close
  • chevron_right

    Transition vers un système educatif eco-solidaire

    David Sauvage · Monday, 20 September, 2021 - 12:46 · 2 minutes

Avec la Covid-19, la répercussion de la pandémie au niveau social est catastrophique, les familles subissent des pressions à tous les niveaux: l'isolement social, la peur de perdre son emploi, la diminution du salaire, l’augmentation du coût de la vie.

Le gouvernement a failli à sa mission d'éducation nationale en ne permettant pas aux enfants d’aller 5 jours par semaine à l'école, et cela a augmenté la pression dans les familles, qui doivent se démener pour assurer la garde des enfants, ou laisser les enfants à eux-mêmes devant la télévision.

Oui, il fallait réduire le nombre d'élèves par classe pour des raisons sanitaires, mais cela ne veut pas forcément dire que l’autre moitié doive rester à domicile. L'éducation doit se réinventer avec la Covid-19, et des activités périscolaires peuvent être organisées pour satisfaire les mesures sanitaires dans les classes.

Au lieu de relancer les cours par classe complète, le ministère de l'éducation devrait organiser des activités périscolaires pour la moitié de chaque classe un jour sur deux;

  • Activités sportives, dont initiations à la natation, aux sports en lien avec la nature
  • Initiations à l'écologie par la visite de nos trésors vivants (wetlands, dunes de sables, forêt, cave, rivière, lac, herbier marin, récif, îles et îlots)
  • Initiations aux activités artistiques (théâtre, musique, bricolage, danse, ...)
  • Initiations à l'agroécologie et à l’alimentation saine
  • Visites de nos musées et sites historiques

L’ensemble des travailleurs sociaux du secteur public, les associations dans l’éducation et le soin pourraient participer à cette transition de l'éducation nationale, pour compenser l’isolement des confinements et la violence de la crise sociale et économique qui s’installe déjà.

La Covid-19 est aussi la maladie de la biodiversité [1], au niveau macro avec la déforestation et l'élevage intensif qui provoque des zoonoses, mais aussi au niveau micro, avec l’appauvrissement de notre microbiome [2] facteur de maladies chroniques qui nous fragilise face à la Covid-19. Cela est en partie dûe à l’industrie de la malbouffe, qui ne favorise pas l’apport d’aliments sain et varié, et d’autre part aux pesticides & insecticides de l’agrobusiness et de la monoculture. C’est pourquoi fournir des repas bio et variés gratuits aux écoliers protégera nos jeunes de la pandémie et sera solidaire avec les classes sociales qui portent le fardeau de la pandémie.

Venez construire avec nous la transition vers une économie écologique et solidaire, qui nous mènera vers une santé planétaire.

[1] La Fabrique des Pandémies – Préserver la biodiversité, un impératif pour la santé planétaire. Marie-Monique Robin Avec la collaboration de Serge Morand. ISBN : 9782348054877

[2] Microbiome : Communauté écologique de micro-organisme commensaux, symbiotique et pathologique qui partage notre espace corporel #mauritius #education #covid19 #biodiversity #solidarity #systemchange

  • chevron_right

    Notre survie nécessite un changement radical de notre économie - Le Mauricien

    David Sauvage · Monday, 15 October, 2018 - 15:30 edit

Tout d’abord, nous prendrons connaissance des faits marquants du dernier rapport qu’a émis le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations unies, et les placerons dans le contexte de la crise écologique. Ensuite, nous nous appesantirons sur l’aveuglement irresponsable de ceux qui nous gouvernent, et nous nous interrogerons sur le narratif prévalant. Après, nous analyserons de quelle manière le capitalisme industriel financiarisé est responsable de la dérégulation du fonctionnement de la planète, et verrons comment nos élus agissent en tant que contremaître afin de satisfaire l’avidité de certains. Enfin, nous identifierons certaines alternatives et verrons de quelle manière la jeunesse est invitée à se mettre en mouvement, de l’action individuelle à l’action collective #SystemChange #ESABillNow

  • chevron_right

    « Contenir le réchauffement à 1,5 °C suppose un changement radical de mode de croissance »

    David Sauvage · Tuesday, 9 October, 2018 - 09:19 edit

  • chevron_right

    System Change, Not Climate Change !

    David Sauvage · Saturday, 21 April, 2018 - 05:19 edit

TOP FM Mauritius

Hardtalk : les défis écologiques - 2018/04/18 "Pour en débattre, Habib Mosaheb accueille Vassen Kaupaymoothoo, ingénieur de l’environnement, et David Sauvage de Rezistans ek Alternativ"

#esabillnow #wetlands #systemchange

  • chevron_right

    Our schools are smaller than our shopping centers, shame on us !

    David Sauvage · Friday, 24 November, 2017 - 09:49 edit

While campaigning for the by-election in the Belle-Rose & Quatre Bornes constituency 18, the first support to bring, from people to the people, is to enhance the constituency street mapping on OSM (OpenStreetMap).

Yesterday afternoon, we have been able to add about 7 new residential roads, and the Quatre Bornes State Secondary School.

The issue here is that the school visibility is very low on OSM. Supermarkets have a better visibility rank than the Quatre Bornes SSS !

Talking with the OSM community, it seems that in other countries they do not have this kind of issue, because school are big enough ...

In fact, most of the OSM Community does not need flags to make a school visible, the school grounds are big enough for the school to be visible. However, in Mauritius, school grounds are often smaller than our shopping centers & shopping malls !

This tells a lot on the madness of our system/politics/society !

#systemchange #mauritius #osm #aretsoutirpouritir #weneedbiggerschools