close
  • Ga chevron_right

    Google has a new plan for replacing browser cookies with ‘Topics API’ - Fact is you have to choose between adverts, donors or subscription payments for anything online

    Danie van der Merwe · news.movim.eu / gadgeteerza-tech-blog · Tuesday, 25 January - 17:55 · 1 minute

Browser cookies, especially cross-domain cookies, make it easy to track people across the internet and collect data for targeted advertisements. That’s why many browsers now block third-party cookies, from Firefox to Vivaldi, and Google has been trying to build a replacement that addresses some privacy concerns. The company’s first attempt didn’t work out well, so Google is trying again with Topics API.

Similar to the earlier FLoC design, it uses your browser to locally generate groups that advertisers can target, but now it’s based on specific topics instead of grouping people that share an interest in multiple topics together. Even though the new technology might be an improvement over FloC, it likely won’t be much more popular.

It does cost real money to host any online service, so we either get it "free" with adverts that ideally do not track us, otherwise some donates to cover the service, or we pay subscriptions. Once a service scales up to the size of Google services, donations usually don't cover it. But ultimately, both FLoC and Topics API are probably better than the cookies we have right now. Ban advertising, and large chunks of popular services will just disappear off the Internet.

See https://www.xda-developers.com/google-topics-api/

#technology #cookies #tracking #google

  • chevron_right

    La CNIL prononce une amende de 210 millions d’euros contre Google et Facebook

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Friday, 7 January - 08:15

template-jdg-2022-01-06t153735-044-158x105.jpgLogo Facebook

Accusés par la CNIL de ne pas respecter la loi en matière de cookies, Google et Facebook vont devoir s’acquitter d’une lourde amende, et rapidement revoir leur copie.

La CNIL prononce une amende de 210 millions d’euros contre Google et Facebook

  • chevron_right

    France fines Google and Facebook €210M for making cookies hard to reject

    news.movim.eu / ArsTechnica · Thursday, 6 January - 18:29 · 1 minute

A computer cursor hovering over an

Enlarge (credit: Getty Images | Sean Gladwell)

French regulators today ordered Google and Facebook to make rejecting cookies as simple as accepting them and fined the companies a total of €210 million for failing to comply with France's Data Protection Act.

The CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) said that "facebook.com, google.fr and youtube.com offer a button allowing the user to immediately accept cookies" but "do not provide an equivalent solution (button or other) enabling the Internet user to easily refuse the deposit of these cookies. Several clicks are required to refuse all cookies, against a single one to accept them."

The process making it harder to reject cookies than to accept them "affects the freedom of consent of Internet users and constitutes an infringement of Article 82 of the French Data Protection Act," the CNIL said. The agency announced fines of €150 million for Google and €60 million for Facebook and said it "ordered the companies to provide Internet users located in France with a means of refusing cookies as simple as the existing means of accepting them, in order to guarantee their freedom of consent, within three months. If they fail to do so, the companies will have to pay a penalty of 100,000 euros per day of delay."

Read 5 remaining paragraphs | Comments

index?i=cS2cfVHr448:cQ06Paxjd-U:V_sGLiPBpWUindex?i=cS2cfVHr448:cQ06Paxjd-U:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • chevron_right

    Today’s Firefox 91 release adds new site-wide cookie-clearing action

    news.movim.eu / ArsTechnica · Tuesday, 10 August, 2021 - 13:00 · 1 minute

This menacing firefox seems to be on the prowl for unwanted third-party cookies.

Enlarge / This menacing firefox seems to be on the prowl for unwanted third-party cookies. (credit: Hung Chung Chih via Getty Images )

Mozilla's Firefox 91, released this morning, includes a new privacy management feature called Enhanced Cookie Clearing. The new feature allows users to manage all cookies and locally stored data generated by a particular website—regardless of whether they're cookies tagged to that site's domain or cookies placed from that site but belonging to a third-party domain, eg Facebook or Google.

Building on Total Cookie Protection

The new feature builds and depends upon Total Cookie Protection , introduced in February with Firefox 86. Total Cookie Protection partitions cookies by the site that placed them, rather than the domain that owns them—which means that if a hypothetical third party we'll call "Forkbook" places tracking (or authentication) cookies on both momscookies.com and grandmascookies.com , it can't reliably tie the two together.

Without cookie partitioning, a single Forkbook cookie would contain the site data for both momscookies.com and grandmascookies.com . With cookie partitioning, Forkbook must set two separate cookies—one for each site—and can't necessarily relate one to the other.

Read 8 remaining paragraphs | Comments

index?i=_X1jstQf4Hg:U2WEPdedtzs:V_sGLiPBpWUindex?i=_X1jstQf4Hg:U2WEPdedtzs:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • chevron_right

    Tired of accepting/rejecting cookies? ADPC wants to automate the process

    news.movim.eu / ArsTechnica · Wednesday, 16 June, 2021 - 23:55 · 1 minute

The European Union's General Data Protection Regulation ( GDPR ), passed in 2018, requires websites to ask visitors for consent prior to placing cookies. As any Internet user is now aware, this means an extra step required when visiting nearly any website for the first time—or potentially every time, if you choose not to accept cookies. A new proposed HTTP standard from None of Your Business and the Sustainable Computing Lab would allow the user to set their privacy preferences once , inside the browser itself, and have the browser communicate those preferences invisibly with any website the user visits.

Advanced Data Protection Control

The proposed standard enables two methods of automated preference delivery—one which communicates directly with the web server hosting a site being visited, and another which communicates with the website itself.

When ADPC communicates directly with the web server, it does so via HTTP headers—a Link header pointing to a JSON file on the server, and the ADPC header emitted by the user's browser. When communicating with the website itself, the mechanism is via JavaScript— configuration is passed as an object to the DOM interface, e.g., navigator.dataProtectionControl.request(...) .

Read 12 remaining paragraphs | Comments

index?i=6Tghi8tqroQ:aDCgjGegL44:V_sGLiPBpWUindex?i=6Tghi8tqroQ:aDCgjGegL44:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • chevron_right

    Êtes vous déjà fichés par Google avec FLoC et comment l’empêcher ?

    news.movim.eu / Korben · Tuesday, 13 April, 2021 - 07:00 · 5 minutes

Vous le savez, les cookies n’ont pas le vent en poupe. Ils sont bloquables avec certains plugins de navigateur, voire carrément par le navigateur lui-même sans oublier le RGPD qui force les sites à proposer un bouton « Refuser les cookies ». Pour rappel, un cookie, c’est quoi ? C’est un petit fichier texte qu’une société ou un site dépose sur votre ordinateur, ce qui lui permet de vous reconnaître lors d’une connexion ultérieure ou de vous suivre de sites en sites.

Autant dire que les cookies sont très malmenés en ce moment, ce qui pose un gros problème aux vendeurs de publicité en ligne qui les utilisent pour vous profiler et vous proposer de la publicité ciblée. Et quel est selon vous le plus gros acteur de la pub en ligne ? Et bien c’est Google !

Mais vous connaissez Google, ils ont noyauté l’ensemble d’Internet avec leur moteur de recherche, leur navigateur Chrome, leur Adsense, leurs players Youtube, leurs Analytics, Android, leur Google Sign-in, Gmail, Maps et même leurs DNS 8.8.8.8… Impossible de leur échapper, même si on est dégoogeulisé.

C’est donc mal les connaître que de croire qu’ils vont se laisser perturber par le blocage des cookies. Car oui, il existe d’autres façons de déterminer votre profil en ligne et de vous traquer, sans « vraiment » vous traquer. Cette façon, je l’ai déjà expliqué dans cet article au sujet du panopticlick .

Avec votre historique, les plugins installés, la config matérielle et une blinde d’autres paramètres, il est possible de générer une empreinte plus ou moins unique de votre ordinateur. Et Google va encore plus loin puisqu’il ne vous individualise plus, mais vous range dans des groupes d’intérêt en fonction de votre historique du mois en cours. Si vous êtes un geek en surpoids localisé en France qui vote à gauche et aime les chatons mignons ainsi que la cuisine asiatique, vous serez dans le même groupe que tous vos frères d’armes. Et Google sera alors capable de vous proposer de la publicité ciblée pour la catégorie à laquelle vous appartenez. Il n’y a donc plus de suivi individuel, mais plutôt un profilage réalisé en fonction de votre historique.

Cover your tracks

Cette techno mise au point par Google s’appelle la Federated Learning of Cohorts a.k.a. FLoC. Chaque groupe est désigné par son FLoC ID et caractérisé par ses habitudes et centres d’intérêt. Cela permet donc de se passer d’un tracker comme le cookie. Il n’y a plus de fichier stocké sur votre ordinateur ou blocable par un plugin.

À titre perso, et je ne dois pas être le seul, je m’intéresse à tellement de sujets différents à la fois qu’il est FORT PROBABLE que Google me range dans un groupe de 1 où je serai seul. Et il y a fort à parier qu’on sera nombreux dans des groupes de 1 personne avec le temps et l’affinage des critères, ce qui va permettre à Google d’ultra-cibler la publicité. Après c’est vrai que les humains sont facilement classables dans des groupes et suivent pour la plupart les mêmes schémas de pensée. Un peu comme des clichés qu’on retrouve partout et on en a tous fait l’expérience. Il y a certaines personnes qui se ressemblent aussi bien dans leurs centres d’intérêt que dans leurs habitudes.

Mais une chose est sûre, c’est que ça va marcher. Et là pour bloquer ça ensuite, bonjour !

Google a d’ailleurs commencé à déployer FLoC chez certains utilisateurs de Chrome 89 ou supérieure dans divers pays (pas encore la France, mais en Australie, Brésil, Canada, Inde, Indonésie, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Philippines et aux États-Unis bien sûr !).

Un suivi mis en place chez des millions d’utilisateurs pour être précis et à leur insu. Bon le savez, Chrome est une saloperie. Si c’est pas encore fait, désinstallez cette merde. Mais avant, je vous invite à faire le test pour savoir si Google vous a déjà classé dans un de ces groupes. Pour cela, l’EFF a mis en ligne un site baptisé AmIFLoced.org qui vous indiquera si votre navigateur fait partie du bêta test de FLoC.

EFF Am I Floced

Si un FLoC ID vous a été attribué, cela veut que votre navigateur a utilisé votre historique internet sur les 7 derniers jours pour calculer un « simhash » qui vous permettra de rejoindre un ou plusieurs des actuels 33 000 groupes comportementaux mis en place par Google dans le cadre de ses tests et contenant chacun quelques centaines de personnes. Tout ceci est encore expérimental donc vous pouvez facilement imaginer que ces chiffres vont rapidement gonfler au fur et à mesure des semaines.

Si c’est le cas, pas de panique. Vous pouvez en sortir, mais à condition de désactiver les cookies tiers dans les paramètres de Chrome (oui, je sais, c’est pas forcement logique). Maintenant en tant que webmaster, votre site est déjà intégré comme facteur dans les algos FLoC de Google. Si vous avez un site sur le jardinage, vos visiteurs (via leur historique) seront alors flaggés comme fan de jardinage. Si vous ne voulez pas participer à cette mascarade, vous pouvez sortir votre site de l’algo en balançant ce header dans les réponses HTTP :

 Permissions-Policy: interest-cohort=() 

Si vous utilisez un AUTRE navigateur que Chrome >= 89, vous ne serez pas concerné par ce tracking pour le moment. À voir maintenant ce que va faire Google. Comment est-ce qu’ils vont imposer ça dans Chromium ou d’autres navigateurs utilisant le moteur de Chrome… Firefox sera-t-il de la partie. J’en doute, mais on verra bien…

Merci à Letsar pour l’info !


NordVPN à moins de 3€/mois

blog

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

NordVPN a tissé une toile de serveurs dans le monde entier (plus de 5 500 dans 60 pays) permettant ainsi de se localiser dans la zone géographique de son choix. Vous avez envie d’un Anime japonais ou bien d’une exclusivité US ? Aucun problème. À vrai dire, vous pouvez même vous localiser en France en cas de déplacement à l’étranger.

En complément de cet impressionnant réseau, NordVPN a aussi développé la fonctionnalité SmartPlay qui permet d’accéder en toute sécurité aux contenus qui sont normalement inaccessibles. C’est un système de SmartDNS performant qui ne nécessite pas d’intervention complexe, vous profitez d’une connexion sécurisée et vous visionnez le contenu de votre choix en streaming sans vous prendre la tête.

Profiter de la promo

KorbensBlog-UpgradeYourMind?d=yIl2AUoC8zAKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=K2muj20Na-Y:6vV5EYbBk8k:D7DqB2pKExkKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=K2muj20Na-Y:6vV5EYbBk8k:GG6oivYVkFsKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=qj6IDK7rITsKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=K2muj20Na-Y:6vV5EYbBk8k:gIN9vFwOqvQKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=7Q72WNTAKBA