close
  • chevron_right

    Le décevant (mais prévisible) résultat de la consultation citoyenne sur la "République Numerique"

    rydroid · Friday, 4 December, 2015 - 19:36 edit · 1 minute

La loi miettes ou République Numérique (de Axelle Lemaire) a été vidée des propositions intéressantes sur les sujets les plus importants (renforcement de la vie privée, le juge judiciaire pour le renseignement, #LogicielLibre, #DomainePublic, suppression de la Hadopi, #DroitDePanorama, etc), et les justifications ne sont pas forcément convaincantes. http://www.numerama.com/politique/133686-la-loi-numerique-ou-quand-le-gouvernement-repond-a-obi-wan-kenobi.html http://www.nextinpact.com/news/97589-le-gouvernement-ne-veut-pas-imposer-chiffrement-bout-en-bout-dans-loi-lemaire.htm

Voulant aller loin dans l’écoute des citoyens (en n'en tenant peu compte dans un cas et en le faisant d’une manière disproportionnée dans un autre), le gouvernement a fait un questionnaire de satisfaction. Il y a une question ouverte : “Que faut-il améliorer selon vous pour la prochaine fois ?”. Vous pouvez vous inspirez de ma réponse (que je publie comme le reste de ce message sous licence Creative Commons 0) :

  • Prendre beaucoup plus en compte l’avis des citoyens
  • JavaScript non obligatoire pour participer
  • Aucun ressource tierce nécessaire pour participer
  • Aucune inscription nécessaire pour participer
  • Utiliser une moyen décentralisé et utilisable sans aucun logiciel non libre
  • Prendre en compte la jurisprudence (comme la décision du 8 avril 2014, dite Digital Rights Ireland)
  • Permettre aux citoyens de voter d’une manière fiable, vérifiable par tous (ce qui n’est pas le cas du vote électronique) et anonyme sur le texte lui-même
  • Ne pas passer par un tiers pour le questionnaire de satisfaction
  • Proposer le questionnaire de satisfaction d’une manière chiffrée