close
  • Hu chevron_right

    Russie: il fait tourner une grande roue à mains nues et bat un record

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 23 June, 2021 - 07:35 · 1 minute

RECORD DU MONDE - Surnommé, “l’homme le plus fort du Kouzbass” en Russie , Valery Ostapenko est un adepte de la musculation et de l’haltérophilie. Coach sportif dans une salle à Moscou, l’homme a battu le mardi 22 juin un nouveau record original : celui de faire tourner une grande roue à mains nues.

Le certificat lui a été décerné, ce mardi 22 juin, par Vasily Grishchenko, président de la Fédération russe Power Extreme en détaillant la performance: “Le poids précis de cette roue est de 141 tonnes et sa hauteur de 41 mètres, la distance de traction est de 91 centimètres, et le temps record est d’une minute et 43 secondes, pour Valery Ostapenko”.

Le champion s’est préparé à l’exploit sous la supervision de Sergey Agadzhanyan, l’auteur de plusieurs records du monde surnommé le “Russian Hulk”. Alors que la démonstration de puissance était terminée, Valery Ostapenko a déclaré aux médias qu’il était heureux, car il a réalisé ce qu’il voulait.

À voir également sur Le Huffpost: Amputée de la jambe, elle bat un record du monde

  • Hu chevron_right

    Via Tik Tok, elle transforme une ville fantôme en attraction touristique

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 9 April, 2021 - 13:37 · 1 minute

RÉSEAUX SOCIAUX - Un complexe immobilier inachevé et laissé à l’abandon après la crise des subprimes , près de la ville de Branson dans le Missouri, est devenu tristement célèbre grâce à une série de vidéos postées sur Tik Tok . Une avocate, très populaire sur le réseau social , a filmé la ville fantôme en racontant son histoire pour la partager à ses abonnés, transformant le lieu en attraction touristique, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête article .

Après deux vidéos partagées vues plus de 14 millions de fois sur le compte Tik Tok de Carrie Jernigan , de nombreuses personnes se sont rendues dans la ville abandonnée pour se faire une petite frayeur. En effet, le complexe destiné à une clientèle de luxe avait misé sur une architecture de type ancien, donnant aux maisons vides et aux toits percés des airs de manoirs hantés.

Mais cette attention n’a pas plu à tout le monde. Jugée responsable de la nouvelle attraction que suscite le complexe fantôme, l’avocate a été contactée par le responsable de la police locale et a également reçu des menaces.

À voir également sur Le HuffPost: Au Mexique, ce candidat au Congrès fait campagne dans un cercueil

  • Hu chevron_right

    Dans l'Utah, ce "monolithe de métal" rappelle étrangement celui de "2001, L'Odyssée de l'espace"

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 25 November, 2020 - 11:55 · 3 minutes

DECOUVERTE - Alors qu’ils survolaient une zone reculée de l’Utah afin d’y recenser les populations de mouflons, des employés fédéraux ont fait une découverte singulière le 18 novembre dernier. Au beau milieu des canyons, se trouvait un obélisque métallique de plus de 3 mètres de haut , comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article.

Fermement ancré dans la roche, ce prisme n’a rien d’un objet naturel et a fortement intrigué ceux qui l’ont découvert. “C’est à peu près la chose la plus étrange que j’ai rencontrée là-bas au cours de toutes mes années de vol”, a rapporté le pilote d’hélicoptère à la chaîne d’information KSLTV .

“Il est interdit d’installer sans autorisation des structures ou des œuvres d’art sur des terres gérées par le gouvernement fédéral, peu importe la planète d’où vous venez”, a rappelé lundi l’agence dans un communiqué malicieux.

Ceux qui ont vu “2001, L’Odyssée de l’espace” ont également noté la ressemblance avec l’une des scènes du film du célèbre film de Stanley Kubrick sorti en 1968, ou des primates découvrent un monolithe extraterrestre noir semblable dans le désert africain.

D’autres y ont vu un symbole d’espoir face aux défis de l’année 2020, comme cet utilisateur d’Instagram suggérant qu’il pourrait s’agir d’un “bouton de réinitialisation” ou cet autre, plaisantant: “de plus près, on peut y lire: ’Vaccin contre le Covid-19 à l’intérieur””.

Les autorités se refusant à révéler la localisation du “monolithe” pour ne pas attirer des hordes de curieux, une course s’est engagée en ligne pour déterminer son emplacement en se basant sur les formations géologiques alentours.

Un œuvre d’un sculpteur américain?

Certains ont noté une ressemblance avec les œuvres avant-gardistes de John McCracken, sculpteur américain ayant résidé dans l’État voisin du Nouveau-Mexique et décédé en 2011. “Bien qu’il ne s’agisse pas d’une œuvre de l’artiste américain décédé John McCracken, nous y voyons l’hommage d’un confrère artiste”, a réagi auprès de l’AFP un porte-parole du représentant légal de M. McCracken, David Zwirner.

Cependant, plus tard dans la journée, David Zwirner est revenu sur cette déclaration, suggérant qu’il était possible que le mystérieux monolithe soit l’oeuvre de John McCracken. “La galerie est divisée sur le sujet”, a-t-il affirmé, se disant lui-même finalement “persuadé” que le monolithe était bien de la main de l’artiste décédé en 2011 et qu’il n’aurait pas été découvert pendant près de dix ans.

À voir également sur Le HuffPost: Un dessin de chat découvert sur le site des lignes de Nazca au Pérou

  • Hu chevron_right

    Coronavirus en Allemagne: voici la première rave drive-in au monde

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 10 May, 2020 - 15:56 · 1 minute

INSOLITE - Des Allemands ont trouvé un moyen de faire la fête en respectant les gestes barrières indispensables face à l’épidémie de coronavirus . Ce samedi 9 mai, Hoelger Boesch, le gérant du plus grand club allemand a organisé une rave party drive-in, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article .

À Schuttorf, des centaines de clubbers se sont réunis pour faire la fête dans leurs voitures. Car même si outre-Rhin, le déconfinement a commencé plus tôt et se fait plus rapidement qu’en France, les clubs sont toujours fermés.

Le concept rappelle celui des ciné-parc s où les spectateurs viennent regarder un film en plein air et restent dans leur véhicule à l’exception que cette fois, chaque voiture devait se limiter à deux passagers afin de respecter les règles mises en place pendant l’épidémie de coronavirus.

À voir également sur Le HuffPost: Privés de rassemblement, ces écolos allemands ont eu une technique pour manifester