close
  • chevron_right

    « Poser une oreille attentive aux ambiances environnantes nous apprend à écouter » - Gilles Malatray

    CRANE lab · Friday, 4 June - 13:22 · 1 minute

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Gilles Malatray :

Se plonger dans les sons des centres villes comme dans ceux de forêts, de montagnes, de bords de mer, sentir les sons bouger autour de nous, nous envelopper, nous dessiner tout un paysage auriculaire lorsque nous fermons les yeux (cinéma pour l’oreille) sont des façon de se trouver dans un bain sonore sans cesse en mouvement, en transformation.

Je penserai ici aux Listenings de Max Neuhaus.

De même, la notion de point d’ouïe, d’arrêt sur son, de poste d’écoute, nous proposent de mettre notre écoute au cœur des ambiances acoustiques, paysagères, que nos marches ponctuées d’arrêts nous font pénétrer de plain-pied, de pleine oreille oserais-je dire. Cette immersion paysagère est donc esthétique, mais aussi écologique, voire écosophique. Poser une oreille attentive aux ambiances environnantes nous apprend à écouter, à nous entendre, à mieux, à bien nous entendre, peut-être à nous ré-entendre avec nos milieux, vivant et non vivant compris. On pourra y percevoir les aménités qui nous feront apprécier les musiques des lieux, tout comme les désagréments, les frictions, les dysfonctionnements, entre saturation et paupérisation.

Plus l’immersion sera profonde, plus la conscience d’un milieu acoustique superposant et alternant moult ambiances nous réjouira, nous inquiétera, peut-être nous alarmera.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • favorite

    1 Like

    Angélique Andthehord

  • chevron_right

    Il y a, probablement, deux types d' « immersivité » - Yuko Katori

    CRANE lab · Friday, 4 June - 13:17 · 1 minute

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Yuko Katori :

Il y a, probablement, deux types d' « immersivité ».

Puisqu'il s'agit de la musique acousmatique, il est probablement conseillé de se concentrer sur elle. Mais pour réfléchir sur les morceaux de musique en tant qu'œuvres d'art (qu'ils soient acousmatiques ou autres), je pense qu'il vaut la peine de poser une question sur ce qu'une immersivité, en quoi que ce soit, peut réellement signifier pour nous. Ou, en d'autres termes, que fait-elle réellement ?

Il est possible de s'immerger dans n'importe quoi, qu'il s'agisse du simple espace d'une pièce, de tout type d'environnement naturel, des ruines d'un temple antique ou d’un théâtre. De plus, il est possible d'imaginer un autre type de cadre auditif. Il peut s'agir d'un silence presque total. Ou bien il y a un son qui existe organiquement. Ou il y a de la musique qui est composée. Ou bien il y a des voix humaines, des gens qui parlent. Ou bien c'est le théâtre, il y a des monologues et des dialogues. Ou encore, il peut s'agir d'une peinture ou d'une installation.

Et je peux personnellement classer toutes ces « immersivités » en deux catégories. La première est celle qui évoque quelque chose en nous. L'autre est une sorte qui n'a pas lieu d'être.

Dans la création musicale, la première catégorie est la question fondamentale. Pourquoi et comment cela peut se produire. Derrière le voile de toute technicité matérielle, c'est ce qu'il faut faire pour les artistes qui sont, dans la catégorie des " êtres humains ", puisque les " trans-humains " hautement évolués peuvent avoir une approche différente de la question.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • chevron_right

    « Le piège de l’effet ! » - Jean VOGUET

    CRANE lab · pubsub.movim.eu / acousmatic-events · Friday, 4 June - 13:13

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Jean Voguet :

« Le piège de l’effet ! »

La spacialisation est à la mode, à un tel point qu’elle s’utilise de plus en plus au même titre que les waveshaper, delay, etc. Les développeurs de plugins et le business l’ont très bien compris en s’accaparant cette nouvelle “ mine d’or “ que sont la diffusion binaurale et les spacialisations formatées pour les industries du cinéma et de la réalité virtuelle.

L’immersivité ne se réduit pas à la seule spacialisation des objets & corps sonores, elle est avant tout un mode de pensée. Scénographier & fictionner polyphoniquement les timbres peux éventuellement faire appel à la spacialisation mais pas que … Car il s’agit surtout de poiëtiser et non d’artificialiser une pensée & création musicale ou sonore.

Ainsi, imaginer un espace acousmatique et immersif nécessite avant tout de circonscrire une mimèsis pour que le geste artistique et la tekhnè même, suivent leur cours …

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • chevron_right

    « Une narration visuelle articulée sur les événements sonores » - Yukao Nagemi

    CRANE lab · pubsub.movim.eu / acousmatic-physis-tekhne · Monday, 24 May - 14:32 · 1 minute

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Yukao Nagemi :

La musique acousmatique me semble particulièrement bien convenir pour un travail vidéo car elle est construite sur des sonorités qui ne sont ni abstraites et connotées comme celles des instruments de musiques, ni concrètes et réalistes comme celles d’objets familiers dans la mesure où il n’y a dans cette musique, généralement, ni instruments classiques, ni utilisation réaliste de sons d’objets du quotidien, et dans la mesure où ces sons sont toujours retravaillés et enchâssés dans des contextes sonores qui leur font perdre leur littéralité. De par ses objets sonores, cette musique se prête bien à la rêverie et à la stimulation de l’imaginaire et, en particulier, de l’imaginaire visuel. Cependant, en raison de sa distance par rapport à ses sources sonores, la musique acousmatique n’impose aucune image par corrélation directe entre un son et l’objet l’ayant créé. En outre, très souvent, la musique acousmatique développe des formes de narration sonore qui permettent de dérouler, en réponse, une narration visuelle articulée sur les événements sonores.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • favorite

    1 Like

    ulixes

  • chevron_right

    « Une narration visuelle articulée sur les événements sonores » - Yukao Nagemi

    CRANE lab · pubsub.movim.eu / acousmatic-events · Monday, 24 May - 14:30 edit · 1 minute

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Yukao Nagemi :

La musique acousmatique me semble particulièrement bien convenir pour un travail vidéo car elle est construite sur des sonorités qui ne sont ni abstraites et connotées comme celles des instruments de musiques, ni concrètes et réalistes comme celles d’objets familiers dans la mesure où il n’y a dans cette musique, généralement, ni instruments classiques, ni utilisation réaliste de sons d’objets du quotidien, et dans la mesure où ces sons sont toujours retravaillés et enchâssés dans des contextes sonores qui leur font perdre leur littéralité. De par ses objets sonores, cette musique se prête bien à la rêverie et à la stimulation de l’imaginaire et, en particulier, de l’imaginaire visuel. Cependant, en raison de sa distance par rapport à ses sources sonores, la musique acousmatique n’impose aucune image par corrélation directe entre un son et l’objet l’ayant créé. En outre, très souvent, la musique acousmatique développe des formes de narration sonore qui permettent de dérouler, en réponse, une narration visuelle articulée sur les événements sonores.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • favorite

    2 Like

    ulixes , acousmatic

  • chevron_right

    « Par là existe la poésie » - Isabelle de Mullenheim

    CRANE lab · pubsub.movim.eu / acousmatic-events · Thursday, 20 May - 09:01

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Isabelle de Mullenheim :

La perception est ce sur quoi joue l’œuvre acousmatique. Un certain état d’alerte amène l’oreille et le corps vers la sensation, et par là existe la poésie. Le son immersif change l’impact du son et l’expérience physique et la perception sont transformées. Lors d’une diffusion en stéréo ou en mono, le corps est immobile, un spectateur fait front à ce qui lui est projeté. Parce que l’orientation de l’écoute change, l’ancrage du corps est sans cesse remis en jeu. Il y a la mise en place d’un récit non linéaire, qui, à mon sens, tient mieux compte des caractéristiques du monde sonore. En effet, il me semble que l’instabilité, l’incertitude d’un évènement à venir font partie de ces caractéristiques qu’accentue le déplacement de la narration. La composition est non seulement une juxtaposition de durées, de textures mais devient une combinaison d’espaces perçus simultanément et de manière plus flagrante.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • favorite

    2 Like

    ulixes , acousmatic

  • chevron_right

    « Par là existe la poésie » - Isabelle de Mullenheim

    CRANE lab · pubsub.movim.eu / acousmatic-physis-tekhne · Thursday, 20 May - 08:57 edit

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Isabelle de Mullenheim :

La perception est ce sur quoi joue l’œuvre acousmatique. Un certain état d’alerte amène l’oreille et le corps vers la sensation, et par là existe la poésie. Le son immersif change l’impact du son et l’expérience physique et la perception sont transformées. Lors d’une diffusion en stéréo ou en mono, le corps est immobile, un spectateur fait front à ce qui lui est projeté. Parce que l’orientation de l’écoute change, l’ancrage du corps est sans cesse remis en jeu. Il y a la mise en place d’un récit non linéaire, qui, à mon sens, tient mieux compte des caractéristiques du monde sonore. En effet, il me semble que l’instabilité, l’incertitude d’un évènement à venir font partie de ces caractéristiques qu’accentue le déplacement de la narration. La composition est non seulement une juxtaposition de durées, de textures mais devient une combinaison d’espaces perçus simultanément et de manière plus flagrante.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • favorite

    1 Like

    ulixes

  • chevron_right

    « Capturer l’authenticité » - Frédéric Maintenant

    CRANE lab · pubsub.movim.eu / acousmatic-physis-tekhne · Monday, 17 May - 13:15

« Rencontres Acousmatiques 2021 » 2 & 3 juillet 2021 @ CRANElab

Frédéric Maintenant :

« Capturer l’authenticité » est peut-être ce que permet l’IA, mais comme le souligne Heidegger dans « La question de la technique », il ne faut pas oublier que technique vient du grec technè signifiant l’art de faire dans le but de créer une œuvre artistique, donc de ne pas se laisser submerger par la technologie, pour continuer à créer dans une réelle liberté et non dans une sorte d’aliénation technologique.

#cranelab #musique #acousmatique #immersivité #ra2021 #Bourgogne #France

  • favorite

    1 Like

    ulixes