close
  • Hu chevron_right

    En Suisse, les premiers couples de même sexe se sont dit oui

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 4 days ago - 18:38 · 3 minutes

Laure et Aline s'embrassent après leur cérémonie de mariage à Genève après l'entrée en vigueur de la loi suisse du Laure et Aline s'embrassent après leur cérémonie de mariage à Genève après l'entrée en vigueur de la loi suisse du "mariage pour tous" le 1er juillet 2022.

MARIAGE GAY - Jour historique en Suisse . Les premiers couples de même sexe se sont dit “oui” ce vendredi 1er juillet en Suisse, un pays qui a officiellement adopté le mariage pour tous par référendum il y a moins d’un an.

Parmi les premières mariées Aline, 46 ans, et Laure, 45 ans, qui sont en couple depuis 21 ans et qui ont convolé sous les somptueux plafonds à moulures du Palais Eynard à Genève . Aline et Laure, venues avec une quinzaine d’amis à ce qui tient de siège à l’administration de la ville, se sont tenu la main pendant toute la cérémonie et ont échangé des vœux nourris des souvenirs de leur longue relation et de leur amour.

“J’ai maintenant l’immense plaisir de vous annoncer que vous êtes officiellement mariées ”, a solennellement déclaré Marie Barbey-Chappuis, la maire de la ville qui a tenu à officier en personne pour cette première cérémonie historique.

Les deux mariées se sont embrassées, comme le veut la tradition, sous les applaudissements nourris de l’assemblée. Elles ont gardé leurs bagues en or qui datent de leur “partenariat enregistré” (Pacs en France, union civile au Québec...) conclu en 2003.

“C’est très émouvant. C’est un moment qui est très fort et qui envoie un message aussi très fort à la société: celui d’être libre d’aimer et d’être aimée”, a confié la maire à l’AFP. “Il était temps en Suisse que le mariage devienne parfaitement égalitaire”, a-t-elle souligné, en insistant sur l’aspect historique pour le pays et pour l’institution du mariage même.

Après la cérémonie, Aline et Laure ont rencontré les nombreux journalistes. “C’est vraiment un super moment, de pouvoir mettre ça dans les annales, d’avoir cette visibilité”, a expliqué Laure. Son épouse a ajouté que le mariage pour tous avait été plus long à introduire en Suisse mais maintenant “c’est fait, et avec une grande majorité de oui”.

“Merci à la Suisse. Enfin”

Les Suisses ont lancé un oui retentissant en faveur du mariage pour tous lors d’un référendum le 26 septembre 2021, imposant une cuisante défaite à ses opposants (64,1%), qui veulent y voir une menace pour le bien-être de l’enfant. Tous les cantons du pays, y compris les plus conservateurs ont voté pour.

La Suisse était l’un des derniers pays en Europe occidentale à franchir le pas. Les Pays-Bas ont été les premiers à l’avoir fait en 2001.

Si les couples homosexuels pouvaient déjà nouer un pacte civil dans le pays depuis 2007, le nouveau texte de loi leur confère de nouveaux droits et il prévoit notamment que les couples de même sexe puissent adopter un enfant conjointement.

Après avoir uni Aline et Laure, la maire de Genève en a fait de même avec deux hommes: Daniel, 54 ans, architecte d’intérieur, et Xavier, 51 ans, styliste, qui ont travaillé ensemble et sont en couple depuis 15 ans. “On est conscients qu’il y a une partie de la population qui a voté contre (le mariage pour tous ) et on espère (...) que l’on puisse vivre notre vie simplement et comme tout le monde”, a indiqué Xavier aux médias.

Entourés d’environ 70 personnes dans un salon du XIXe siècle, et sur fond de musique classique, les époux ont à leur tour échangé leurs vœux. Puis sont sortis sous les applaudissements, bras dessus, bras dessous, déguster gâteau et champagne. “Merci à la Suisse. Enfin”, a alors lancé le père de Xavier.

La Suisse a dépénalisé l’homosexualité en 1942, mais diverses polices municipales ou cantonales disposaient - dans certains cas jusqu’au début des années 1990 - de registres recensant les homosexuels.

À voir également sur Le HuffPost: Marc du “Flambeau” était partout à la marche des Fiertés

  • Hu chevron_right

    Une panne géante en Suisse ferme les aéroports et l'espace aérien

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 15 June - 06:02

L'aéroport de Zurich, photographié ici en 2017, est fermé suite à une panne technique qui paralyse le ciel suisse. L'aéroport de Zurich, photographié ici en 2017, est fermé suite à une panne technique qui paralyse le ciel suisse.

TRANSPORTS - Une panne informatique géante. Voilà ce qui perturbe le secteur des transports aériens ce mercredi 15 juin en Suisse.

“Une panne technique s’est produite chez Skyguide, le service suisse de contrôle du trafic aérien, aux premières heures de la matinée, raison pour laquelle l’espace aérien suisse a été fermé au trafic pour des raisons de sécurité”, peut-on lire dans un communiqué publié par Skyguide. Ce texte ne précise pas les raisons de cette panne.

Cette fermeture de l’espace aérien annoncé après que le trafic a été interrompu dans les principaux aéroports du pays se poursuivra jusqu’à nouvel ordre. À Genève, les atterrissages et décollages sont par exemple suspendus jusqu’à 11 heures, au moins.

En conséquence, les vols internationaux ont été déroutés. Certains, précise l’agence ATS-Keystone, vers l’aéroport dans le nord de l’Italie.

Plus d’informations à suivre...

  • Hu chevron_right

    En Suisse, des supportrices du FC Zürich seins nus obligées de se rhabiller

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 9 June - 14:54 · 2 minutes

Des supportrices Zurichoises qui assistaient seins nus à la finale du championnat de football féminin Suisse ont été contraintes de se rhabiller. Des supportrices Zurichoises qui assistaient seins nus à la finale du championnat de football féminin Suisse ont été contraintes de se rhabiller.

CORPS DES FEMMES - “Mes tétons n’ont rien de sexuel”. Des supportrices Zurichoises ont été contraintes de se rhabiller alors qu’elles assistaient seins nus à la finale des playoff du championnat de football féminin organisée le lundi 6 juin au stade de la Tuilière à Lausanne en Suisse. De nombreux hommes avaient également fait tomber leur t-shirt, alors que le FC Zürich affrontait le Servette FC Chênois sur le terrain.

Les agents de sécurité ont demandé à tous les supporters de se rhabiller, hommes comme femmes, afin de “respecter la bienséance”. Une telle intervention est plutôt surprenante alors qu’il est tout à fait banal de voir des supporters torse nu dans les gradins des stades, et à la télévision . Les femmes présentes dans le public affirment alors avoir été victimes de discrimination.

“On nous a dit qu’on dérangeait parce qu’il y avait des enfants”

Les organisateurs, eux, assurent qu’ils auraient “agi de la même manière s’il n’y avait eu que des hommes. L’ambiance était plus calme que lors de matchs masculins, ce qui nous a permis de demander aux gens de se rhabiller”, a expliqué Sébastien Kraft, responsable sécurité Lausanne Sport à 20 minutes .

“C’est faux, les agents nous ont ciblées”, se sont insurgées deux des Zurichoises présentes au match auprès du média Suisse Blick . “Les autres supporters ont remis leur maillot par solidarité”, ont-elles ajouté. “Tout le monde devrait pouvoir être libre dans un stade. Nos collègues masculins peuvent retirer leur t-shirt sans problème. On nous a dit qu’on dérangeait parce qu’il y avait des enfants. C’est un scandale!”, ont-elles insisté.

Alors que le débat tournait autour du corps des femmes présentes dans les gradins, le match, lui s’est déroulé tout à fait normalement. Le FC Zürich l’a emporté au terme de tirs au but.

À voir également sur Le HuffPost : Ces supporters de Liverpool dégoûtés par le “désastre” au Stade de France

  • Hu chevron_right

    Une tortue géante des Galapagos albinos naît dans un zoo Suisse, une première mondiale

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 4 June - 10:41 · 1 minute

ANIMAUX - Si les naissances de tortues géantes des Galapagos sont déjà rares, le Tropiquarium de Servion en Suisse a assisté à une éclosion encore plus exceptionnelle , comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article . Née sans pigmentation de la peau et avec les yeux rouges, un bébé tortue géante des Galapagos est née albinos .

Le bébé né en mai est la première tortue géante des Galapagos albinos jamais observée en captivité ou dans la nature, selon le propriétaire du zoo suisse où s’est produit l’heureux événement. Les visiteurs du Tropiquarium de Servion, une bourgade suisse située à quelques kilomètres de Lausanne, ont pu l’admirer pour la première fois vendredi.

Une espèce classée comme vulnérable

Âgé d’un mois et pesant une cinquantaine de grammes, celui-ci tient pour le moment dans la paume d’une main. Les tortues géantes des Galápagos (Chelonodis nigra), dont l’espérance de vie peut atteindre deux siècles, sont une espèce classée comme vulnérable par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, qui estime à 23 000 le nombre d’individus vivant dans l’archipel.

L’albinisme, une maladie génétique caractérisée par l’absence de pigmentation de la peau et des yeux rouge vif et qui peut s’accompagner d’une perte de vue et d’ouïe chez les animaux, n’avait jamais été observé chez cette espèce dont la peau et la carapace sont normalement noires, tant en captivité qu’à l’état sauvage.

Le propriétaire du parc estime que dans la nature la durée de vie d’une tortue albinos, dont la peau blanche attirerait les prédateurs, se limiterait probablement à quelques semaines, mais il a bon espoir que chez lui son petit protégé, dont le sexe est encore inconnu, grandisse normalement.

À voir également sur le HuffPost : Pour les oiseaux migrateurs, les villes se révèlent être un danger

  • chevron_right

    La Suisse adopte de nouvelles sanctions, mais n'interdit pas Russia Today et Sputnik

    eyome · Saturday, 26 March - 20:30

Un poil moins cons que les autres, après, ça aide de n'être ni dans l'UE, ni dans l'OTAN.

Les pauvres quand même, quand on y pense, ils n'ont pas cette chance !...

#France, #Polotique, #fr, #Ukraine, #Russie, #RT, #Sputnik, #OTAN, #UE, #Suisse;

  • Hu chevron_right

    Les excuses de Nathalie Loiseau aux Suisses ne passent pas

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 7 February - 10:10 · 3 minutes

POLITIQUE - France - Suisse, match retour. Les explications de Nathalie Loiseau après sa sortie peu diplomatique sur la “grosse Suisse molle” ne convainquent pas grand monde. L’eurodéputée LREM , qui avait mené la campagne des marcheurs en 2019, se défend d’être anti-Suisse dans une interview à la Radio télivision suisse (RTS) , avec un argument phare: ”Une partie de ma famille vit à Annemasse.”

Comprendre: l’ancienne ministre des Affaires européennes, habituée aux gaffes, a des attaches en Haute-Savoie, dans cette ville située au sud du lac Léman, à la frontière franco-suisse. “Les relations franco-suisse sont bonnes, nous sommes plus que des voisins. J’ai une partie de ma famille qui vie à Annemasse, je ne peux pas vous dire autre chose”, a-t-elle ainsi avancé, dimanche 6 février, comme vous pouvez le voir ci-dessous , après s’être dit “désolée” par la polémique.

Une argumentation surprenante pour plusieurs internautes ou observateurs. La ville d’“Annemasse” s’est d’ailleurs rapidement -et brièvement- retrouvée dans les sujets les plus discutés sur Twitter.

La veille de ces explications, samedi, l’ambassadeur de Suisse à Paris avait protesté contre les propos “inacceptables” de l’eurodéputée, laquelle appelait l’Union européenne à pas être “une grosse Suisse molle” dans sa gestion de la crise ukrainienne.

“Je suis d’accord sur tout avec Nathalie Loiseau, nous faisons les mêmes choses: aider l’Ukraine, amener les Russes à la table des négociations. J’aurais pu donner moi-même cet interview. Elle voulait pousser l’Union européenne à faire plus”, déclarait ainsi Roberto Balzaretti à l’AFP, ajoutant: “Mais la tonalité de ses propos est pour le moins désobligeante. Cette phrase est très gênante. (...) Ces propos sont inacceptables”.

À voir également sur Le HuffPost : Martine Aubry interpelle Éric Zemmour avant son meeting à Lille

  • Hu chevron_right

    Le "syndrome de la Havane" détecté à Paris et à Genève

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 13 January - 17:22 · 2 minutes

Antony Blinken, le chef de la diplomatie américaine, le 7 janvier 2022 lors d

ÉTATS-UNIS - Maux de tête, sensation de vertige, problème d’équilibre, troubles de la vision, etc. Le mystérieux “syndrome de la Havane” , qui touche des diplomates américains après qu’ils ont entendu des sons très aigus, a fait son apparition pour la première fois à Cuba en 2016. L’“attaque acoustique” aurait également touché, cet été, des personnes au sein des missions diplomatiques américaines de Paris et Genève, selon les informations du Wall Street Journal, de ce jeudi 13 janvier.

Selon le quotidien américain, trois cas de ces troubles, qualifiés d’“incidents de santé anormaux” par l’administration américaine, ont été identifiés à Genève, et un à Paris. L’une des personnes affectées a été rapatriée aux États-Unis depuis la Suisse.

“A ce jour, nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé, et nous ne savons pas exactement qui est responsable”, a indiqué à MSNBC Antony Blinken , le secrétaire d’État américain. En novembre, il a annoncé la nomination de deux diplomates chevronnés pour suivre cette affaire: Jonathan Moore, chargé de coordonner la réponse du département d’Etat, et Margaret Uyehara, qui devra s’assurer que toute personne signalant des symptômes reçoive une prise en charge médicale appropriée.

200 cas évoqués

Depuis le début, les autorités américaines ont oscillé, certains responsables minimisant des symptômes parfois attribués au stress, d’autres évoquant en privé de possibles attaques par ondes radio et soupçonnant des pays comme la Russie. Mais cette thèse est aussi remise en cause par certains scientifiques, qui jugent improbable une cause commune pour tous les cas signalés.

Si le département d’État a refusé de fournir une estimation du nombre de personnes touchées, une source proche du dossier a indiqué à l’AFP fin 2021 que “le nombre de 200 cas [confirmés ou présumés] a été évoqué”.

“Nous tous, au sein du gouvernement américain et particulièrement au département d’État, sommes absolument déterminés à faire toute la lumière sur la cause et les auteurs de ces incidents, à prendre soin des personnes concernées, et à protéger nos collègues”, avait fait savoir, le 5 novembre dernier, le chef de la diplomatie américaine.

Ce n’est pas la première fois que le syndrome de la Havane est repéré en Europe. Des cas avaient été évoqués en Autriche, Serbie et Allemagne. Ailleurs, une demi-douzaine de cas avaient été détectés à Bogota, la capitale colombienne, avait révélé le Wall Street Journal . Ainsi que des suspicions en Chine.

À voir également sur Le HuffPost: Les images apocalyptiques des nouvelles tempêtes qui frappent les États-Unis

  • Hu chevron_right

    Le gruyère n'a pas besoin venir de France ou de Suisse, selon la justice américaine

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 11 January - 02:09 · 2 minutes

ÉTATS-UNIS - Il n’y avait sans doute pas mieux pour agacer les protecteurs de fromages . Alors qu’un groupe réunissant des producteurs de gruyère français et suisse avait déposé une plainte en Virginie, aux États-Unis, après que leur demande d’appellation contrôlée avait été refusée, la justice a décidé de confirmer sa décision initiale.

“Il est clair que le terme de ‘gruyère’ a, dans le passé, été préféré pour mentionner exclusivement ces fromages fabriqués en France et en Suisse . Cependant, des décennies d’import, de production et de vente de fromages sous le terme ‘gruyère’ sans qu’ils viennent des régions dédiées en Suisse ou en France ont érodé le terme, qui est devenu générique”, écrit le juge T.S. Ellis.

Et même si le nom d’autres produits français, comme le Roquefort, le Cognac ou le Champagne sont désormais protégés outre-Atlantique, le juge T.S. Ellis a estimé que le cas du gruyère était différent.

Tradition locale

Le fromage peut donc venir de n’importe où pour être vendu sous cette appellation, selon ce dernier qui inflige ainsi un revers de plus au groupe de producteurs qui défend comme uniques ses conditions d’élevage et son procédé datant du 12e siècle. Le fromage est “rigoureusement fait à partir d’ingrédients locaux et naturels avec des méthodes qui assurent la qualité, les caractéristiques et l’origine du produit fini”, écrivaient-ils dans leur plainte.

Le U.S. Dairy Export Council, qui se bat contre la protection des produits européens à l’international, s’est félicité. “Nous sommes ravis que le juge ait pris cette excellente décision”. Le groupe de producteurs français et suisse va lui faire appel.

Depuis les années 1950, le mot ‘gruyère’ est reconnu en Europe comme une propriété franco-suisse. Depuis les années 2000, la version suisse -dont le fromage est originaire- bénéficie d’une Appellation d’origine contrôlée (AOC) et la version française avec ses trous d’une Indication géographique protégée (IGP) européenne.

À voir également sur Le HuffPost: Une raclette sans pommes de terre, c’est possible, la preuve avec cette recette à l’avocat