close
  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 107

    Angélique Andthehord · Thursday, 12 August - 06:02

« Allons ! courage. Plus qu'une semaine et tu retrouveras ton papa et ta maman »

m'avait dit ma monitrice pour me réconforter. Elle était gentille, ma monitrice.

N'empêche que je n'avais pas compris son calcul.

« Ça fait pas un mois qu'on est là ! avais-je objecté.

- Non, ça fait presque deux semaines…

- Oui, c'est c'que…

- … et ça dure trois semaines, la colonie.

- Ah ? »


extrait de : LE MOMENT D'Y VOIR PLUS CLAIR


#explication #compréhension #tourment #découragement #monitrice #tristesse #colonie #incompréhension

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 104

    Angélique Andthehord · Monday, 9 August - 07:13

À ce moment précis, le moniteur barbu qui, le premier jour, avait donné cette instruction navrante à laquelle il me coûtait tant d'avoir obéi, parut à l'entrée du dortoir, d'un air de venir voir ce qui se passe.

Avant qu'il n'eût eu le temps d'ouvrir la bouche, la monitrice lui dit :

« Ah, Michel ! faudrait aller lui chercher son papier à lettres, elle l'a laissé dans sa valise.

- Quoi ? interrogea-t-il, l'air bougon.

- Ben oui, èe savait pas. Faut lui rendre.

- Pourquoi elle l'a pas sorti d'sa valise quand on est arrivés ? C'est qu'elle avait pas envie d's'embêter à écrire et maintenant, elle regrette. Eh ben, tant pis pour elle. Qu'elle assume ses actes ! On lui rendra pas. »


extrait de : LA BARBE !


#punition #moniteur #explication #compréhension #interdiction #obéissance #tourment #piège #monitrice #tristesse #colonie #incompréhension

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 103

    Angélique Andthehord · Saturday, 7 August - 05:12

- Qu'est-ce que c'est qu'cette histoire ? Où il est, ton papier à lettres ?

- Dans ma valise !

- Tu l'as laissé dans ta valise ? Pourquoi ?

- Parce que c'est pas des habits. »

La monitrice continua à me questionner mais moi, la gorge serrée, je n'arrivais plus à parler, je ne pouvais que pleurer ; jusqu'à ce que, révoltée de voir ma monitrice tomber des nues, j'explosai :

« On nous avait pas dit de sortir que nos habits et de laisser tout le reste dans la valise, par hasard ? J'avais mal compris ? J'm'étais pas bien débouché les oreilles ? »

Alors, ma monitrice se souvint :

« Oui, c'est vrai, j'avais dit ça. C'était notre premier jour, on était surmenés, on avait peur de ne pas y arriver… »


extrait de : LA BARBE !


#explication #compréhension #interdiction #obéissance #tourment #monitrice #colonie #incompréhension

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 102

    Angélique Andthehord · Friday, 6 August - 05:43

« C'est trop dur, les colonies de vacances, j'y arriverai jamais, dis-je en éclatant en sanglots.

- Faut pas dire ça, me répondit gentiment ma monitrice qui voulait me consoler. Les colonies, c'est fait pour s'amuser. Tu t'amuses pas, ici ?

- Ben, non. Comment veux-tu que j'm'amuse ? On m'punit tout l'temps parce que chuis obéissante.

- Mais non, voyons ! faut pas t'sentir punie.

- Alors, quand est-ce qu'on m'rendra mon papier à lettres ?

- T'as pas ton papier à lettres ?

- Ben non, j'l'ai pas. Èe t'l'a pas dit, la monitrice qui s'occupe du courrier ? Pourtant, ça les avait drôlement fait rigoler, elle et le moniteur Olivier, de voir couler mes larmes parce que j'étais privée d'écrire à mes parents.


extrait de : LA BARBE !


#punition #moniteur #explication #interdiction #inquiétude #tourment #peur #découragement #monitrice #tristesse #colonie #incompréhension

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 101

    Angélique Andthehord · Thursday, 5 August - 06:21 · 1 minute

Moi, ça ne m'amusait pas parce que c'est lui, le moniteur Olivier, qui disait tout le temps de ne pas courir pour aller aux ateliers et qui, ensuite, venait se moquer de moi quand je pleurais parce que je ne pouvais pas faire l'atelier de paniers en osier à cause du fait que je lui avais scrupuleusement obéi. Il aurait voulu me pousser à la désobéissance, il ne s'y serait pas pris autrement.

Alors, oui, c'est vrai que la description que ma monitrice faisait de lui lui collait parfaitement à la peau : un gamin qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Je ne pouvais sciemment l'accuser d'autre chose mais il n'empêche que si je m'étais comportée comme tout le monde, si j'avais cédé un tout petit peu à la désobéissance en allant me cacher derrière un arbre plutôt que de faire caca dans ma culotte, les garçons qui escaladaient les tuyaux des cabinets auraient regardé ; ç'aurait été une bêtise très grave que j'aurais vécue comme un cauchemar et c'est à moi qu'on en aurait imputé la faute. On n'aurait jamais soupçonné le moniteur Olivier de m'avoir sortie des cabinets exprès pour m'obliger à faire caca dehors devant tout le monde. Ah, non ! Olivier, c'était un gamin de vingt ans qui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, ça le mettait au-dessus de tout soupçon. Par contre, moi qui étais une fillette de huit ans qui souffrais de maux de ventre, peut-être dûs aux nombreuses contrariétés que j'endurais continuellement…


extrait de : UN PIÈGE DIABOLIQUE


#cabinets #punition #moniteur #explication #compréhension #interdiction #obéissance #maladie #inquiétude #bêtise #tourment #peur #piège #honte #colonie #incompréhension

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 100

    Angélique Andthehord · Wednesday, 4 August - 05:55 edit

- Alors, c'est ça qu'y voulait ? C'est ça qu'était prévu : m'empêcher d'aller aux cabinets pour m'obliger à désobéir, pour pouvoir me piéger et dire que j'désobéissais exprès pour qu'y ait des bêtises ?

- Oh, non ! crois pas ça d'Olivier. Il est gentil, tu sais, il adore les enfants mais c'est un gamin : y voit pas plus loin qu'le bout d'son nez. Il avait pas réfléchi aux conséquences. Il est le plus jeune d'entre nous, il a à peine vingt ans. Alors, quand il a voulu prendre cette mesure, d'interdire les WC jusqu'à nouvel ordre, on trouvait pas ça bien malin mais on l'a laissé faire pour qu'il se sente responsable.

- Alors, c'est le diable qui a voulu me piéger. C'est le diable qui a parlé à son oreille pour me tendre un piège.

- Tu penses ça, toi ? »

demanda ma monitrice, amusée.


extrait de : UN PIÈGE DIABOLIQUE


#cabinets #enfance #punition #explication #moniteur #compréhension #interdiction #obéissance #dialogue #inquiétude #bêtise #tourment #peur #monitrice #piège

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 99

    Angélique Andthehord · Tuesday, 3 August - 05:46

- Alors, c'est ça qui était prévu, qu'on désobéisse ? Et moi, si j'avais désobéi comme les autres enfants, qu'est-ce qu'y s's'rait passé ? Parce que là, d'jà, le moniteur Olivier prétendait que j'allais aux cabinets exprès pour que les garçons fassent des bêtises. J'vais aux cabinets parce que chuis malade, j'm'enferme bien, avec le verrou, dans les cabinets et on m'accuse, moi, de vouloir qu'y ait des bêtises !

- Mais non, il t'a pas accusé…

- Et si j'étais allée derrière les arbres, là où tout l'monde aurait pu m'voir, y s'rait pas v'nu dire que j'le faisais exprès pour qu'y ait des bêtises ?

- Ben… si, p't-être…


extrait de : UN PIÈGE DIABOLIQUE


#cabinets #enfance #punition #explication #moniteur #compréhension #interdiction #obéissance #dialogue #maladie #inquiétude #garçons #bêtise #tourment #peur #monitrice #piège

  • chevron_right

    chapitre 14 Créons le mouvement ! extrait 96

    Angélique Andthehord · Friday, 30 July - 07:48

« Moi, ça m'amuse pas de verrouiller l'accès aux WC, me raconta le moniteur Olivier. Si je fais ça, c'est parce que j'veux pas qu'y s'passe des trucs malsains en colonie, tu comprends ?

Malsain ? Ce mot me fit le même effet que la mauvaise intuition que j'avais eue quand, enfermée dans un WC, j'avais entendu les garçons murmurer aux lavabos.

« P'têt que… p'têt que j'comprends pas parce que ça m'fait peur, bredouillai-je.

- Non, non, faut pas avoir peur. Nous, les monos, on est là pour faire en sorte qu'y ait pas de bêtises. Si tu m'dis qu'tu veux pas qu'y ait des bêtises dans les WC, moi, je f'rai le nécessaire et y aura pas d'bêtises. Tu peux m'faire confiance. Moi, tout ce dont j'ai besoin, c'est que tu m'dises si toi, tu veux qu'y ait des bêtises aux WC. »


extrait de : MALSAIN


#cabinets #enfance #punition #explication #moniteur #compréhension #interdiction #dialogue #inquiétude #garçons #bêtise #tourment #peur