close
  • Hu chevron_right

    Pays-Bas: sauvetage à haut risque sur un cargo à la dérive

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 2 February - 16:20 · 1 minute

PAYS-BAS - Situation d’urgence. Le Julietta D, un cargo avec 18 personnes à bord, est parti à la dérive et a pris l’eau ce lundi 31 janvier au large du port d’Ijmuiden aux Pays-Bas. Tous les membres de l’équipage ont été secourus grâce à l’intervention des secours en hélicoptère, comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessus. Ils sont sains et saufs.

En fin de matinée, les navires Julietta D et Pechora Star sont entrés en collision. Ils étaient tous les deux ancrés au large, mais les vagues créées par la tempête Corrie et ses bourrasques à 120 km/h en mer du Nord, ont fait céder l’encre du Julietta D qui a percuté le Pechora Star.

Après de longues heures de travail, les équipes de sauvetage sur place ont réussi à remorquer le navire et à l’emmener jusqu’au port de Rotterdam.

À voir également sur Le HuffPost: Au Japon, le “Crimson Polaris” se brise en deux, une fuite de carburant constaté

  • Hu chevron_right

    Le PDG de Tesla, Elon Musk, lance un sifflet inspiré du Cybertruck

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 1 December - 10:52 · 1 minute

Tesla a mis en vente un sifflet à 50 dollars, inspiré du Cybertruk.

INSOLITE - Il fallait y penser. Si le Cybertruck de Tesla “ne ressemble à rien d’autre” comme le résumait Elon Musk en 2019, le Cybersifflet quant à lui est l’image du Cybertruck. Le PDG de la firme a annoncé, ce mercredi 1er décembre sur Twitter le lancement du gadget , avant la mention “Coup de sifflet sur Tesla”.

C’est le moins que l’on puisse dire, si le Cybertruck devait entrer en production à la fin de l’année, laquelle est finalement retardée à 2022, les fans de la firme ont pu se jeter sur la version miniature, surtout si le Cybersifflet est vendue en édition limitée.

Déjà en rupture de stock

L’objet est fabriqué en acier inoxydable de qualité médicale avec une finition polie. Il comprend une également une fonction de fixation intégrée. Le sifflet se trouve dans la rubrique “Style de vie” de la boutique en ligne de Tesla, pas loin de la carafe Tesla à 150 dollars. Il est d’ailleurs déjà en rupture de stock près d’une heure après l’annonce. Pour le plus grand plaisir des revendeurs, qui font grimper les prix en cascade. Sur Ebay , certains espèrent même le vendre à plus de 2000 dollars.

Elon Musk, toujours taquin avec ses concurrents, a également tweeté: “Ne gaspillez pas votre argent avec ce stupide chiffon Apple, achetez notre sifflet à la place!”. Le PDG fait référence ici au chiffon de polissage en microfibre du fabricant d’iPhone, mis en vente le mois dernier à 19 dollars.

Il semble  que l’opération de communication ait fonctionné. Le milliardaire a très bien saisi la portée chacune de ses annonces, y voyant là un moyen très rentable de promouvoir les travaux de ses entreprises.

À voir également sur Le HuffPost : Découvrez “Tesla Bot”, le robot humanoïde d’Elon Musk

  • Hu chevron_right

    Castex bizarrement interpellé en Mayenne: "Avez-vous reçu ma petite culotte?"

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 24 October, 2021 - 09:26 · 2 minutes

Le Premier ministre Jean Castex, en déplacement à Laval, en Mayenne

POLITIQUE - Il y a des déplacements où les responsables politiques se font secouer, il y a en d’autres plus légers. Jean Castex en a fait l’expérience samedi 23 octobre lors d’une déambulation dans les rues de Laval (Mayenne).

La scène a été diffusée sur les réseaux sociaux par la responsable de la communication de Matignon , Mayada Boulos. “Bonjour monsieur le ministre, avez-vous reçu ma petite culotte?” a lancé une commerçante au chef du gouvernement. Amusé, ce dernier a rétorqué: “ah c’est vous Madame?” Il n’y en avait pas assez!”.

Comment se fait-il que cette commerçante mayennaise ait envoyé une petite culotte à Matignon? Il faut remonter aux confinements mis en place pour lutter contre le Covid qui avaient entraîné la fermeture des boutiques de vêtements pour comprendre l’interpellation.

Pour protester contre la fermeture des commerces dits “non essentiels”, des vendeuses de lingerie ou des responsables de boutiques de textiles avaient imaginé ce léger happening en guise de protestation. Ils demandaient également d’en faire don, ce que le Premier ministre a confirmé avoir fait lors de cet échange.

Des culottes pour aider les magasins de textiles

La commerçante en question, identifiée par La Dépêche comme Cathy Le Boucher, avait écrit au Premier ministre en avril dernier comme deux cents de ses confrères, avec cette question : “N’est-ce pas la première chose que nous enfilons le matin pour nous habiller, même vous, Monsieur le Premier ministre?”, comme le rapportait à l’époque Le Figaro .

En retour, Matignon avait répondu: “Vous avez appelé l’attention du Premier ministre sur la situation des boutiques de sous-vêtements, fermées administrativement dans le contexte de crise sanitaire actuelle”, ce qui, selon La Dépêche , n’avait pas été très bien accueilli par la commerçante de Mayenne qui “regrettait une réponse type envoyée à toutes les personnes ayant effectué la même démarche qu’elle”. La réconciliation semble s’être bien passée.

A voir également sur Le HuffPost : Au meeting d’Hidalgo, l’optimisme pour oublier le faux départ

  • Hu chevron_right

    Le comité champagne enterre la hache de guerre avec la Russie

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 11 September, 2021 - 12:44 · 2 minutes

Bottles of Moet & Chandon and Veuve Clicquot French champagne are seen in this illustration picture taken July 5, 2021. REUTERS/Shamil Zhumatov/Illustration

CHAMPAGNE - Le Comité interprofessionnel du vin de Champagne s’est prononcé vendredi pour la reprise à partir du 15 septembre des expéditions vers la Russie, sur fond de controverse franco-russe sur l’appellation “Champagne” , a indiqué ce samedi 11 septembre sa direction, confirmant une information du magazine Terre de Vins .

Le Comité (CIVC) avait conseillé début juillet aux producteurs de suspendre temporairement les exportations, en réaction à une nouvelle loi russe.

Signée le 2 juillet, cette loi viti-vinicole oblige les distributeurs de champagne à troquer le titre prestigieux de “champagne” contre celui de “vin pétillant” sur la contre-étiquette des bouteilles écrite en cyrillique, réservant la dénomination “champanskoïe” aux producteurs russes de vins pétillants.

“La levée de la suspension des exportations est une mesure d’apaisement qui s’ajoute à notre désir de ne pas saisir l’Organisation Mondiale du Commerce. Nous respecterons la nouvelle loi”, a affirmé à l’AFP Jean-Marie Barillère, co-président du CIVC et président de l’Union des Maisons de Champagne (UMC), qui continue de prôner le dialogue diplomatique.

Le CIVC a décidé cette levée alors que les autorités russes n’ont toujours pas répondu, selon lui, à une lettre commune envoyée en juillet par trois ministres français à leurs homologues russes. Le courrier émanait du ministre délégué au Commerce extérieur Franck Riester et des ministres de l’Économie, Bruno Le Maire, et de l’Agriculture, Julien Denormandie.

L’appellation AOC non reconnue

La Russie est, avec les États-Unis ou Haïti, un des États à ne pas reconnaître l’appellation d’origine contrôlée (AOC) “champagne” malgré une vingtaine d’années de discussions.

“On multiplie les discussions avec détermination. On ne lâchera rien. Le seul champagne est français”, avait réaffirmé le 3 septembre le ministre de l’Agriculture, en visite à la foire agricole de Châlons-en-Champagne.

“Nous avons informé M. Riester de notre décision. Il comprend notre position”, a affirmé Jean-Marie Barillère. “Il s’agit aussi de ne plus pénaliser davantage les clients et les consommateurs russes alors que s’approchent les fêtes de fin d’année” a-t-il précisé.

Selon lui, la suspension des expéditions vers la Russie “a été suivie par au moins 95% des maisons”.

“La filière champenoise vend environ 1,5 million de bouteilles sur le marché russe, soit 0,5% du marché total. Mais c’est un marché d’image où le champagne se vend assez cher”, a-t-il souligné.

À voir également sur Le HuffPost: En Russie, des milliers de moustiques à la recherche d’une partenaire créent une tornade infernale

  • Hu chevron_right

    La ville de Paris veut aider les commerçants sinistrés lors des manifestations

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 8 July, 2021 - 06:49 · 2 minutes

Un homme dégrade une vitrine d

MANIFESTATION - La Ville de Paris propose au gouvernement la mise en place d’un dispositif d’aide matériel, juridique et psychologique aux victimes des manifestations , notamment les commerçants, dans une contribution au Beauvau de la sécurité dont l’AFP a eu copie.

Bien qu’incompétente en matière d’ordre public et non conviée à une table ronde sur le sujet ce jeudi 8 juillet, la Ville de Paris a estimé “légitime” d’organiser sa propre concertation en tant que collectivité touchée depuis les gilets jaunes par “les manifestations émaillées de débordements violents, de dégradations de commerces et du mobilier urbain, d’exactions de groupes violents et d’affrontements inacceptables avec les forces de l’ordre”, écrit-elle dans son rapport.

Parmi les 20 recommandations formulées au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, la municipalité dirigée par la socialiste Anne Hidalgo propose que la future police municipale parisienne (PMP) agisse immédiatement après les manifestations qui dégénèrent “en appui des commerçants sinistrés lorsque nécessaire, mais aussi des riverains dont l’environnement urbain est parfois bouleversé.”

“Après les manifestations, ne restent plus sur le terrain que les agents de la Ville qui nettoient, qui réparent et les commerçants victimes de dégradation de leur commerce, souvent livrés à eux-mêmes”, a expliqué à l’AFP Nicolas Nordman, adjoint PS à la sécurité d’Anne Hidalgo.

“Sécuriser les commerces”

La police municipale pourrait alors aider les commerçants touchés à “sécuriser leur commerce pour la nuit, les aider à déposer plainte, trouver les moyens de réparer en urgence leur boutique”, a-t-il détaillé. Le réseau de psychologues de la Ville pourrait aussi contribuer à ce service d’aide immédiat.

Les premières équipes de la police municipale parisienne, dont la création a été votée en juin avec le soutien de l’opposition de droite, doivent être opérationnelles en septembre.

La Ville recommande également de “créer des équipes mixtes de prévention et de prévision (...) pour reconnaître et prévenir les riverains sur le parcours des manifestations”. Selon Nicolas Nordman, il s’agirait de mieux informer les commerçants “sur la nature des manifestations” et de les aider à “mieux sécuriser leur commerce”.

La Ville, pour qui les interpellations “a posteriori” semblent parfois préférables en raison des difficultés d’intervenir au sein des cortèges, propose aussi d’organiser un débat sur “les modalités les plus efficaces de traitement des délits” commis lors des manifestations.

À voir également sur Le HuffPost: Au Beauvau de la sécurité, Éric Dupond-Moretti ferme face aux syndicats de police

  • Hu chevron_right

    L'Ever Given, qui avait bloqué le Canal de Suez, a enfin levé l'ancre

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 7 July, 2021 - 12:22 · 3 minutes

Ever Given, immobilisé depuis 100 jours en Égypte, a levé l

INTERNATIONAL - Le porte-conteneurs géant Ever Given, qui avait bloqué le canal de Suez en mars, a levé l’ancre ce mercredi 7 juillet après 100 jours d’immobilisation en Égypte et l’accord d’indemnisation des autorités par son propriétaire japonais a été signé.

Le navire géant d’une capacité de 200.000 tonnes a commencé à se déplacer vers le nord, en direction de la Méditerranée, peu après 11H30 (09H30 GMT) et après de longues négociations sur les indemnisations.

Lors d’une cérémonie sur les rives du canal, l’Autorité du canal de Suez (SCA) a ensuite signé un accord d’indemnisation avec le propriétaire japonais du navire Shoei Kisen Kaisha, dont les termes sont restés confidentiels. L’avocat de la SCA, Khaled Abou Bakr, a insisté lors d’une allocution peu avant la signature sur la “confidentialité” de l’accord. “Je confirme que nous avons préservé tous les droits de l’autorité”, a-t-il simplement assuré.

Dimanche, Oussama Rabie, le président de la SCA, avait toutefois indiqué dans un entretien télévisé que l’Égypte recevrait, outre des dédommagements financiers, un remorqueur d’une capacité de 75 tonnes de la part du propriétaire de l’Ever Given. Le Caire avait réclamé au début 916 millions de dollars (environ 767 millions d’euros) , avant de revoir ses prétentions à la baisse à 600 puis à 550 millions de dollars.

Lors de la cérémonie de mercredi, le président de la SCA, a annoncé “au monde” la conclusion de l’accord, avec les drapeaux égyptiens et japonais en arrière-plan, en direct à la télévision égyptienne. Il a estimé que l’incident de l’Ever Given était un “test difficile” pour l’Égypte “sous les regards du monde entier”.

Les images de ce navire, l’un des plus grands au monde, coincé pendant près d’une semaine fin mars en travers de la cruciale voie maritime, ont captivé sur les réseaux sociaux et dans les médias du monde entier.

Manque à gagner

L’accord d’indemnisation avait été annoncé dès dimanche par les autorités égyptiennes, ouvrant la voie au départ du navire. Le tribunal économique d’Ismaïlia avait ensuite mis fin mardi à la saisie conservatoire du navire.

Le navire géant, battant pavillon panaméen et exploité par l’armateur taïwanais Evergreen Marine Corporation, a encastré sa proue dans la rive est de la voie navigable le 23 mars se mettant en biais en travers du canal, bloquant la circulation sur ce point de passage d’environ 10% du commerce mondial, selon les experts. Les opérations de dégagement , qui ont duré six jours, ont nécessité plus d’une dizaine de remorqueurs, ainsi que des dragues pour creuser le fond du canal.

L’Ever Given avait ensuite été dirigé vers le grand lac Amer, au centre du canal, par les autorités égyptiennes qui ont réclamé une indemnisation au propriétaire du navire, pour le manque à gagner pendant l’incident, le coût du sauvetage ou encore les dommages occasionnés au canal.

D’après la SCA, l’Égypte a perdu de 12 à 15 millions de dollars par jour de fermeture. En outre, un employé de la SCA est décédé pendant les opérations de renflouage du navire, selon l’autorité égyptienne. Et le revêtement des berges a été endommagé.

Au total, 422 navires chargés de 26 millions de tonnes de marchandises ont été bloqués. Selon l’assureur Allianz, les pertes ont atteint six à dix milliards de dollars par jour pour le commerce maritime mondial.

Un accord “initial” sur des indemnisations avait été annoncé fin juin entre l’Égypte et le propriétaire de l’Ever Given, sans précision de montant.

Figurant parmi ses principales sources de revenus, le passage du canal a rapporté environ 5,7 milliards de dollars à l’Égypte en 2019-2020. Près de 19.000 navires ont emprunté le canal en 2020, selon la SCA, soit une moyenne de 51,5 navires par jour.

À la suite du blocage de la voie navigable, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait promis que son pays se doterait de davantage d’équipements adaptés pour être prêts à faire face à des situations similaires.

À voir également sur Le HuffPost: Même dans “Flight Simulator”, on pouvait voir le cargo échoué du canal de Suez

  • Hu chevron_right

    Russie: les producteurs de champagne français "scandalisés" par une loi signée Poutine

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 5 July, 2021 - 13:34 · 2 minutes

Les producteurs de champagne français

COMMERCE - Les producteurs de champagne , “scandalisés” par la nouvelle législation russe sur l’étiquetage du champagne, ont interpellé ce lundi 5 juillet les diplomaties française et européenne pour intervenir dans ce dossier épineux.

“Les Champenois en appellent aux diplomaties française et européenne pour obtenir la modification de cette loi inacceptable”, écrit le comité champagne, qui regroupe vignerons et maisons de champagne , dans un communiqué.

Une nouvelle loi russe signée vendredi par le président Vladimir Poutine oblige les distributeurs de marques de champagne à inscrire sur la contre-étiquette, placée au dos de la bouteille, la mention “vin pétillant”.

Selon le Comité Champagne, “si les vins de Champagne conservent le droit exclusif d’utiliser le nom “Champagne” en caractères latins sur l’étiquette principale”, cette nouvelle loi les oblige à renoncer au terme “Shampanskoe” -traduction du nom Champagne en russe– et à se présenter sous le terme vin pétillant en caractères cyrilliques sur la contre-étiquette”.

En revanche, cette loi prévoit que les producteurs russes, eux, pourront utiliser le terme de Shampanskoe: “seuls les vins effervescents russes auront désormais le droit d’utiliser” ce nom, selon le Comité Champagne.

“Champagne”, un nom jalousement défendu

“Cette réglementation n’assure pas aux consommateurs russes une information claire et transparente sur l’origine et les caractéristiques des vins”, assure-t-on de même source, regrettant que cette loi “remette en cause plus de vingt ans de discussions bilatérales entre l’Union européenne et la Russie sur la protection des appellations d’origine”.

Regrettant de n’avoir pas été informé de la mise en place de cette nouvelle législation par les autorités russes, le Comité Champagne, qui rappelle que cette appellation “est protégée dans plus de 120 pays”, se dit “déterminé à poursuivre les discussions avec les autorités russes pour obtenir le droit exclusif à l’usage du nom Champagne sur le territoire russe.

Appellation d’origine contrôlée, le terme “champagne” est jalousement défendu par la France, qui rappelle que le vin doit provenir d’un périmètre précis dans la région du même nom pour avoir droit de s’en prévaloir.

À voir également sur Le HuffPost: Ce Russe fait tourner une grande roue à mains nues et bat un record