close
  • Hu chevron_right

    Les Français vont pouvoir voter pour leur livre favori, voici comment participer

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 19 April - 19:17 · 2 minutes

Les Français vont pouvoir voter pour leur livre favori, voici comment participer Les Français vont pouvoir voter pour leur livre favori, voici comment participer

CULTURE - Astérix le gaulois , L’étranger ou Le petit prince ? France Télévisions et la BBC invitent les Français à élire leur “livre favori” , sans “aucune liste pré-établie”, dans le cadre d’une vaste opération inédite dans l’Hexagone, dévoilée ce mardi 19 avril avant une émission télévisée cet automne.

“On a tous un livre qui nous a marqués plus qu’un autre dans notre vie et c’est l’occasion de le faire savoir”, a expliqué à l’AFP Géry Leymergie, directeur général adjoint en charge des contenus BBC Studios France.

Inspirée d’un format britannique, l’opération, qui surfe sur le regain d’intérêt pour la lecture observé pendant le premier confinement de 2020 , se déroulera en trois phases, en partenariat avec Le Parisien , France bleu et Tik Tok, selon un communiqué.

Quand “Orgeuil et préjugés” côtoie “1984″ et “Harry Potter”

En amont du Festival du livre du Paris (du 22 au 24 avril, dont France Télé est partenaire), et jusqu’au 18 mai, les Français de 7 ans et plus sont invités à indiquer sur le site ftvetvous.fr/livrefavori leurs trois ouvrages préférés, qui devront seulement avoir été édités en français pour être éligibles.

Puis, du 18 juillet au 4 septembre, 50 personnalités présenteront les 50 premiers livres les plus cités dans des programmes courts diffusés sur les antennes de France Télévisions, les téléspectateurs étant de nouveau appelés à voter en ligne à partir de ce classement. Le résultat final sera présenté lors d’une émission en début de soirée sur France 2 cet automne.

Au Royaume-Uni, où est né le concept, l’émission “The Big Read” avait révélé en 2003 un classement final “très éclectique puisque que 1984 de George Orwell côtoyait Orgueil et préjugés de Jane Austen, Harry Potter de JK Rowling ainsi que Winnie l’ourson d’Alan Alexander Milne”, Le Seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien occupant alors la première place dans le coeur des Britanniques, selon Géry Leymergie.

“Notre ambition est d’offrir un grand divertissement populaire”, a résumé auprès de l’AFP Michel Field, directeur culture et spectacle vivant de France télévisions.

À l’heure où les plateformes de streaming et les réseaux sociaux se partagent l’attention des lecteurs et téléspectateurs, “il s’agit d”établir des liens”, estime-t-il, rappelant que “des milliers de jeunes se sont précipités en librairie pour découvrir Maurice Leblanc après le Lupin d’Omar Sy sur Netflix !”

À voir également sur Le HuffPost: Durant le confinement, la voix des “coronalecteurs” réconforte les personnes isolées

  • Hu chevron_right

    Les ados ont passé les confinements devant des écrans et pas devant des livres

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 24 March - 09:49 · 2 minutes

Les jeunes déclarent lire des livres 3h14 par semaine et passer 2h50 par jour (soit 19h50 par semaine) devant un écran.

LECTURE - Six fois plus. C’est le temps passé en moyenne par les adolescents à jouer à des jeux vidéo ou regarder une série, par rapport au temps qu’ils passent à lire un livre. Selon une étude en ligne d’Ipsos auprès de 2500 jeunes de 7 à 25 ans fin janvier et début février, les jeunes déclarent lire des livres 3h14 par semaine et passer 2h50 par jour (soit 19h50 par semaine) devant un écran.

Le Centre national du livre (CNL), qui a publié l’étude mercredi 23 mars , se félicite tout de même qu’ils soient “encore nombreux à lire”. Or, les résultats de l’enquête montrent qu’après 12 ans, on observe un fort décrochage de la lecture “pour le loisir” .  Après l’entrée au collège, “la baisse est encore plus importante chez les garçons que chez les filles : 68% des garçons lisent pour leurs loisirs à 13-15 ans contre 81% des filles au même âge”.

Les différentes périodes de confinement n’ont pas poussé les plus jeunes à lire davantage. “Si certains jeunes déclarent avoir lu davantage pendant les confinements, ce contexte a profité davantage aux écrans” indique l’étude.

Les écrans omniprésents

Si 38 % des 7-25 ans ont lu plus pendant les confinements, ils ont surtout regardé des séries (55 %), utilisé leur smartphone (52 %), joué à des jeux vidéo (44 %). “Ces progressions étant plus importantes chez les 20-25 ans que chez les plus jeunes” indique le CNL.

Les écrans sont tellement omniprésents qu’ils s’immiscent même dans les temps de lecture. “47% des jeunes font souvent autre chose en même temps qu’ils lisent: envoyer des messages, aller sur les réseaux sociaux, regarder des vidéos”, souligne l’enquête.

″À la fois 42% disent: ‘j’adore lire’. Et en même temps pendant qu’ils lisent, près de la moitié font autre chose”, a souligné la présidente du CNL, Régine Hatchondo. Est-il possible d’allier écran et lecture? 40% des 7-25 ans ont déjà lu un livre numérique et 58% ont déjà écouté un livre audio ou un podcast.

“42% disent: ‘j’adore lire’”

Le CNL se veut rassurant: “Il y a des raisons d’espérer, car les jeunes apprécient que le livre et la lecture viennent à eux. Il faut donc aller les chercher sur leur terrain, pour leur permettre de lire comme ils veulent quand ils veulent, et d’avoir une attitude décomplexée par rapport à la lecture.”

Oui, mais comment? Les outils de promotion de la lecture semblent avoir un impact, comme le “1/4 d’heure lecture” (connu par 51% des sondés) le “pass Culture”, “Partir en livre”... “Les écrans poussent en partie les jeunes vers les livres”, ajoute le CNL. 31% des sondés déclarent par exemple qu’un film, une série ou un dessin animé les a incités à lire le livre correspondant.

“Les jeunes sont encore nombreux à lire. Globalement, 81% des 7-25 ans lisent pour leurs loisirs par goût personnel”, souligne le CNL. Mais “ces chiffres plutôt positifs ne doivent pas masquer certaines difficultés: 16% des jeunes n’aiment pas lire ou détestent lire”.

À voir également sur Le HuffPost : Dans la bibliothèque d’un amoureux fou des livres, très méticuleux

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 80

    Angélique Andthehord · Tuesday, 22 February - 08:14 · 1 minute

Du point de vue de l'école, si l'on en juge à mon année de cours préparatoire qui venait de s'achever, je ne savais lire que très moyennement parce que je lisais lentement et raccrochais sur tous les mots alors que d'autres filles de ma classe lisaient beaucoup plus vite. Ça dérangeait la maîtresse parce que, quand c'était moi qui lisais, elle trouvait que je faisais perdre son temps à tout le monde. Pour moi, cette lenteur ne constituait pas une gêne, du moment que je détenais les clefs pour enfin découvrir tous les messages qui foisonnaient autour de moi, sur tous les emballages quelconques, les bouteilles sur la table, les autocollants sur les carrosseries des voitures…

En l'occurrence, ce qui était apparu comme une difficulté aux yeux de la maîtresse fut un atout parce qu'ayant du mal à lire vite et raccrochant sur tous les mots, lorsque j'avais lu, dans mon script, la même phrase deux ou trois fois, il m'était plus aisé, pour me la remettre à l'esprit, de m'appuyer sur ma mémoire que de la relire encore.


extrait de : … et je le prends


#école #maîtresse #projet #connaissances #compétences #performances #théâtre #envie #volonté #choix #livre #lecture #capacités

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 79

    Angélique Andthehord · Monday, 21 February - 06:00

Facile ! ce livre-là, c'était autre chose qu'un simple livre. C'était le réveillon, la fête, tonton Frédéric avec sa grosse voix enthousiaste et ses cigarettes qui sentaient bon. Ce livre, posé devant moi sur le tapis de ma chambre, c'était une pièce de théâtre véritable, digne de la Comédie Française et l'héroïne de l'histoire, c'était mon rôle.

Bon, moi, à la base, mon idée était d'aller à l'école apprendre à lire et à écrire pour ensuite ouvrir, seule dans ma chambre, des livres dans lesquels j'aurais découvert la science, pas la littérature mais Nani m'avait expliqué que j'étais trop petite, les livres de sciences n'étaient pas à ma portée. Pourtant, tous les mots s'écrivent suivant la même codification. Je supposais donc que quand on sait lire, on sait tout lire.

Enfin, bref…


extrait de : … et je le prends


#école #projet #connaissances #fête #réveillon #joie #envie #volonté #énergie #choix #livre #lecture

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 78

    Angélique Andthehord · Saturday, 19 February - 04:22

Était-ce possible ? Avant d'aller à l'école, je voulais, du plus profond de mon cœur, savoir lire le contenu de mes petits livres d'enfant mais, en fin de compte, une fois au cours préparatoire, le travail exigé par la maîtresse avait été si fastidieux que, chaque soir, après mes devoirs, j'avais eu le cerveau bien trop saturé pour avoir envie d'ouvrir encore un livre. J'avais remis ça à plus tard, toujours et encore, mais l'envie n'était jamais revenue. Je ne pouvais plus regarder mes petits livres sans avoir cette espèce d'impression que l'école avait fait naître en moi : la flemme.

Si je devais refaire encore une nouvelle année d'école, ça risquait de recommencer pareil. Alors, de toute la force de ma volonté, je plongeai mon énergie dans ce nouveau livre avant que la nouvelle maîtresse, l'emberlificoteuse à points de rousseur, ne m'en vidât.


extrait de : … et je le prends


#école #maîtresse #projet #perte #envie #volonté #énergie #choix #livre #lecture #découragement

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 77

    Angélique Andthehord · Friday, 18 February - 06:52

J'allai m'enfermer dans ma chambre, m'assis par terre sur le grand tapis et posai devant moi le livre ouvert à la première page.

N'avais-je pas dit qu'après le cours préparatoire, je voulais m'enfermer dans ma chambre et mettre à contribution mes connaissances nouvellement acquises, en matière de lecture et écriture, à ma guise, selon mes envies ? Eh bien voilà ! c'est exactement ce qui m'était donné de faire, parallèlement à cette nouvelle année de scolarité qui m'était imposée.


extrait de : … et je le prends


#école #projet #connaissances #envie #volonté #choix #livre #lecture