close
  • Ar chevron_right

    Free Software Foundation and RMS issue statements on Stallman’s return

    news.movim.eu / ArsTechnica · Yesterday - 21:59

RMS at LibrePlanet 2019, approximately six months before his resignation from the FSF

Enlarge / RMS at LibrePlanet 2019, approximately six months before his resignation from the FSF's Board of Directors. (credit: Ruben Rodriguez )

The Free Software Foundation's board of directors issued a statement today regarding the controversial return of Richard M. Stallman (RMS) to its ranks, alongside a statement of Stallman's own.

The controversy in brief

RMS has never been known for personal tact or diplomacy, but his 2019 decision to defend MIT computer science Professor Marvin Minsky was the beam which broke the camel's back. Minsky was a sometime associate of notorious pedophile and trafficker Jeffrey Epstein; Epstein's survivors Virginia Giuffre stated under deposition that she had been directed to sleep with Minsky when she was 17.

In the attempt to defend Minsky, RMS declared it "morally absurd" to call statutory rape "rape," and he spun an elaborate scenario regarding the likelihood that Giuffre—whom RMS had never met—would have "appeared entirely willing" to Minsky.

Read 15 remaining paragraphs | Comments

index?i=U_GiD1t6254:a4LoSg-f99Q:V_sGLiPBpWUindex?i=U_GiD1t6254:a4LoSg-f99Q:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Ar chevron_right

    Red Hat withdraws from the Stallman-led Free Software Foundation

    news.movim.eu / ArsTechnica · Monday, 29 March - 18:45

sad penguin

Enlarge

Last week, Richard M. Stallman—father of the GNU Public License which underpins Linux, and a significant part of the user-facing software which initially accompanied the Linux kernel—returned to the board of the Free Software Foundation after a two-year hiatus due to his own highly controversial remarks about his perception of Jeffrey Epstein's victims as "entirely willing."

As a result of RMS' reinstatement, Red Hat—the Raleigh, North Carolina-based open source software giant which produces Red Hat Enterprise Linux—has publicly withdrawn funding and support from the Free Software Foundation:

Red Hat was appalled to learn that [Stallman] had rejoined the FSF board of directors. As a result, we are immediately suspending all Red Hat funding of the FSF and any FSF-hosted events.

Red Hat's relatively brief statement goes on to acknowledge an FSF statement on board governance which appeared on the same day:

Read 10 remaining paragraphs | Comments

index?i=FMNF7JjkD84:33UE4DgyK6w:V_sGLiPBpWUindex?i=FMNF7JjkD84:33UE4DgyK6w:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Nu chevron_right

    Pourquoi le retour de Richard Stallman agace le monde du logiciel libre

    news.movim.eu / Numerama · Friday, 26 March - 17:46

Que se passe-t-il avec Richard Stallman ? Depuis une semaine, cette figure du logiciel libre est contestée. En cause, son retour à un poste de direction à la FSF, sur fond d'affaire Epstein. [Lire la suite]

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo !

L'article Pourquoi le retour de Richard Stallman agace le monde du logiciel libre est apparu en premier sur Numerama .

Happy Free Software Day!

#iloveFS

  • favorite

    2 Like

    littleme , Arne

  • 1 Comments

  • 14 February DebXWoody

    Es sind einfach zu viele,...

  • Ko chevron_right

    Qui a dit que les libristes n’avaient pas d’humour ?

    news.movim.eu / Korben · Thursday, 14 January - 08:00 · 4 minutes

Il y a 10 types de libristes : Ceux qui n’ont pas d’humour et ceux qui ont beaucoup d’humour, notamment en matière d’autodérision !

La preuve avec cette formidable blague disponible librement sur le site officiel de GNU et qui s’intitule sobrement « Combien faut-il d’utilisateurs de GNU/Linux pour changer une ampoule ? «

Si vous êtes dans le logiciel libre, ça vous parlera. Mais d’une manière plus générale, si vous êtes informaticien, vous verrez probablement des similitudes avec ce qui se passe dans votre boulot ou votre entreprise. Héééé ouiiii.

Bonne vanne !

Combien faut-il d’utilisateurs de GNU/Linux pour changer une ampoule ?

  • 1 pour démarrer un fil sur une liste de discussion, signalant que l’ampoule a grillé ;
  • 1 pour suggérer d’essayer la ligne de commande pour allumer la lampe ;
  • 1 pour se plaindre que l’utilisateur précédent a rompu le fil(-ament) ;
  • 1 pour demander quelle nouvelle ampoule il pense installer ;
  • 1 pour conseiller de ne pas utiliser le mot « grillé » pour désigner une ampoule cassée, car cela signifierait que l’ampoule a été incendiée, mais plutôt de dire que l’ampoule s’est cassée en raison d’un excès de courant électrique ;
  • 25 pour suggérer d’installer toutes sortes d’ampoules existantes ou imaginables ;
  • 5 pour dire que l’ampoule grillée est un problème en amont qui n’appartient pas à la distribution ; un bogue a d’ailleurs été ouvert sur la liste de discussion des développeurs de l’ampoule ;
  • 1 noob pour suggérer d’installer une ampoule Microsoft ;
  • 250 pour spammer l’adresse perso du noob ;
  • 300 pour dire qu’une ampoule Microsoft virerait au bleu et qu’on devrait continuellement redémarrer pour revenir à la normale ;
  • 1 ancien utilisateur de GNU/Linux fréquentant toujours le forum, pour suggérer d’installer une iAmpoule d’Apple, d’une conception moderne et innovante, qui coûte 250 $ ;
  • 20 pour dire que les iAmpoules ne sont pas libres et qu’elles ont moins de fonctions que des ampoules normales 20 fois moins chères ;
  • 15 pour suggérer d’installer une ampoule fabriquée localement ;
  • 30 pour dire que les ampoules locales sont de pâles copies d’ampoules étrangères et qu’elles n’apportent rien de nouveau ;
  • 23 pour discuter sur le choix d’une ampoule blanche ou transparente ;
  • 1 pour rappeler à tout le monde que son appellation correcte est GNU/Ampoule ;
  • 1 pour dire que les ampoules sont des trucs pour les utilisateurs de Windaube et que les vrais utilisateurs de GNU/Linux n’ont pas peur du noir ;
  • 1 pour annoncer enfin quel modèle d’ampoule sera installé ;
  • 217 pour rejeter le modèle choisi et en suggérer un autre ;
  • 6 pour se plaindre que l’ampoule choisie possède des éléments privateurs et qu’il faut en utiliser une autre ;
  • 20 pour dire qu’une ampoule 100% libre n’est pas compatible avec l’interrupteur de la lampe ;
  • les mêmes 6 que précédemment, pour suggérer de remplacer ce dernier par un interrupteur compatible ;
  • 1 pour s’écrier: « ARRÊTEZ DE DISCUTER ET CHANGEZ CETTE AMPOULE, BON DIEU ! » ;
  • 350 pour demander à l’utilisateur précédent de quel Dieu il parle et s’il a des preuves scientifiques de son existence ;
  • 1 pour expliquer comment fonctionne l’électricité et pourquoi les ampoules sont inefficaces ;
  • 1 pour dire que nous ne pouvons pas faire confiance aux ampoules fabriquées par les entreprises et que nous devons faire confiance aux ampoules fabriquées par la communauté ;
  • 1 pour publier un lien vers un fichier ODF expliquant comment construire une ampoule à partir de zéro ;
  • 14 pour se plaindre du format du fichier précédent et demander de l’envoyer en txt ou en LaTeX ;
  • 5 pour dire qu’ils ne sont pas d’accord avec la décision prise et qu’ils vont dériver l’installation électrique de la maison pour installer une meilleure lampe ;
  • 1 pour poster une série de commandes à utiliser pour changer l’ampoule ;
  • 1 pour signaler en commentaire qu’il a exécuté les commandes et a reçu un message d’erreur ;
  • 1 pour lui conseiller d’exécuter les commande en tant qu’utilisateur root ;

et enfin…

  • le père du premier utilisateur qui, pendant que tout le monde discutait, est allé au magasin et a acheté l’ampoule la moins chère.

—-

Cette blague a été envoyée à la FSF par son auteur, André Machado.

La Free Software Foundation ne revendique pas de copyright sur cette blague.

GNU propose d’ailleurs toute une section HUMOUR sur son site. De quoi faire rigoler dans sa barbe, le plus velu des libristes.


NordVPN ! [Bon plan] -68%

blog

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

Profiter de la promo


KorbensBlog-UpgradeYourMind?d=yIl2AUoC8zAKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=heC8xtlnQ_Q:s4PQpsF6KUY:D7DqB2pKExkKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=heC8xtlnQ_Q:s4PQpsF6KUY:GG6oivYVkFsKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=qj6IDK7rITsKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=heC8xtlnQ_Q:s4PQpsF6KUY:gIN9vFwOqvQKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=7Q72WNTAKBA
  • chevron_right

    Soyez conscient du "soutien" contradictoire

    rydroid · Tuesday, 12 July, 2016 - 00:55 edit · 1 minute

Richard Stallman a fait un nouvel article : Beware of Contradictory “Support”. Il n'y a pour l'instant pas de traduction officielle en français. J'en propose ci-dessous une.

Soyez conscient du "soutien" contradictoire

Il y a des organisations qui prétendent soutenir le logiciel libre ou le projet GNU, et enseignent l'utilisation du logiciel privateur à des classes.

Il est possible qu'ils fassent d'autres choses qui soient vraiment en faveur du logiciel libre, mais ces enseignements n'en sont pas. Au contraire, ils travaillent contre le mouvement du logiciel libre en promouvant l'utilisation du logiciel privateur. Cela aggrave la magnitude du problème, c'est notre mission de le corriger.

Encore pire, cela donne de la légitimité au logiciel privateur. L'élément essentiel du mouvement du logiciel libre est que le logiciel privateur est injuste et ne devrait pas exister. C'est pourquoi nous avons besoin d'un mouvement pour le remplacer et l'éliminer. Apprendre comment l'utiliser suppose que ce n'est pas un problème; cela s'oppose au mouvement du logiciel libre de la manière la plus élémentaire.

Bien sur, les gens ont le droit d'avoir leur point de vue, mais ils ne devraient pas prétendre que cela constitue une aide à notre cause.

Encore plus scandaleux, certaines de ces organisations prétendent que leurs cours en utilisant du logiciel privateur sont connectés avec ou même certifiés par le projet GNU ou la Free Software Foundation. Il est évident de dire que nous n’aurions jamais certifié de tels cours, ni les recommander, ni en avoir fait quelque chose, ni même en parler hormis pour les condamner.

Si vous croisez ce genre d'organisation, veuillez expliquer ces éléments aux personnes qui travaillent dessus : de tels cours sont directement contre le mouvement du logiciel libre, et ils ne devraient d'aucune manière prétendre une connexion avec GNU, la FSF, ou le mouvement pour le logiciel libre.

L'article original est sous la licence Creative Commons BY-ND en version 4.0. Je propose ma traduction sous licence Creative Commons BY en version 1.0, 2.0, 3.0 et 4.0. Néanmoins, le texte traduit reste sous CC BY-ND 4.0 puisque c'est une licence plus restrictive et que ma traduction est une version dérivée. J'autorise bien entendu la FSF à reprendre ma traduction.

  • 3 Comments

  • 14 July, 2016 rydroid

    J'ai fait le même publication sur diaspora* qui a été plus commenté que via XMPP : https://framasphere.org/posts/2000861 {autoescape/}

  • person

    16 July, 2016 eyome

    Salut ! Elle a été plus commenté car il y a pour l'instant plus d'utilisateurs que sur Movim :) {autoescape/}

  • person

    16 July, 2016 eyome

    *commentée (-_-)... {autoescape/}