close
  • chevron_right

    With Deskreen, You Can Mirror or Stream Your Linux, Windows of MacOS Computer Screen to Any Device

    Danie van der Merwe · news.movim.eu / gadgeteerza-tech-blog · 14:25

Screen sharing or screen mirroring apps available out there aren’t that good. Even though most of the dedicated options are only available for Windows/Mac, you may have a tough time finding an open-source solution for Linux.

With such an app, you can share your screen with any device connected to your network. If you have a multi-monitor setup, you realise the advantages of having multiple screens. And, with Deskreen, you can turn any device into your secondary screen, how exciting!

Only pity is no audio streaming yet, but it is planned to be included.

See https://itsfoss.com/deskreen/

#technology #opensource #linux #deskreen #utility

  • Wa chevron_right

    Caching LDAP with sssd

    pubsub.slavino.sk / warlord0blog · Yesterday - 16:08 edit

Most of the equipment we use is in house wired workstations with a few remote users on a BYOD type setup. What I wanted to try to bring in was a cached authentication method for our LDAP users to enable them to login to a corporate type device. This would have the benefit of using &ellipsisRead the full post »

Značky: #Linux, #ldap

  • Ko chevron_right

    Comment automatiser des traitements sur des jeux de données ? #data-pipeline

    news.movim.eu / Korben · 3 days ago - 07:00 · 1 minute

Il arrive parfois qu’on doive retravailler des données. Prendre par exemple un fichier JSON, CSV ou SQL, le filtrer pour enlever des données, retirer certaines colonnes, fusionner plusieurs sources…etc.

La plupart du temps, cela nécessite de savoir développer, car il n’y a pas d’outil magique pour faire ça. Toutefois, voici un outil qui ne réglera pas TOUS vos problèmes, mais qui vous permettra de transformer vos données avec quelques clics en automatisant tout ça pour gagner du temps. C’est d’ailleurs un outil qui aurait pu se retrouver dans le livre de Fabien Olicard qui donne des tas d’astuces pour mieux utiliser son temps et donc en gagner !

Cet outil s’appelle Glue et il fonctionne un peu à la manière d’un Yahoo! Pipes pour ceux qui ont connu cet outil. En gros vous placez une ou plusieurs sources de données, cela peut être une base MySQL, un fichier JSON, un fichier CSV, Excel, SQLite et j’en passe. Ensuite, vous pouvez agréger ces sources de données, concaténer les données, ou les alléger en supprimant des colonnes ou ne ressortir que certaines données avec des opérateurs (is, equal, empty…etc.).

Et une fois que votre tambouille est terminée, vous placez un objet Output et vous choisissez un format de sortie (csv, xls, paquet, feather, sqlite, json).

Une fois que le process est en place, y’a plus qu’à cliquer sur Run pour lancer le traitement et obtenir le fichier de sortie de vos rêves.

Les briques essentielles sont là même si on pourrait se trouver limité par rapport à un Yahoo! Pipes mais la bonne nouvelle, c’est que Glue permet d’intégrer également des fonctions en Python. Cela veut dire que vous pouvez également ajouter votre propre couche de traitement fait maison pour modifier les données. C’est super pratique. D’ailleurs, je vous recommande ce livre pour ceux qui veulent se mettre au Python , un langage simple à apprendre et vraiment hyper puissant.

Vraiment top !

Glue est dispo pour macOS, Linux et Windows ici .

KorbensBlog-UpgradeYourMind?d=yIl2AUoC8zAKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=r6ZtZQhJtYo:jHz5jUAE8Og:D7DqB2pKExkKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=r6ZtZQhJtYo:jHz5jUAE8Og:GG6oivYVkFsKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=qj6IDK7rITsKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=r6ZtZQhJtYo:jHz5jUAE8Og:gIN9vFwOqvQKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=7Q72WNTAKBA
  • Pictures 1 image

  • visibility
  • Wa chevron_right

    Ansible and Linux Mint

    pubsub.slavino.sk / warlord0blog · 5 days ago - 20:32 edit

When running an Ansible playbook on a Linux Mint host I found that the variable distribution_release returned the Mint code name of ulyssa. This isn’t very helpful with adding things like hte docker repository as that needs the underlying Ubuntu codename. To get the Ubuntu code name I resorted to reading the /etc/os-releases file. This &ellipsisRead the full post »

Značky: #ansible, #Linux

Whilst locking down some workstation with usbguard I wanted to gain more of an insight into what devices I wanted to block or allow. For simple data leakage prevention, there’s only really two types I want to block, that’s mass storage devices and Wi-Fi. No one should use these unless they are an authorised device. &ellipsisRead the full post »

Značky: #security, #Linux

  • chevron_right

    Nvidia and Valve are bringing DLSS to Linux gaming… sort of

    news.movim.eu / ArsTechnica · 7 days ago - 10:45 · 1 minute

Three different logos, including a cartoon penguin, have been photoshopped together.

Enlarge / Tux looks a lot more comfortable sitting on that logo than he probably should—Nvidia's drivers are still proprietary, and DLSS support isn't available for native Linux apps—only Windows apps running under Proton. (credit: Aurich Lawson / Jim Salter / Larry Ewing / Nvidia )

Linux gamers, rejoice—we're getting Nvidia's Deep Learning Super Sampling on our favorite platform! But don't rejoice too hard; the new support only comes on a few games, and it's only on Windows versions of those games played via Proton .

At Computex 2021, Nvidia announced a collaboration with Valve to bring DLSS support to Windows games played on Linux systems. This is good news, since DLSS can radically improve frame rates without perceptibly altering graphics quality. Unfortunately, as of this month, fewer than 60 games support DLSS in the first place; of those, roughly half work reasonably well in Proton, with or without DLSS.

What’s a DLSS, anyway?

Metro Exodus. Most third-party benchmarks "only" show an improvement of 50 to 75 percent. Note the DLSS image actually looks sharper and cleaner than the non-DLSS in this case!' src='https://cdn.arstechnica.net/wp-content/uploads/2021/06/nvidia-dlss-640x260.png' >

Nvidia's own benchmarking shows well over double the frame rate in . Most third-party benchmarks "only" show an improvement of 50 to 75 percent. Note the DLSS image actually looks sharper and cleaner than the non-DLSS in this case! (credit: nvidia )

If you're not up on all the gaming graphics jargon, DLSS is an acronym for Deep Learning Super Sampling. Effectively, DLSS takes a low-resolution image and uses deep learning to upsample it to a higher resolution on the fly. The impact of DLSS can be astonishing in games that support the tech—in some cases more than doubling non-DLSS frame rates, usually with little or no visual impact.

Read 10 remaining paragraphs | Comments

index?i=AocFrH3L78c:0_3gn5-ckDI:V_sGLiPBpWUindex?i=AocFrH3L78c:0_3gn5-ckDI:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Op chevron_right

    Identify security properties on Linux using checksec

    pubsub.slavino.sk / opensource.com · Monday, 7 June - 07:02 edit

Compiling source code produces a binary. During compilation, you can provide flags to the compiler to enable or disable certain properties on the binary. Some of these properties are relevant to security.

Checksec is a nifty little tool (and shell script) that, among other functions, identifies the security properties that were built into a binary when it was compiled. A compiler might enable some of these properties by default, and you might have to provide specific flags to enable others.


Značky: #Linux

  • Ko chevron_right

    Mon TOP des outils de compression d’images

    news.movim.eu / Korben · Monday, 7 June - 07:00 · 6 minutes

Si vous avez un site web, vous savez sans doute que les performances d’affichage c’est important. Pour vos visiteurs d’abord qui ne veulent forcement attendre que tout se charge ou qui ont des petites connexions, mais également pour vous afin d’économiser de l’espace disque, de la bande passante et surtout éviter de niquer votre référencement. Car oui Google tient compte également des temps de chargement de vos pages pour vous ressortir dans son moteur.

Aujourd’hui je vous propose plusieurs outils, open source pour la plupart, super cools qui vont permettre de compresser vos images via une interface graphique.

Au sommaire :

Imagine

Projet sous licence libre, Imagine permet de compresser de manière individuelle ou en batch des images et de les sortir au format JPG, PNG et même WebP ce qui est le format le plus optimisé du moment.

L’outil fonctionne sous Linux, macOS et Windows et repose comme la plupart sur des outils tiers de compression, en l’occurrence pngquant, mozjpeg et WebP.

À télécharger ici .

ImageOptim

Celui là c’est mon préféré. Il fonctionne avec une interface graphique, tourne uniquement sous macOS (+version web) et utilise de nombreux outils tiers pour vous proposer la meilleure compression possible avec un ratio qualité / poids acceptable en fonction de vos besoins, sachant que tout est paramétrable dans les options. ImagineOptim utilise en effet les outils suivants : Zopfli, PNGOUT, OxiPNG, AdvPNG, PNGCrush, JPEGOptim, Jpegtran, Guetzli, Gifsicle, SVGO, svgcleaner & MozJPEG.

Une gros plus de cet outil c’est que vous pouvez également l’appeler en ligne de commande, donc l’intégrer sans souci dans vos scripts Automator ou autre. Et en plus il est libre.

À télécharger ici.

Et pour les paresseux ou ceux qui n’ont pas de mac, ImageOptim est également dispo en version web ici .

Sqoosh

Sqoosh n’est pas un outil à télécharger, mais un service en ligne qui vous permettra aussi de compresser vos images, mais également de les réduire en taille et en palette de couleurs (ça veut dire moins de couleurs sur l’image). Plusieurs algo de compression sont dispo comme MozJpeg, JPEG XL, OxiPng, WebP, mais aussi les algo de compression intégrés à votre navigateur.

Une fois vos images uploadées, vous pouvez voir les différences avant / après avec un espèce de slider.

À tester ici.

File Optimizer

File Optimizer est également open source et tourne sous Windows. Il est très très moche, mais vous permettra de compresser vos images, mais également tout un tas d’autres fichiers, sans changer le format ou l’extension.

Les formats supportés sont les suivants :

.3G2, .3GG, .3GP, .7Z, .A, .AAI, .AC, .ACC, .ADP, .AI, .AIR, .APK, .APNG, .APPX, .APR, .ART, .ART, .AVI, .AVS, .BAR, .BMP, .BPG, .BPL, .BSZ, .CBT, .CBZ, .CDR, .CDT, .CHI, .CHM, .CHQ, .CHS, .CHW, .CIN, .CMYK, .CMYKA, .CPL, .CSL, .CSS, .CUR, .DB, .DB, .DCX, .DDS, .DEB, .DES, .DIB, .DLL, .DOC, .DOCM, .DOCX, .DOT, .DOTM, .DOTX, .DPX, .DRV, .DWF, .DWFX, .EAR, .EASM, .EML, .EMLX, .EPDF, .EPDF, .EPRT, .EPUB, .EXE, .FAX, .FAX, .FB2, .FDF, .FITS, .FLA, .FLAC, .FLV, .FPX, .FPX, .FXG, .FXG, .GALLERY, .GALLERYCOLLECTION, .GALLERYITEM, .GFT, .GIF, .GRAY, .GRS, .GZ, .HDR, .HRZ, .HTM, .HTML, .ICB, .ICL, .ICO, .ICO, .INK, .INLINE, .IPA, .IPK, .IPSW, .ITA, .ITS, .ITZ, .J2C, .J2K, .JAR, .JFI, .JFIF, .JIF, .JNG, .JP2, .JPC, .JPE, .JPEG, .JPG, .JPS, .JPT, .JS, .JSON, .KML, .KMZ, .KMZ, .KSF, .LIB, .LIT, .LUA, .LUAC, .LXF, .LZL, .LZMA, .M4A, .M4B, .M4P, .M4R, .M4V, .MAX, .MBX, .MCE, .MDB, .MDT, .MDZ, .MHT, .MHT, .MHTML, .MHTML, .MIC, .MIF, .MIFF, .MIX, .MIZ, .MK3D, .MKA, .MKS, .MKV, .MMIP, .MNG, .MONO, .MOV, .MP3, .MP4, .MPC, .MPD, .MPEG, .MPG, .MPO, .MPP, .MPP, .MPR, .MPT, .MSC, .MSG, .MSG, .MSI, .MSL, .MSP, .MST, .MSZ, .MTV, .MTW, .MVG, .MVZ, .MZZ, .NAR, .NBK, .NOTEBOOK, .O, .OBJ, .OCX, .ODB, .ODF, .ODG, .ODP, .ODS, .ODT, .OEX, .OGA, .OGG, .OGG, .OGV, .OGX, .OGX, .OLE, .OLE2, .ONE, .OPT, .ORA, .OSK, .OST, .OTB, .OXPS, .P7, .PALM, .PBM, .PCC, .PCD, .PCDS, .PCL, .PCLS, .PCX, .PDB, .PDF, .PFM, .PFS, .PGM, .PIC, .PICON, .PICT, .PK3, .PNG, .PNM, .PNS, .POTM, .POTX, .PPAM, .PPM, .PPS, .PPSM, .PPSX, .PPT, .PPTM, .PPTX, .PSB, .PSD, .PTIF, .PTIF, .PTIFF, .PTIFF, .PUB, .PUB, .PUZ, .QT, .QWK, .R2SKIN, .RA, .RAM, .RDB, .RDB, .RFA, .RFG, .RFT, .RGB, .RGBA, .RLL, .RM, .RMSKIN, .RMVB, .RTE, .RV, .RVT, .S3Z, .SCR, .SGI, .SGML, .SLDASM, .SLDDRW, .SLDM, .SLDPRT, .SLDX, .SMIL, .SOU, .SPL, .SPO, .SQLITE, .SQLITE2, .SQLITE3, .STZ, .SUN, .SVG, .SVGZ, .SWC, .SWF, .SYS, .TAR, .TGA, .TGZ, .THM, .TIF, .TIFF, .UYVY, .VBX, .VCARD, .VCF, .VDA, .VDX, .VICAR, .VIFF, .VLT, .VOB, .VSD, .VSS, .VST, .VST, .VSX, .VTX, .WAL, .WAR, .WAV, .WBA, .WBMP, .WEBA, .WEBM, .WEBP, .WIZ, .WMA, .WMV, .WMZ, .WPS, .WSZ, .X, .XAP, .XBM, .XHTML, .XHTML, .XL, .XLA, .XLAM, .XLC, .XLM, .XLS, .XLSB, .XLSM, .XLSX, .XLTM, .XLTX, .XLW, .XML, .XML, .XMZ, .XNK, .XPI, .XPM, .XPS, .XSF, .XSL, .XSLT, .XSN, .XWD, .YCBR, .YCBRA, .YUB, .Z01, .Z02, .Z03, .Z04, .Z05, .Z06, .Z07, .Z08, .Z09, .Z10, .ZIP, .ZIPX, .ZX01, .ZX02, .ZX03, .ZX04, .ZX05, .ZX05, .ZX06, .ZX07, .ZX08, .ZX09, .ZX10, STICKYNOTES.SNT and THUMBS.DB

À télécharger ici.

RIOT

RIOT est un outil de compression pour Windows qui est gratuit, capable de compresser des tas de formats d’images même bien chelous en PNG, JPG ou GIF via une interface graphique qui vous permet d’ajuster également les réglages manuellement. RIOT peut prendre en charge plusieurs images en même temps avec son mode batch et une fois l’image compressée, vous pouvez voir un avant / après.

À télécharger ici.

Compressor

Un autre service en ligne, gratuit en version de base qui vous permettra de compresser vos images en « lossy », c’est à dire avec perte de qualité. C’est très basique, mais ça peut faire l’affaire pour un besoin ponctuel.

À découvrir ici .

Image Resizer

Présent dans les PowerToys de Microsoft, ImageResizer vous permet de réduire la taille et le poids de vos photos sous Windows.

À découvrir ici. Et pour installer les PowerToys c’est ici que ça se passe .

Pingo

Pinga quant à lui est un clone de ImageOptim, mais conçu pour Windows et en source fermé. Vous glissez-déposez vos images, et paf, tout sera instantanément optimisé. L’outil gère le multithreading et il y a blinde de paramétrages possibles et les performances sont au top !

À télécharger ici.

EZGif

EZgif, c’est la boite à outils ultime du web qui vous permet de faire énormément de choses avec vos images. De la compression bien sûr, mais aussi de la conception de Gifs animés, etc., etc. J’ai fait un article très détaillé sur EZGif et je vous invite fortement à le lire .

Merci à Lorenper qui m’a aidé pour les bons liens tout frais.

En plus du VPN, vous avez Nordpass, le nouveau gestionnaire de mot de passe à -70%

NordPass est compatible avec les principaux navigateurs: Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari. Opera et Microsoft Edge.

Simplicité
NordPass reconnaît vos sites Web préférés et remplit automatiquement vos informations de connexion lors de la connexion.
Faites-vous des achats en ligne ? Stockez les détails de votre carte de crédit et les informations d’expédition pour un paiement plus fluide. C’est smooth, c’est fun c’est sans prise de tête.

Actuellement, le gestionnaire propose -70% sur le prix de l’abonnement.

KorbensBlog-UpgradeYourMind?d=yIl2AUoC8zAKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=lPImHyiDChc:V20-UEjY_fM:D7DqB2pKExkKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=lPImHyiDChc:V20-UEjY_fM:GG6oivYVkFsKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=qj6IDK7rITsKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=lPImHyiDChc:V20-UEjY_fM:gIN9vFwOqvQKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=7Q72WNTAKBA
  • Pictures 1 image

  • visibility