close
  • Hu chevron_right

    Sécurité routière: 2021, année la moins meurtrière sur les autoroutes depuis 20 ans

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 27 July - 06:58 · 2 minutes

2021 est l'année la moins meurtrière sur les autoroutes depuis 20 ans (image d'illustration) 2021 est l'année la moins meurtrière sur les autoroutes depuis 20 ans (image d'illustration)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Bonne nouvelle pour la sécurité routière . Le nombre de personnes tuées sur autoroute a connu en 2021 son niveau le plus bas depuis 20 ans, selon le bilan annuel de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa) publié ce mercredi 27 juillet.

En 2021, 131 personnes ont été tuées sur le réseau autoroutier, soit 4 de plus qu’au cours de l’année 2020 marquée par le confinement mais 23 de moins qu’en 2019, dernière année de référence.

Malgré une année aussi marquée par les restriction sanitaires, rapportée au trafic, 2021 est l’année la moins meurtrière depuis vingt ans, “avec 1,2 accident par milliard de km parcourus”, indique ce rapport.

Les accidents moins causés par la fatigue que par l’alcool

La consommation d’alcool, de drogues et de médicaments au volant apparaît entre 2017 et 2021 comme le premier facteur d’accidents mortels (27,7%). Ces accidents surviennent surtout les week-ends avec des conducteurs masculins de moins de 35 ans. Autres facteurs principaux d’accidents: la somnolence et la fatigue (19,3%), la vitesse (18,5%) et les distracteurs, comme le téléphone, (12,6%).

Les facteurs à l'origine des accidents mortels en 2021 sur les routes. Les facteurs à l'origine des accidents mortels en 2021 sur les routes.

“Depuis dix ans, ces facteurs d’accidents évoluent de manière différente. Sur cette période, le facteur ‘Somnolence et fatigue’ voit son importance progressivement diminuer dans les accidents mortels”, écrit le rapport, “alors que le facteur ‘Alcool, drogues, médicaments’ augmente sur la période”.

Les conducteurs masculins sont sur-représentés dans les accidents, constate aussi l’étude. “Les conducteurs les plus jeunes (de 18 à 34 ans), qui représentent 19% des conducteurs sur autoroute, sont plus fréquemment impliqués dans les accidents mortels (28%)”, ajoute-t-elle. En outre, le risque d’accident mortel est quatre fois plus élevé la nuit .

L’année 2022 s’annonce déjà plus meurtrière

De son côté, l’année 2022 a mal commencé. 75 personnes ont été tuées sur les autoroutes au 1er juin, soit une progression de 46% sur un an, explique à l’AFP Christophe Boutin, délégué général de l’ASFA.

“On voit la progression du facteur drogue, alcool et médicaments, donc de comportements intentionnels dangereux que l’on explique par un relâchement et c’est très préoccupant”, alerte M. Boutin.

Du côté des équipes en intervention, 126 accidents ont été répertoriés en 2021 et 12 agents ont été blessés. Quatre agents ont été tués depuis le début de l’année 2022.

Ces chiffres de l’Asfa, qui regroupe les concessionnaires privés gestionnaires de 9.180 des 12.000 kilomètres d’autoroutes françaises, épousent ceux de l’ensemble du réseau routier de métropole, qui a aussi enregistré en 2021 un plus bas avec 2.944 décès.

À voir également aussi sur le Huffpost: Cet atterrissage d’urgence d’un avion sur une autoroute aurait pu vraiment mal tourner

  • Hu chevron_right

    En Russie, ce robot joueur d'échecs casse le doigt de son adversaire de 7 ans

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 25 July - 08:31 · 2 minutes

Photo d'illustration d'une partie d'échecs. Photo d'illustration d'une partie d'échecs.

ÉCHECS - Rarissimes sont les accidents de ce genre. La semaine dernière à Moscou, un robot joueur d’échecs a cassé un doigt de son adversaire , qui n’était autre qu’un enfant de 7 ans, a-t-on appris de la part du Guardian ce dimanche 24 juillet.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous , diffusée sur Telegram le 19 juillet, l’appareil, surpris par la vitesse d’exécution de son vis-à-vis, lui a brutalement saisi le doigt. Il a ensuite fallu l’aide de quatre personnes pour que le jeune garçon soit libéré. Prénommé Christopher, celui-ci fait partie d’après les médias russes des 30 meilleurs joueurs d’échecs du pays dans la catégorie des moins de 9 ans.

“Le robot a cassé le doigt de l’enfant”, a déclaré Sergey Lazarev, président de la Fédération des échecs de Moscou, à l’agence de presse Tass . En précisant par ailleurs qu’aucun dysfonctionnement n’avait eu lieu par le passé avec la machine.

“Un cas extrêmement rare”

″[Le garçon] a fait un mouvement, et après ça, nous devons laisser le temps au robot de répondre, mais le garçon s’est dépêché”, a-t-il poursuivi, estimant que les fabricants de l’engin allaient “devoir repenser certaines choses”.

“Il y a certaines règles de sécurité et l’enfant, apparemment, ne les a pas respectées. Quand il a fait son geste, il n’a pas réalisé qu’il devait d’abord attendre”, a de son côté pointé Sergey Smagin, vice-président de la Fédération russe des échecs. C’est un cas extrêmement rare, le premier dont je me souvienne”, a-t-il ajouté.

Le petit Christopher, malgré une fracture, n’a pas mis longtemps avant de rejouer. “L’enfant a joué dès le lendemain et a terminé le tournoi”. Tout est bien qui finit bien donc. Les parents du garçon ont tout de même demandé à ce qu’une enquête soit ouverte.

À voir également sur Le HuffPost: Âgé de 10 ans, ce Nigérian est une des étoiles montantes des échecs

  • Hu chevron_right

    L'Assemblée nationale en deuil après un accident de travail en son sein

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 13 July - 15:30 · 2 minutes

ASSEMBLÉE - Mercredi 13 juillet, les députés de l’Assemblée nationale ont laissé de côté, durant quelques instants, les débats houleux des derniers jours pour se recueillir en silence, au lendemain de la mort d’un employé travaillant au Palais Bourbon.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article , c’est le député Alexis Corbière (LFI/NUPES) qui a évoqué le sujet en début de séance avant d’initier une minute de silence respectée par tous les parlementaires présents dans l’hémicycle.

“Je voudrais que cette mort terrible ne soit pas banalisée”, a déclaré Alexis Corbière, avant de rappeler que, chaque année, 733 personnes meurent au travail, d’après les derniers chiffres comptabilisés en 2019 . “Quand une femme ou un homme meurt au travail, ça n’est pas quelque chose d’acceptable”, a ajouté l’élu de Seine-Saint-Denis.

Une enquête judiciaire en cours

Selon les détails fournis dans l’hémicycle par Alexis Corbière, ainsi que par son collègue Éric Woerth (LR), questeur de l’Assemblée, un homme de 49 ans aurait subi un accident de travail impliquant un chariot élévateur dans un parking de l’institution, le samedi 9 juillet. L’employé, dont la famille réside à l’étranger (Mali), travaillait pour une entreprise de sous-traitance dans le domaine du nettoyage. Il est décédé des suites de ses blessures trois jours plus tard, ce mardi.

“Dans l’attente des raisons de cet accident, les engins de cette nature ont été interdits sur l’ensemble des rampes qui composent les parkings de l’Assemblée nationale”, a précisé Éric Woerth , ajoutant que le bureau de l’Assemblée évoquera ce sujet lors de sa prochaine réunion.

Le CSE et le bureau de l’Assemblée nationale ont été saisis. Une enquête judiciaire est aussi en cours pour déterminer les causes de l’accident. Avant la poursuite des débats dans l’hémicycle, le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a également affirmé “sa solidarité et celle du gouvernement” à la famille et aux collègues de la victime.

À voir également sur Le HuffPost : Hymne gilets jaunes et visite de Mélenchon... Les élus NUPES arrivent en masse à l’Assemblée

  • Hu chevron_right

    Un bus s'encastre dans une vitrine à Paris, les images sont impressionnantes

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 12 July - 14:28 · 2 minutes

Les images impressionnantes d'un bus encastré dans une vitrine à Paris (Capture @RemyBuisine sur Twitter) Les images impressionnantes d'un bus encastré dans une vitrine à Paris (Capture @RemyBuisine sur Twitter)

PARIS - Un accident impressionnant et qui aurait pu être beaucoup plus grave. Ce mardi 12 juillet, peu avant 12h40, un bus s’est encastré dans une vitrine d’une boutique Happy Trend, dans le 15e arrondissement de Paris , faisant sept blessés dont deux graves. Toutefois, le pronostic vital n’est engagé pour aucune des victimes, rapporte Le Parisien .

Des passants ont pris des photos du véhicule qui a fini sa course dans le commerce. Un périmètre de sécurité a été aménagé par les forces de l’ordre pour bloquer la zone aux véhicules et curieux.

Comme le rapporte Le Parisien , les faits se sont déroulés au numéro 270 de la rue de Vaugirard, artère très fréquentée, au niveau de la rue d’Alleray. Pour des raisons qui ne sont pas encore connues, le chauffeur de bus n’aurait pas pu freiner. “Il y aurait eu une défaillance des freins”, avance une source proche du dossier cité par le quotidien, qui précise que “les experts sont en chemin et vont regarder de près”.

L’enquête a été confiée aux policiers du STJA (service du traitement judiciaire des accidents) de la préfecture de police de Paris. Le bus accidenté fait partie de la flotte électrique Traverse, des bus de quartier pouvant accueillir 22 passagers, cofinancés par la ville de Paris et la région (Île-de-France Mobilités), et exploités par deux transporteurs, la RATP et B.E. Green, filiale des Autocars Dominique.

Au total, quatre casernes des sapeurs-pompiers de Paris ont été mobilisées sur les lieux et la station de métro Vaugirard a été temporairement fermée.

À voir également sur Le HuffPost: Aux États-Unis, un avion en feu inquiète ses passagers retenus à bord

  • Hu chevron_right

    Cet atterrissage d'urgence d'un avion sur une autoroute aurait pu vraiment mal tourner

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 11 July - 15:29 · 3 minutes

ÉTATS-UNIS - Un pilote a effectué un atterrissage d’urgence sur une autoroute de Caroline du Nord après que le moteur de son avion se soit arrêté, comme le montre une vidéo étonnante capturée depuis l’avion et à découvrir en tête d’article.

Dans le clip de 75 secondes récemment partagé par le bureau du shérif du comté de Swain, on peut voir l’avion descendre vers l’autoroute, avec deux voitures en dessous qui circulent dans la même direction et plusieurs véhicules qui passent de l’autre côté de la route.

Quelques instants après avoir dépassé l’une des voitures, l’avion touche le sol, dérapant vers la circulation en sens inverse. Le pilote parvient à diriger l’appareil vers l’autre côté de la route et à s’arrêter.

Une panne de moteur au-dessus des forêts

Vince Fraser et son beau-père volaient dans son avion monomoteur au-dessus d’une zone densément boisée dans le sud des Appalaches, dans le comté de Swain, le 3 juillet, lorsque son moteur s’est éteint, selon la station d’information locale WSPA .

Vince Fraser, qui avait apparemment moins de 100 heures de vol à son actif, a essayé de redémarrer le moteur à trois reprises, mais il s’est éteint à chaque fois. Après la troisième fois, il n’a pas voulu se rallumer, a-t-il déclaré à la WSPA.

À ce moment-là, il avait épuisé toutes ses options, a-t-il dit. Il s’est tourné vers son beau-père et s’est excusé de l’avoir mis en danger. “Je l’ai regardé et je lui ai dit que j’étais désolé, et que je l’aimais. À partir de là, c’est juste un engagement”, a-t-il dit. “Voyons ce qui va se passer. Faisons ça du mieux que nous pouvons.”

Il a cherché des endroits pour atterrir, mais n’a rien trouvé de convenable à cause des bois. Il a commencé à viser un pont mais a réalisé en s’approchant qu’il y avait des piétons dessus.

Ensuite, il a repéré une rivière et a décidé de faire un atterrissage sur l’eau. Mais alors qu’il s’alignait pour atterrir dans l’eau, il a vu l’autoroute qui avait été précédemment masquée par les arbres. C’est alors qu’il est descendu et s’est posé, en passant sous les lignes électriques pour éviter de les heurter.

Les autorités seraient arrivées sur les lieux en quelques minutes. Le bureau du shérif a déclaré que le pilote avait fait un travail remarquable et qu’il était étonnant que personne n’ait été blessé. “Il y avait tellement de choses qui auraient pu être catastrophiques, mais elles ne se sont pas produites”, a-t-il déclaré sur Facebook. Vince Fraser a déclaré que l’incident “traumatisant” l’a rapproché de son beau-père.

Un mécanicien a déterminé plus tard que la cause de la panne de moteur était un manque de carburant dans un réservoir en raison d’un blocage dans une conduite de carburant, a rapporté la WSPA. Vince Fraser et son beau-père ont ramené l’avion chez eux à Cape Coral en Floride plusieurs jours plus tard.

À voir également sur Le HuffPost: Une nouvelle espèce de nénuphar géant découverte au Royaume-Uni

  • Hu chevron_right

    Aux États-Unis, un avion en feu inquiète ses passagers retenus à bord

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 11 July - 10:38 · 1 minute

ÉTATS-UNIS - Mayday, Mayday! Un incendie s’est déclenché dans un avion à l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’ Atlanta aux États-Unis ce dimanche 10 juillet. L’appareil de la compagnie Spirit Airlines en provenance de Tampa a pris feu après que ses freins ont surchauffé à l’ atterrissage . Pendant ce temps-là, les passagers n’ont pas pu évacuer, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Le vol Spirit Airlines 383 s’était jusque-là déroulé sans encombre. Au moment de toucher le sol, un bruit provenant du côté gauche de l’ avion s’est fait entendre. “Personne ne savait ce que c’était, jusqu’à ce que nous nous arrêtions complètement au milieu de la piste d’atterrissage”, a rapporté un passager à la chaîne de télévision américaine Fox 5. “Nous avons vu une flamme sortir du moteur, et les voyageurs et moi-même avons commencé à paniquer”, a-t-il poursuivi.

Nombre de passagers étaient inquiets en regardant les flammes à travers les hublots et commençaient à rassembler leurs affaires pour évacuer. Ils ont rapidement été stoppés dans leur élan et conviés par le personnel de bord à rester calme. “Nous n’avons pas besoin d’évacuer. Restez à vos places s’il vous plaît”, a annoncé un steward à l’ensemble des voyageurs.

Les pompiers de l’aéroport sont intervenus pour éteindre l’incendie et aucun blessé n’est à déplorer après cet incident. “L’avion a été remorqué jusqu’à la porte d’embarquement où les passagers ont pu débarquer en toute sécurité sans être blessés. Nous remercions les secouristes d’Atlanta d’avoir répondu immédiatement à l’appel de l’avion”, indique un communiqué de la compagnie aérienne. “L’avion sera temporairement retiré du service pour être entretenu”, ajoute le communiqué.

Il n’est pas si rare de voir des avions de ligne prendre feu. Un incendie se produit en moyenne tous les 10 ou 11 jours aux États-Unis, selon les informations du Consumer Reports rapportées par le Daily Mail .

À voir également sur Le HuffPost : Un avion de chasse escorte un vol EasyJet après une fausse alerte à la bombe

  • Hu chevron_right

    À Nice, un petit ukrainien meurt renversé par une trottinette électrique

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 1 July - 06:36 · 2 minutes

FAITS-DIVERS - Un petit garçon ukrainien réfugié en France est mort jeudi 30 juin à Nice après avoir été heurté par une trottinette électrique qui roulait à vitesse excessive, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de Nice-Matin.

La victime, âgée de 5 ans, traversait avec sa mère la Promenade des Anglais à Nice à un passage piéton mercredi lorsque l’accident a eu lieu. Le petit garçon “tenait un sac que tenait aussi sa mère, mais marchait un peu devant elle”, selon la même source, qui ajoute qu’ils étaient “masqués par le mobilier urbain”. L’enfant “a été percuté au niveau d’un passage piéton, sur une piste cyclable, sur la Prom’ côté mer”, a précisé Parvine Derivery, adjointe au procureur de la République de Nice.

Une trottinette conduite par un quadragénaire qui roulait ”à une vitesse excessive” selon la police n’a pas pu éviter l’enfant. “Malgré ses blessures et sa chute, le conducteur de la trottinette s’est tout de suite soucié de l’enfant”, a expliqué la même source. Il a ensuite été placé en garde à vue pour homicide involontaire.

L’“immense émotion” d’Estrosi

D’après la police niçoise, des accidents impliquant des trottinettes ont lieu de “plus en plus régulièrement, surtout sur la route”. En plus d’être peu visibles, notamment la nuit, les utilisateurs de trottinettes “ne respectent aucun code de la route”, déplore la source policière, ajoutant qu’aujourd’hui beaucoup de ces engins “sont débridés”.

Sur Twitter, le maire de Nice Christian Estrosi a exprimé son “immense émotion” et son opposition aux trottinettes en libre-service: “Nous étudions toutes les solutions possibles pour éviter ces drames: feux de circulation sur piste cyclable, arrêté municipal sur espaces piétons...”. “Le conseil municipal de Nice est aux côtés de la famille et des parents de cet enfant”, a-t-il assuré.

La famille du petit garçon est arrivée en France au début de l’invasion russe en Ukraine , a indiqué au quotidien régional Iryna Podyriako, présidente de l’Afuca, l’association franco-ukrainienne Côte d’Azur. Elle vient d’une région proche de la Moldavie “pas trop touchée” par les combats.

Cinq jours avant ce drame, une réfugiée ukrainienne avait été renversée par un chauffard devant la préfecture de Nice, rapporte Nice-Matin . Le conducteur de 24 ans, mis en examen, n’aurait pas freiné en voyant cette femme qui se trouve entre la vie et la mort.

À voir également aussi sur le Huffpost: La guerre en Ukraine et ses terribles conséquences sur la santé des enfants

  • Hu chevron_right

    Anita Alvarez, la nageuse sauvée de la noyade, revient sur son malaise

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 24 June - 12:25 · 2 minutes

Anita Alvarez, la nageuse sauvée de la noyade, revient sur son malaise (Photo de Anita Alvarez sauvée par Andrea Fuentes le 22 juin 2022 par Zsolt Szigetvary/MTI via AP) Anita Alvarez, la nageuse sauvée de la noyade, revient sur son malaise  (Photo de Anita Alvarez sauvée par Andrea Fuentes le 22 juin 2022 par Zsolt Szigetvary/MTI via AP)

SPORT - Un grand bassin de natation bleu et un corps qui tombe. Les images du malaise d’Anita Alvarez ont fait le tour du monde ces derniers jours. La nageuse artistique américaine a perdu connaissance dans l’eau à la fin de sa performance solo, le 22 juin, en finale des Championnats du monde à Budapest avant d’être secourue par son entraîneuse Andrea Fuentes.

Vêtue d’un short et d’un t-shirt, l’ancienne championne olympique désormais entraîneuse, s’est alors jetée à l’eau pour la secourir. Elle est descendue au fond du bassin et a remonté Anita Alvarez vers la surface avant de recevoir de l’aide pour porter la nageuse en détresse au bord de la piscine. L’histoire se termine bien, la femme de 25 ans est saine et sauve. Elle est d’ailleurs revenue sur sa mésaventure dès le lendemain lors d’une interview sur NBC News.

“Je me souviens que j’avais la sensation de faire vraiment une super performance, ma meilleure de loin, explique-t-elle tout sourire lors de son interview par visio en compagnie de sa coach. Pas seulement sur la manière dont je performais mais surtout parce que je profitais et que je vivais le moment. Je me sentais vraiment heureuse et fière”.

“Oh, oh, je ne me sens pas super bien”

Mais l’histoire se gâte pour celle qui a déjà participé deux fois aux Jeux Olympiques: ”À la toute fin, je me souviens du dernier mouvement de bras que j’ai fait. C’était mouvement de bras si simple, si petit mais j’ai tout donné et je me souviens être en train de descendre (dans l’eau, ndlr) et me dire: ‘oh, oh, je ne me sens pas super bien’. C’est la dernière chose dont je me rappelle”. Elle dit toutefois s’être très vite remise de l’événement. “Je pense que j’ai été directement OK, confie-t-elle. Dès que j’ai respiré et que je me suis réveillée”.

De son côté, Andrea Fuentes, quadruple médaillée olympique, raconte comment elle a sauvé la jeune femme, d’instinct. “Dès que je l’ai vu descendre, je me suis tout de suite dit que quelque chose n’allait pas. J’avais l’impression d’être au ralenti. C’était rapide mais j’ai eu l’impression que ça durait une heure.”

Ce genre d’incident n’est pas une première pour Alvarez. “Cela est arrivé une fois l’année dernière, lors du tournoi de qualification olympique (à Barcelone NDLR) (...). Avant cela, elle avait eu des problèmes sporadiques d’évanouissement, mais jamais en compétition”, a précisé la Fédération.

À voir également sur Le HuffPost: Avec ses plongeons acrobatiques, ce garçon de 14 ans défie tous les clichés