close
  • Co chevron_right

    Plus fort que les prévisions 2022 : nos prédictions

    ancapism.marevalo.net / Contrepoints · Monday, 3 January - 03:50 · 3 minutes

Par Philippe Aurain.

Les économistes sont très forts pour prédire les crises économiques . La preuve, ils ont prédit dix des trois dernières. La boutade ramène l’économiste à ce qu’il est : un prévisionniste (quelqu’un qui détecte et prolonge des tendances) et non un devin . C’est dommage.

La prédiction (annonce des ruptures spontanées) serait plus utile. Elle permettrait d’anticiper les crises. Mais ce faisant, elle les empêcherait. Une fois une crise prédite, des mesures peuvent être prises pour l’empêcher. Nous aurions vendu les « techs » avant la bulle en 2000, interdit les modèles de crédit hasardeux en 2008 et anticipé la mise au point de vaccins ARN en 2020.

Le problème des prévisions

La prédiction n’est valable que si elle n’est pas admise. Si elle est crue, l’adaptation des comportements l’annihile. Les devins sont toujours des Cassandre. Pour avoir raison, ils ne doivent être reconnus qu’a posteriori. Ils en tirent d’ailleurs des arguments : soit leurs prédictions se réalisent et ils mettent en avant leur capacité de voyance. Soit ce n’est pas le cas et ils arguent que leurs prédictions ont permis d’éviter l’événement prédit.

En revanche le prévisionniste, lui, est décevant. En premier lieu, les techniques économiques étant largement partagées, tous les prévisionnistes détectent les mêmes tendances et prévoient donc à peu près les mêmes évolutions. Deuxièmement, s’écarter de l’opinion issue de ces constats communs, c’est prendre le risque de se tromper contre tout le monde, risque beaucoup plus grand que celui de se tromper avec tout le monde.

Pour ces raisons, le prévisionniste est généralement grégaire. (« Il est plus facile de faire passer un père noël dans le chas d’une aiguille que de faire s’éloigner un économiste du consensus », dit-on). En cette période de projection, le bon sens et la raison enjoignent donc de passer de la prévision à la prédiction. Fi donc de la poursuite de la croissance au-dessus de son potentiel, d’une inflation plus forte que dans le passé mais déclinante, de banques centrales instaurant un biais moins accommodant et de la hausse des taux très modérée et progressive qui s’en suivra.

Le rôle de l’imprévisible

Et passons aux choses sérieuses : l’imprévisible. Une précision, les prédictions reposent sur une autre caractéristique : elles ne doivent pas être datées. En effet, on ne peut pas être précis à la fois sur la chose et sur le moment de la chose prédite. Impossible de dire ce qui arrivera demain à midi. Mais toute prédiction se réalisera si on lui laisse le temps (et les multivers) suffisants.

Je me lance et, pour changer du ton de la période, j’évoque ici les raisons d’être optimistes. Les crises covid et énergétique suscitent un tel effort d’innovation technique et comportementale que le monde va en sortir transformé par une révolution schumpétérienne concernant au moins trois points :

1. Les innovations scientifiques (biotechnologies, dont ARN ; électrification, ordinateur quantique, etc.) vont permettre des gains de productivité (exemple automobile), de santé (cancer, arthrose…), l’amélioration des conditions de vie (pollution de l’air, bruit…), des découvertes scientifiques (modélisation quantique).

2. L’investissement massif dans la transition énergétique va nécessiter un effort de reconstruction susceptible de ramener le plein emploi à terme.

3. Nos comportements de consommation vont évoluer et passer de la consommation de masse à une consommation spécifique et éthique qui sera le moteur d’une transformation sociétale inédite. Tout cela est garanti bien sûr. Les prédictions, surtout optimistes, n’engagent que ceux qui se battent pour qu’elles adviennent. Vivement demain.

  • Hu chevron_right

    Prix des carburants: comment trouver la station essence la moins chère?

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 25 October - 15:49 · 3 minutes

Un conducteur à une station essence de Montpellier le 12 octobre 2021.

TARIFS - Les prix des carburants routiers vendus en France se sont tassés la semaine dernière, après avoir pour certains atteint des records historiques.

Le gazole a ainsi atteint 1,5531 en moyenne le litre, en très léger repli par rapport à 1,5583 euro (un plus haut historique) la semaine précédente, selon les chiffres hebdomadaires du ministère de la Transition écologique publiés ce lundi 25 octobre.

Le super SP 95 a pour sa part reflué à 1,6488 euro contre 1,6567 euro la semaine précédente et le SP 95-E10 à 1,6223 euro contre 1,6287 euro (également un record).

Face à cette hausse historique du prix de l’essence, des sites existent pour permettre aux Français de trouver le carburant au meilleur prix. Le premier est celui du gouvernement: www.prix-carburants.gouv.fr .

Sur la page d’accueil, on retrouve une carte interactive avec les différentes stations essence du pays. Dans la colonne de gauche, une barre de recherche avancée permet de trouver les stations par départements ou par ville. Il est alors possible d’afficher les stations sur la carte ou par liste, afin notamment de les classer de la plus chère à la moins chère.

On peut également choisir le type d’enseigne souhaité (“major”, “grande et moyenne surface” ou “indépendant”) ainsi que des services complémentaires tels que la présence d’aire de camping-cars, de bornes de recharge ou encore de station de gonflage. Il est également possible de rechercher “les points de vente pour un itinéraire”, ce qui permet de s’organiser pour les départs en vacances ou les longs trajets professionnels.

Les tarifs des 9900 points de vente référencés sont ainsi actualisés régulièrement (la date de mise à jour est indiquée) et permettent donc de connaître les prix quasi en temps réel.

Plusieurs applications disponibles

Comme le note BFMTV , les applications GPS Waze ou Google Maps permettent elles aussi de trouver les stations service et de connaître leurs tarifs en temps réel.

D’autres sites et applications mobile possèdent les mêmes fonctionnalités. On retrouve notamment “ Essence&Co ”, “ Fuel Flash ”, “ Carbu.com ” ou encore “ Fuelio ”. Selon un porte-parole de la première, interrogé par BFMTV , le site assiste à une hausse spectaculaire des connexions ces derniers mois, “avec près de 800.000 utilisateurs mensuels, soit une hausse de 40% par rapport à d’habitude.

Plusieurs médias locaux et nationaux ont également réalisé leur propre carte interactive, par zone géographique, à l’instar de franceinfo , France 3 Normandie ou France 3 Bretagne .

Si ces sites et ces applications sont très pratiques, il convient de ne pas se jeter sur le prix le moins cher à tout prix. En effet, certaines stations service où les prix sont peu élevés peuvent se trouver plus loin de votre domicile. Si vous devez faire 100 kilomètres aller retour pour faire votre plein, mais que la différence de prix est peu importante, cela ne vaut peut être pas le coup.

Des prix attractifs aux stations frontalières

Pour les personnes qui habitent à proximité d’une frontière, notamment espagnole, n’hésitez pas non plus à regarder les prix du carburant des stations frontalières sur le site “Zagaz” par exemple.

Plus globalement, il convient d’être prudent avec ces sites, souvent alimentés par des utilisateurs, et pas toujours fiables. Ainsi, certains prix affichés datent parfois de plusieurs mois, bien qu’indiquant une mise à jour récente, d’autres recensent des stations qui n’existent plus et certaines inversent parfois le prix de certains carburants.

Les prix à la pompe suivent les cours du baril de pétrole, qui ont nettement rebondi ces derniers mois avec la reprise économique mondiale et l’offre toujours limitée de certains pays producteurs. Ils obéissent aussi à plusieurs autres facteurs (taux de change euro-dollar, niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, taxes...)

Face à cette hausse des prix, mais aussi aux inquiétudes plus larges sur le pouvoir d’achat, le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi 21 octobre une “indemnité inflation” de 100 euros pour 38 millions de Français.

A voir également sur Le HuffPost: Sur la hausse des carburants, Macron répond à ceux qui lui demandent de baisser les taxes

https://upload.movim.eu/files/7b4a27eed4cd52381dd25ae94920402e838b41d3/05x9cJ0vxbt1/arton2765.png.jpg
Devant le théâtre national de #Toulouse occupé, le maire JL. #Moudenc joue aux arracheurs d’affiche

Par #TVbruits : http://tvbruits.org/spip.php?article2765

“Les affiches d’ #ActUp connaissent un succès fou ! À tel point qu’elles s’arrachent, au sens propre comme au sens figuré. Ainsi hier après-midi peu après 16 heures, n’a-t-on pas vu débouler devant le #théâtre de la Cité, surgi d’une voiture électrique, le maire de Toulouse en personne Jean-Luc Moudenc.En quelques secondes il a foncé sur l’une des affiches collées sur la paroi vitrée du théâtre, disant « Moudenc est à la culture ce que Monsanto est à l’agriculture ». Nous l’avons surpris dans son geste d’arracheur d’affiche alors qu’il regagnait prestement la voiture avec chauffeur qui l’attendait tout à côté. Et quand nous lui avons demandé d’expliquer son geste, il nous a benoitement répondu : « c’est pour me distraire »”.

#lutte #mairie #lrem #lr #culture #occupation #chômage #crise #assuranceChômage #unedic #social #société #politique #actu #actualité #HauteGaronne
https://upload.movim.eu/files/7b4a27eed4cd52381dd25ae94920402e838b41d3/ZddmrKxCSoWe/158588020_2542666549373358_1889180399360947369_n.jpg
#Toulouse - #Culture - Jeudi 11 mars : Avec les occupant-es de l’ #Odéon : amplifions partout la #mobilisation !

#Rassemblement - Rdv : 10 h 30 - Théâtre de la Cité à l’appel de la Coordinations des IntermittentEs et précaires de Midi-Pyrénées ( #CIP MP)

https://fr-fr.facebook.com/events/202938148250301/

“Soutien à celles et ceux qui occupent le théâtre de l’Odéon!!
Le temps de la patience est révolu.
Nous exigeons des réponses.
Mesures d’urgences pour les intermittents de l’emploi.
Prolongation pour touTEs de l’année blanche
Maintien de droits pour l’accès au congé maladie et maternité
Abandon définitif de la réforme #chômage
Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous.”

#ComitéPrécairesCNT31 #précarité #syndicalisme #lutte #spectacle #capitalisme #crise #social #société #politique #économie #actu #actualité #HauteGaronne #manif #intermittence #unedic #PôleEmploi

Au #CHU de #Toulouse, pas de trêve dans la contestation

https://www.ladepeche.fr/2021/02/05/au-centre-hospitalier-universitaire-de-toulouse-pas-de-treve-dans-la-contestation-9355756.php

La semaine a été marquée par un mouvements de #grève au CHU de Toulouse. La mobilisation des agents de l’IRM à l’hôpital Purpan a eu des conséquences toute la semaine sur les rendez-vous programmés. Parmi leur revendication, les infirmières de blocs opératoires exige la prime Buzyn de 118 euros.

L’arme des travailleur-euses c’est la grève.

#santé #social #hôpital #lutte #société #politique #actu #actualité #capitalisme #crise #covid #HauteGaronne #syndicalisme