avec trois nouveaux flux.

  1. Le plutonium, qu’on va envoyer dans une usine de recyclage pour refaire du combustible nucléaire,
  2. L’uranium, recyclable, autrefois recyclé, et bientôt à nouveau recyclé,
  3. Et les produits de fission qu’on va sécher, calciner, puis vitrifier : on aura donc les déchets de H aute A ctivité à V ie l ongue, HAVL.

Identification des déchets

En France, quand on parle des déchets radioactifs, on sous-entend souvent {MAVL + HAVL}. Ce sont eux qu’on prévoit de stocker en grande profondeur. C’est le projet Cigéo. Les autres déchets sont en quantités bien plus grandes mais bien moins radioactifs et essentiellement à « vie courte », donc on en parle moins. Passons.

Que retenir de tout ça ?

En France, quand on parle de déchets, on parle de ce qui reste après séparation des matières réutilisables. On parle en fait de « déchets ultimes », de résidus pour lesquels il n’existe aucune perspective de réutilisation.

Les réacteurs à neutrons rapides

Et donc, les surgénérateurs dans tout ça ? Ben en fait, le combustible recyclé, qu’il soit au MOX ou à l’uranium ré-enrichi (URE), on ne le traite pas une deuxième fois. On parle de mono-recyclage. Ce sont des limites techniques qu’on peut un peu repousser… Mais il y a quand même des limites. Donc en l’état actuel, le MOX usé, l’URE usé, ils sont destinés à devenir des déchets dans leur intégralité, sans traitement, comme le combustible de base aux USA.

Et c’est là qu’interviennent les surgénérateurs : Cycle #8 Une perspective d’évolution à long terme .

Dans des surgénérateurs, on peut « multi-recycler ». Recycler le MOX et l’URE, encore et encore. Et donc n’avoir à chaque fois que les petits volumes de MAVL et HAVL qui forment des déchets, jamais le combustible dans son intégralité.

Aujourd’hui, c’est le scénario qui fait encore référence en France. Donc le combustible usé (ordinaire, MOX ou URE) n’est pas classifié « déchet » mais bien « matière valorisable ». En conséquence, ce qu’on appelle déchet n’est pas valorisable, même en surgénérateur.

Ce qui doit aujourd’hui aller à Cigéo n’a de toute façon, à quelques détails près (pas l’objet ici), aucune autre perspective : Déchets #5 Les alternatives au stockage géologique .

Donc ne croyez pas que ces réacteurs nous libéreraient du souci des déchets.

Ils aident énormément en permettant de valoriser le valorisable, mais tout n’est pas valorisable. Par contre, laissez dire les anglo-saxons : chez eux, tout le combustible est déchet… Et donc les surgénérateurs permettraient bien de réutiliser les déchets. Mais ils auront des déchets résiduels, quoi qu’il en soit.

Si l’on voulait pouvoir brûler nos réacteurs en neutrons rapides… Il faudrait officiellement abandonner ces derniers. Alors, le MOX usé, l’URE usé, l’uranium de retraitement, l’uranium appauvri, le plutonium… sans perspective de recyclage, devraient alors être requalifiés en déchets. Et une fois ceci fait, les réacteurs à neutrons rapides pourraient être qualifiés de solution pour « brûler » ces déchets. Ça vous paraît absurde, comme raisonnement ? Je pense que ça l’est. Mais également que c’est ce dont certains politiciens sont capables.

On était en plein cortège trans à la Marche des Fiertés lyonnaise 🏳️‍🌈, Cat nous raconte l'histoire de la mascotte trans de Linux 🦊, puis Tiphaine découvre une blague mythologique planquée dans le jeu Hadès 📚

Présent-es : Niléane ( @Nildeala ), Tiphaine , Cat , Merry ( @Merry_wicce ), et Malley .

Durée : 1 heure 2 minutes

Liens et ressources mentionnées

Musique

Chapitres

  • 00:00:00 - Useless Lesbian ?
  • 00:03:06 - Introduction et performance live
  • 00:06:25 - Cortège trans à la Marche des Fiertés, Lyon 2021
  • 00:19:26 - Merry a laissé tomber son genre
  • 00:21:15 - Xenia, la mascotte trans alternative de Linux
  • 00:27:11 - The Orion Experience, Polyamour et Dionysos
  • 00:28:31 - Une blague mythologique
  • 00:37:36 - Musique : Cult of Dionysus - The Orion Experience
  • 00:40:42 - Jeux de rôle, et la Free Kriegsspiel Revolution
  • 00:49:39 - 'Nervure', le projet d'écriture de Merry
  • 00:54:09 - Conclusion et cadeau d'anniversaire
  • 00:58:38 - Drama
  • St chevron_right

    Octet Vert #10 Laetitia Vasseur

    news.movim.eu / Standblog · Saturday, 8 May, 2021 - 10:08 · 1 minute

Cette semaine, je reçois Lætitia Vasseur, déléguée générale et co-fondatrice de l’association Halte à l’Obsolescence Programmée. HOP a réussit à faire que l’obsolescence programmée soit un délit. Pour ceux qui l’ignorent, l’obsolescence programmée, c’est la « stratégie des industriels pour réduire délibérément la durée de vie des produits pour en renouveler l’achat ». Pour Lætitia, c’est le fait que les produits ne sont pas conçus pour durer longtemps, ni pour être réparables. On y discute des 3 types d’obsolescence (technique, logicielle, psychologique) et les impacts négatifs qui vont avec (pollution, surconsommation, gaz à effet de serre et gaspillage des ressources abiotiques pendant la fabrication de produits neufs). Hop agit aussi en fédérant les consommateurs, en donnant des conseils pour faire durer les équipements, en faisant du plaidoyer en influençant les lois et les normes en France et en Europe pour faire que les produits durent plus longtemps. Il arrive que HOP agissent en justice quand des cas d’obsolescence programmée sont découverts et documentés. Le dernier pan de leur action se fait avec les industriels pour créer des écosystèmes vertueux qui apportent une réponse économie en allant vers l’économie circulaire. Les informaticiens apprécieront le passage sur ce qu’ils peuvent faire en décorrélant les applications de sécurité des mises à jour dites « de confort » qui ont tendance à ralentir le matériel. Autre possibilité, s’engager à ce que le logiciel soit maintenu sur les matériels anciens le plus longtemps possible.

Où écouter cet épisode ?

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Pour les rebelles, les barbus, les partisans du old school , ceux qui écoutent des podcasts en ligne de commande, le fichier MP3 est disponible !

Les bons liens de Lætitia

  • wifi_tethering open_in_new

    This post is public

    standblog.org /blog/post/2021/05/07/Octet-Vert-10-Laetitia-Vasseur

  • Pl chevron_right

    Journal du hacker : Liens intéressants Journal du hacker semaine #10

    news.movim.eu / PlanetLibre · Sunday, 14 March, 2021 - 23:01 · 1 minute

Pour la 10ème semaine de l'année 2021, voici 10 liens intéressants que vous avez peut-être ratés, relayés par le Journal du hacker , votre source d’informations pour le Logiciel Libre francophone !

logo-journal-du-hacker.png

Pour ne plus rater aucun article de la communauté francophone, voici :

De plus le site web du Journal du hacker est « adaptatif (responsive) ». N’hésitez pas à le consulter depuis votre smartphone ou votre tablette !

Le Journal du hacker fonctionne de manière collaborative, grâce à la participation de ses membres. Rejoignez-nous pour proposer vos contenus à partager avec la communauté du Logiciel Libre francophone et faire connaître vos projets !

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ces articles ? N’hésitez pas à réagir directement dans les commentaires de l’article sur le Journal du hacker :)

Gravatar de Journal du hacker
Original post of Journal du hacker .Votez pour ce billet sur Planet Libre .

Articles similaires

  • Li chevron_right

    Bash Beginner Series #10: Automation With Bash

    pubsub.slavino.sk / linuxhandbook.com · Thursday, 3 September, 2020 - 04:30 edit

You’re either the one that creates the automation, or you’re getting automated.

Značky: #Linux

  • chevron_right

    Liens de la semaine – LDS #10 : Faire son levain, StopCovid, Windows Defender, apprendre l’assembleur …

    news.movim.eu / Korben · Tuesday, 21 April, 2020 - 20:36 · 1 minute

Liens de la semaine

Et de 10 ! Déjà 10 semaines que je vous propose ma sélection de liens de la semaine, et plus de la moitié tournés en cellule de dégrisement confinement. L’air de rien ça commence à durer cette histoire.

Bon la semaine dernière j’avais paré au mieux avec l’ordinateur en rade et cette semaine il y a du mieux. La machine est revenue, mais pas encore la config micro donc il faudra mettre un peu de volume. Mais tout devrait être corrigé d’ici la semaine prochaine.

Je vous partage tout ce qui m’a interpellé sur ces 7 derniers jours : quelques liens relatifs au Covid, le télescope Cheops, comment modifier un flux réseau à la volée, Windows Defender et ses plantages, la couverture des réseaux Internet fixes par l’Arcep, le tatouage de nos téléphones (sapudukul cette histoire) et même une technique pour se passer le poivre en mode distanciation sociale. Parce que le poivre c’est important.

Voilà de quoi vous occuper environs 45 minutes, pas besoin de me remercier, je sais que vous tourner en rond sans savoir quoi faire 😉 Et si vous êtes attentif, je lâche peut-être un petit scoop. Juste peut-être.

Et si vous ne voulez pas rater mes prochains best of de liens, allez vite vous abonner à ma chaine YouTube et activez le gong pour être prévenu à chaque nouvelle vidéo. Parait qu’à chaque nouvel abonné c’est un ornithorynque qui est sauvé en Égypte. Si si.

KorbensBlog-UpgradeYourMind?d=yIl2AUoC8zAKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=924I1965GYM:M9sm8ZoMcEM:D7DqB2pKExkKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=924I1965GYM:M9sm8ZoMcEM:GG6oivYVkFsKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=qj6IDK7rITsKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=924I1965GYM:M9sm8ZoMcEM:gIN9vFwOqvQKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=7Q72WNTAKBA
  • Ac chevron_right

    écoute confinée - Quarantine Listening #10

    pubsub.movim.eu / acousmatique · Thursday, 26 March, 2020 - 10:30

Jean VOGUET | « Peuples du Monde »

(2005) 29:50

  • Jean VOGUET | « Peuples du Monde »

    Like a choir from our planet, « Peuples du Monde » is a synthesis of my « instants sonores » series. A tribute to traditional vocal music of different ethnicities realized in re-sculpting and/or rep

  • wifi_tethering open_in_new

    This post is public

    nl.movim.eu

  • favorite

    4 Like

    acousmatic, CRANE lab, ulixes, acousmatic