close
  • Hu chevron_right

    "Le Flambeau" sur Canal+: le duo Kad Merad - Gérard Darmon est mythique

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 24 May - 09:53 · 2 minutes

Kad Merad et Gérard Darmon forment un duo particulièrement apprécié dans les premiers épisodes du Kad Merad et Gérard Darmon forment un duo particulièrement apprécié dans les premiers épisodes du "Flambeau".

TÉLÉVISION - Marc et les aventuriers de Chupacabra ont enflammé les réseaux sociaux ce lundi 23 mai durant la diffusion des trois premiers épisodes du “ Flambeau sur Canal+ . En s’attaquant à une parodie de Koh-Lanta dans cette nouvelle saison, Jonathan Cohen semble avoir conquis le public. Diffusé en clair, le premier épisode de la série a réuni 735.000 téléspectateurs (3,3% des parts d’audience).

Durant cette première diffusion, un nouveau duo s’est clairement démarqué parmi les comédiens débarquant sur l’île. Il s’agit Kad Merad et Gérard Darmon , qui interprètent des personnages complètement barrés.

Patrice (Kad Merad) est un grand habitué d’un bar de Nîmes, porte un t-shirt “J’peux pas j’ai apéro”, a un accent du sud (trop) marqué et enchaîne les blagues médiocres ne faisant rire que lui. Philippe Machette (Gérard Darmon), lui, est un ancien militaire spécialiste de la jungle, un vrai guerrier se prenant très au sérieux. Il relate également ses aventures dans des livres, dont un nommé “Philippe Machette contre le Mossad”...

Patrice et Philippe Machette, duo favori des téléspectateurs

Les deux personnages font partie de l’équipe des “Mojitos”, dont le nom a bien sûr été trouvé par Patrice. Comme dans l’émission originale, des alliances se créent très rapidement dans la bande.

Patrice et Philippe ne vont alors pas tarder à manigancer ensemble pour leurs propres intérêts: l’alcool qui est sûrement leur seul point commun. Si les manœuvres de Patrice et Philippe n’ont certainement pas plu à leurs coéquipiers, elles ont en revanche régalé les téléspectateurs.

Résultat de ce duo bien ficelé: les interventions des comédiens ont particulièrement marqué les esprits.

S’ajoutant au duo Jonathan Cohen - Pierre Niney , déjà bien populaire, Kad Merad et Gérard Darmon font l’unanimité en ce début de saison très bien lancé. À leurs côtés, on retrouve également Ramzy Bédia, Leïla Bekhti, Géraldine Nakache, Ana Girardot, ou encore Adèle Exarchopoulos.

À voir également sur Le HuffPost: Avant “Le Flambeau”, Jonathan Cohen s’incruste dans les pubs sur Canal+

  • Hu chevron_right

    Gérald Dahan rempile aux législatives 2022 pour la NUPES

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 11 May - 09:25 · 2 minutes

L'humoriste Gérald Dahan rempile pour la France insoumise L'humoriste Gérald Dahan rempile pour la France insoumise

POLITIQUE - Il repart pour un tour. L’humoriste Gérald Dahan a été investi par la NUPES (la nouvelle alliance populaire écologique et sociale) pour les élections législatives de juin prochain. Il défendra les couleurs de la gauche unie dans la troisième circonscription de la Charente-Maritime, son département de naissance.

La tâche s’annonce difficile pour l’humoriste qui s’est notamment illustré avec ses canulars téléphoniques au début des années 2000. Jean-Luc Mélenchon est arrivé en troisième position au premier tour de l’élection présidentielle dans ce territoire. Il a récolté 18,6% des voix, loin derrière Emmanuel Macron (27) et Marine Le Pen (26). Le rapport de force semble donc moins favorable à la gauche, ici, que dans le pays dans sa globalité.

Ce n’est pas la première fois que l’imitateur, aujourd’hui âgé de 48 ans, essaie de devenir député. Il avait déjà reçu l’investiture des Insoumis en 2017 avant de se prendre un mur dans la 10 e circonscription des Hauts-de-Seine. Il avait recueilli 8,3 % des voix très loin derrière le candidat de l’UDI, Jérémy Coste et celui qui allait devenir porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, alors candidat de la République en Marche.

“Avant il prenait la voix des autres, aujourd’hui donnez-lui la vôtre”, écrit Gérald Dahan sur la première affiche de sa campagne, publiée ce mercredi 11 mai sur les réseaux sociaux. Il se présente, au passage, sur son compte Twitter, comme le directeur artistique du Castel, une salle de spectacle à Châteaubernard, en Charente.

Gérald Dahan, engagé en politique depuis les années 2010 -il a notamment soutenu François Hollande en 2012, puis Anne Hidalgo dans la course à la mairie de Paris- n’est pas la seule personnalité a souhaiter s’installer au Palais Bourbon. Outre l’entourage proche de Jean-Luc Mélenchon, largement servi, les Insoumis ont par exemple confirmé ce mercredi, investir l’avocate Caroline Mecary dans la 7e circonscription de la capitale et le journaliste Aymeric Caron dans la 18e.

À voir également sur Le HuffPost: Comment prononcer NUPES? Ces militants ne sont pas (encore) d’accord

  • Hu chevron_right

    Florence Foresti dévoile l'affiche de "Boys Boys Boys", son prochain spectacle

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 10 May - 10:08 · 2 minutes

Florence Foresti sur la scène des Césars le 28 février 2020, à Paris.  Florence Foresti sur la scène des Césars le 28 février 2020, à Paris.

HUMOUR - Trop tard, vous l’aurez en tête toute la journée. Ce mardi 10 mai, Florence Foresti a dévoilé l’affiche de son prochain spectacle, intitulé “Boys Boys Boys”. Impossible de lire son titre sans l’entendre également, tant la référence au tube des années 80 de la chanteuse Sabrina est évidente.

“Je suis folle de joie ET super stressée de vous annoncer cette nouvelle”, écrit-elle sur Instagram. Trois ans après Épilogue , son dernier one-man-show en date, Florence Foresti apparaît dénudée sur l’affiche en noir et blanc, allongée sur un lit. Yeux clos et cheveux dispersés, elle se met en scène dans un visuel sensuel en accord avec le titre de la chanson.

Une nouvelle tournée en 2023

Pour commencer, Florence Foresti se produira au théâtre Marigny, dans le huitième arrondissement de Paris, du 28 septembre au 31 décembre 2022. La comédienne dévoilera ensuite son spectacle partout en France, dès 2023 pour une nouvelle tournée. Ce tour de France démarrera à Amiens dès le 3 mars 2023, et se clôturera à Saint-Étienne en décembre.

Les dates sont d’ores et déjà accessibles en réservation sur son site internet . Mais il va falloir s’armer de patience, le site de location étant déjà dépassé par la demande. “En raison d’une forte affluence, une file d’attente a été mise en place afin d’améliorer votre confort de navigation sur notre site”, peut-on lire sur la page d’accueil à peine quelques minutes après l’annonce sur Instagram.

Pas très étonnant quand on jette un coup d’œil aux vives réactions sur les réseaux sociaux. Le fidèle public de l’humoriste se réjouit à l’avance de ces retrouvailles au théâtre. Mieux: les plus réactifs ont déjà fièrement exposé leur achat express sur Twitter .

Réactions similaires sur Instagram. Sous la publication, on assiste à un vrai défilé de stars, qui partagent aussi bien leur hâte que le public. Nicolas Bedos, Laura Felpin, Baptiste Lecaplain ou Panayotis Pascot... Le milieu de l’humour accueille la nouvelle avec grand plaisir.

Pour le moment, aucun synopsis ou teaser n’a été révélé. Il faudra donc patienter avant de connaître les thématiques du spectacle, même si les quelques éléments dévoilés par l’humoriste fournissent des indices considérables. Rapport au corps, rapport aux hommes, ou encore féminité... Les possibilités sont multiples pour ce septième spectacle, qui promet la continuité d’un succès qui dure depuis vingt ans.

À voir également sur Le HuffPost : L’humoriste Dave Chappelle attaqué sur scène en plein spectacle

  • Hu chevron_right

    Législatives: François Ruffin lance sa campagne en fanfare avec Shirley et Dino

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 1 May - 12:18 · 2 minutes

POLITIQUE - Il repart pour un tour. François Ruffin , le député de la France insoumise a lancé sa campagne pour les élections législatives samedi 30 avril à Flixecourt, dans la Somme, devant environ 700 personnes réunies dans la salle où il avait fêté sa victoire en 2017.

En compagnie des artistes Shirley et Dino, l’élu a souhaité s’adresser à la “France périphérique”, “des gilets jaunes , des ronds points”, pour ne pas la “laisser aux mains du RN”. “Je ne me considère pas du tout comme vainqueur, je suis un challenger, il y a du boulot, une pente à remonter”, a estimé l’élu, connu pour ses coups de gueule au Palais Bourbon , en référence aux récents résultats électoraux de l’extrême droite à la présidentielle.

A Flixecourt, bastion communiste frappé par la désindustrialisation, au cœur de la première circonscription de la Somme, 65% des votants ont choisi Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle. Dans le département, elle a obtenu près de 33%, devant Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

Karaoké géant, fanfare et discours anti-RN

“On est dans un coin rouge, mais il y a du brin, comme le brun, le brin en picard, c’est la merde”, a tancé le député sortant, pour qui, “la France périphérique, (...) la France des gilets jaunes, des ronds points, la France de Patrick Sébastien, de Shirley et Dino, doit être avec nous.”

“Nous ne devons pas laisser les gens qui ont été écrasés et humiliés pendant 40 ans de mondialisation, aux mains du RN”, a encore insisté celui qui veut “mener la bataille dans la joie et l’espérance”. Son meeting avait justement débuté par une déambulation en fanfare, avant un karaoké géant animé par les humoristes Shirley et Dino, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous.

“Les ouvriers, qui se sont pris depuis 40 ans la mondialisation droit dans la figure, y ont répondu, par le bulletin Rassemblement national. Pourquoi ? Parce qu’il faut dire la vérité, le RN sur ces questions économiques s’est aligné sur une demande populaire dès les années 1990. Face à des socialistes qui ont organisé cette mondialisation heureuse”, a estimé François Ruffin. “Les gens voulaient être protégés, la gauche depuis 40 ans n’a pas répondu à ça”, a-t-il déploré.

Le député-reporter appelle également à “l’union populaire” derrière, avant même la fin des discussions globales à gauche pour les législatives de juin 2022 . François Ruffin avait cependant déjà réalisé cette union il y a cinq ans, en s’alliant avec les candidats EELV et du PCF.

À voir également sur le HuffPost : Jean-Luc Mélenchon se voyait déjà gagner les législatives en 2017