close
  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 128

    Angélique Andthehord · Wednesday, 20 April - 14:51

Nani, ayant remarqué mon égarement, était restée auprès de moi. Elle me mena sur le devant de la scène où nous attendaient notre père, notre mère et notre frère ; sous les applaudissements du public devant lequel nous nous donnâmes la main.

C'est à mon père que revint la fierté de dire :

« La pièce que nous avons eu l'honneur d'interpréter devant vous ce soir est d'Eugène Labiche et s'intitule "La fille bien gardée". »

Nous saluâmes sous les applaudissements nourris d'un public conquis, au réveillon du jour de l'an chez tonton Frédéric, sur le plus beau sommet du bonheur.

Désormais, il ne me restait plus qu'à descendre de la montagne à cheval.

Youpi ! Youpi ! Yé !


extrait de : Réveil au sommet


#théâtre #spectacle #père #mère #sentiments #émotion #fête #réveillon #public #frère #sœur #joie #bonheur #gratitude #famille #confiance #sommet #réussite

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 126

    Angélique Andthehord · Saturday, 16 April - 18:51

En attendant, les secondes passaient et je n'avais toujours rien dit. Il fallait enchaîner. Je m'efforçai donc d'articuler, fort et distinctement :

« Au revoir, Marie »

mais mon cœur ne sut se taire. Il mit tant d'émotion dans ma voix que le merci que je n'avais pas dit s'entendit quand même.

Ma mère parut touchée et ne put répliquer. Un long silence ému parcourut l'assistance.

« Dormez, Mademoiselle ! »

répondit enfin Marie avec l'humilité et la retenue d'une servante qui sait qu'exprimer ses sentiments serait inconvenant.

Elle ferma le rideau de mon baldaquin.


extrait de : Réveil au sommet


#théâtre #spectacle #envie #mère #sentiments #jeu #sérieux #ton #interprétation #émotion #trouble #réveillon #public #gratitude #confiance #sommet #réussite

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 124

    Angélique Andthehord · Friday, 15 April - 09:01

Je restais là, troublée, croyant pouvoir gérer seule cet aléa quand, soudain, mon grand frère mit ses mains autour de ma taille.

« Qu'est-ce que tu fais ? demandai-je.

- C'est à nous. Vite !

- J'croyais qu'tu voulais pus l'faire. »

Sans rien répondre, Caki me souleva, me hissa sur ses épaules et se dirigea vers la scène en entonnant notre chanson d'une voix forte et entraînante.

C'est mon Caki !

Le public applaudit l'entrée en scène du nouveau comédien et éclata d'un rire joyeux en me voyant reparaître, tant ma prestation, lors des scènes précédentes, l'avait amusé.

Cette fois, je pouvais me laisser aller à sourire de bonheur sans être en désaccord avec le contexte.


extrait de : En coulisses


#théâtre #spectacle #envie #sentiments #comique #jeu #interprétation #émotion #fête #public #frère #coulisses #joie #bonheur #gratitude

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 123

    Angélique Andthehord · Thursday, 14 April - 07:48 · 1 minute

À un moment donné, Berthe fausse compagnie aux domestiques et part se promener toute seule dans la nuit. C'est là que je découvris la face cachée du théâtre : les coulisses. Elles avaient un étrange air de ressemblance avec la cuisine de tata Lili. J'y retrouvai Caki et Nani. Caki ronchonnait et Nani, me voyant arriver, maugréa :

« J'y suis pour rien, moi. T'as qu'à voir ça avec Angélique »

et elle sortit dans le couloir.

« Qu'est-ce qui s'passe ? demandai-je à mon grand frère.

- J'ai jamais dit que j'voulais bien, moi. On n'a pas l'droit d'm'obliger à monter sur scène, si chuis pas d'accord.

- Ben nan, le fais pas, si tu veux pas. C'est pas grave. »

Normalement, il était prévu que je retourne sur scène sur les épaules à Caki, chantant tout deux, en chœur, une chanson grivoise. Ça devait être drôle mais si Caki ne voulait pas, tant pis. J'allais retourner sur scène le moment venu, toute seule, et puis j'allais dire mes répliques qui suivaient le passage dans lequel il aurait dû y avoir Caki. Mes parents allaient bien voir que Caki n'était pas là, ils allaient répondre à mes répliques et l'histoire allait se poursuivre ainsi. C'est ça, quand il y a un imprévu, le spectacle doit continuer coûte que coûte.


extrait de : En coulisses


#théâtre #spectacle #envie #père #mère #sentiments #comique #jeu #sérieux #réveillon #public #frère #sœur #coulisses #confiance

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 122

    Angélique Andthehord · Wednesday, 13 April - 09:21 · 1 minute

Cela déclencha chez la grosse dame une réaction inattendue :

« La pauvre petite ! elle a l'trac. Oh non, ma chérie ! pleure pas. »

Le pire, c'est que le ton compatissant qu'elle employait me donnait effectivement envie de pleurer. Je ne devais surtout pas me laisser prendre à son jeu. Si je cédais aux larmes, c'était fini, je perdais les pédales et aurais été incapable de me reprendre à temps. En plus, je n'avais même pas le trac ! Je devais impérativement faire abstraction des paroles de la grosse dame et focaliser sur la voix de mon père :

« Mais voyons, Marie ! vous n'allez tout de même pas faire pleurer Mademoiselle »,

puis sur celle de ma mère :

« Oh non ! certainement pas. Voilà, Mademoiselle ! je vais vous chercher une robe »,

pour enfin bondir de joie :

« La rose avec des petits volants ! » ;

et l'envie de pleurer disparut aussitôt de mon cerveau.

Maintenant, je sais ce que c'est que de passer instantanément de la tristesse à la joie.

La grosse dame s'avoua bluffée et des chut ! commencèrent à se faire entendre dans le public.


extrait de : Le lever de rideau


#théâtre #spectacle #envie #père #mère #sentiments #comique #jeu #sérieux #ton #interprétation #émotion #trouble #public #joie #confiance

  • chevron_right

    chapitre 15 Mon choix extrait 121

    Angélique Andthehord · Tuesday, 12 April - 07:29 · 1 minute

Par contre, qu'est-ce qu'il était indiscipliné, notre public ! Je m'étais préparée à faire abstraction de ses rires, afin de garder mon sérieux même aux moments les plus comiques mais je n'avais pas prévu qu'il parlerait aussi fort que nous. Il faut dire que le réveillon, c'est plutôt ambiance cotillon et puis, en principe, tonton Frédéric était toujours celui qui parlait le plus fort. Quant à la grosse dame, elle ne faisait pas plus de différence entre le public et la scène que lorsque c'était elle qui était face au public. Alors, à eux deux, ils entraînaient tout le monde à parler fort.

Papa, Maman et moi continuâmes à tenir nos rôles inébranlablement.

Vint le passage de la robe rose à petits volants. Le public parlait tellement fort que je ne sais même pas s'il entendit que je réclamais à mettre une robe. N'importe ! Je m'avançai, comme prévu, sur le devant de la scène et me tins face au public. L'effet visuel de ma posture attira si bien l'attention que c'est dans un silence presque total que je prononçai mon poignant :

« Je vais pleurer ! »


extrait de : Le lever de rideau


#théâtre #spectacle #envie #père #mère #sentiments #comique #jeu #sérieux #ton #interprétation #émotion #trouble #fête #réveillon #public #frère #famille #confiance

  • Hu chevron_right

    L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos réapparait en public

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 18 December, 2021 - 20:28 · 2 minutes

L

APPARITION - L’ex-roi d’Espagne Juan Carlos Ier a fait samedi une rare apparition publique lors d’un tournoi de tennis d’exhibition à Abou Dhabi , cinq jours après le classement d’une affaire le visant en Suisse pour blanchiment d’argent .

Après trois ans d’enquête, la justice genevoise a classé lundi l’affaire portant sur les avoirs de Juan Carlos Ier. En août 2018, un procès pour “blanchiment d’argent aggravé” avait été ouvert après la parution d’articles de presse relatant que le monarque déchu aurait perçu des commissions illégales, dont 100 millions de dollars versés par l’Arabie saoudite.

Juan Carlos Ier, qui a dû abdiquer en 2014 sur fond de scandales, a assisté au match entre son compatriote Rafael Nadal et le Canadien Denis Shapovalov dans le cadre du Mubadala World Tennis Championship. Ce tournoi d’exhibition est organisé à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, riche monarchie du Golfe dans laquelle l’ancien roi s’est exilé.

Si le parquet de Genève a annoncé avoir classé le dossier, l’instruction a permis d’établir que Juan Carlos Ier avait effectivement reçu le 8 août 2008, la somme de 100 millions de dollars (88,8 millions d’euros) de la part du ministère saoudien des Finances.

D’autres versements

La procédure a également mis en évidence d’autres versements reçus par Juan Carlos Ier ou son ex-maîtresse Corinna zu Sayn-Wittgenstein, pour un montant de près de neuf millions de dollars au total (huit millions d’euros) provenant du Koweït et du Bahreïn, d’autres riches monarchies du Golfe.

Le versement de ces 100 millions de dollars par le royaume saoudien est également au centre d’une des trois enquêtes visant en Espagne l’ex-roi, 83 ans, figure centrale du rétablissement de la démocratie après la mort du dictateur Franco en 1975.

L’enquête est toujours en cours en Espagne, où les procureurs ont décidé début décembre de la prolonger pour six mois.

A Londres, Corinna zu Sayn-Wittgenstein tente actuellement de poursuivre Juan Carlos Ier pour des faits supposés de harcèlement après leur rupture, mais l’ex-souverain a invoqué son droit à l’immunité en tant que membre de la famille royale. La justice britannique n’a pas encore statué.

À voir également sur Le HuffPost: Sur ces plages espagnoles, le respect des distances physiques est impressionnant

  • Hu chevron_right

    Euro 2020: l'Angleterre, face à la Croatie, ne part pas forcément avec un avantage

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 12 June, 2021 - 23:27 · 4 minutes

Le stade de Wembley, dans le Nord-ouest de Londres, le 10 juin 2021.

EURO 2021 - “Jouer dans un stade vide, sans le soutien du public, pour moi c’est un tout autre métier”, estimait Olivier Giroud en septembre 2020 . Quelques mois plus tard, celui qui espérait vivement le retour du public pour l’Euro de football n’est probablement qu’à moitié satisfait.

Hormis la Hongrie, qui a décidé de jouer en jauge pleine dans un stade flambant neuf de 68.000 places, les autres villes hôtes de l’Euro ont fait le choix de limiter le nombre de spectateurs . Ce fut déjà le cas à Paris où le match préparatoire entre la France et la Bulgarie le 9 juin dernier n’a accueilli que 5000 spectateurs sur les 80.000 possibles.

Mais un hôte devrait tout de même tirer son épingle du jeu: l’Angleterre, dont l’équipe nationale affronte la Croatie ce dimanche 13 juin à 15h pour son premier match de poule. Tout d’abord, c’est le pays qui va accueillir le plus de matchs - 8 sur les 51 prévus tout au long de la compétition. Ensuite, la situation sanitaire s’y est améliorée ces derniers mois, autorisant des jauges raisonnables pouvant accueillir les supporters locaux.

Depuis le 17 mai dernier , les Anglais peuvent dîner à l’intérieur d’un restaurant, aller au pub ou... assister à un match de foot au stade avec une jauge réduite de 25%. 22.500 spectateurs pourront ainsi être présents dans le stade de Wembley.

Une situation qui devrait donc profiter aux commerçants de la ville, notamment aux tenanciers de pubs, aux organisateurs de la compétition sportive, mais aussi aux joueurs anglais, qui bénéficieront des encouragements de leurs supporters pendant les matchs. Mais est-ce vraiment un atout de jouer à domicile avec ses supporters dans les gradins?

Supporters dans les stades, avantage ou inconvénient ?

Sur ce sujet, les avis divergent. Une étude relayée par Courrier international , menée au sein de dix ligues de football professionnel et dans six pays (Espagne, Angleterre, Allemagne, Italie, Portugal, Turquie) et publiée le 31 mars dernier dans la revue Scientific American , relativise le rôle du public sur les résultats des matchs.

Selon cette étude, les victoires à domicile concernent 43% des matchs depuis le début de la pandémie, soit une baisse de deux points par rapport aux chiffres d’avant-crise. Une baisse similaire aux résultats des matchs nuls (25 % contre 27% avant le Covid-19). Au final, les matchs perdus à domicile augmentent peu (32% contre 28% avant le Covid-19), explique Courrier international .

Pour l’auteur de l’étude et professeur à l’université du sport de Cologne Daniel Memmert, d’autres facteurs que la présence du public peuvent expliquer ces résultats et notamment “la connaissance du terrain et la fatigue causée par le voyage aux joueurs”.

Mais au-delà des résultats, c’est avant tout l’ambiance d’un match qui change en l’absence de supporters. “Nous avons constaté que les spectateurs n’ont pas d’influence directe sur le résultat d’un match, mais ce qui se passe sur le terrain est différent” , note Daniel Memmert dans son étude.

“ll y a un aspect dionysiaque qui va avec le foot”

Interrogé par So Foot , le philosophe norvégien Steffen Borge, auteur de “La philosophie du football”, confirme qu’il y a “un aspect dionysiaque qui va avec le foot”. “Prenons l’exemple de la musique : je suis sûr qu’en France, des musiciens font des concerts en ligne (...) la musique est évidemment la même, mais il y a quelque chose avec le public : le partage de la musique dans un espace commun”.

Et d’ajouter: “J’ai aussi joué au foot. J’étais très content quand je marquais, mais il y avait seulement quelques potes, leurs copines. Si j’avais marqué devant 100.000 fans et qu’ils étaient devenus fous grâce à mon but, évidemment le sentiment aurait été différent, amplifié.”

Selon l’étude publiée dans Scientific American , les sportifs perdraient ainsi de leur “fougue” en l’absence de supporters et “tenteraient moins de tirer au but”, assure l’étude. Autre conséquence, plus inattendue: les arbitres seraient plus sévères avec l’équipe qui joue à domicile et moins susceptible de pénaliser les visiteurs.

Rien n’est joué donc, d’autant que la situation sanitaire en Angleterre, elle, inquiète les autorités.

Une situation sanitaire qui reste inquiétante

En raison de la propagation rapide du variant Delta (plus communément appelé variant indien), le nombre de nouveaux cas quotidiens a augmenté de 74% par rapport à la semaine précédente (7540 cas le 9 juin, contre 4330 le 2 juin).

Boris Johnson a estimé le 9 juin qu’il était trop tôt pour “garantir que l’ultime phase du déconfinement en Angleterre puisse avoir lieu le 21 juin”. “Je pense que tout le monde peut constater très clairement que les cas (de contamination au Covid-19, ndlr) augmentent, et que dans certains cas les hospitalisations augmenent”, a notamment estimé Boris Johnson.

Le Premier ministre britannique devrait prendre la parole lundi 14 juin pour annoncer un éventuel report de la dernière étape du déconfinement anglais, prévue le 21 juin. Une décision qui pourrait alors changer les règles du jeu pour l’Euro de football en Angleterre.

A voir également sur Le HuffPost: L’équipe de France de football partage une référence urbaine bien connue dans sa nouvelle vidéo