close
  • Hu chevron_right

    La sécheresse exceptionnelle en France se voit sur le lac de Serre-Ponçon

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 25 July - 10:33 · 3 minutes

Cette photo prise le 24 décembre 2018 à La Breole montre le lac artificiel de Serre-Ponçon, l'un des plus grands d'Europe, dans les Alpes françaises. Cette photo prise le 24 décembre 2018 à La Breole montre le lac artificiel de Serre-Ponçon, l'un des plus grands d'Europe, dans les Alpes françaises.

CLIMAT - L’impact des fortes chaleurs et du manque de pluie en France continue d’être visible sur le niveau des lacs et des cours d’eau. Comme à la limite des départements des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, où la situation s’aggrave autour du lac de Serre-Ponçon , plus grand lac artificiel de France.

La preuve en est avec de nouvelles images satellites ce dimanche 24 février, qui atteste de l’ assèchement accéléré de ce lac, créé en 1959 par la construction d’un barrage sur la Durance.

Comme le dévoile sur Twitter Dorian Dziadula, secrétaire-adjoint de l’association Infoclimat, en l’espace de deux semaines, le lac a perdu 3 mètres. Sur les images satellites de Sentinel-2, la sécheresse est clairement visible, comme le montrent ces différents clichés capturés entre le 29 mai et le 23 juillet.

Une situation alarmante, alors que 86 départements sont actuellement placés en état d’alerte avec des restrictions sur les usages de l’ eau , selon les données partagées ce dimanche par le site officiel Propluvia .

Sur ces autres images satellites, la différence entre l’été 2021 et l’été 2022 en France est saisissante. La sécheresse et la chaleur ont fait virer au jaune le paysage français, sans faire de véritables distinctions entre les différentes zones géographiques de l’Hexagone.

Un lieu touristique déserté

D’ordinaire prisé par les touristes durant la saison estivale, le lac de Serre-Ponçon est aujourd’hui déserté. Les plages qui bordent le lac alpin sont vides, comme en atteste un reportage réalisé ce dimanche par BFMTV, à occasion de la fête du village de Crots, situé sur la rive gauche de la Durance, à l’entrée du lac de Serre-Ponçon.

Sur ces images en bord de lac, les effets de la sécheresse sont encore plus flagrants. Le lac connaît actuellement un niveau d’eau historiquement bas, même si une situation similaire a déjà eu lieu à l’été 90, comme le rappelle Le Dauphiné .

Même si elle n’est pas inédite, la situation au lac de Serre-Ponçon inquiète par son ampleur touristes et habitués, comme en attestent ces photos partagées sur les réseaux sociaux depuis la mi-juillet.

Selon les informations communiquées par la préfecture des Hautes-Alpes , la situation hydrologique est jugée “préoccupante”. À ce titre, la quasi-totalité des cours d’eau offre des valeurs de débits historiquement faibles” en ce mois de juillet.

Le bassin versant de la Durance est d’ailleurs placé en “alerte” en amont et en aval de Serre-Ponçon. Quant au barrage hydraulique d’EDF, il ne tire plus d’eau cet été.

À voir également sur Le HuffPost : Ces images du plus grand lac salé américain, asséché, sont glaçantes

  • Hu chevron_right

    Ces images du Grand Lac salé d'Utah, asséché, sont glaçantes

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 23 July - 14:07 · 2 minutes

ENVIRONNEMENT - Le mois de juillet a été un record pour le Grand Lac salé de l’Utah aux États-Unis . Depuis que l’ U.S. Geological Survey a commencé à relever le niveau de l’eau en 1847, celui-ci n’a jamais été aussi bas, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en haut de l’article . Le record se situe à la date du 3 juillet, lorsque celui-ci est tombé à 1277 km2.

La raison de cette sécheresse : le changement climatique et l’activité humaine.”À cause de la hausse des températures, le besoin d’eau pour les récoltes et l’utilisation humaine ont augmenté. Donc une quantité croissante d’eau qui devait aller dans le lac a été déviée pour des intérêts humains”, explique Richard Seager, chercheur au Lamont-Doherty Earth Observatory pour l’université de Columbia. Ajoutez à cela la sécheresse exacerbée par le changement climatique et vous obtenez un niveau de l’eau extrêmement bas.

Des sédiments, dangereux pour la santé

Le lac, le plus grand des lacs salés aux Etats-Unis, a perdu presque la moitié de sa surface moyenne historique, laissant désormais exposé environ 2000 km2 du lit du lac. C’est presque aussi grand que l’Île Maurice. Par ailleurs, les scientifiques ont alerté sur les dangers des sédiments présents au fond du lac. Parmi eux on retrouve du calcium, du sulfure et de l’arsenic, trois ingrédients liés à des cancers et à des anomalies congénitales. Exposés à l’air libre, transportés par le vent, ou pouvant même se transformer en tempête de poussière, ils pourraient représenter un danger pour la santé des locaux.

“Si vous respirez cette poussière durant une longue période, par exemple sur des décennies ou plus, cela peut amener à une augmentation des différents types de cancer comme des cancers des poumons, des cancers de la vessie, des maladies cardiovasculaires, du diabète ou autre”, explique Kevin Perry, de l’Université de Salt like city.

Sous la pression des habitants, le gouverneur de l’Utah, Spencer Cox, a promulgué 11 projets de loi liés à la conservation et à la politique de l’eau. Mais les solutions à plus long terme exigeront du monde de l’agriculture, des industries et des municipalités une diminution de la consommation d’eau pour préserver le lac.

À voir également sur Le HuffPost: Le réchauffement climatique ne date pas d’hier, ces cinq animations le prouvent

  • Hu chevron_right

    Brésil: au moins 7 morts après une chute impressionnante de rochers dans un lac touristique

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 9 January, 2022 - 04:03 · 2 minutes

BRÉSIL - La chute d’un pan de falaise sur des bateaux navigant dans un lac très touristique de l’État du Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil , a fait au moins sept morts et trois disparus ce samedi 8 janvier, a-t-on appris auprès des pompiers.

“À ce stade, il y a sept morts et trois disparus”, a précisé dans un dernier bilan le porte-parole des pompiers du Minas Gerais, Pedro Aihara.

Le précédent bilan faisait état de six morts et 20 disparus, en plus de 32 blessés. Le nombre de personnes portées disparues avait été dans un premier temps estimé sur la base des témoignages, des agences de tourisme et des proches, ont expliqué les pompiers.

À la mi-journée, un grand fragment de roche s’est détaché de sa paroi et est tombé sur trois bateaux qui se promenaient sur le lac Furnas, un site prisé pour ses eaux vertes et son défilé de spectaculaires parois rocheuses.

Sur des images dramatiques partagées sur les réseaux sociaux, on pouvait voir le moment précis où la masse rocheuse se détache et tombe sur les trois embarcations, semant la panique parmi les passagers assistant à la scène sur d’autres bateaux.

Sur d’autres enregistrements, on voit juste avant le drame des gens lancer des avertissements disant que “beaucoup de pierres sont en train de tomber” et appelant les occupants des bateaux à s’éloigner de la paroi.

Attention, les images ci-dessous peuvent heurter

Les pluies intenses ont favorisé l’accident

Le président Jair Bolsonaro a partagé certaines de ces vidéos sur les réseaux sociaux, saluant le travail de la marine brésilienne qui, “dès que la malheureuse catastrophe s’est produite”, s’est déplacée sur le site et s’est employée à “secourir les victimes et à transporter les blessés”.

Parmi les blessés, neuf ont été hospitalisés, selon les pompiers intervenus sur place avec des équipements variés et une brigade de plongeurs. Les recherches devaient s’interrompre avec la nuit pour des raisons de sécurité et reprendre le lendemain.

Les pluies intenses qui sont tombées ces derniers jours dans le sud-est du Brésil ont favorisé l’accident, selon les pompiers.

La région de Capitolio, à 300 kilomètres de la capitale Belo Horizonte, attire de nombreux touristes avec ses parois rocheuses, son canyon et cascades enchâssant le lac Furnas formé par une retenue hydroélectrique du même nom.

À voir également sur Le HuffPost : Au Brésil, ce maire fait un combat de MMA avec son ex-conseiller pour régler ses comptes

  • Hu chevron_right

    Ce kayakiste a eu la peur de sa vie face à un alligator

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 15 July, 2020 - 11:03

INSOLITE - Lors d’une sortie kayak en Caroline du Nord, un Américain a fait une drôle de rencontre. Alors qu’il se baladait tranquillement sur le lac Waccamaw, le 12 juillet, un alligator l’a violemment chargé.

Le choc avec l’animal renverse soudainement son embarcation. Pedro Jose se retrouve alors sous l’eau. Secoué , il peine à retrouver ses esprits et semble complètement effrayé. Le kayakiste finit par reprendre ses pagaies et repart à toute vitesse. Plus de peur que de mal pour lui. Il rejoint finalement la terre ferme, avec une sacrée anecdote.

À voir également sur Le HuffPost: Dans le Gard, il transporte un taureau... dans sa voiture