close
  • Hu chevron_right

    Restauration: Macron annonce une mesure pour encourager les pourboires par carte bleue

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 27 September, 2021 - 09:29

Emmanuel Macron veut encourager les pourboires en carte bleue au restaurant de manière à créer un véritable complément de revenu pour les employés du secteur, sans pénaliser les patrons (photo d

RESTAURATION - Les pourboires payés par carte bancaire dans les cafés et restaurants seront défiscalisés, a annoncé Emmanuel Macron ce lundi 27 septembre. Une mesure destinée à redonner de l’attractivité à un secteur en manque de bras depuis la pandémie de covid-19 .

“Nous avons décidé que les pourboires payés par carte bleue seraient sans charge pour les employeurs et sans impôts pour les salariés” avec une mise en œuvre “dans les prochains mois”, a-t-il affirmé lors d’une visite au Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (SIRHA) qui s’ouvrait ce lundi à Lyon.

Plus d’informations à suivre...

À voir également sur le HuffPost : “Uber Eats ne protège personne”: un livreur sans papier raconte sa vie pendant le confinement

  • Hu chevron_right

    Versailles: la chapelle royale et le cabinet du roi restaurés en images

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 10 April, 2021 - 10:37 · 3 minutes

Une chapelle royale du château de Versailles a été restaurée (Image prise le 6 avril 2021) 

VERSAILLES -  Une chapelle royale étincelante au-dessus des toits, un cabinet du roi qui retrouve ses teintes vives d’origine: deux joyaux viennent d’être restaurés au château de Versailles , témoins à la fois de la majesté et de l’intime des Bourbons .

Un chantier de restauration de l’extérieur de la chapelle qui a nécessité plus de 16 millions d’euros d’investisements, financés notamment grâce à la Fondation suisse Philanthropia et plusieurs mécènes, dont Saint-Gobain et LVMH.

“C’est éblouissant, cette toiture irradie la ville, l’ensemble Versailles est rééquilibré”, s’enflamme Catherine Pégard, présidente de l’Etablissement public, relevant qu’il s’agit de “travaux de même ampleur que ceux de la Galerie des glaces en 2007″.

La quasi totalité des sabliers, pièces horizontales de plusieurs tonnes soutenant la charpente, ont dû être remplacés. Les infiltrations avaient provoqué des affaissements de 20 cm.

“Des bébés de 200 kg”

La présence d’amiante dans le mastic des vitraux a obligé à les déposer et à les décontaminer. Et pour la première fois depuis l’Ancien Régime, les dorures sur tous les plombs devenus ternes, ont été refaites et étincellent.

Des bas-reliefs abîmés ont été restaurés en modelage. Les statues n’ont pas été remplacées mais seulement restaurées. “Ces grands anges, de beaux bébés de 200 kg, on a dû les démonter, les gruter, les restaurer en atelier, remplacer les armatures internes et les replacer”, raconte l’architecte.

Les statues n’ont pas été remplacées mais seulement restaurées (Image prise le 6 avril 2021) 

Cette chapelle royale est “le seul édifice des XVIIe-XVIIIe siècles encore intact avec toute sa statuaire d’origine”, souligne-t-il.

Le chantier a mobilisé une centaine d’ouvriers de nombreux métiers d’art, permettant la formation d’apprentis. Des recoins n’étaient documentés que par des photos noir et blanc des années 50.

A 40 mètres de haut, “elle émerge de la ligne horizontale des toitures et brouille la symétrie, représente un élan vertical. Elle a été voulue pour symboliser l’idée que la maison de Dieu domine la demeure des hommes”, explique l’architecte.

L

Des tiroirs secrets

Chef-d’œuvre de l’art rocaille, le cabinet d’angle du Roi, salle de travail de Louis XV, a retrouvé lui aussi son éclat, financé notamment par le mécénat de Rolex. Avec en son centre le génial bureau à cylindre, muni de tiroirs secrets et dont la réalisation a pris neuf ans.

“Ce cabinet est une de pièces emblématiques du château par cette dualité d’un lieu de pouvoir et d’un lieu très intime”, où les rois gardaient leurs collections de médailles, note Catherine Pégard.

La dorure ancienne des glaces et des boiseries a été complétée. Et la peinture à la colle en “blanc de Roi”, couleur froide et contrastée, a été retrouvée à l’identique, explique Laurent Salomé.

Le cabinet d

“Au XXe siècle, on croyait qu’un blanc crème était plus juste historiquement, on le trouvait plus élégant”, s’amuse-t-il, en comparant le cabinet d’angle avec les salles voisines beaucoup plus ternes.

“Ces réalisations, dans cette période Covid, manifestent l’engagement de Versailles pour tous les métiers d’art et l’emploi”, souligne la présidente de l’Etablissement public.

Et les restaurations ne cessent jamais: l’un, celle du cabinet du Dauphin, est en cours, celle des appartements de Madame du Barry, favorite de Louis XV, vient de débuter. Son achèvement coïncidera avec une grande exposition inédite à Versailles consacrée à Louis XV, pour l’automne 2022, révèle à l’AFP Mme Pégard.

À voir également sur le HuffPost: Déconfinement: Grandes eaux et couleurs restaurées, le Château de Versailles rouvre ses grilles

  • chevron_right

    Contact publication

    CNT 31 · Sunday, 28 February, 2021 - 10:49 edit

https://upload.movim.eu/files/7b4a27eed4cd52381dd25ae94920402e838b41d3/x0sJyfOOaoxp/les-illustres-olivier-bo_001.jpg
#Toulouse : #fraude fiscale patronale, fraude aux cotisations sociales, travail dissimulé : les « prince des nuits toulousaines » se font pincer

https://www.ladepeche.fr/2021/02/26/toulouse-prison-ferme-et-lourdes-amendes-requises-contre-les-rois-de-la-restauration-9396358.php

https://www.capital.fr/entreprises-marches/grosse-affaire-de-fraude-fiscale-dans-la-restauration-toulousaine-1395360

Au total, ils auraient ainsi dissimulé 45.000 euros en liquide chaque mois, soit plus de deux millions sur quatre ans. les patrons utilisaient ce liquide pour “acheter des voitures, financer des voyages en famille, faire la fête…”.

Un des patrons mis en cause, est Olivier Bouscatel. Venant d’une famille de notable locale, ami du maire LR-LREM Moudenc, vice-président de la Fédération des commerçants de Toulouse, a été à la tête du lobby patronal et réactionnaire des commerçants du centre en faveur de l’interdiction des #manif #GJ.

https://iaata.info/Apero-chez-Olivier-Bouscatel-3044.html
Voici une des nombreuses déclarations larmoyantes d’Olivier Bouscatel où il se décrivait poussé à la misère par les méchantEs Gilet jaune :

“Le samedi, je fais -80% depuis six samedis à peu près. Je pense que je ne pourrai pas tenir jusqu’à la fin du mois, concrètement” (janvier 2019,Olivier Bouscatel, https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-l-appel-au-secours-des-commercants_3148059.html)

Classe contre classe.

#restauration #commerce #patronat #actu #actualité #justice #social #société #exploitation #politique #capitalisme #patron #GiletJaune #LutteDesClasses #économie #HauteGaronne
  • Hu chevron_right

    Un décret autorise les salariés à manger dans des locaux dédiés au travail

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 14 February, 2021 - 18:01 · 2 minutes

Un décret autorise les salariés à manger dans des locaux dédiés au travail (photo d

VIE DE BUREAU - Un décret assouplissant la réglementation sur les pauses repas dans les entreprises est paru ce dimanche 14 février au Journal officiel pour permettre aux salariés de manger dans des locaux dédiés au travail, afin de limiter les risques de contamination par le coronavirus .

Dès lundi 15 février, dans les établissements de plus de 50 personnes, les employeurs pourront autoriser les salariés à prendre leurs repas dans des lieux destinés au travail, ce qui est en temps normal interdit par le Code du travail.

Cette modification sera possible si le local de restauration habituel “ne permet pas de garantir le respect des règles de distanciation physique définies dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19”, selon le décret .

L’employeur n’autorisera pas forcément ses salariés à manger devant leur ordinateur ou sur leur poste de travail. Mais il pourra “prévoir un ou plusieurs autres emplacements” de restauration, qui pourront se trouver ”à l’intérieur des locaux affectés au travail” et être moins bien équipés que la cantine habituelle.

Ces nouveaux emplacements, qui devront préserver la santé et la sécurité des salariés, ne pourront pas être situés “dans des locaux dont l’activité comporte l’emploi ou le stockage de substances ou de mélanges dangereux”.

Dans les établissements de moins de 50 salariés, où il est déjà possible par dérogation de manger dans des locaux dédiés au travail, les employeurs pourront aussi décider d’installer “un ou plusieurs” nouveaux emplacements de restauration, si le lieu habituel “ne permet pas de garantir le respect des règles de distanciation physique”. Là aussi, il faudra préserver santé et sécurité du personnel, et éviter des locaux où sont utilisés ou stockés des produits dangereux.

Le protocole régissant l’organisation et le fonctionnement des entreprises a durci fin janvier les règles de distanciation physique dans les entreprises. Il prévoit désormais une distance de deux mètres entre deux personnes lorsque le masque ne peut être porté, y compris dans les espaces de restauration collective.

À voir également sur Le HuffPost: Pendant le confinement, ce freelance travaille trop et frôle le burn-out

https://upload.movim.eu/files/7b4a27eed4cd52381dd25ae94920402e838b41d3/OqONx5EyJfHv3hUApvdySQUbpEnhbBYQ6iKhjWx5/face_au_pse_v2-page001.jpeg
La #HauteGaronne championne des plans “sociaux” et des licenciements - #PSE

https://www.ladepeche.fr/2020/12/07/la-haute-garonne-championne-des-plans-sociaux-et-des-licenciements-9242693.php

“Et si comme ailleurs, les métiers du #tourisme, de l’événementiel, du #spectacle, ceux des commerces et de la #restauration payent un lourd tribut à la crise, ce sont surtout les victimes de toute la filière #aéronautique qui font nombre avec un secteur qui pèse plus de 60 000 emplois en Haute-Garonne (25 000 chez Airbus) et 100 000 en #Occitanie. Une situation difficile qui annonce un déconfinement #social très tendu.”

#Toulouse #crise #licenciement #société #politique #actu #actualité #LutteDesClasses #capitalisme #aéro #travail #syndicalisme
  • Hu chevron_right

    Cette statue restaurée en Espagne a été totalement défigurée

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 13 November, 2020 - 15:07 · 1 minute

ART - Il s’agit là d’une restauration ratée. En Espagne , dans la ville de Palencia, une statue a été complètement défigurée.

Le visage sculpté qui orne un bâtiment du début du XXe siècle a été métamorphosé. Ce qui était autrefois le visage souriant d’une femme à côté d’un bétail a été remplacé par un visage grossier. Certains affirment que le nouveau visage ressemble à Donald Trump, explique The Guardian .

La restauration ratée a été découverte après qu’un artiste a posté des photos du visage sur Facebook, le samedi 7 novembre, explique The Guardian .

“Les images sont un peu floues, mais vous pouvez parfaitement voir le massacre”, a déclaré l’artiste Antonio Guzmán Capel au média britannique. “L e plus grave c’est que la personne qui en est à l’origine à fait comme si de rien n’était.”

L’association des conservateurs et restaurateurs d’Espagne s’est défendue dans un tweet après la publication des clichés. “ Ceci #CeNestPasDeLaRestauration. Ce n’est PAS une intervention professionnelle”, a tweeté l’association.

Ce massacre rappelle une nouvelle fois à quel point la restauration peut être bâclée en Espagne. En 2012 à Borja, un portrait de Jesus Christ avait été déformé. Après sa restauration il avait été surnommé “Monkey Jesus”.

À voir sur Le HuffPost : Cette voiture est entièrement faite de déchets plastiques et de matériaux recyclés

  • Hu chevron_right

    Avec le couvre-feu, ces restaurants proposent de dîner dès 18 heures

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 20 October, 2020 - 14:59 · 3 minutes

La Poule au Pot accueille ses clients à partir de 18 heures.

RESTAURATION - Depuis le mercredi 14 octobre, les restaurateurs de huit grandes villes et de la région Île-de-France doivent s’adapter au couvre-feu .

Certains restaurants ont pris le parti de réaménager leurs horaires et de proposer un service à partir de 18 heures. C’est le cas du restaurant La Poule au Pot situé dans le 1er arrondissement de Paris et tenu par Jean-François Piège a adapté ses horaires pour ses clients.

“Nous proposons un service à partir de 18 heures. Les gens viennent entre 18h15 et 18h30. Aujourd’hui j’ai des réservations pour 18h30”, selon le restaurant, contacté par Le HuffPost.

“Les clients quittent le restaurant entre 20h30 et 20h45”. Malgré une baisse de sa clientèle, le restaurant a seulement réajusté ses horaires. Un autre restaurant du chef est lui ouvert 7 jours sur 7.

Rdv 19h 🍽🍷 @lapouleaupot_paris

A post shared by Jean François Piège (@jeanfrancoispiege) on Oct 19, 2020 at 7:41am PDT

Il n’est pas le seul. Le Rosé situé au Novotel Porte de Versailles a servi ses premiers couverts à 18h30 dès samedi 17 octobre, la première soirée de couvre-feu. Le restaurant a proposé une soirée à thème “dîner avec les poules” selon 20 Minutes .

Un menu à 59 euros qui comprend le repas au restaurant et une nuit d’hôtel incluse étaient également proposés aux clients. Une alternative pour qu’ils puissent terminer leur repas dans leur chambre et profiter de leur soirée sans se presser.

De son côté le chef Jean Imbert, propriétaire du restaurant Mamie, situé dans le 16ème arrondissement de la capitale a lui aussi réadapté ses horaires et accueille ses clients à partir de 18h30 au sein de son restaurant.

Quant à la cheffe Stéphanie Le Quellec, elle a décidé de maintenir l’ouverture de son restaurant gastronomique, La Scène, situé dans le 8ème arrondissement de Paris. Depuis le lundi 19 octobre, son menu est servi aux clients de 19 heures à 20h30. “J’ai eu de nombreuses interactions avec nos clients. Ils nous soutiennent, nous voulons être là pour eux et leur montrer qu’une nouvelle fois, nous arrivons à nous adapter”, a affirmé Stéphanie Le Quellec au Figaro .

Le “dîner des lève-tôt”

Dans les pays anglo-saxons et scandinaves ces horaires de repas “précoces” sont monnaie courante. En Angleterre comme aux Etats-Unis, cette pratique le “early bird dinner”, qui signifie “le dîner des lève-tôt” donne lieu à des offres spéciales dans les restaurants (ou “early bird specials”), et souvent des réductions par rapport aux plats servis aux horaires classiques.

Ce type d’offres a fait son apparition notamment aux Etats-Unis dans les années 1920 quand les restaurants cherchaient à attirer une nouvelle clientèle.

Une pratique commerciale qui s’appuie aussi sur une habitude dans le nord de l’Europe. Entre 18h30 et 20 heures, voilà l’heure moyenne à laquelle le Royaume-Uni a coutume de dîner quand les Norvégiens ont l’habitude de dîner entre 16 et 17 heures, rappelle le site Insider . Selon The Guardian l’horaire de repas des Danois tourne aux alentours de 18h30.

Des horaires très différents des nôtres. Dans l’hexagone, le dîner a lieu plus tard dans la soirée. Les Français ont l’habitude de manger selon l’INSEE vers 20h15 en moyenne. Mais peut-être que le couvre-feu sur une partie

À voir également sur Le HuffPost : Ce restaurant étoilé propose un kebab de céleri