close
  • Hu chevron_right

    Le burger devient le plat le plus livré à domicile, devant la pizza

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 7 December - 19:53 · 2 minutes

Le burger est devenu le plat le plus livré à domicile en 2021.

ALIMENTATION - Les préférences culinaires des Français sont-elles en train de changer? Selon l’étude menée par le l’observatoire Datalicious de Just Eat -une application et site de livraison de repas - le burger est le plat le plus livré à domicile en 2021, détrônant la pizza , rapportent Les Echos et BFMTV ce mardi 7 décembre.

La spécialité italienne tenait le haut du classement depuis plusieurs années, mais elle se retrouve en 2021 à la 3e position, derrière le burger la nourriture japonaise . Comment l’expliquer? “Le burger classique a le vent en poupe. Mais il bénéficie aussi de la multiplicité de ses déclinaisons, qu’il soit végétarien ou à base de bao (pain farci à la viande, NDLR ) au lieu des traditionnels buns (petits pains ronds)”, analyse dans Les Echos Méleyne Rabot, directrice générale de Just Eat France.

À cela s’ajoute la crise sanitaire . Celle-ci a forcé tous les types de restaurants à proposer des plats à emporter et a accéléré l’émergence des dark kitchens , ces cuisines qui n’offrent que de la nourriture en livraison sans service en salle. Ainsi, alors que la pizza était l’une des seules spécialités culinaires à être livrées, les clients ont vu les choix se multiplier.

Les pics de commandes passent du dimanche au vendredi

Datalicious livre d’autres observations. Si le hamburger est le plat le plus livré en France, la plateforme pointe des différences selon les régions, rapporte BFMTV. En Ile-de-France, le butter chicken (spécialité indienne) arrive en tête du classement tandis qu’en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le tacos domine. Enfin en Rhône-Alpes, le hamburger façon steak house est plébiscité.

Autres changement des habitudes de consommations pointées dans l’étude: le jour de livraison. Les pics de commandes semblent passer du dimanche au vendredi. “La restauration livrée est devenue une façon de décompresser après les tumultes de la semaine”, explique Just Eat.

Enfin, l’étude de Datalicious montre aussi que le profil des consommateurs évolue. Avec le Covid, de nouvelles tranches d’âge découvrent ce mode de consommation. Résultat, la moitié des clients de la plateforme Just Eat a entre 18 et 35 ans, 41% ont entre 35 et 55 ans.

À voir également sur Le HuffPost: “Uber Eats ne protège personne”: un livreur sans papier raconte sa vie pendant le confinement

  • Hu chevron_right

    Un vaccin contre le Covid-19 reçu, un burger et des frites offerts à New York

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 14 May, 2021 - 11:44 · 1 minute

COVID-19 - Un fast food contre un vaccin? C’est le partenariat osé de la ville de New York avec la chaîne de restauration new-yorkaise Shake Shack. Après avoir montré votre attestation de vaccination , vous pouvez repartir avec une barquette de frites et un burger...

“Réfléchissez bien!” a prévenu le maire de New York, Bill de Blasio , la bouche à moitié pleine de burger lors d’une conférence en direct diffusée jeudi 13 mai sur CBSN. “Si vous aimez les burgers, pensez à ça en pensant à la vaccination”, a-t-il expliqué en pointant du doigt le sandwich. Un séquence de communication censée convaincre les New-Yorkais d’aller se faire vacciner au plus vite.

Une vaccination accélérée

Aux États-Unis, qui restent le pays le plus endeuillé par cette pandémie avec plus de 584.000 décès officiellement comptabilisés, c’est environ 35% de la population, soit plus de 117 millions de personnes, qui sont entièrement vaccinées. C’est-à-dire qui ont reçu soit la dose unique du vaccin de Johnson & Johnson, soit les deux doses des vaccins de Moderna ou de Pfizer/BioNTech.

“Si vous êtes complètement vacciné, vous n’avez plus besoin de porter un masque!”, s’était réjoui jeudi également le président américain Joe Biden depuis les jardins de la Maison Blanche, alors même que huit joueurs du club de baseball des New York Yankees, pourtant vaccinés, venaient d’être testés positifs au Covid-19 rappellent nos collègues de l’AFP.

À voir également sur Le HuffPost:  Aux États-Unis, des files immenses devant les stations-services à cause d’une pénurie d’essence

  • Jo chevron_right

    Beyond Meat annonce de nouveaux burgers « plus juteux » pour 2021

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Tuesday, 17 November, 2020 - 10:05 · 2 minutes

Crédits : Beyond Meat.

Le nouvel an 2021 arrive à grands pas (tant mieux). Après une année 2020 durant laquelle notre santé à tous en a pris un coup, cette nouvelle année est peut-être l’occasion pour certains de faire plus attention à ce qu’ils mangent et d’inscrire ainsi une alimentation plus saine au catalogue des nouvelles résolutions annuelles. Dans cette optique, le producteur américain de substituts de viande, Beyond Meat , annonce avoir amélioré sa recette du Beyond Burger végétal pour offrir un sandwich « plus juteux et plus sain. » Sur son compte officiel Twitter (ci-dessous), Beyond Meat présente ses « burgers les plus costauds et juteux jusqu’à présent, mais concernant moins de graisse total, moins de graisse saturée et moins de calories. »

Concrètement, son burger principal – que Beyond Meat considère le plus proche d’un vrai hamburger à la viande – contiendrait désormais 35% de graisse saturée en moins , en comparaison d’un steak haché classique, constitué de 80% de viande maigre et de 20% de graisse. Le producteur proposera aussi, dès l’an prochain, un burger encore plus sain, destiné aux régimes plus sévères. Celui-ci serait composé de 55% de graisse saturée en moins contre le même burger viandard classique. Les steaks des deux burgers de Beyond Meat sont seulement composés de végétaux , dont certains seraient désormais plus riches en vitamine B et minéraux retrouvés dans la viande. Ces Beyond Burgers améliorés ne seront disponibles, dans un premier temps, qu’aux États-Unis, courant 2021.

riijk Presse à Burger Steak...
158 Commentaires
riijk Presse à Burger Steak...
  • #MEAT TOO presse à burger 4 en 1 pour des burgers parfaits - faits maison facilement. La...
  • Le génial kit de presse pour hamburger 4 en 1 pour des burgers parfaits au top niveau : Royal...
  • Revêtement anti-adhésif pour mouler et démouler facilement de la presse à steak pour burger...
  • Avec la machine à hamburger, il y en a pour tous les goûts : la machine à hamburger pour...

Beyond Meat annonce de nouveaux burgers « plus juteux » pour 2021

  • Hu chevron_right

    Un burger au restaurant peut vous coûter huit fois plus que son prix de revient

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 15 November, 2020 - 02:48 · 2 minutes

Selon le documentaire “Quand le burger se met à table”, diffusé ce dimanche 15 novembre sur France 5, cela se fait souvent au détriment du consommateur, les marges étant parfois astronomiques pour les restaurateurs.

FOOD - Pas besoin d’aller dans un fast food pour le savourer. Aujourd’hui, le burger s’est fait une place au sein de tous les restaurants, des bistrots et brasseries de quartier jusqu’aux plus grands noms de la cuisine. Si on peut le manger partout, on en trouve aussi à tous les prix. Et, selon le documentaire “Quand le burger se met à table”, diffusé ce dimanche 15 novembre sur France 5, cela se fait souvent au détriment du consommateur, les marges étant parfois astronomiques pour les restaurateurs.

Les journalistes de ce documentaire, qui s’intéresse plus généralement aux burgers dits gourmets et à la provenance et la qualité des produits, demandent pas exemple à un chef cuisiner d’expliquer pourquoi son burger, servi place du Trocadéro à Paris, est vendu 28 euros. Celui-ci est bien incapable de répondre.

“Ils peuvent le revendre jusqu’à huit fois le coût des matières premières”, apprend-on dans le documentaire. C’est aussi l’avis de Matthieu Jauniau, chroniqueur pour Le Fooding , qui apparaît à plusieurs reprises dans le programme. Celui-ci, goûtant dans un bistrot parisien un burger à 12 euros, apparemment loin d’être fameux, estime son coût réel à environ 1,20 euros.

Un burger pour 1,07 euros

Est-ce possible qu’un restaurateur se fasse une aussi grande marge sur un plat? C’est ce que les journalistes ont tenté de savoir en se rendant chez un grossiste spécialisé fréquenté par les restaurateurs parisiens, en caméra cachée.

Avec des steaks congelés premiers prix avec “plein de merde dedans”, à en croire l’un des employés, à 50 centimes pièce, des tranches de “cheddar” (contenant seulement 60% de cheddar) à 20 centimes pièce, ou encore des buns à 27 centimes, ce grossiste est le paradis des restaurateurs voulant acheter des matières premières à très bas prix.

Résultat des courses: pour 1,07 euros de matières premières, vous pouvez avoir un burger, comme illustré dans l’infographie ci-dessous extraite du documentaire:

Évidemment, chaque burger consommé dans un bistrot ou une chaîne qui tente de s’éloigner des codes du fast food ne se fait pas forcément autant de marge. Mais désormais, vous saurez qu’en principe, il est possible que le burger que vous payez 15 ou 16 euros est peut-être huit fois plus cher que ce qu’il coûte réellement.

À voir également sur Le HuffPost: Ce burger saignant est en fait un burger vegan et veut conquérir le monde

  • Jo chevron_right

    « McPlant », le nouveau burger de McDonald’s avec de la fausse viande

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Tuesday, 10 November, 2020 - 09:25 · 2 minutes

Crédits : andreas160578- Pixabay

Burgers bien juteux, nuggets de poulet, poisson frit, croques-monsieur… Le menu de McDonald’s n’est pas vraiment alléchant pour un consommateur allergique (par principe) à la viande. Or, ce type de client se multiplie dans le paysage commercial actuel, si bien qu’aujourd’hui, très peu de restaurants (fast-food ou non) ne proposent pas de menus végétariens voire vegans dans leur carte. Bref, la tendance est là, et elle a manifestement pris suffisamment d’importance  pour que la chaîne de restauration rapide la plus puissante au monde s’y attarde. En effet, le géant américain travaille actuellement sur un burger vegan, que certaines personnes mal-intentionnées pourraient qualifier de « faux burger ».

Il est vrai que ce type de burger est conçu dans le seul but de ressembler, en apparence comme en goût, à un burger qui contient de la viande. Le « McPlant », petit nom de ce futur burger, ne fait pas exception à la règle, et McDonald’s compte bien faire un sandwich similaire aux produits emblématiques du clown Ronald.  Comme son nom l’indique, le McPlant devrait être à base de plante (« végétaux, laitue, et tomate ») et va sans nul doute s’appuyer sur les substituts de viande, un type d’aliment déjà produit par certaines entreprises comme Beyond Meat ou Impossible Food, par exemple. Si le nouveau sandwich de McDonald rencontre le succès escompté, il devrait donner naissance à une toute nouvelle gamme de produits vegans.

Même si ce nouveau burger constituerait une petite révolution pour un fast-food spécialisé dans la viande, McDonald’s est en réalité un peu en retard dans le monde du business vegan. Non seulement il existe déjà des enseignes spécialisées dans le véganisme, mais les concurrents directs de McDo proposent déjà depuis un certain temps des menus pour les non-carnistes. C’est le cas de Burger King , de Subway, ou encore de KFC , qui se fournit chez Beyond Meat. Faut-il se sentir coupable d’aller consommer dans un fast-food qui vend à 90% des produits à base de viande, même pour y déguster un sandwich vegan ? À vous de voir.

Pop! Ad Icons: McDonald's - Ronald McDonald

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

« McPlant », le nouveau burger de McDonald’s avec de la fausse viande

  • Jo chevron_right

    Burger King lance en France le Rebel Whopper, son Whopper iconique mais sans viande !

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Tuesday, 11 August, 2020 - 14:38 · 1 minute

Même si le goût de la viande grillée à la flamme est LA signature de Burger King, l’enseigne va proposer à ses clients du haché végétal de The Vegetarian Butcher pour ce Rebel Whopper. Cela permet à Burger Kin de proposer son produit iconique sans la viande mais avec un haché végétal ayant ses caractéristiques organoleptiques et tout de même le goût du grillé à la flamme.

En effet, telle que conçue par The Vegetarian Butcher, la recette du haché végétal du Rebel Whopper apporte au burger le goût, la texture, la couleur de la viande, à base de blé, de soja, d’huiles végétales et d’épices. Une recette qui a obtenu le niveau A dans le référentiel Nutriscore, souligne Burger King.

A déguster du 11 au 31 août ou plus si affinités

Ces 3 semaines seront l’occasion pour Burger King de questionner les clients qui, au moment de la commande, se seront identifiés dans le programme de fidélité Kingdom et d’avoir leur avis sur le produit. Plaisir éphémère ou nouveau burger iconique, leurs appréciations en décideront.

« Le REBEL WHOPPER ® a été conçu pour offrir tout le plaisir de la dégustation du WHOPPER ® avec une alternative végétale en remplacement de la viande. La promesse est-elle tenue ? L’effet curiosité passé, l’attrait restera-t-il le même pour cette version végétale du WHOPPER ® ? L’avenir nous le dira, nous avons hâte de connaître l’avis de nos clients sur ce burger 100% inédit » conclut Alexandre Simon directeur marketing Burger King France.

Hamburger amigurumi Burger Tech Podcast Logo en coton au crochet

Je ne suis que très peu burger 🍔 mais j’ai trouvé celui de mes amis de @BurgerTech_fr si inspirant que je l’ai crocheté!

Je vous invite à écouter @jside et @Ga3tanTheGeek pour l’actu High tech et un peu WTF inside #amigurumi => http://www.doomyflocrochet.com http://www.burgertech.fr #burger #crochet #amigurumi #listing #crochetshop #ecommerce #podcast #hightech