close
  • Hu chevron_right

    Pendant une réunion en visio, un tiers des cadres français a déjà porté un pyjama ou des sous-vêtements

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 27 October, 2021 - 04:00 · 3 minutes

74% des cadres de moins de 40 ans admettent avoir déjà discuté avec leurs collègues via messagerie, en parallèle d’une réunion en visioconférence

VIE DE BUREAU - Pourquoi les cadres goûtent-ils autant la visioconférence? Ils seraient 74% à approuver les réunions par écrans interposés, qu’ils soient en télétravail ou non, d’après les résultats d’une enquête Ifop pour Speechi , fabricant d’écrans interactifs, dont les résultats sont dévoilés ce mercredi 27 octobre.

De cette enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif des cadres en activité en France métropolitaine, il ressort que les plus jeunes l’apprécient un peu plus que les autres, ils sont 82% des moins de 40 ans et 70% des plus de 40 ans. Ils ont bien raison d’aimer la visio, d’autant qu’elle s’est largement généralisée. Le retour progressif au présentiel n’a pas entamé cette tendance, puisque 94% des cadres ont utilisé la visioconférence au cours des douze derniers mois, dont 71% au cours des sept derniers jours.

Ajoutons à cela le fait que le nombre de réunions (en présentiel ou non) a considérablement augmenté, passant d’une moyenne de trois réunions par semaine en 2015 à plus de cinq aujourd’hui, voire plus de six dans les grandes entreprises. Et, bien sûr, plus de la moitié (56%) des réunions auxquelles ont participé les cadres interrogés par l’Ifop se sont déroulées en visioconférence.

Un gain de temps et de stress?

Si les cadres apprécient tant la visio, ce serait avant tout parce qu’elle permet de gagner du temps, notamment en évitant les déplacements pour se rendre en réunion. Ils sont 95% à donner cet argument, parmi ceux qui disent aimer la visio.

Ensuite, 88% d’entre eux perçoivent la visio comme un bénéfice par rapport à la réduction des risques sanitaires. Et plus de 8 cadres sur 10 estiment que l’utilisation de la visioconférence permet de réduire la durée des réunions (86%) tout en augmentant leur efficacité (82%). Enfin, 64% des cadres interrogés déclarent que l’usage de la visioconférence permet de réduire le stress lorsqu’ils doivent prendre la parole en réunion.

Des visio en pyjama... voire tout nu

Les cadres sont très nombreux (85%) à allumer leur caméra. Mais ils ne sont que 32% à le faire systématiquement. Et pour cause… lorsque la caméra est désactivée , plus d’un tiers des participants, et près de la moitié chez les moins de 40 ans, reconnaît ne pas toujours porter une tenue appropriée.

Ils semblent vouloir profiter de ce format de réunion pour aborder des tenues plus décontractées, comme le pyjama ou des sous-vêtements, pour plus d’un tiers d’entre eux (35%) .Voire ne pas en porter du tout. Ainsi, ils sont 5% des cadres interrogés à avouer avoir déjà participé à une réunion en visio en étant dénudé.

De même, 74% des cadres de moins de 40 ans admettent avoir déjà discuté avec leurs collègues via messagerie, en parallèle d’une réunion en visioconférence. Plus sages, les plus de 40 ans ne sont que 57% à le faire. D’autres (22%) ont carrément effectué une tâche comme le ménage ou la cuisine, durant une réunion en visioconférence caméra éteinte.

Quel sera l’avenir de la visioconférence? Avec ou sans caméra? En pyjama, dénudé ou en cravate?

À voir également sur Le HuffPost: Victime du télétravail, cet économiste s’est fait voler la vedette sur Bloomberg par son garçon

  • chevron_right

    Zoom Escaper : l’outil parfait pour échapper aux visioconférences

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Wednesday, 17 March, 2021 - 08:00 · 2 minutes

Crédits : Alexandre_Koch via Pixabay

Le télétravail commence à peser sur le moral de certains et cela se voit. Beaucoup de personnes se voient démunies à l’idée d’une énième visioconférence depuis leur canapé, qu’ils tentent tant bien que mal de camoufler avec les arrières plans bien pratiques de Google Meet ou de Zoom, tandis que d’autres préfèrent jouer la carte de la webcam qui ne fonctionne pas ou qui n’est tout simplement pas intégrée à l’ordinateur (alors qu’elle est juste recouverte d’un bout de scotch noir, au cas où). Sam Lavigne fait partie de ces personnes qui ne peuvent plus supporter de parler à un écran toute la journée. C’est pourquoi il a inventé un outil bien pratique répondant au nom de Zoom Escaper .

Comme son nom l’indique, c’est le site parfait pour vous échapper d’une conférence vidéo, au moyen d’un générateur de sons bien rôdé. Zoom Escaper génère des sons, tous plus irritants les uns que les autres, et qui en plus de ça peuvent être superposés les uns aux autres pour un effet maximal. Au total, il y en a huit différents : l’écho, la mauvaise connexion, le bébé qui pleure, l’homme qui pleure, le vent, les aboiements de chiens, les bruits de construction et le son d’une personne qui urine . Si certains de ces bruits sont clairement à prendre sur le ton de l’humour, comme le dernier en témoigne, d’autres peuvent s’avérer très utiles pour couper court à une conversation fastidieuse.

Évidemment, cet outil est à utiliser avec modération au risque de vous faire prendre la main dans le sac, et ils ne sont certainement pas recommandée par l’éthique professionnelle. Le créateur de Zoom Escaer a précisé sur Twitter que cela fonctionne aussi bien sur Zoom que sur toutes les autres plateformes d’appels vidéo, comme Google Meet. Le site fonctionne uniquement avec le navigateur Google Chrome pour le moment et est totalement gratuit. Sam Lavigne a publié une vidéo tutoriel expliquant comment utiliser les différents variateurs de sons.

B088NWCPW7

Zoom Escaper : l’outil parfait pour échapper aux visioconférences

  • chevron_right

    200 000 bouddhistes se sont retrouvés sur Zoom pour prier

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Monday, 1 March, 2021 - 09:30 · 1 minute

Crédits Mathieu Vivier via Pixabay

Situé à Pathum Thani, dans la banlieue nord de Bangkok, le temple de Dhammakaya attire généralement plusieurs milliers de dizaines de fidèles pour les célébrations de Makha Bucha. Célébré chaque année à l’occasion de la pleine lune du troisième mois du calendrier lunaire, le rassemblement rend hommage au premier sermon de Bouddha, lorsque ce dernier avait ordonné plus de 1250 moines. Des festivités évidemment compromises cette année à cause de la situation sanitaire, qui a fait 83 décès officiels dans le royaume depuis l’année dernière. Pour autant, cela n’a visiblement pas empêché le temple de réunir les foules, au moyen de l’ application de visioconférence Zoom . Ce vendredi 26 février 2021, ils étaient ainsi plus de 200 000 fidèles à se rassembler, tout en respectant les distanciations sociales. Pour l’occasion, le temple disposait d’un écran LED de 280 mètres de long , qui permettait à chacun de suivre virtuellement l’évènement sans risquer la contamination. L’occasion de réunir non seulement des bouddhistes locaux, mais aussi d’autres pays.

Pour mener à bien les célébrations, un groupe de 1000 fidèles vêtus de blanc était tout de même présent sur place, avec pour rôle d’allumer les lanternes au nom des participants virtuels. À noter que ce n’est pas la première fois que le temple de Dhammakaya fait parler de lui. Déjà célèbre pour son gigantesque complexe aux allures de soucoupe volante et ses gigantesques processions futuristes, le groupe mené par son chef spirituel Phra Dhammachayo avait également fait la une des journaux en 2017, après des accusations de dérives sectaires.

Promo
Logitech Webcam C920 HD Pro,...
14 362 Commentaires
Logitech Webcam C920 HD Pro,...
  • Webcam Vidéo Full HD: La webcam Logitech C920 HD Pro fonctionne en vidéo Full HD 1080p sur...
  • Enregistrement de Vidéos Youtube: Cette webcam HD Pro permet aux professionnels et à...
  • Objectif en Verre Full HD: Les utilisateurs de cette caméra streaming Full HD seront vus avec...
  • Des Images Plus Lumineuses: Équipée de la correction d'éclairage HD automatique, la webcam...

200 000 bouddhistes se sont retrouvés sur Zoom pour prier

  • Hu chevron_right

    À Davos, Macron a expérimenté ce moment de solitude si propre aux visios

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 27 January, 2021 - 19:52 · 1 minute

DAVOS - De la friture sur la ligne. Cette année, le Forum Économique de Davos n’a pas échappé au sort de tous les salons et conventions du monde en ce temps de pandémie: la prestigieuse réunion suisse de chefs d’État et de dirigeants d’entreprises a eu entièrement lieu en visioconférences. Un paramètre qui a exposé le Président Emmanuel Macron à une avanie bien trop connue de tous, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article.

Face à Karl Schwab, le fondateur allemand du Forum, le chef de l’État s’est ainsi retrouvé devant une image figée durant de longues, très longues secondes. “J’ai rien oublié?” en profite-t-il pour demander à son équipe, pas certain d’être entendu par son interlocuteur, avant que ce dernier ne retrouve finalement la liaison.

Malgré ces incidents techniques, le Forum de Davos qui se déroule depuis le 25 janvier a vu défiler nombre des dirigeants de la planète, alternant messages d’espoir et avertissements.

Si Vladimir Poutine s’est ainsi dit prêt à ouvrir une nouvelle phase de dialogue avec les Européens, le président de la République populaire de Chine s’est lui inquiété d’un retour de la “guerre froide” sans jamais nommer directement les États-Unis. Xi Jinping redoute la confrontation avec Washington: les rapports entre les deux pays n’ont cessé de se détériorer ces quatre dernières années. Cette année encore, les relations internationales ont pris le pas sur la thématique originale du salon: le développement équitable et durable des économies mondiales.

À découvrir également sur Le HuffPost: Cette invitée de la BBC avait une décoration classée X sur son étagère

  • Hu chevron_right

    Cette invitée de la BBC avait une décoration classée X sur son étagère

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 27 January, 2021 - 17:04 · 1 minute

INSOLITE - Les visioconférences embarrassantes se sont multipliées depuis le début de la pandémie de Covid-19 , mais ce moment n’en fait pas partie. Yvette Amos, habitante du Pays de Galles invitée de la BBC mardi 26 janvier pour s’exprimer sur le problème du chômage en ces temps de crise sanitaire, a assumé sa décoration originale, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article.

Alors qu’elle s’exprime à l’écran, on peut en effet voir, bien en évidence entre des livres, un faux pénis d’un taille raisonnable trôner dans sa librairie. Les internautes ont très largement apprécié son naturel, telle Zoe Kennedy s’exclamant: “J’aime bien Yvette Amos. J’aime bien ses cheveux, j’aime bien son T-shirt, j’aime bien le bazar de son appartement et le pénis sur son étagère. Oh et son poster n’est pas trop mal.”

Défi entre amis, oubli ou tout simplement décontraction? Une chose est sûre, Yvette Amos fait désormais partie de la très longue liste de ceux et celles qui ont marqué l’histoire des visioconférences en temps de pandémie.

À voir également sur Le HuffPost: Sur TikTok, cette grand-mère est une star du fitness