close
  • Hu chevron_right

    Comment protéger son habitation de la chaleur? Ces conseils vont vous aider durablement

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 25 July - 12:54 · 9 minutes

Si vous vivez en maison, l'un des conseils pour se protéger de la chaleur est d'installer une pergola ou un auvent au sud de l'habitation. Si vous vivez en maison, l'un des conseils pour se protéger de la chaleur est d'installer une pergola ou un auvent au sud de l'habitation.

CHALEUR - “J’ai vu des dizaines de threads sur les manières de survivre à la canicule , des t-shirts mouillés aux linges sur le ventilo. Du coup je voudrais apporter ma p’tite pierre sur des méthodes efficaces à plus long terme”, écrit “Nel” sur son compte Twitter le 21 juillet dernier. Le début d’un thread viral, et particulièrement utile pour affronter les vagues de chaleur en France .

Dans celui-ci, celle qui est architecte diplômée d’État, prodigue en effet ses conseils pour faire face de manière durable aux hautes températures. “Je me suis formée en parallèle sur des chantiers participatifs, et notamment sur l’architecture bioclimatique, dont le but est notamment d’avoir du confort en toute saison, sans dépenser plus d’énergie”, indique-t-elle au HuffPost.

Et bonus: ses conseils s’adaptent pour les maisons comme les appartements, les grands comme les petits budgets. “J’ai 25 ans, un petit appartement en centre-ville et j’ai aussi des amis qui ont galéré pour rafraîchir leur appartement, sans forcément avoir beaucoup de budget, j’ai voulu proposer des solutions pour tous”, explique-t-elle au HuffPost . “Les possibilités et budgets varient mais les principes sont les mêmes”, ajoute-t-elle sur le réseau social.

Etape 1: se protéger du rayonnement solaire

“Il y a deux principaux cas de figure pour les habitations qui gèrent mal la canicule: en premier lieu, les habitations mal isolées, qui laissent entrer la chaleur [...]. En second lieu, les habitations bien isolées et pensées pour le confort d’hiver, mais mal protégées du soleil”, débute la diplômée d’architecture sur Twitter, avant de distiller ses conseils.

La première étape, pour cette dernière, consiste à se protéger des rayons du soleil qui réchauffent maisons et appartements, en ciblant notamment les vitrages exposés au sud et à l’ouest. Et plutôt que d’opter pour des vitres “neuves plus isolantes”, elle suggère de protéger directement les vitres du soleil.

Si vous vivez en maison avec terrain, la diplômée d’architecture conseille d’installer des voilages ou de planter des arbres à feuilles caduques.

En appartement, des solutions existent aussi grâce à l’utilisation de “brises-soleil” ou de plantes.

Etape 2: s’isoler de la chaleur

Pour maintenir son habitation au frais, l’une des clés est l’isolation. La diplômée d’architecture rappelle en ce sens que la performance thermique des logements est réglementée en France avec la loi RE2020. “La RE2020 exige que tout logement neuf soit confortable en hiver ET en été, c’est-à-dire qu’il ne dépasse pas 26 à 28 °C même en pleine canicule”, indique-t-elle, rappelant par ailleurs que plusieurs aides publiques peuvent permettre d’alléger les coûts .

Parmi les solutions existantes, elle conseille notamment d’isoler ses combles avec de la ouate de cellulose.

Etape 3: refroidir son habitat

Si la température reste caniculaire dans votre logement malgré les conseils précédents, rassurez-vous! Il est en effet encore possible “d’explorer les techniques de rafraîchissement”.

Climatisation, pompe à chaleur, puits canadien... Même après le tuto “Où placer son ventilo?” , la diplômée d’architecture devrait vous surprendre et vous permettre de garder votre habitation plus au frais.

Avec près de 20.000 “Likes” récoltés, le thread de “Nel” devrait bien aider lors de la prochaine vague de chaleur. “L’architecture est encore peu vulgarisée sur Twitter, or ça concerne nos lieux de vie et c’est un sujet important au niveau de l’impact environnemental, mais il existe des solutions au niveau collectif comme individuel”, tient d’ailleurs à rappeler la diplômée d’architecture en conclusion.

A voir également sur Le HuffPost: “En fauteuil roulant depuis ses 2 ans, Kenza dénonce l’inaccessibilité des plages”

  • chevron_right

    Cdiscount aspire le prix du Dyson V10 Motorhead !

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Friday, 24 June - 12:15

dysonv10-158x105.jpg Dyson V10 Motorhead

Très performant pour traquer la moindre poussière, l’aspirateur balai Dyson V10 Motorhead est aujourd’hui disponible à 349 euros chez Cdiscount.

Cdiscount aspire le prix du Dyson V10 Motorhead !

  • Hu chevron_right

    En situation de handicap, elle rend sa maison accessible grâce des tutoriels de bricolage

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 11 May - 09:02 · 1 minute

HANDICAP - Rendre sa maison fonctionnelle aux personnes en situation de handicap n’est pas toujours facile. Pourtant, grâce aux vidéos DIY qui inondent les réseaux sociaux, la tâche s’avère plus accessible que ce que l’on pense. C’est grâce à ces tutoriels en ligne que Vic Au-Yeun, 42 ans, peut dorénavant se déplacer en fauteuil roulant chez elle, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Cette mère de famille anglaise est née avec le syndrome de Klippel-Feil , une maladie osseuse rare qui entraîne la fusion de ses vertèbres cervicales et qui lui a fait perdre l’usage de ses jambes. Alors en 2017, lorsqu’elle achète une maison avec son mari Shawn, le couple est dans l’obligation d’y faire des aménagements pour que Vic puisse circuler librement.

Ayant un budget serré, ils passent des heures sur Internet pour trouver des solutions. Avec des tutoriels de bricolage , ils ont fabriqué une rampe d’accès au jardin et des meubles à la bonne hauteur, tout en rendant le tout esthétique.

Sur son compte Instagram où elle rassemble plus de 41.000 abonnés, elle souhaite montrer que le bricolage peut être ludique et facile, mais surtout que le handicap n’est pas un frein.

À voir également sur Le HuffPost: Pour des conseils de vie, cette grand-mère de 92 ans est tout ce dont vous avez besoin

  • Hu chevron_right

    La maison du film culte "Edward aux mains d'argent" mise en vente

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 8 March, 2022 - 20:51 · 1 minute

CINÉMA - Le fans d’ Edward aux mains d’argent , sorti en 1990 et devenu culte au fil du temps, vont être ravis d’apprendre qu’ils peuvent désormais s’offrir la maison qui a servi de décor au film tourné par Tim Burton , comme l’a repéré Bfmtv.com .

Mise en vente à 700.000 dollars (642.000 euros) par Century 21 , elle est située aux États-Unis en Floride, dans la ville de Lutz non loin de celle de Tampa.

Avec ses 133 m², elle compte trois chambres, deux salles de bains et de deux jardins ( à découvrir en images plus bas ).

Achetée il y a deux ans pour 230.000 dollars par son propriétaire actuel, Joey Dahlia, celui-ci l’a petit à petit transformée en un musée baptisé “Scissorland”, auquel il a consacré une page Instagram .

À l’intérieur, on trouve de nombreuses photos, peintures et produits dérivés à l’effigie du personnage joué par Johnny Depp . À l’extérieur, le propriétaire est même allé jusqu’à recréer les fameux buissons en forme de spirale.

À noter que le prix de vente de la maison comprend tous les objets présents dedans.

L

À voir également sur Le HuffPost : Une chauve-souris s’incruste à la projection de “The Batman” à Austin

  • Hu chevron_right

    Faire du tri leur a permis de voir combien d'objets dormaient dans leur placard

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 1 February, 2022 - 08:00 · 4 minutes

Rear view of Mature housewife standing while preparing for cleaning at home.

ENVIRONNEMENT - Jusqu’à 84 paires de chaussures pour une seule femme, 284 vêtements pour un homme et 28 écrans détenus par foyer. L’opération “Osez changer”, organisée par l’ agence de l’environnement (Ademe) et lancée en avril 2021, dévoile ce mardi 1er février ces chiffres illustrant la surabondance d’objets dans nos maisons.

Avons-nous vraiment besoin de tous ces biens? Et avons-nous conscience d’en avoir autant? La réponse est non. Pour le prouver, l’Ademe a inspecté 21 foyers pendant sept mois pour compter les objets et déterminer leur utilité. Des professionnels de l’organisation et du rangement ont ensuite aidé les participants à trier et désencombrer. La principale mission de ces “home-organisers”: insuffler les bonnes pratiques de consommation.

“La première étape, c’est de se rendre compte de ce qu’on a chez soi”

Cette démarche est une porte d’entrée vers plus de sobriété , “ la première étape, c’est de se rendre compte de ce qu’on a chez soi”, explique Pierre Galio, chef du service consommation responsable à l’Ademe, au HuffPost .

Les Français pensent posséder 34 appareils électriques et électroniques par foyer. Ils en possèdent en réalité 99 en moyenne”, révèle l’Ademe. Environ six ne sont même jamais utilisés. Même constat pour les vêtements, les Français estiment leur nombre de paires de chaussures à 16, c’est en réalité 29.

Nos placards sont donc bien plus remplis que ce que l’on croit. Dans une étude de 2019, l’Ademe quantifie nos biens entassés à 2.5 tonnes par foyer, soit le poids d’un hippopotame.

Les participants ont réalisé l’importance de cette accumulation au cours de cette opération de tri. Finalement, les foyers se sont séparés de 31% de leurs biens. Mais désencombrer ce n’est pas pour autant mettre à la poubelle ou à la déchèterie.

Donner, vendre ou réparer plutôt que de jeter

A la place, on peut donner à des associations ou des entreprises d’insertion. Ou revendre sur les plateformes en ligne comme, par exemple, leboncoin ou Vinted. Ou encore réparer . Donner une seconde vie à un bien participe à “l’économie circulaire”, une nouvelle manière de produire et de consommer. Au lieu de jeter un objet en fin d’usage, mieux vaut, pour la planète, le réparer ou le recycler.

Ce grand ménage de printemps a aussi mis de l’ordre dans les idées. 86% des contributeurs considèrent aujourd’hui que “ stocker des objets qu’ils n’utilisent pas est une forme de gaspillage, contre 69 % pour la moyenne des Français” . Près de la moitié réfléchissent maintenant avant d’acheter neuf. Et tous s’engagent à se fier à la solidité et à la durée de vie des produits lors d’un nouvel achat.

Acheter des objets de qualité permet en effet de les garder plus longtemps . Une bonne chose pour l’environnement car pour les fabriquer, il faut exploiter des ressources qui se raréfient. L’extraction de ces matériaux rares pose problèmes. L’Ademe donne l’exemple d’un smartphone: “Pour récolter quelques grammes de minerais nécessaires à la fabrication de la puce, il faut excaver 200 kg de matières”.

Une télévision est plus coûteuse en carbone qu’un vol Paris-Nice

Alors imaginez dans un salon, avec une télé, une console vidéo, un décodeur: le poids des matières premières pour fabriquer ces équipements est énorme. Les composants de ces objets électroniques pèsent 12 tonnes, soit 20 petites voitures, selon les calculs de l’Ademe en 2019.

Pourtant, en termes de CO2, la part de l’”électronique et télécom” semble faible dans le bilan carbone global des Français pour une année. Nos appareils pèsent  “seulement” 1800kg de CO2 sur une empreinte carbone moyenne qui s’élève à 9 tonnes par individu, selon le dernier rapport de Carbon 4 , cabinet de conseil indépendant.

Mais cet impact carbone est sans doute sous estimé, “On a uniquement regardé les matières premières et les gaz à effet de serre, et on a des chiffres très importants. On pense que cette question des biens d’équipements est sous dimensionnée notamment à cause de l’importation”, affirme au HuffPost le chercheur de l’Ademe Pierre Galio.

Pour la planète mais aussi pour se sentir mieux chez soi et gagner de l’espace, vous pouvez dès à présent repenser votre intérieur avec moins d’objets. Mais aussi acheter des objets plus solides et les recycler au lieu de les jeter. Des gestes simples pour débuter sa transition vers un mode de consommation plus vertueux.

A écouter aussi sur Le HuffPost: Recycler, composter... Nos petits gestes pour la planète, ça sert vraiment?

  • Hu chevron_right

    Ce couple de Canadiens fait flotter sa nouvelle maison sur l'eau

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 19 October, 2021 - 16:13 · 2 minutes

MAISON FLOTTANTE - Kirk Lovell et Daniele Penney ont acheté cette maison située à l’extrême Est du Canada , dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle devait être démolie, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article . Les deux Canadiens ont alors décidé de la délocaliser jusqu’à Lower Cove, à un kilomètre environ.

Ils ont d’abord envisagé de la déplacer par camion. Une opération trop difficile, en raison des lignes électriques . Le déplacement par l’eau s’est alors imposé à eux. Le couple a placé la demeure sur un socle, avec des roues en dessous selon CBC News . Ils ont ensuite fixé 28 barils en plastique pour l’aider à flotter, et de l’isolant en polystyrène pour éviter que le tout ne prenne l’eau. Trois petits bateaux , appelés “ doris” , ont été réquisitionnés pour le déplacement.

La propriétaire peinait à garder son calme: “C’était comme si ta foi vacillait. Va-t-elle rester à flot? Est-ce que tout va couler?”, raconte la jeune femme au média canadien SaltWire . Pendant le parcours, l’un des doris a chaviré. “Je ne sais pas ce qui était le plus dévastateur, entre regarder la maison s’effondrer sous nos yeux ou Kirk pagayer dans son doris, si impuissant, déplore la jeune femme au média canadien.

“Cette maison a quelque chose de particulier”

Petite fille déjà, Daniele Penney observait cette ancienne maison posée sur la pointe de McIvers d’un œil envieux. À tel point qu’elle en plaisantait avec ses amis, projetant qu’elle lui appartiendrait un jour, précise le média canadien. “Cette maison a quelque chose de particulier”, affirme la jeune femme à SaltWire .

Les nouveaux propriétaires, des retraités, voulaient en faire une résidence secondaire. Ils n’ont pas été satisfaits, et ont donc envisagé de la démolir pour reconstruire sur le terrain, selon le média. C’est à ce moment-là que Kirk Lovell et Daniele Penney se sont positionnés sur le bien. “Je voulais voir si elle pouvait flotter. Ils l’ont fait dans les années 60 et ils n’avaient pas beaucoup de matériel pour travailler. Aujourd’hui, avec une technologie et un équipement modernisé, je me suis dit pourquoi pas”, a déclaré Kirk Lovell à CBC.

À voir également sur le HuffPost :Il construit une maison rotative pour faire plaisir à sa femme

  • chevron_right

    Le retour de Yemi

    comics.movim.eu / YATUU · Monday, 20 September, 2021 - 16:34

bébé chat chatonbébé chat chatonbébé chat chatonbébé chat chaton

Yemiiii le bébé le tchoupi le minipouce le didi le tchouptchoup le di le bidibouuuu est rentréééééééééé !!! 😍
C’était pas évident au début il faisait la tête… Il a même dormi dans sa litière T_T Mais il est redevenu lui-même assez rapidement 🥰
Je sens que ça va m’inspirer l’illustration du mois xD

Cet article Le retour de Yemi est apparu en premier sur YATUU .