close
  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 60

    Angélique Andthehord · Friday, 18 June - 06:51

Moi, je l'ai toujours dit : j'étais pour les écoles mixtes. Ça se faisait de plus en plus, en France. Le vieux rêve romantique était en train de se faire ranger dans les placards, malgré les réticences des anciens.

Et puis, moi, je ne m'entendais pas avec les filles. Je n'étais pas comme elles. J'étais vmalheureuse au milieu d'elles. Je voulais être avec les garçons. J'étais persuadée que j'étais plus faite pour m'entendre avec eux.

La preuve que j'avais raison : qui c'était, là, qui était devant moi, qui était venu me parler gentiment, qui m'avait écoutée, qui m'avait permis d'exprimer ce que j'avais sur le cœur et qui m'avait comprise ? C'était un garçon.


extrait de : SOURIRE


#enfance #enfants #tristesse #solitude #garçon #compréhension #garçons #filles #tradition #mixité #copain

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 59

    Angélique Andthehord · Thursday, 17 June - 07:10

- Y voit bien, qu'chuis toute seule, quand y vient du portique.

- Ben non. Y croyait qu'tu t'mettais à part de tes copines parce que tu l'attendais. Maintenant, p't-être que t'arriverais mieux à t'faire des copines si tu jouais pas avec nous. Tu crois ?

- Ça, non ! J'fais c'que j'veux, èes ont rien à m'dire. Si èes m'aiment pas quand chuis moi, c'est pas mes copines. »


extrait de : SOURIRE


#colonie #enfance #enfants #tristesse #solitude #chagrin #amertume #garçon #injustice #compréhension #vacances #filles #amoureux #copain

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 57

    Angélique Andthehord · Tuesday, 15 June - 08:31

Moi, je l'ai toujours dit : j'étais pour les écoles mixtes. Ça se faisait de plus en plus, en France. Le vieux rêve romantique était en train de se faire ranger dans les placards, malgré les réticences des anciens.

Et puis, moi, je ne m'entendais pas avec les filles. Je n'étais pas comme elles. J'étais malheureuse au milieu d'elles. Je voulais être avec les garçons. J'étais persuadée que j'étais plus faite pour m'entendre avec eux.

La preuve que j'avais raison : qui c'était, là, qui était devant moi, qui était venu me parler gentiment, qui m'avait écoutée, qui m'avait permis d'exprimer ce que j'avais sur le cœur et qui m'avait comprise ? C'était un garçon.


extrait de : QUELQU'UN À QUI PARLER


#enfance #enfants #tristesse #solitude #garçon #compréhension #garçons #filles #tradition #mixité #copain

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 56

    Angélique Andthehord · Monday, 14 June - 08:39

C'était nul !!! C'était un beau rêve imposé à des enfants qui n'avaient rien demandé et qui y réagissaient très mal. Regardez les filles de Courbevoie ! Au cours préparatoire, dès qu'il y avait des garçons dans les parages, elles faisaient leurs mijaurées, longeant les murs comme s'ils étaient des pestiférés ; alors qu'un an plus tôt, en maternelle, on avait été dans la même école qu'eux et ça ne leur avait jamais rien fait d'être à côté d'eux. Alors, ça rime à quoi, ça ? Quant aux garçons, séparés des filles, ils ne s'avéraient capables de les chercher que de façon très maladroite, en leur tirant les cheveux, quand ils s'en approchaient, ou autres tracasseries du genre. En fin de compte, ça faisait des filles comme Nani qui disait :

« Oh ! J'voudrais pas être avec les garçons. J'aurais peur qu'ys m'embêtent. »


extrait de : QUELQU'UN À QUI PARLER


#enfance #enfants #injustice #compréhension #garçons #filles #tradition #mixité #tracas

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 55

    Angélique Andthehord · Sunday, 13 June - 14:37

Vous la connaissez, cette histoire ? Elle s'est racontée tout au long de plusieurs générations enfantines, du temps où les garçons allaient à l'école des garçons et les filles à l'école des filles. Les garçons grandissaient entre eux, les filles grandissaient entre elles, en deux groupes séparés. Les garçons ne connaissaient pas les filles et les filles ne connaissaient pas les garçons. Les deux groupes se cherchaient mutuellement, chacun représentant le mystère aux yeux de l'autre.

C'était un beau rêve romantique.


extrait de : QUELQU'UN À QUI PARLER


#enfance #enfants #compréhension #amour #garçons #filles #tradition

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 54

    Angélique Andthehord · Friday, 11 June - 08:34

« Tu vas rester, alors ?

- Bah, si j'ai t'nu une semaine, j'pourrai t'nir jusqu'au bout. Ys vont pas m'tuer, les moniteurs. Et p't-être que j'vais m'faire des copines, à la longue.

- Ben oui, j'espère. Alors, tu veux bien r'commencer à dire que t'es amoureuse d'Éric ?

- Pourquoi faire ?

- Parce que t'es la seule fille qu'a bien voulu jouer à notre jeu. Alors, on voudrait qu't'y joues jusqu'au bout. Tu veux bien ?

- Je joue avec vous ?! Vous, vous êtes au portique et moi, chuis là toute seule. C'est ça, jouer ensemble ?

- Ben oui, je sais, c'est bête. On pourrait jouer avec toi. Moi, là où j'habite, je joue aussi bien avec les filles et les garçons. Mais là, c'est l'histoire, qu'est comme ça. »

Oui, je savais bien que c'était l'histoire.


extrait de : QUELQU'UN À QUI PARLER


#colonie #enfance #enfants #tristesse #solitude #chagrin #amertume #garçon #vacances #courage #amour #amoureuse #jeu #garçons #filles #tradition #mixité #tracas #amoureux #copain

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 52

    Angélique Andthehord · Wednesday, 9 June - 03:33

- Ys ont pas l'droit, d'faire ça. Et tes copines, qu'est-ce qu'èes disent ?

- Quelles copines ? Tu vois des copines, autour de moi ? Chuis toute seule, j'ai pas d'copines.

- J'vois bien qu't'es pas avec tes copines parce que t'es pas d'humeur à jouer, mais les autres jours…

- J'ai pas d'copines, jamais.

- Et le soir, dans le dortoir ?

- Èes sont méchantes avec moi : èes m'font pleurer exprès et après, quand j'pleure, èes m'disent de m'cacher la tête sous mes couvertures pour pas m'voir pleurer.


extrait de : QUELQU'UN À QUI PARLER


#colonie #enfance #enfants #tristesse #solitude #chagrin #injustice #vacances #filles

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 40

    Angélique Andthehord · Wednesday, 26 May, 2021 - 05:39

Au pied de l'échelle du toboggan, plusieurs enfants étaient attroupés pour y monter. Ils se chassaient les uns les autres, se poussaient mutuellement, jouaient des coudes pour pouvoir passer.

Moi, je n'étais pas du genre à jouer des coudes. Quand je voulus prendre mon tour, on me chassa et je partis me rasseoir à l'ombre du tube debout, au calme.

Ma monitrice revint me voir et je lui expliquai :

« Ys veulent pas que j'prenne de la place au toboggan. Ys sont trop nombreux.

- Insiste ! Y a pas d'raison qu'ys t'laissent pas passer.

- Mé ! j'aime pas faire du toboggan comme ça. Faut faire la queue, attendre son tour, se bousculer et quand enfin on peut faire du toboggan, après, faut s'dépêcher de dégager parce que y en a d'autres qu'arrivent derrière.

- Ah ben oui ! ça…

- Eh ben j'aime pas faire du toboggan dans ces conditions. Moi, j'aime bien être tranquille.


extrait de : MA PLACE, À LA FIN !


#colonie #enfance #garçons #filles #méchantes #garçon #méchant #tracas