close
  • Hu chevron_right

    Au Super Bowl, Kendrick Lamar portait un costume signé Virgil Abloh

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 14 February - 11:19 · 2 minutes

SUPER BOWL - Un costume qui n’avait rien d’anodin. Lors de sa performance pendant la mi-temps du Super Bowl ce dimanche 13 février au SoFi Stadium d’Inglewood, en Californie, Kendrick Lamar portait un ensemble de chez Louis Vuitton, dessiné par le feu styliste Virgil Abloh .

Le costume croisé, en laine noire, accessoirisé par des broches et bijoux, provient de la dernière collection de Virgil Abloh pour Louis Vuitton, présenté en janvier lors de la Fashion Week de Paris. Le styliste est décédé en novembre dernier d’un angiosarcome cardiaque , une forme de cancer, qu’il combattait depuis 2019.

Kendrick Lamar portait également une chemise en soie, de la même collection, ainsi que des gants et des bottes en cuir noir de la maison.

Cet hommage n’est pas un détail puisque Virgil Abloh avait réussi à faire coïncider la culture hip-hop et la mode dans ce qu’elle a de plus traditionnel. Et son impact est perceptible bien au-delà de la mode. Capable de casser les codes, le designer s’est notamment fait un nom en collaborant avec Kanye West, dont il était très proche, en concevant des univers visuels pour les albums du rappeur, dont notamment “Watch The Throne” sorti en 2011.

Virgil Abloh était non seulement un couturier visionnaire, mais également un homme noir parvenu à s’imposer dans un secteur du luxe jusque là pas vraiment réputé pour la diversité de ses directeurs artistiques. Il est le premier directeur artistique afro-américain de la maison Louis Vuitton. À sa mort de nombreux artistes, sportifs et célébrités avaient salué tout ce qu’avait fait Abloh “pour la communauté” noire aux États-Unis et à travers le monde.

Dimanche soir, Kendrick Lamar a donc rendu hommage à Virgil Abloh et à la communauté noire. Le rappeur, lauréat du prix Pulitzer et originaire de Californie a fait honneur à son État en interprétant des extraits de ses chansons m.A.A.d city et Alright accompagné de danseurs, eux aussi en costumes noirs. Avec Dr. Dre, Snoop Dogg, Eminem , Mary J. Binge et 50 Cent , Kendrick Lamar a offert un spectacle grandiose.

À voir également sur Le HuffPost: Au Super Bowl, il fait de la publicité depuis les tribunes et ne passe pas inaperçu

  • Hu chevron_right

    200 paires de baskets Vuitton-Nike dessinées par Virgil Abloh vendues 25 millions de dollars

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 10 February - 03:43 · 2 minutes

VIRGIL ABLOH - Plus de 100.000 dollars la paire en moyenne, et plus de 350.000 pour la plus chère: la vente aux enchères de 200 paires de baskets Louis Vuitton -Nike dessinées par le créateur américain décédé Virgil Abloh a totalisé plus de 25 millions de dollars, a annoncé Sotheby’s à l’AFP ce mercredi 9 février.

Ces chiffres dépassent très largement les premières estimations de la maison de ventes, qui misait sur une fourchette de 5000 à 15.000 dollars la paire, et avait fait démarrer chaque enchère à 2000 dollars.

Les 200 paires identiques de “Air Force 1” -un modèle qui fête ses 40 ans en 2022 ( voir la photo ci-dessous )-, aux couleurs marron, blanc et crème et reprenant les célèbres motifs à damier de Louis Vuitton, propriété de LVMH, et de la virgule de Nike, étaient vendues en ligne depuis le 26 janvier. La fin de la vente était prévue mardi mais a été repoussée d’un jour face à l’afflux d’enchères.

La paire la plus chère, une taille 5 (36 en Europe), a été vendue 352.800 dollars.

La paire de baskets Louis Vuitton-Nike exposée chez Sotheby

Mort à 41 ans

Les baskets avaient été présentées en juin 2021, pour la collection printemps été 2022 de Louis Vuitton, dont Virgil Abloh, roi du streetwear de luxe, était le directeur artistique “hommes”.

Le styliste, DJ, fan de hip-hop et ancien conseiller du rappeur Kanye West , est décédé fin novembre à 41 ans d’un cancer . Sa toute dernière collection pour Vuitton a été présentée à Paris le 20 janvier, lors de la semaine du prêt-à-porter homme. Chaque lot comprenait aussi un sac Pilote de couleur orange.

La paire de baskets Louis Vuitton-Nike exposée chez Sotheby

Depuis des années, les sneakers sont devenues des objets de collection qui peuvent s’arracher parfois pour des dizaines de milliers de dollars. Pour se donner un coup de jeune et élargir leur clientèle, les grands noms du luxe ont pris l’habitude de créer des collections en partenariat avec des marques de sport ou de streetwear.

Sotheby’s, Louis Vuitton et Nike avaient indiqué que Virgil Abloh avait participé à l’organisation de la vente avant sa mort, dont les bénéfices seront reversés à la “Virgil Abloh Post-Modern Scholarship Fund”, une bourse soutenant la formation d’étudiants d’origine afro-américaine et africaine.

À voir également sur Le HuffPost : Louis Vuitton a présenté la dernière collection de Virgil Abloh

  • Hu chevron_right

    Virgil Abloh, pour son dernier défilé Louis Vuitton, a eu un premier rang prestigieux

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 21 January - 10:34 · 4 minutes

MODE - C’est dans une “maison de rêve” couleur bleu ciel que Louis Vuitton a dévoilé ce jeudi 20 janvier, à Paris, la dernière collection du créateur de mode Virgil Abloh , décédé en novembre à 41 ans. Elle a été applaudie debout par un public en larmes.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus , les mannequins en tenues blanches avec des ailes d’ange ont clôturé le défilé Louis Vuitton sous les verrières du Carreau du temple, temps fort de la semaine du prêt-à-porter homme à Paris.

Au moment où le créateur vient traditionnellement saluer le public après le défilé, ce sont 30 membres de l’équipe de Virgil Abloh, portant des t-shirts aux couleurs du soleil couchant, violet et orange, qui ont marché sur le podium déclenchant larmes et ovation debout.

Le défilé-performance dont Virgil Abloh, designer, architecte et DJ, était friand s’est déroulé dans une mise en scène représentant “une maison de rêve” spacieuse et décloisonnée. Il s’est tenu en présence d’un premier rang digne de ce nom.

Parmi les invités, l’acteur Tahar Rahim.

Mais aussi la star du tennis Venus Williams.

Le rappeur Tyler, The Creator était aussi de la partie.

Il a d’ailleurs tenu une performance.

Naomi Campbell, proche de Virgil Abloh, ne pouvait pas manquer l’événement.

La mannequin Natalia Vodianova, non plus.

Jupes, dentelles et bottes à talons sont omniprésentes dans la collection, mêlant streetwear et coupe classique, ainsi que kaftans et djellabas, ces silhouettes unisexes. Une tenue évoquant une robe de mariée avec une traîne et une voilette sur une casquette est portée par un homme.

“Il a tout planifié”

“Je ne crois pas aux genres, je crois au design”, disait Virgil Abloh, emporté à 41 ans par un cancer qu’il n’avait pas révélé au grand public.

Dans la chambre, les meubles bougent au même rythme que les artistes exécutant des pas de danse et des acrobaties. À la table du salon, sont installés les musiciens de Chineke!, premier orchestre professionnel de musique classique célébrant la diversité qui accompagne le défilé de musique live, choisie par le styliste.

“Il a tout planifié si parfaitement jusqu’à la dernière minute, témoigne à l’AFP Kim Jones, directeur artistique des collections homme de Dior, ancien de Vuitton. Virgil et moi, nous avons parcouru le monde ensemble. Je me sens très chanceux de l’avoir connu. Quel gâchis quand on pense à ce qu’il aurait pu faire.”

La collection dévoilée ce jeudi était “prête à 95%” avant la mort de Virgil Abloh, a précisé Michael Burke, le PDG de la marque, dans un entretien au quotidien WWD . C’est probablement la raison pour laquelle la maison n’a pas encore évoqué publiquement la question de sa succession.

“C’est un choix qui demandera de l’audace tout comme le choix de Virgil a été audacieux, analyse Serge Carreira, maître de conférences à Sciences Po. Il y a une dynamique de Virgil Abloh qui est encore là, il n’y a pas d’urgence.”

“Honorer l’héritage”

Seul créateur noir à un poste de ce niveau dans une maison de luxe avec Olivier Rousteing chez Balmain, il “a incarné une nouvelle façon d’appréhender la mode qui inclut aussi la culture, la société, les grands mouvements et mixe tout”, souligne Serge Carreira.

Auteur de multiples collaborations allant de Nike à Evian et Ikea en passant par des expositions avec le plasticien japonais Takashi Murakami, “il prenait les références moins élitistes et avec un champ d’expression qui parlait vraiment à des catégories très larges”, ajoute-t-il.

“Virgil a montré comment être multidisciplinaire et ne pas avoir peur de créer ce que l’on veut. C’était vraiment puissant. Il a eu un impact sur la vie de tant de gens”, confie à l’AFP Bianca Saunders, styliste londonienne aux racines afro-caribéennes qui a débuté mercredi avec un défilé à la Fashion Week de Paris.

Vente caritative de baskets

Le choix du successeur, devra-t-il respecter l’héritage d’Abloh qui dénonçait le racisme et avait milité pour une société plus inclusive? Parmi les potentiels candidats noirs, ont été cités ses anciens collaborateurs Samuel Ross et Heron Preston, le directeur artistique de Reebok, Kerby Jean-Raymond, la Britannique Grace Wales Bonner et même le rappeur et designer Kanye West, ami d’Abloh.

Les noms des créateurs “au chômage” Kris van Assche, après son départ de Berluti, et Daniel Lee qui a quitté Bottega Veneta, mais aussi Riccardo Tisci (Burberry, ex-Givenchy), sont également mentionnés.

Autre événement fort en hommage au créateur, Louis Vuitton s’est associé à Sotheby’s pour la vente aux enchères caritative des 200 paires de baskets Louis Vuitton et Nike “Air Force 1” dessinées par Virgil Abloh, à 2000 dollars minimum. Les bénéfices seront reversés à sa fondation “Post-Modern”, une bourse d’étude soutenant la formation d’étudiants prometteurs d’origine afro-américaine et africaine.

À voir également sur Le HuffPost : Défilé Louis Vuitton à Paris: Incursion de militants d’Extinction Rebellion

  • Hu chevron_right

    Défilé Louis Vuitton à Paris: Incursion de militants d’Extinction Rebellion

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 5 October, 2021 - 21:06 · 3 minutes

MODE - Des militants d’Extinction Rebellion ont fait ce mardi 5 octobre irruption dans le défilé de la maison Louis Vuitton au Louvre pour dénoncer l’impact de l’industrie de la mode sur le dérèglement climatique, au dernier jour de la Fashion week de Paris .

“Overconsumption=extinction” (surconsommation=extinction), pouvait-on lire sur une affiche déroulée par une militante de ce mouvement international de désobéissance civile en lutte contre le dérèglement climatique.

Elle s’est posée sur le podium dans une galerie du Louvre en plein défilé avant d’être évincée par un agent de sécurité, a constaté un photographe de l’AFP.

Une trentaine de militants d’Extinction Rebellion, des Amis de la Terre et de Youth For Climate sont derrière cette action dont deux ont été interpellés, selon leur communiqué.

“42 vêtements par habitant commercialisés en France en 2019”

Les militants exigent du gouvernement d’imposer “une réduction immédiate des niveaux de production dans le secteur alors que 42 vêtements par habitant ont été commercialisés en France en 2019”, selon la même source.

Pour ce premier défilé post-Covid devant le public, le directeur artistique des collections femme, Nicolas Ghesquière, a choisi l’esthétique théâtrale.

Des robes paniers, longues capes en plumes et lunettes-masques ont ouvert le défilé pour mieux souligner le jeu de volumes dans des looks très modernes du couturier, maître de la coupe.

Des smokings deviennent oversize ou sont déclinés en jean, des jupes courtes et pantalons d’équitation prennent des volumes au niveau des hanches.

“Le temps dissout les fonctions et les codes, il réunit les vestiaires (...) L’humble uniforme connaît le faste”, écrit le styliste dans la note d’intention du défilé.

La semaine du prêt-à-porter femme s’est achevée ce mardi à Paris avec un défilé hommage à Alber Elbaz, couturier israélo-américain qui fut directeur artistique de Lanvin, mort du Covid-19 en avril.

Plus de 40 maisons de couture ont rejoint le studio de design AZ Factory, son dernier projet, pour créer des looks en son hommage.

À voir également sur Le HuffPost : Greta Thunberg invitée surprise de la campagne électorale en Allemagne

  • Hu chevron_right

    Fashion Week: Louis Vuitton fait défiler à son tour ses mannequins homme en robe

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 25 June, 2021 - 10:45 · 2 minutes

La robe fait son entrée chez Louis Vuitton, côté hommes.

MODE - “Créer un monde tel que j’aimerais le voir dans la vraie vie.” Cet objectif, c’est celui que s’est donné Virgil Abloh , actuel directeur artistique du prêt-à-porter pour hommes chez Louis Vuitton et dont la nouvelle collection a été présentée ce jeudi 24 juin en ligne, en pleine Fashion Week parisienne.

Dans une vidéo d’une dizaine de minutes intitulée “Amen Break”, le créateur de mode multiplie les références à la musique noire américaine, comme le hip-hop et la soul, avec pour but de révéler son influence dans notre manière de nous habiller.

“Effacer les frontières vestimentaires”

Le point fort de cette collection printemps-été 2022? Des hommes en robe, mais pas seulement. Certains sont en jupe. Elle peut être plissée ou non, longue ou mini. La robe, elle, se porte cintrée à la taille, parfois avec des volants ou comme un manteau rembourré.

Ces silhouettes, comme l’explique Virgil Abloh dans les notes du défilé, sont au croisement de plusieurs inspirations. Les pions d’une partie d’échec, d’abord. Le kendo, un art martial japonais, aussi. Elles sont toutes les deux très prégnantes dans l’image du Wu-Tang Clan, célèbre groupe de rap auquel le designer a souhaité rendre hommage ici.

Contrairement à la semaine de la mode de Londres qui est récemment devenue “gender neutral”, celle de Paris, qui se clôture ce dimanche 27 juin, est officiellement dédiée à la mode masculine. Virgil Abloh, lui, dit vouloir effacer les frontières vestimentaires au nom d’une approche plus “humaine” de l’habillement et “d’un appel universel à la paix et à l’amour”. Ce n’est pas qu’une question de mode ou de pop culture, “c’est une éducation et ça peut ouvrir les esprits”, souffle-t-il chez Vogue .

Une démarche croissante

Ce discours, le styliste de 40 ans n’est pas le premier à le tenir. Au mois de septembre 2020, Stella McCartney a, par exemple, lancé une collection dite “non genrée”. Marc Jacobs, aussi, avec sa capsule “Heaven”. Sur le site de Gucci, il existe désormais une section intitulée “MX” pour célébrer l’expression de soi et déconstruire notre façon binaire de nous vêtir.

Virgil Abloh n’est pas non plus le premier à intégrer des robes ou des jupes dans ses collections de vêtements pour hommes. Gucci, encore, en propose une depuis le mois d’octobre 2020. Alors que Burberry s’y est mis cette année, elles existent chez Ludovic de Saint Sernin depuis ses débuts au calendrier officiel.

Kid Cudi, Harry Styles, ... Les célébrités s’y essayent. S’agit-il d’une récupération des codes queer ou d’une véritable expression vestimentaire plus fluide? Comme pour le crop top ou le harnais, la tendance interroge. Peut-elle vraiment s’importer dans le grand public? C’est sans doute une question de temps.

À voir également sur Le HuffPost : Gucci lance une robe tartan, mais pour les hommes

  • Hu chevron_right

    La nouvelle façade de la boutique Louis Vuitton à Tokyo intrigue

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 22 March, 2021 - 10:22 · 1 minute

ARCHITECTURE - Un océan en plein Tokyo. La boutique Louis Vuitton , implantée dans la capitale japonaise depuis 1981, a fait peau neuve en ce samedi 20 mars et le moins qu’on puisse dire, c’est que sa nouvelle façade en verre est tout à fait saisissante.

Comme en témoignent les images ci-dessous, le bâtiment de quatre étages, situé dans le très chic quartier nippon de Ginza, se pare désormais d’une apparence moderne et donne l’illusion de voir les immeubles voisins se refléter dans l’eau.

La rénovation extérieure est signée Jun Aoki, architecte japonais déjà récompensé par le passé pour les façades des boutiques Louis Vuitton de New York, Hong Kong et de Nagoya. Son interprétation du lieu, sous la forme d’un monolithique kaléidoscopique en mouvement, “donne un relief rafraîchissant au paysage urbain austère environnant”, commente le magazine Highsnobiety .

L’intérieur a, lui, été imaginé par l’architecte américain Peter Marino, connu pour son travail ostentatoire, souvent accompagné d’un étalage de matériaux luxueux. Il poursuit l’aspect naturel et ondulé de l’extérieur. La pièce maîtresse? L’escalier central en chêne sculpté et bordé de verre, nous dit designboom .

“Les teintes acidulées du mobilier des designers Pierre Paulin et Stefan Leo complètent un mur de quatre étages offrant une revisite d’une peinture de Kimiko Fujimura [peintre réputée pour ses tableaux de paysages maritimes, NDLR]”, précise le magasine d’architecture. D’immenses méduses flottent dans la vitrine.

Le lieu, au dernier étage duquel se trouve un salon privé dédié aux clients V.I.P. et un café, est époustouflant. Cependant, ce n’est pas la première fois qu’il se refait une beauté. En 2014, par exemple, les architectes ont rhabillé le bâtiment en béton existant avec une sorte de coque en aluminium nacré recouverte d’un motif répétitif, allusion au symbole de la marque et au mouvement de l’Art déco. Elle était, là aussi, l’oeuvre de Jun Aoki.

À voir également sur Le HuffPost : Louis Vuitton valide les claquettes-chaussettes à la Fashion Week de Paris

  • Hu chevron_right

    Cardi B a accordé sa coiffure à sa tenue Louis Vuitton d'une façon bien à elle

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 29 July, 2020 - 10:29 · 1 minute

COIFFURE - De l’audace, Cardi B en a. Ce mardi 28 juillet, la rappeuse américaine l’a une fois de plus démontré, comme en témoignent deux clichés de cette dernière habillée en Louis Vuitton de la tête aux pieds, partagés sur son compte Instagram.

L’interprète de “Bodak Yellow” ne s’est pas contentée de porter les habits de la célèbre maison de mode française. Non, pour parfaire son look, celle-ci est allée jusqu’à recouvrir sa longue queue de cheval du petit logo de la marque. Les couleurs s’harmonisent à celles de son haut.

La création capillaire est signée Tokyo Styles, coiffeuse attitrée de Cardi B connue également pour avoir réalisé certaines des perruques de Kylie Jenner.

Comme le souligne le magazine Allure , ce qu’elle a fait pour la rappeuse n’est pas sans rappeler les fausses écailles de serpent dans les cheveux de Kim Kardashian réalisées au mois de mai par son coiffeur, Chris Appleton. Lors de la Fashion Week de Milan, en février, la chevelure des mannequins du défilé Emilio Pucci était, elle, recouverte d’imprimés géométriques. Une nouvelle tendance?

À voir également sur Le HuffPost : Cardi B dénonce toutes les célébrités testées au coronavirus