close
  • chevron_right

    La Boring Company d’Elon Musk continue à faire son trou à Las Vegas

    news.movim.eu / Numerama · 12:21

Le projet de tunnels sous la ville, initié par Elon Musk au Convention Center de Las Vegas, fait désormais la liaison avec un premier casino Il va s’étendre pour couvrir 55 stations dans la ville. [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

  • chevron_right

    Elon Musk a 100 millions d’abonnés sur Twitter, dont peut-être 5 millions de faux

    news.movim.eu / Numerama · 3 days ago - 14:08

Elon Musk

En se fondant sur les estimations générales de Twitter sur les faux comptes, il est possible d'estimer à la louche le nombre de profils inauthentiques suivant Elon Musk sur la plateforme. [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

  • chevron_right

    Tesla prépare sa Gigafactory de Shanghai à produire 1 million de véhicules par an

    news.movim.eu / Numerama · 4 days ago - 09:25

L’usine Tesla de Shanghai s’apprête à opérer des transformations pour être en mesure de produire jusqu’à 21 000 Tesla par semaine. La Gigafactory n’aura jamais aussi bien porté son nom. [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

  • chevron_right

    Derrière les chamailleries de Biden et Musk, Tesla est quand même en contact avec la Maison-Blanche

    news.movim.eu / Numerama · 7 days ago - 07:19

Depuis plusieurs mois, le torchon brule entre Elon Musk et le président américain Joe Biden. L’un tweete quand l’autre répond en interview, mais derrière ces querelles, le gouvernement américain a bien sollicité Tesla sur des projets de fond. [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

  • chevron_right

    Lawsuit: Tesla broke US law by not providing 60-day notice before mass layoff

    news.movim.eu / ArsTechnica · Tuesday, 21 June - 19:47

Aerial view of cars parked in a Tesla factory parking lot. A Tesla logo is painted on the concrete.

Enlarge / Cars parked at the Tesla Fremont Factory in Fremont, California, on February 10, 2022. (credit: Getty Images | Josh Edelson)

A lawsuit filed by laid-off Tesla workers accused the company of violating federal law by failing to provide notice before the layoffs and said the former employees are entitled to 60 days of pay and benefits. Tesla's actions violated the Worker Adjustment and Retraining Notification (WARN) Act, claimed the lawsuit filed Sunday in US District Court for the Western District of Texas.

"Pursuant to the WARN Act, Tesla is required to provide Plaintiffs and Class Members with the required sixty (60) days advance written notice of a mass layoff," the lawsuit said. "However, in connection with the recent mass layoffs... Tesla has failed to give Plaintiffs and the Class Members any advance written notice of their terminations."

"Instead, Tesla has simply notified the employees that their terminations would be effective immediately," the lawsuit continued.

Read 14 remaining paragraphs | Comments

  • chevron_right

    Elon Musk, bientôt le premier billionnaire de l’histoire ?

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Monday, 20 June - 09:19

template-jdg-45-158x105.jpg

La chasse aux millions que se livrent les grandes fortunes pourrait favoriser Elon Musk. Le patrimoine du patron de Tesla et de SpaceX serait même bien parti pour atteindre et dépasser les mille milliards de dollars, selon une étude.

Elon Musk, bientôt le premier billionnaire de l’histoire ?

  • chevron_right

    Pourquoi Elon Musk est visé par une plainte pour escroquerie à 258 milliards de dollars ?

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Monday, 20 June - 08:30

template-jdg-13-158x105.jpg Elon Musk

Le patron de Tesla fait l'objet d'une nouvelle plainte, cette fois pour avoir influencé le cours de la cryptomonnaie.

Pourquoi Elon Musk est visé par une plainte pour escroquerie à 258 milliards de dollars ?

  • Hu chevron_right

    SpaceX licencie des salariés ayant préparé une lettre critiquant Elon Musk

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 18 June - 04:15 · 2 minutes

Elon Musk, ici à Washington, le 9 mars 2020. Elon Musk, ici à Washington, le 9 mars 2020.

SPACEX - SpaceX a licencié plusieurs salariés impliqués dans la préparation d’une “lettre ouverte” critiquant notamment le comportement d’ Elon Musk dans la sphère publique, selon un message envoyé par la directrice des opérations de la société d’exploration spatiale dont l’existence et le contenu ont été confirmés à l’AFP par un employé.

Un “petit groupe” de salariés ont envoyé cette lettre à tous leurs collègues en sollicitant leur éventuelle signature et leur participation à un sondage, écrit Gwynne Shotwell dans son email envoyé jeudi en fin de journée à tout le personnel.

Certains se sont sentis “mal à l’aise et intimidés et/ou en colère car la lettre les incitait à signer quelque chose qui ne reflétait pas leur opinion” ou parce la lettre “a interféré avec leur capacité à se concentrer sur leur travail”, y ajoute la responsable.

Or, estime-t-elle, “nous avons trop de travail essentiel à accomplir et n’avons pas besoin de ce genre d’activisme démesuré”.

Elon Musk, “une source fréquente de distraction et de honte pour nous”

Après avoir mené une enquête, l’entreprise a donc “licencié un certain nombre d’employés impliqués”, indique Gwynne Shotwell sans préciser combien.

La lettre ouverte en préparation, dévoilée par le site internet The Verge , critiquait le comportement d’Elon Musk dans la sphère publique, ainsi que de récentes accusations de harcèlement sexuel à son encontre, comme “une source fréquente de distraction et de honte pour nous”.

“En tant que patron et porte-parole le plus éminent, Elon est considéré comme le visage de SpaceX - chaque tweet qu’il envoie est de facto considéré comme une déclaration publique en provenance de l’entreprise, particulièrement ces dernières semaines”, y était-il écrit.

Le patron de SpaceX, mais aussi du fabricant de voitures électriques Tesla et de plusieurs start-up, est un habitué des controverses sur Twitter avec régulièrement des messages virulents, parfois cryptiques, quelquefois insultants. Mais il a pris une nouvelle dimension depuis qu’il a annoncé en avril vouloir racheter le réseau social .

À voir également sur Le HuffPost : En 20 ans, SpaceX n’a pas toujours été l’entreprise à succès que l’on connaît