close
  • chevron_right

    Pascal Obispo s'exprime après son malaise

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Yesterday - 13:13 · 1 minute

Pascal Obispo le 4 août 2019, en Corse. 

MUSIQUE - Pascal Obispo rassure ses fans. Le chanteur a été victime d’un malaise ce lundi 29 novembre avant de monter sur scène pour un showcase organisé par 100% Radio. Il a posté ce mardi 30 novembre un message sur son compte Instagram pour apaiser ses fans, inquiets.

“Merci infiniment pour tous vos messages qui me vont droit au cœur. Voici le mien pour vous rassurer sur mon état de santé, bien meilleur qu’hier”, commence le chanteur .

Sous une photo de lui, assis sur un ponton face à la mer, Pascal Obispo regrette l’annulation du concert de lundi: “Je reprendrai la route dès que possible. Je suis profondément désolé pour ce concert et ces retrouvailles manquées”/

Si l’interprète de L’important c’est d’aimer rassure ses fidèles, il précise tout de même que son état de santé ne lui permet pas de remonter sur scène dans l’immédiat, ni d’assurer les rencontres prévues avec ses auditeurs cette semaine.

Il indique également qu’il ne pourra pas se rendre sur la scène du Téléthon ce week-end. “Les médecins m’ont conseillé un repos forcé et nécessaire.
Je me faisais aussi une joie et un devoir d’être là samedi pour le @telethon_france si important pour la recherche”, indique-t-il tout en remerciant également l’ensemble du personnel soignant qui a pris soin de lui, des pompiers aux médecins de la clinique Pasteur à Toulouse.

À voir également sur Le HuffPost: Les robots de Boston Dynamics imitent les “Rolling Stones” à la perfection

  • chevron_right

    Une influenceuse victime de violences tacle Marlène Schiappa après un coup de fil

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 2 days ago - 11:24 · 2 minutes

Capture d

FEMMES - “On vous souhaite beaucoup de courage”. Ces mots sont ceux que Yael Sabah raconte avoir entendus, ce 29 novembre, de la part d’un membre du cabinet de Marlène Schiappa . L’ influenceuse a publié samedi 27 novembre un message sur son compte Instagram pour dénoncer les violences verbales et physiques qu’elle subit depuis des années de la part de son ex-conjoint.

“J’ai longtemps hésité avant de faire ce post. Aujourd’hui je vais me servir de ce réseau social pour parler d’une histoire, mon histoire”, commence Yael Sabah dans son post de ce week-end.

La jeune femme explique que depuis plus de 10 ans, elle se bat contre son ex-conjoint violent et qu’aucune mesure efficace n’est prise. Elle décide de le quitter, une nuit, après qu’il a menacé de la tuer, emportant sa fille de six mois avec elle. Après une bataille de cinq ans pour qu’il soit condamné, ce dernier écope de deux mois de prison avec sursis et 750 euros d’amende pour appel malveillant et menaces de mort.

Si l’intéressé a ensuite disparu des radars pendant six ans, il est revenu à la charge en août dernier, en envoyant des messages menaçants à Yael Sabah, explique-t-elle. “Ça fait trois mois et demi que j’ai porté plainte, que malgré mes nombreuses relances il ne se passe rien”, selon l’influenceuse.

Son appel à l’aide a été relayé massivement sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Une capture dUne capture dUne capture d

Et la mobilisation des internautes a en partie payé. Lundi 29 novembre Yael Sabah a reçu un appel d’un membre du cabinet de Marlène Schiappa, ministre chargée de la Citoyenneté très impliquée sur les questions de violences faites aux femmes.

“Je mettais beaucoup d’espoir dans ce coup de fil”, déclare l’instagrameuse. “Mais ma déception est tellement immense que j’ai pas les mots. Je trouve ça limite honteux ce qui s’est passé pendant cet entretien téléphonique”, continue-t-elle.

Et pour cause. La personne que Yael Sabah a eue au bout du fil lui aurait “gentiment expliqué qu’ils (les membres du cabinet de la ministre) ne pouvaient rien faire” pour elle, car “cela ne dépend pas d’eux”.

Ils espèrent néanmoins, selon les dires de Yael Sabah, qu’elle sera bien reçue au commissariat où elle ira porter plainte, si elle souhaite de nouveau alerter la justice sur sa situation. Pour clôturer l’échange, le cabinet de Marlène Schiappa lui aurait “souhaité bon courage”.

Des propos qui ont toutes les raisons d’avoir déçu la jeune femme. “C’est plus du courage qu’il va me falloir”, lance-t-elle. “J’avais besoin de partager ça, car je trouvais ça assez fou qu’on me dise ça”.

Yael Sabah a commencé à se battre alors que sa fille avait 6 mois, elle a 11 ans aujourd’hui. “Finalement rien n’a changé. C’est un vide total. Faut vraiment un drame pour que ça bouge sinon il ne se passera rien”, se désespère-t-elle.

À voir également sur Le HuffPost: Polémique Maeva Ghennam: Marlène Schiappa saisit l’ordre des gynécologues

  • chevron_right

    Une influenceuse en voyage à Paris lance la guerre des croissants

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 23 November - 15:59 · 1 minute

INSOLITE - Un croissant, ça se mange, voilà tout... Sauf bien sûr lorsque l’on est influenceuse en voyage à Paris. C’est la découverte qu’a faite l’influenceuse allemande Carolin Lauffenburger après avoir posté sur Instagram une courte vidéo d’elle en train de déguster la fameuse viennoiserie à une terrasse de café parisienne.

Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article, la manière dont la jeune femme s’est attaquée au croissant a scandalisé une bonne partie de ses abonnés, avec des commentaires mi-amusés, mi-horrifiés, du style “C’est un crime, madame”. Carolin Lauffenburger a mordu directement dans le croissant sans prendre le temps d’en détacher un plus petit morceau avec ses doigts, et cela ne passe pas.

Malgré d’intenses efforts, il nous faut reconnaître que la règle de savoir-vivre imposant de déguster son croissant en le dépiautant morceau par morceau plutôt que le dévorer comme un sandwich n’est écrite dans aucun livre fondateur... Mais cette guerre culturelle n’a rien à envier à l’affrontement pain au chocolat/chocolatine .

À voir également sur Le HuffPost: Cette brasserie australienne utilise des micro-algues et c’est pour une bonne raison

  • chevron_right

    Le chiffrement n'arrivera pas sur Messenger et Instagram avant 2023

    news.movim.eu / Numerama · Monday, 22 November - 10:07

Messenger

Messenger et Instagram doivent s'aligner sur WhatsApp et avoir par défaut du chiffrement de bout en bout. Seulement, le chantier prend du retard et l'option ne sera pas disponible avant 2023. En cause ? L'équilibre à trouver entre vie privée et sécurité. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

L'article Le chiffrement n’arrivera pas sur Messenger et Instagram avant 2023 est apparu en premier sur Numerama .

  • chevron_right

    Les candidates à Miss France 2022 rappelées à l'ordre pour leurs photos retouchées sur Instagram

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 21 November - 14:32 · 1 minute

Miss France 2021 Amandine Petit et la directrice du concours Sylvie Tellier, à Roland-Garros en juin 2021.

MISS FRANCE - Elles font partie des femmes jugées les plus belles de France et pourtant, cela ne les empêche pas d’avoir recours aux retouches photos . À tel point que les 29 candidates à l’élection de Miss France 2022 se sont fait rappeler à l’ordre, rapporte le Parisien ce dimanche 21 novembre.

La directrice du concours Sylvie Tellier a révélé que la Miss France 2021 Amandine Petit avait averti les prétendantes à la couronne, en leur disant: “Mesdemoiselles, attention, vous êtes au concours Miss France, pas au concours Instagram! Donc, vous oubliez vos applications, car vous êtes dans la réalité. En retouchant trop, vous risquez d’engendrer des réactions déceptives quand vous arrivez dans l’aventure Miss France.”

C’est justement ce qu’il s’est passé ces derniers jours sur Internet. Des internautes se sont interrogés sur certaines candidates dont ils ne reconnaissaient plus le physique entre les photos sur les réseaux sociaux et la photo officielle Miss France.

Sylvie Tellier , elle-même élue Miss de beauté en 2002, précise dans le quotidien que chez Miss France, l’exemplarité est de mise et aucune photo n’est retouchée... ”à part un peu la chromie d’un ciel ou de la mer pour les rendre plus bleus”.

Elle affirme également alerter les candidates quant à la bulle que peuvent former les réseaux sociaux: “Il y a plein de Français qui ne sont pas sur Instagram (...), il ne faut pas les négliger et penser à tout le monde.”

L’élection de Miss France 2022 aura lieu le 11 décembre prochain, au Zénith de Caen.

À voir également sur Le HuffPost: Miss France “has been”? Amandine Petit répond à Élisabeth Moreno