close
  • Ko chevron_right

    Le référencement redevient un jeu d’enfant avec Semji

    news.movim.eu / Korben · Thursday, 17 March, 2022 - 07:44 · 4 minutes

— En partenariat avec Semji —

Le référencement c’est pas forcément un truc que je pratique au quotidien. Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, et ça demande beaucoup de temps et des outils appropriés. Et pourtant, le SEO c’est quand même quelque chose de primordial lorsqu’on fait du web.

Il y a quelques mois, les gens de Semji m’ont approché pour que je teste leur solution de SEO et comme je l’ai trouvé vraiment bien, je vous fais un retour sous la forme d’un article.

Semji est une plateforme dédiée au référencement multilingue qui offre de nombreux avantages.

Cela commence par une détection des contenus SEO à fort potentiel. En effet, après analyse de votre site et de son référencement existant, Semji est capable de vous indiquer les pages à retravailler en priorité. Ce n’est pas forcément évident de savoir par quoi commencer surtout lorsqu’on a des milliers de pages web, mais grâce à Semji, vous saurez instantanément quels sont les contenus les plus stratégiques de votre site.

Ces contenus sont ceux qui offrent un excellent gain SEO. Cela signifie qu’une petite optimisation, c’est un gros paquet de trafic en plus. Cela se présente sous la forme d’une liste de pages avec un potentiel de clics élevés sur un mot clé précis.

Ainsi à partir de cette liste, vous pouvez ajouter un contenu à retravailler dans votre planning pour l’assigner à l’un de vos collaborateurs ou vous-même. Ce système permet d’organiser facilement et rapidement un planning éditorial entre plusieurs personnes.

Vient ensuite l’édition du contenu en elle-même. Après une analyse de la page, Semji est ainsi capable de vous suggérer la meilleure thématique en rapport avec votre contenu, c’est-à-dire un mot clé principal ainsi qu’un score sur 100.

C’est ce score que vous allez pouvoir améliorer en modifiant le contenu de votre page selon les indications de Semji. Et Semji, des indications, il en a plein à donner. De la balise titre, aux mots clés à insérer dans le contenu, en passant par la longueur du texte, sans oublier le maillage interne et externe du site avec les bons liens. Tout y passe.

Votre page est ainsi comparée avec des pages concurrentes positionnées avant la vôtre dans les moteurs de recherche (dans Google quoi…) et le petit jeu va consister à en faire plus et mieux pour couvrir au maximum la thématique de votre page.

Je me suis amusé à retravailler plusieurs contenus de cette manière et c’est un vrai plaisir. C’est un peu comme un jeu, où il faut faire preuve d’imagination pour proposer à la fois un contenu que Google va prendre plaisir à digérer, mais également un contenu que vos lecteurs humains apprécieront. Semji propose d’ailleurs un véritable éditeur dans lequel vous pouvez écrire, placer vos balises titres, vos liens…etc., et votre score évoluera en temps réel.

Faire ce travail sans outil n’est pas simple, mais heureusement, avec Semji, ça devient un jeu d’enfant.

Semji est très utile pour retravailler du contenu existant, mais peut également être utilisé pour concevoir son contenu de A à Z. L’outil propose par exemple une fonctionnalité capable de vous proposer des idées de contenu en rapport avec le thème de votre choix.

Et surtout, une fois que le contenu est retravaillé et mis en ligne sur votre site, au bout de quelques heures ou jours, il sera à nouveau analysé par Google qui choisira de mieux le positionner dans ses résultats.

Et toute cette évolution, vous pourrez la suivre grâce à des rapports qui vous indiqueront l’évolution des clics mensuels sur vos pages, la position dans l’index de Google ou encore le volume de pages traitées. Évidemment, si vous êtes sur un secteur concurrentiel, c’est le genre d’outil qu’il vous faut pour vous battre à armes égales avec les sociétés qui embauchent des référenceurs à temps plein.

Je trouve que c’est super agréable de voir les effets positifs de son travail sur quelque chose d’aussi abstrait que le référencement. C’est vraiment ça que propose Semji : transformer une discipline abstraite en quelque chose de concret avec à la fois des conseils et du suivi.

Je manque encore de temps pour exploiter cet outil à fond, surtout que je me prends vite au jeu et que j’aurai besoin d’une journée complète par semaine à consacrer à mon SEO. Mais sur le peu que j’ai retravaillé, j’ai pu voir quand même de bons résultats. Faudrait vraiment que je m’y remette ou que j’embauche une personne à temps plein sur ça :-).

En tout cas, j’ai été agréablement surpris par la simplicité de prise en main et par le côté addictif de l’optimisation SEO qui devient (et je me répète) un vrai jeu. L’optimisation SEO c’est passionnant et alors si en plus, on est pris par la main avec un outil comme celui-là, c’est la folie !

Si ça vous dit de tester, sachez que les équipes de Semji peuvent votre faire une démo ou vous ouvrir un compte de test gratuit.

KorbensBlog-UpgradeYourMind?d=yIl2AUoC8zAKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=GabUAXmEbwo:dHQ0Ruxvvm8:D7DqB2pKExkKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=GabUAXmEbwo:dHQ0Ruxvvm8:GG6oivYVkFsKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=qj6IDK7rITsKorbensBlog-UpgradeYourMind?i=GabUAXmEbwo:dHQ0Ruxvvm8:gIN9vFwOqvQKorbensBlog-UpgradeYourMind?d=7Q72WNTAKBA
  • person chevron_right

    #Cometik Nova-SEO (MLB - MyLocalBusiness.fr) et sa tentative de « Question Prioritaire de Constitutionnalité »

    Mathias Poujol-Rost ✅ · Monday, 22 March, 2021 - 13:57 edit

La Cour d'Appel de Paris a jugé le 3 mars 2021 :

PAR CES MOTIFS : Déclare recevable la question prioritaire de constitutionnalité déposée par la société Cometik ; Dit n’y avoir lieu à transmission de la question prioritaire de constitutionnalité déposée par la société Cometik à la Cour de cassation ; Dit que les dépens de cette instance seront supportés par la société Cometik.

L'arrêt n'est pas encore sur LégiFrance. Trouvable sur Doctrine https://www.doctrine.fr/d/CA/Paris/2021/C62ECE2128E5BE133AE00

C.A. Paris, pôle 5 - chambre 4, 03/03/2021, numéro 20/17467. #CometikNovaSEO #Nowa #SEO #Locam #Parfip #DGCCRF #Direccte #Minefi #Bercy #Économie #ConseilConstitutionnel #QPC  

  • Pe chevron_right

    Code Snippets to Customize WordPress Sitemaps (Complete Guide)

    pubsub.slavino.sk / perishablepress · Wednesday, 23 September, 2020 - 18:14 edit

By now most have heard about the WP Sitemaps feature introduced in WordPress version 5.5. From what I’ve read most existing sites that needed a sitemap already had one via one of the many free sitemap plugins. But for new WordPress sites going forward, having all the sitemap code in the WordPress core now means that new sites have the option of rolling with the default WordPress sitemaps, or use a dedicated plugin to do the job. This post is […]

Značky: #WordPress, #snippets, #Rozne, #robots, #code, #SEO, #Security, #sitemaps

  • chevron_right

    Comment Google décide quelles pages vous montrer en premier ?

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Thursday, 11 June, 2020 - 17:09 · 5 minutes

Symptômes inconnus, problème informatique bizarre, passion farfelue… quelque soit la recherche effectuée, il y a fort à parier que Google vous trouvera la réponse. Comment le géant de Mountain View s’y prend-il pour trier efficacement 130 000 milliards de pages ? Deux experts SEO nous ont aidé à comprendre les rouages du moteur de recherche.

1/ Comment Google hiérarchise les résultats de recherche

Pour réaliser son classement, le moteur de recherche s’appuie sur des centaines de critères . Ils se répartissent grosso modo en trois grandes catégories. D’abord les critères techniques. “ Les internautes sont impatients, notamment sur mobile.. Il est donc essentiel d’avoir une bonne structure HTML et une vitesse élevée d’affichage des pages ” nous explique Anthony Técher, fondateur de SEOQuantum, un outil d’optimisation des pages. Google aura aussi tendance à pénaliser les dispositifs qui rendent la vie pénible aux utilisateurs : pop-up, contenus qui se déplacent à mesure du chargement et nous font cliquer au mauvais endroit… Le contenu de la page reste cependant le nerf de la guerre. Le moteur analyse les différents champs lexicaux utilisés dans la page afin de déterminer sa pertinence par rapport à la requête de l’internaute. “ Google va également privilégier dans ses résultats des sites web qui proposent un ensemble de contenus experts sur la thématique principale ” précise Nicolas Nguyen, co-fondateur de l’agence d’experts SEO Semji. Autrement dit un site qui propose de nombreux contenus sur le vélo aura plus de chance de remonter haut si vous cherchez “réparer la selle de son vélo”.

La liste ne s’arrête cependant pas là. Le moteur de recherche évalue également l’autorité du site sur le sujet. Les liens vers les pages d’un site sont considérés par Google comme autant de votes en faveur de ce site ” nous explique Anthony Técher. Si un grand nombre de sites font des liens vers un autre, ce dernier aura ainsi davantage de chance de remonter dans les résultats. Depuis l’arrivée de RankBrain il y a quelques années, Google ajuste enfin sa méthode de classement en fonction du comportement des internautes. S’ils ne cliquent pas tant que ça sur les premiers résultats ou bien, s’ils cliquent puis retournent rapidement aux résultat de recherche, cela suggère que les contenus situés en premier ne sont en fait pas les plus pertinents, ils risquent donc de descendre dans le classement” décrypte Anthony Técher.

2/ Comment peut-on faire remonter un site dans Google

Vu la quantité de sites existants, on pourrait se dire que la plupart sont condamnés à rester dans les limbes du web. Mais ce n’est pas tout à fait vrai. Déjà parce que chaque jour Google enregistre 15% de requêtes complètement inédites sur lesquelles il est possible de se placer. Par ailleurs, le classement des résultats de recherche peut changer chaque jour. Depuis quelques années, Google se base sur le comportement des internautes, pour déterminer quels critères sont importants sur un mot clé. “ Cela signifie qu’il n’existe plus de critères universels ” résume Anthony Técher de SEOQuantum. Pour remonter dans le classement , analyse l’expert, il faut regarder les caractéristiques des résultats bien positionnés dans le domaine que l’on veut investir. “ Par exemple, les premiers résultats pour la recherche “chat qui danse” ne sont que des vidéos. Cela montre que sur ce sujet, le format est stratégique et qu’il sera difficile de remonter très haut avec un contenu textuel. Mais pour d’autres requêtes, sur les séries TV par exemple, cela peut être la fraîcheur du contenu qui va primer ”.

Image par Hebi B. de Pixabay

Bien entendu, des petits malins site tentent parfois de gruger le classement via des techniques SEO peu scrupuleuses (bourrage de mots-clé, contenus dupliqués, création de liens artificiels pour augmenter la popularité de son site, etc.). C’est cependant à leurs risques et périls : quand il repère ce genre de pratiques, Google inflige de lourdes pénalités qui peuvent aller du déclassement au blacklistage complet.

3/ Google adapte-t-il ses résultats en fonction de ses utilisateurs ?

Oui, nous ne voyons pas tous exactement le “même Google”. Le moteur de recherche adapte son classement en fonction de plusieurs critères :

  • la localisation de l’utilisateur
  • le type d’appareil utilisé (fixe, mobile)
  • l’historique de recherche
  • l’historique de navigation de la session en cours

Selon l’agence Semji, seule une petite partie des requêtes est toutefois personnalisée selon la géolocalisation (ce sera le cas par exemple sur une recherche de “restaurants”). “ Google prendra aussi en compte certains résultats de recherche déjà consultés par l’internaute pour leur faire gagner quelques positions mais ce phénomène reste relativement anecdotique” affirme Nicolas Nguyen, co-fondateur de l’agence d’experts SEO Semji

4/ Comment Google pourrait-il faire évoluer son système de classement ?

Si la recherche vocale se développe, la firme de Mountain View devra revoir profondément sa manière de présenter l’information . “ Dans ce cas de figure, Google ne peut plus se contenter de choisir 10 résultats en première page, il doit choisir une et une seule réponse, qu’il citera à l’oral. C’est d’ailleurs pourquoi depuis peu Google met en avant un résultat de recherche en “position 0”, qui sera la réponse de l’assistant vocal ou de la recherche vocale ”, nous explique Nicolas Nguyen, de l’agence SEO Semji. Une grosse inconnue demeure toutefois : la monétisation . “ Google n’a pas encore trouvé comment proposer et faire accepter des espaces publicitaires à l’utilisateur dans ce cadre ”, souligne Anthony Técher de SEOQuantum. Une chose est sûre : si la recherche vocale se généralise, elle bouleversera de nombreux secteurs puisqu’elle donnera un avantage énorme aux sites qui parviendront à se classer en première position sur une requête populaire. The winner takes all…