close
  • chevron_right

    SNCF: les retards de TGV d'abord causés par les bagages abandonnés

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 18 November - 17:07 · 2 minutes

 La première cause de retard des TGV ne peut pas vraiment être reprochée à la SNCF (Un TGV Inoui en direction de Paris le 2 juin 2021. DENIS CHARLET via AFP)

SNCF - “Avez-vous bien pris tous vos bagages?” Cette question est visible dans les gares, mais il semblerait que beaucoup passent à côté. L’oubli de bagages est devenu la première source de retard pour les TGV et les Intercités, selon les chiffres de la SNCF dévoilés ce jeudi 18 novembre par le média spécialisé VRT ( Ville, Rail et Transports ) .

Le nombre de bagages oubliés dans les gares et les trains a triplé en trois ans, selon ces chiffres, ce qui fait que cette cause arrive bien avant les problèmes techniques , les accidents ou encore les animaux écrasés. En 2018, le phénomène avait provoqué un total de 3750 heures de retard cumulées sur l’année et alors que l’année 2021 n’est pas terminée, la barre des 8330 heures a déjà été dépassée.

“On s’attendait à atteindre ce chiffre à la fin de l’année. On l’a d’ores et déjà dépassé”, a indiqué à VRT Alain Krakovitch, le directeur de Voyages SNCF. “Le nombre de procédures pour bagages délaissés (le nom de code officiel en interne) a été multiplié par trois depuis 2018. Nous comptons de 30 à 40 gros incidents par semaine, dont certains peuvent occasionner jusqu’à 15.000 minutes de retard”, ajoute-t-il.

Un “Monsieur Bagages abandonnés”

Ainsi, cette année ce sont près de 9000 trains qui ont été concernés, dont 1000 qui ont dû être supprimés, perturbant le trajet de 800.000 voyageurs et provoquant le versement d’avoirs à ceux qui ont subi d’importants retards.

Mais pourquoi ce phénomène est-il en expansion? La SNCF avance des raisons comme le port du masque qui gêne la vue des voyageurs et crée un angle mort facilitant l’oubli des affaires, ou le télétravail qui nécessite un transport de matériel, générant des bagages en plus.

La vérification du pass sanitaire compliquerait aussi le parcours des voyageurs, les obligeant à s’arrêter une nouvelle fois et déposer leurs affaires le temps de montrer patte blanche. Et donc potentiellement d’oublier une valise ou un sac en repartant.

La SNCF, qui prévoit une campagne de sensibilisation, vient de nommer un “Monsieur Bagages abandonnés” pour contrer ce phénomène qui coûte cher à la compagnie ferroviaire. Cette dernière indemnise ses voyageurs à partir de 30 minutes de retard.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par Macron

  • chevron_right

    La SNCF n'a pas besoin d'aide de l'État, assure son PDG Jean-Pierre Farandou

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 1 November - 23:47 · 2 minutes

Emmanuel Macron et Jean-Pierre Farandou à la Gare de Lyon, à Paris, le 17 septembre 2021.

SNCF - La SNCF sera encore dans le rouge cette année mais devrait pouvoir se passer d’une nouvelle aide de l’État ou de cessions supplémentaires, estime son PDG Jean-Pierre Farandou dans une interview au Figaro à paraître ce mardi 2 novembre .

“Je crains que nous ne soyons encore en pertes cette année en raison du troisième confinement” au printemps, indique Jean-Pierre Farandou.

“À ce stade, je ne demande pas de l’aide à l’État. On va emprunter l’équivalent de notre déficit pour faire face aux dépenses courantes”, a-t-il ajouté.

Le groupe public avait bénéficié directement d’une recapitalisation de 4 milliards d’euros de l’État l’an dernier, destinée au réseau.

Il a encore perdu 780 millions d’euros au premier semestre 2021, après en avoir perdu 3 milliards en 2020, mais “est en situation de rebond”, selon Jean-Pierre Farandou.

“Notre logisticien Geodis fait partie des gagnants de la crise” sanitaire. “Quand le poumon du TGV est un peu enrhumé, le poumon de la logistique fonctionne bien et ça fait respirer le groupe. Cela nous a permis d’amortir l’effet de la crise”, remarque-t-il.

“On sera à l’équilibre l’année prochaine”

“Pour nous désendetter, nous avons très bien vendu Ermewa, un loueur de wagons de fret, qui n’était pas un actif stratégique”, relève aussi Jean-Pierre Farandou. La cession d’Ermewa, finalisée le 22 octobre, va se traduire par un désendettement net d’environ 3,2 milliards d’euros pour la SNCF .

“Aujourd’hui, nous n’envisageons pas d’autres cessions”, assure le dirigeant.

Jean-Pierre Farandou confirme par ailleurs l’objectif d’équilibre financier en 2022, convenu avec l’État lors de la réforme ferroviaire de 2018.

“On sera à l’équilibre l’année prochaine. Pour y arriver, nous travaillons à développer le chiffre d’affaires. On ne sera pas très loin de revenir en 2022 au niveau d’avant le Covid ”, assure-t-il.

“Et nous réduisons nos charges avec des plans d’économies”, ajoute-t-il. “Nous avons aussi repoussé certains investissements dans le matériel roulant ou l’informatique.” La SNCF va également baisser le nombre d’employés de “1,5% à 2% en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite”, rappelle-t-il.

S’il reconnaît que l’arrivée de la concurrence est “un choc”, Jean-Pierre Farandou considère que son adversaire principal est “la route”, l’objectif étant de doubler la part du rail en dix ans. Selon lui, la SNCF “transportera plus de passagers” si le marché grandit, même si elle perd des parts de marché.

À voir également sur Le HuffPost : À quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par Macron

  • chevron_right

    Grève SNCF: le trafic TGV réduit sur l'axe Atlantique ce week-end

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 21 October - 15:19 · 1 minute

1 TGV sur 3 restera à l

TRANSPORTS - Attention, le trafic sera ralenti ce week-end dans les trains. Un TGV Atlantique sur trois sera annulé samedi et dimanche, et un sur dix annulé vendredi, en raison d’un appel à la grève lancé par trois syndicats, a annoncé ce jeudi 21 octobre la SNCF dans un communiqué.

Le préavis de grève commun de la CGT- Cheminots , de SUD-Rail et de la CFDT-Cheminots va toucher la circulation des TGV Inoui et Ouigo de l’axe TGV Atlantique, a précisé la SNCF.

Des négociations sur les rémunérations et conditions de travail “n’ont pas pu trouver une issue favorable à ce stade”, indique la direction.

Mauvais départ pour les vacances de la Toussaint

Plus précisément ajoute le Parisien , seront concernées les liaisons de et vers les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.

“Chaque client concerné est contacté afin de l’informer sur la circulation de son train, et pourra se faire rembourser ou échanger son billet pour une autre date et ce sans frais. Les voyageurs qui le peuvent ou qui n’ont pas encore réservé sont invités à reporter leur voyage à une autre date”, précise la direction du groupe ferroviaire.

Cette grève intervient alors que ce même week-end débutent les vacances de la Toussaint.

À voir également sur Le HuffPost: Sur le tournage de “Mission Impossible 7”, un train jeté dans le vide à toute vitesse

  • chevron_right

    Malgré la grève du 5 octobre à la SNCF, trafic "quasi normal"

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 4 October - 23:56 · 1 minute

Trafic

GRÈVE - Le trafic sera quasi normal ce mardi 5 octobre à la SNCF et à la RATP , a-t-on appris lundi auprès des deux groupes publics, où des syndicats ont appelé à la grève dans le cadre de la journée nationale de mobilisation interprofessionnelle pour les salaires et l’emploi.

À la SNCF, la circulation des TGV , Thalys, Eurostar et Lyria sera “normale”, tandis que le trafic des Intercités, Transilien et TER sera “quasi normal”, avec “des adaptations locales éventuelles”, a indiqué la direction du groupe ferroviaire. Toutefois, en Normandie, le trafic des TER “sera perturbé”, a précisé la SNCF.

À la RATP, “le trafic sera normal” sur les réseaux “métro, RER (A et B) et tramway, sauf le tramway T3 A qui sera très perturbé”, a déclaré un porte-parole de la régie de transports en commun franciliens. La circulation des bus sera “légèrement perturbée”, a-t-il ajouté.

Les syndicats CGT, FO, Solidaires, FSU, ainsi que les organisations de jeunes Fidl, MNL, Unef et UNL appellent à faire grève et à manifester mardi en France pour défendre les salaires, les emplois, et protester contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par Macron

  • chevron_right

    LGV Bordeaux-Toulouse : le Conseil d'Etat donne son feu vert

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 28 September - 09:53 · 1 minute

Le premier train officiel de la nouvelle ligne TGV reliant Paris à Bordeaux en 2h04 au départ de la gare de Bordeaux-Saint-Jean le 2 juillet 2017 (photo d

TRANSPORT - Une décision qui fera date. Le Conseil d’Etat a levé ce lundi soir, le 27 septembre, le dernier obstacle juridique au projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse , en rejetant la demande d’annulation de déclaration d’utilité publique (DUP) réclamée par un collectif d’opposants.

Ce projet de création d’une ligne TGV depuis Bordeaux vers Toulouse avait été déclaré d’utilité publique (DUP) et urgent en 2016. La ligne permettra de relier Toulouse et Paris, via Bordeaux, en un peu plus de trois heures contre environ 4h10 aujourd’hui.

Le Conseil d’État avait été saisi par un collectif d’associations, d’élus et de collectivités de Gironde et du Lot-et-Garonne opposés au projet au sud de Bordeaux. Ils contestaient le bien-fondé de la DUP pour le tronçon de la LGV reliant la gare de Bègles à celle de Saint-Médard d’Eyrans, à une dizaine de kilomètres plus au sud.

L’État va verser 4,1 milliards d’euros pour la nouvelle ligne Bordeaux-Toulouse

C’est un feuilleton qui dure depuis les années 80, et qui doit désormais être financé. L’État de son côté s’est engagé à verser 4,1 milliards d’euros pour la construction de cette nouvelle ligne entre Bordeaux et Toulouse. Soit environ 40% du coût total du projet.

Les collectivités - régions, départements et agglomérations d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine - devraient se partager le financement de 40% de cette ligne, les 20% restants devant être complétés par des fonds européens, selon les porteurs du projet

Un tour de table réunissant les principaux financeurs locaux de la ligne est prévu dans la soirée de ce 28 septembre, a indiqué la région Nouvelle-Aquitaine à l’AFP.

A voir également sur Le HuffPost: La Chine dévoile un train capable de battre le record de vitesse du TGV français

  • chevron_right

    The train that shrunk France… and Europe

    news.movim.eu / ArsTechnica · Monday, 27 September - 18:45

Image of an orange train.

Enlarge (credit: SNCF)

Every year, the Journées Européennes Patrimoine (European Heritage Days) weekend in September offers visitors a chance to visit numerous monuments all over Europe. Among the attractions in Paris this year was an orange-colored electric train with a name that has become a byword for speed and cutting-edge technology: the TGV. Thousands of enthusiasts flocked to the Gare de Lyon station to see the inaugural TGV (Train a Grande Vitésse), which was launched 40 years ago in September 1981.

Jacques Ruiz, one of the two drivers who piloted the first train 40 years ago, was at the Gare de Lyon station during the European Heritage Days weekend. “What impressed me most about the TGV was its aerodynamic design. The other locomotives, which looked like cubes, did not have such a shape. Of course, the power and the comfort of the air-conditioned cabin were impressive, too. It was exciting to drive this new train,” the 79-year-old said.

The first train was flagged off by the then French President François Mitterrand on September 22, 1981, and the first Paris-Lyon line was opened to the public five days later.

Read 10 remaining paragraphs | Comments

index?i=eJhAPmqRE_g:cc3gD5hzjog:V_sGLiPBpWUindex?i=eJhAPmqRE_g:cc3gD5hzjog:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • chevron_right

    À quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par Macron

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 17 September - 12:26 · 2 minutes

TGV - 40 ans déjà. La SNCF célèbre ce vendredi 17 septembre l’anniversaire de son emblématique TGV , un anniversaire fêté avec Emmanuel Macron pour oublier la pandémie en attendant l’arrivée de la prochaine génération de trains à grande vitesse.

Pour souffler les 40 bougies de son train fétiche, la SNCF a choisi de jumeler sa fête aux Journée du patrimoine, avec une double exposition ouverte tout le week-end à Gare de Lyon et à Ground Countrol (une ancienne halle de tri postal située à deux pas), à Paris, avec en guest star, devant la rame 16 de l’inauguration de 1981, Emmanuel Macron.

Le TGV, “fierté industrielle” et illustration du “génie français”

Venu en compagnie des ministres de l’Economie Bruno Le Maire, de la Transition écologique Barbara Pompili et des Transports Jean-Baptiste Djebbari, le président de la République a salué, dans une courte allocution sur un quai, “une fierté industrielle” et “une fierté humaine”, illustration du “génie français”, au service de l’aménagement du territoire.

Emmanuel Macron a ensuite dévoilé une maquette grandeur nature de la motrice du TGV M, longtemps appelé “TGV du futur”, que la compagnie publique compte mettre sur les rails en 2024.

Ce nouveau TGV commandé chez Alstom, dont vous pouvez voir un aperçu ci-dessous, ne sera pas plus rapide que les dernières rames circulant sur le réseau français ―320 km/h―, mais la SNCF le veut plus confortable, plus capacitaire, plus modulable, plus écolo, plus économe.

À quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par MacronÀ quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par MacronÀ quoi ressemble le nouveau TGV M dévoilé par Macron

Sur Twitter, des images des fauteuils du futur TGV ont également été partagés.

Lancé par Georges Pompidou et construit sous Valéry Giscard d’Estaing, le TGV originel a été inauguré le 22 septembre 1981 par François Mitterrand. Il était orange, ne roulait qu’à 260 km/h, et mettait 2 heures 40 entre Paris et Lyon, contre 3 heures 40 pour les trains les plus rapides auparavant ―un trajet réduit à 2 heures dès 1983.

Depuis, les 7 générations de TGV ont transporté 3 milliards de passagers.

A voir également sur Le HuffPost: La Chine dévoile un train capable de battre le record de vitesse du TGV français

  • chevron_right

    Montparnasse: Après un accident mortel à Massy, le trafic très perturbé

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 25 July - 18:27 · 2 minutes

Après un accident mortel à Massy, dans l

TRANSPORTS - Un ouvrier d’un chantier est décédé ce dimanche 25 juillet dans l’après-midi à la suite d’un éboulement survenu au niveau du secteur de la gare de Massy-Palaiseau, dans l’Essonne, ce qui a provoqué l’interruption du trafic SNCF notamment au départ de la gare Montparnasse, a indiqué à l’AFP la procureure d’Evry.

Un peu plus tôt, le président du Conseil départemental de l’Essonne, François Durovray, avait effectivement évoqué un ouvrier enseveli à la hauteur de Massy, ajoutant que 70 TGV étaient concernés par les répercussions de l’accident.

Le trafic du TGV Atlantique a été stoppé “par précaution” à la suite de ce “glissement”, a ajouté la procureure Caroline Nisand, ne pouvant pour l’heure donner d’autres précisions.

Sur Twitter, plusieurs passagers ont en effet indiqué être bloqués dans des trains. La SNCF a déclaré sur Twitter que le trafic était “interrompu depuis 17H30. Nos équipes sont en cours d’intervention. C’est la conséquence d’un incident affectant la voie à Massy”.

Les sapeurs-pompiers de l’Essonne ont indiqué sur Twitter qu’ils étaient en intervention à Massy “pour effondrement de structure au niveau de la gare SNCF-TGV”. Il s’agit d’un effondrement sur un chantier de forage, ont précisé les pompiers à l’AFP.

En gare Montparnasse, les tableaux d’affichage prévoyaient dans la soirée des retards de trois heures pour les différents trains censés partir ce dimanche soir.

À voir également sur le HuffPost : Dans le train de nuit Paris-Nice, le message du chef de cabine Jean Castex aux passagers