close
  • chevron_right

    Après Paris, Lyon va généraliser la vitesse en ville à 30km/h

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 4 days ago - 19:09 · 1 minute

Lyon va abaisser la vitesse à 30km/h dans la ville en 2022. (image d

TRANSPORTS - Attention, ralentissement. Le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet , a annoncé ce mardi 14 septembre la généralisation de la limitation de vitesse à 30 km/h dans la ville au printemps 2022, une mesure “notamment” destinée à réduire le nombre d’ accidents .

“Au printemps prochain, nous allons passer en ‘ville 30’. La totalité des voiries ou presque sera à 30 km/h, sauf certains axes très circulants qui resteront à 50 km/h”, a annoncé Grégory Doucet sur l’antenne de France 3 Rhône-Alpes .

Cette décision vise à “apaiser la ville et notamment” à “réduire l’accidentologie”, a expliqué le maire de Lyon.

40% d’accidents en moins en ville

“Dans les grandes capitales européenne, à Bruxelles, en Espagne ou aux Pays-Bas, qui sont déjà passées en ‘ville 30’”, a été constaté “40% d’accident de la route en moins, en ville”, a insisté Grégory Doucet.

Cette mesure, qui figurait au programme du candidat écologiste élu en mars 2020, a également pour objectif de réduire “le bruit lié à la circulation” pour les plus de 500.000 Lyonnais, a ajouté à l’AFP l’adjoint (EELV) à la mobilité, Valentin Lungenstrass.

Paris a également pris cette décision : la plupart des axes dans la capitale sont limités à 30km/h depuis le 30 août dernier.

À voir également sur Le HuffPost: Prendre la voiture pour faire 300 mètres, l’aberration écologique du tapis rouge de Cannes

  • chevron_right

    Lyon-Strasbourg: Dimitri Liénard évacué sur civière après s'être écroulé sur la pelouse

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 6 days ago - 21:05 · 1 minute

LIGUE 1 - Le Strasbourgeois Dimitri Liénard a été évacué sur une civière ce dimanche 12 septembre lors de la rencontre de son équipe à Lyon en Ligue 1 , après s’être écroulé sur la pelouse, mais ses partenaires se sont ensuite montrés rassurants à son égard.

“Il a récupéré, il s’est relevé”, a déclaré son entraîneur Julien Stéphan au micro d’Amazon Prime Video. “Il a vu des étoiles et il est tombé par terre. Il a été pris en charge par le staff médical, ça semble aller, plus de peur que de mal.”

Alors que son équipe était menée 3-0 sur le terrain du Groupama Stadium (score final: 3-1), le capitaine strasbourgeois, entré en cours de match, s’est effondré au sol.

On a alors entendu le staff alsacien réclamer la civière et le joueur a été rapidement évacué, sans qu’on connaisse son état de santé.

“Je viens de le croiser, ça va mieux. C’est rassurant, il n’y a rien de grave”, a commenté peu après le match le milieu Sanjin Prcic au micro d’Amazon Prime Video, expliquant que son partenaire s’était relevé et était en mesure de marcher.

Cette frayeur a semé l’inquiétude parmi les amateurs de football, trois mois après les images glaçantes de l’arrêt cardiaque en plein match de l’Euro du Danois Christian Eriksen, dont la vie a été sauvée par le personnel médical grâce à un massage cardiaque à même la pelouse .

À voir également sur Le HuffPost : “Il n’y a pas d’avenir pour les femmes”: cette footballeuse afghane réfugiée en France témoigne

  • chevron_right

    L'encadrement des loyers bientôt à Lyon, Bordeaux et Montpellier

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 3 September - 13:50 · 3 minutes

L

LOGEMENTS - Le système d’ encadrement des loyers va s’étendre en 2022. Les villes de Lyon, Bordeaux et Montpellier vont pouvoir en bénéficier, comme l’a rapporté Le Figaro ce jeudi 2 septembre. Cela devrait être effectif entre le début et la mi-2022.

La ministre du logement Emmanuelle Wargon a validé les candidatures de ces villes pour la mise en place de ce dispositif prévu par la loi Elan (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) de 2018.

L’encadrement des loyers est en vigueur depuis 2015 à Paris - avec une interruption d’un an - , ainsi qu’à Lille et dans des villes de Seine-Saint-Denis (Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, L’Île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine, Stains, Villetaneuse) depuis le 1er juin.

L’encadrement des loyers, testé en France à titre expérimental jusqu’en novembre 2023, interdit aux propriétaires de demander aux locataires un montant supérieur à une somme donnée, celle-ci variant selon les quartiers en fonction de l’état du marché. Il s’applique dans des zones de plus de 50.000 habitants “où il existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements”.

Offre de logement insuffisante, construction difficile et loyers élevés

Les villes qui le souhaitent doivent demander la mise en place de l’encadrement à l’État et un décret délimite le territoire sur lequel il peut être appliqué. Cependant ne sont concernées que les villes dans lesquelles l’offre de logement est insuffisante, où il est difficile d’en construire et où les loyers sont très élevés dans le parc privé.

Des critères que remplissent donc Lyon, Bordeaux et Montpellier, villes attractives et étudiantes. À ce sujet Le Figaro rappelle: “Les loyers ont grimpé de près de 23 % à Lyon depuis début 2017, de 10 % à Bordeaux et de près de 4 % à Montpellier, avec un rebond ces derniers mois”.

Des études devront encore déterminer les zones concernées avant un arrêté préfectoral précisant le montant d’un loyer médian pour chaque zone, au second semestre 2022.

D’autres villes s’étaient également portées candidates en novembre dernier pour bénéficier du dispositif, mais ont été refusées. Parmi elles, Grenoble, mais aussi en Île-de-France la ville de Grigny et onze communes de Grand-Orly Seine Bièvre.

Détérioration du marché immobilier

Concernant Bordeaux et son agglomération, elles connaissent “des augmentations fortes des prix de l’immobilier et une tension locative très importante. (...) Bordeaux en particulier se classe, depuis quelques années, parmi les villes plus chères de France”, selon un communiqué de la ville et de la Métropole bordelaise.

Le “marché immobilier s’est détérioré avec notamment une décorrélation toujours plus grande entre des prix en augmentation constante et les ressources des ménages qui ne progressent pas (...) Pour le même loyer, les habitants ont perdu en 4 ans en moyenne 18 m2”, ajoutent les collectivités.

Quant à Montpellier, ses niveaux de loyers sont parmi les plus élevés de France selon Midi Libre , avec un loyer médian de 13,2 €/ m2 dans la ville centre et 11,8 €/ m2 pour le reste du territoire. D’autant que les capacités des ménages à louer un logement restent faibles avec un taux de pauvreté très élevé (19% dans la Métropole, 26,6% à Montpellier contre 14,7 % en France).

Enfin, selon Lyon Mag , le loyer médian total pour la Métropole lyonnaise calculé par l’Observatoire local des loyers (OLL) était en 2020 de 11,90€/m², et de 12,6€ à Lyon et Villeurbanne. Les petites surfaces les plus élevées peuvent atteindre 22,60€/m2 de loyer médian. Bruno Bernard, président EELV de la Métropole de Lyon, a évoqué sur Twitter “un outil parmi d’autres qui va nous aider à maîtriser le coût des loyers, en particulier des petites surfaces”.

À voir également sur Le HuffPost: L’encadrement des loyers, comment ça marche ?

  • chevron_right

    De violents orages sur Lyon, un torrent de pluie dans les rues

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 24 June - 08:36 · 1 minute

MÉTÉO FRANCE – Des trombes d’eau, de la grêle, des vents violents... Un épisode orageux violent , court mais intense a eu lieu à Lyon, dans le Rhône, ce mercredi 23 juin. Il a entraîné des inondations dans plusieurs rues de la ville, ainsi que dans plusieurs communes de l’agglomération.

L’évènement climatique a surpris les habitants vers 19 heures et n’a duré que quelques minutes. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article , les orages étaient accompagnés de violentes bourrasques.

Les pluies diluviennes ont occasionné des inondations dans plusieurs rues de la ville. Ce jeudi matin, le calme est revenu. Aucun département n’est placé en vigilance orange par Météo France, sauf l’Eure en Normandie toujours en alerte inondations.

Ce phénomène climatique intense n’a pas fait de blessé, selon les pompiers du Rhône. Néanmoins, ils ont reçu en fin de journée et dans la soirée pas moins de 600 appels en trois heures. Ils ont procédé à près de 150 interventions.

À voir également sur Le Huffpost: Orages: Des grêlons de 6cm tombent dans le Haut-Doubs, des dégâts importants

  • chevron_right

    Élections régionales 2021: En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez écrase la concurrence

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 20 June - 18:01 · 1 minute

Avec 46% des voix, Wauquiez (ici en avril 2020) arrive largement en tête du premier tour des régionales en Aura

RÉGIONALES - Dans un fauteuil. Le président de région sortant, Laurent Wauquiez , favori pour sa réélection, arrive largement en tête au premier tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, organisé ce dimanche 20 juin. Selon les estimations de l’institut de sondage Ifop - Fiducial pour LCI, il recueille 45,8 des voix, devant la liste d’ Europe Écologie les verts , menée par Fabienne Grébert 14,3%.

Derrière, les listes socialistes et du Rassemblement national sont au coude-à-coude: la candidate PS Najat Vallaud-Belkacem obtient 10,9% des voix quand Andréa Kotarac, pour le RN, est à 12%. Grosse déception également pour le député-marcheur Bruno Bonnell, chef de file de la majorité présidentielle dans la région, dont la liste plafonne à 9,4%. Il pourrait ne pas être en mesure de se maintenir au second tour.

Résultats, rebondissements, réactions à chaud… Suivez les élections régionales 2021 en direct.

La prime au sortant, qui récompense traditionnellement ceux qui ont géré une crise comme celle du coronavirus, semble donc tourner à plein régime pour l’ancien patron des Républicains. Il n’a, semble-t-il, pas besoin de nouer quelconque alliance pour s’assurer la victoire au soir du second tour, une bonne nouvelle pour ses ambitions autour de la prochaine présidentielle .

Plus d’informations à venir...

À voir également sur Le HuffPost : Darmanin endosse l’habit de “Superman”... comme Wauquiez dont il se moquait

  • chevron_right

    Après la mort d'Éric Masson, un tag de menace découvert à Lyon

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 10 May - 10:39 · 1 minute

Ce tag menaçant des policiers lyonnais de subir le même sort qu

POLICE - “Balle dans le front pour Éric Masson, prochaine cible: BST du 8e”: un tag menaçant la police lyonnaise, en référence à la mort récente d’un policier d’Avignon , a été découvert ce lundi 10 mai sur un mur de la ville.

Peint en blanc sur le mur d’un groupe scolaire, le message cible la Brigade spécialisée de terrain (BST) affectée au 8e arrondissement de Lyon.

Une enquête a été ouverte selon la Direction départementale de la Sécurité publique, confirmant une information du site LyonMag .

Éric Masson, 36 ans, appelé avec son équipe mercredi dernier pour un attroupement sur un point de deal en centre-ville d’Avignon, a été tué par balles par un homme qui a aussitôt pris la fuite avec un complice.

Quatre personnes soupçonnées d’être liées au meurtre ont été interpellées au total dimanche soir, a annoncé ce lundi 10 mai au matin le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

À voir également sur le HuffPost : À Avignon, en mémoire d’Éric Masson, rassemblement ému et minute de silence

  • chevron_right

    À Sainte-Foy-lès-Lyon, un incendie ravage un immeuble

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 6 May - 22:37 · 1 minute

INCENDIE - Un violent incendie dans un immeuble du boulevard des Provinces, à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), a été maîtrisé par les pompiers dans la soirée du jeudi 6 mai.

Le feu a débuté vers 22h au 5e étage, avant de se propager aux 6e, 7e et 8e étages.

Selon le site Lyonmag.com , un bilan fait état de 8 personnes légèrement blessées, qui ont été prises en charge sur place. Selon BFMTV , 11 personnes ont été prises en charge en urgence relative après avoir inhalé des fumées.

Au total, une soixantaine de résidents de l’immeuble ont été impactés par les flammes.

Entre 70 et 80 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour ce feu, dont les images impressionnantes sont à voir ci-dessous . Ils vont restés sur place une partie de la nuit.

La ville de Sainte-Foy-lès-Lyon, 22.000 habitants, est voisine de Lyon.

À voir également sur Le HuffPost : Une école ravagée par un incendie à Lille, les pompiers pris à partie

  • chevron_right

    Lyon: prison avec sursis pour deux frères organisateurs d'une fête sauvage

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 28 April - 02:17 · 2 minutes

JUSTICE - Deux frères à l’origine d’une fête qui avait rassemblé près de trois cents personnes , à Lyon le 30 mars dernier, ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Lyon à trois mois d’emprisonnement avec sursis et trois cents euros d’amende.

Les juges ont aussi prononcé 1500 d’euros d’amende contre leur association.

“On a été dépassés par l’engouement des personnes, on a été pris par ce mouvement, par ce phénomène, on s’est laissé emporter”, ont déclaré les deux frères, âgés de 23 et 26 ans, faisant profil bas à la barre.

Arthur et Léo M. avaient provoqué le rassemblement sur un quai de Saône, en appelant à un “apéritif sonore” sur le compte Instagram de leur association nommée “Ex.Terre”. Une association créée six mois auparavant, destinée à promouvoir la création musicale.

“On espère vous voir nombreux à venir profiter des dernières lueurs du jour avec nous”, disait leur message posté dans l’après-midi. Leur appel avait attiré près de trois cents personnes en moins de deux heures, la plupart sans masque en dansant ( voir la vidéo ci-dessous ).

“On avait déjà fait ça dans des parcs à Lyon, on avait rarement passé la vingtaine”, a assuré Léo, qui suit des études de régisseur de spectacle.

“On a été pris dans un moment de folie et de liberté. Des gens ont été très heureux de danser pendant deux heures”, a ajouté Arthur.

“Ces jeunes gens ne sont pas des rebelles”

Impressionné par les questions insistantes de la procureure, l’étudiant en master “qualité, hygiène, sécurité, environnement”, a affirmé qu’il n’avait pas imaginé l’ampleur qu’allait prendre leur initiative, qui leur a valu d’être jugés pour mise en danger d’autrui, et rassemblement interdit sur la voie publique en état d’urgence sanitaire.

La procureure a requis de quatre à six mois d’emprisonnement avec sursis contre chacun des frères, et une amende de 7000 euros contre l’association.

“Ils ont utilisé les réseaux sociaux pour cibler le plus de monde possible”, a estimé Dominique Sauves, rappelant les risques inhérents à la situation sanitaire.

La procureure a qualifié “d’immorale” l’organisation de leur rencontre musicale, “méprisant “ceux qui sont décédés, les victimes, les personnels soignants”.

“Qu’il est difficile d’avoir 20 ans en 2021. Notre jeunesse n’est-elle pas en train de craquer? Elle n’a plus de vie sociale. Ses années d’insouciance ne sont plus rattrapables”, a plaidé Me Mélanie Sanzoni.

“Ces jeunes gens ne sont pas des rebelles”, a fait valoir l’avocate de la défens, estimant qu’ils n’avaient “pas eu le cœur d’éteindre les enceintes”.

À voir également sur Le HuffPost : Darmanin n’a pas toujours été aussi sévère avec la “rumeur” qui “sape la démocratie”