close
  • chevron_right

    On a suivi Raphaël Glucksmann, premier instagrameur politique de France

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 2 days ago - 08:39 · 1 minute

POLITIQUE - C’est une exception dans la politique française. Raphaël Glucksmann, député européen et cofondateur du modeste parti de gauche Place publique, rassemble 660.000 abonnés sur Instagram. Une communauté fédérée en grande partie dans le sillage de son combat pour les droits des Ouïghours , minorité musulmane violemment persécutée par le régime chinois.

L’essayiste est ainsi la deuxième personnalité politique française la plus suivie sur le réseau social, après Emmanuel Macron bien sûr, mais très loin devant d’autres figures politiques de premier plan, comme Jean-Luc Mélenchon (115.000 abonnés) ou Marine Le Pen (188.000), qui récoltent normalement une part importante de l’électorat jeune dans les urnes.

Au HuffPost, la plateforme des réseaux sociaux Visibrain note que Raphaël Glucksmann génère en moyenne 58.146 likes sur chacun de ses posts, soit à peine quelques centaines de moins qu’Emmanuel Macron, et ce avec quatre fois moins d’abonnés. “On peut donc affirmer qu’il arrive particulièrement bien à fédérer sa communauté”, en conclut l’entreprise spécialisée dans l’analyse de données.

Depuis la rentrée et la publication de Lettre à une génération qui va tout changer (15.000 exemplaires vendus par son éditeur Allary), cette petite “Glucksmannia” se traduit aussi sur le terrain, alors que l’essayiste multiplie les séances de dédicaces à l’attention de ses abonnés dans plusieurs villes françaises. Des rencontres où se pressent un public très jeune, venu pour discuter d’Europe, d’écologie et de droits humains.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article , Le HuffPost a donc interrogé les ressorts de cet engouement lundi 11 octobre à Lyon, où des centaines de jeunes sont venus rencontrer l’homme politique.

À voir également sur Le HuffPost : Ces jeunes électeurs expliquent leur abstention aux régionales

  • chevron_right

    Facebook, WhatsApp, Instagram et Messenger en panne à nouveau

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 8 October - 20:30 · 1 minute

L

RÉSEAUX SOCIAUX - Des utilisateurs des applications Instagram et dans une moindre mesure WhatsApp et Facebook Messenger ne pouvaient pas accéder à ces services ce vendredi 8 octobre, des perturbations confirmées par Facebook.

“Nous sommes conscients que certaines personnes et entreprises ont des difficultés à accéder aux produits Facebook . Nous travaillons pour que les choses reviennent à la normale le plus rapidement possible et nous nous excusons pour tout inconvénient”, a indiqué un porte-parole de l’entreprise dans un message à l’AFP, quelques jours après une panne géante ayant paralysé ces services pendant plusieurs heures.

Selon le site spécialisé Down Detector, des problèmes ont commencé à apparaître peu après 20h, heure française, sur Instagram, et dans une moindre mesure sur Facebook Messenger et WhatsApp.

La situation semblait toutefois en cours de résolution peu après 22h, le nombre de personnes rapportant des incidents sur le site de Down Detector ayant fortement diminué.

Lundi, tous les services du groupe, de WhatsApp à Instagram en passant par Messenger et Oculus, étaient restés inaccessibles pendant près de sept heures. Cette panne, a expliqué Facebook le lendemain, avait été causée par une erreur du groupe lors d’opérations de routine.

À voir également sur Le HuffPost: “Tout simplement pas vrai”: Zuckerberg se défend après le réquisitoire de Frances Haugen

  • chevron_right

    Andy Murray lance un SOS sur Instagram pour retrouver son alliance

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 7 October - 13:36 · 1 minute

MARIAGE - Champion en détresse. Le tennisman Andy Murray a lancé un appel à l’aide sur son compte Instagram ce jeudi 7 octobre, pour retrouver ses chaussures de tennis volées. Ce n’est pas tout. Le Britannique ayant pour habitude d’attacher son alliance à ses lacets, elle a donc également disparu, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Andy Murray est en Californie pour disputer le BNP Paribas Open cette semaine, à Indian Wells. Il doit affronter le français Adrian Mannarino au premier tour, mais les préparatifs ne se déroulent pas comme prévu.

Après son entraînement, les baskets qu’il devait porter pour son match dégageaient une mauvaise odeur. Il précise sur Instagram : “Je n’ai pas de balcon dans ma chambre […], alors je me suis dit que j’allais les laisser sous la voiture pour les aérer et les sécher dehors pendant la nuit.” En allant les récupérer le lendemain matin, elles avaient disparu.

Les chaussures...et la bague

Le champion britannique ne s’est pas immédiatement rendu compte qu’il avait aussi perdu la trace de son alliance, explique-t-il en vidéo : “Alors que je me préparais pour l’entraînement, mon kiné m’a dit: ’où est ton alliance?‘, et j’étais là ‘oh non’, soupire-t-il. J’attache mon alliance à mes chaussures de tennis parce que je ne peux pas jouer avec une bague à la main, alors oui, mon alliance a aussi été volée.”

Il a accompagné sa publication Instagram des Hashtags #clown, #idiot  #help, ou encore #ring, pour signifier son désarroi. Virale, la vidéo comporte déjà près de 80 000 mentions j’aime en 6 heures.

À voir également sur le Huffpost: Medvedev s’emporte après avoir heurté une caméra

  • Nu chevron_right

    Les révélations de Frances Haugen sur Facebook changeront-elles le réseau social ?

    news.movim.eu / Numerama · Tuesday, 5 October - 19:01

La lanceuse d'alerte grâce à qui le Wall Street Journal a dévoilé de graves dysfonctionnements au sein de Facebook a révélé son identité. Frances Haugen, ancienne ingénieure cheffe de produit, a cette fois dénoncé publiquement les choix opérés par la plateforme et qui favorisent activement, selon elle, la désinformation. [Lire la suite]

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo !

L'article Les révélations de Frances Haugen sur Facebook changeront-elles le réseau social ? est apparu en premier sur Numerama .

  • chevron_right

    Facebook’s outage likely cost the company over $60 million

    news.movim.eu / ArsTechnica · Tuesday, 5 October - 12:33

Facebook’s outage likely cost the company over $60 million

Enlarge (credit: Getty Images)

In a major outage yesterday, Facebook, along with its sibling sites, WhatsApp and Instagram, became unreachable for hours. Real-time website status tracker DownDetector received over 14 million reports from users who couldn't use the social media giant's apps and services.

But beyond the obvious inconvenience to those cut off from these services, yesterday's outage has had financial repercussions not only for Facebook, but many small businesses that rely on the platform.

Downtime estimated to cost Facebook over $60 million

Facebook's 2020 revenue was $86 billion. Experts have used this number to approximate the average loss incurred by the company yesterday at $163,565 for every minute of the outage. Over the six-hour period, this sums up to roughly $60 million in lost revenue. Whereas, another report by Fortune pinned the loss at $100 million, while stating that "for many companies, a $100 million drop in revenue over any time period would be a financial event of significant concern. For Facebook, it is (for now) a drop in the bucket that investors will likely shrug off."

Read 9 remaining paragraphs | Comments

index?i=RRfrja3ZBqY:7T5lGMReRWU:V_sGLiPBpWUindex?i=RRfrja3ZBqY:7T5lGMReRWU:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA