close
  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 116

    Angélique Andthehord · Yesterday - 09:25

« Ah non ! pas moi. »

se défendit Muriel avec un sourire malicieux, comme ayant déjoué un mauvais tour que j'aurais voulu lui faire.

« Pas toi quoi ? Qu'est-ce qu'y y a ? Qu'est-ce que t'as vu ? C'est qu'une balle !

- Non, non, pas moi. J'la toucherai pas. »

continua-t'elle, taquine.

Voulant comprendre, j'insistai mais, bientôt, Muriel changea d'attitude, comme inquiète par le jouet que j'avais ramassé et tenais entre mes mains, dans cette arrière-cour où elle se sentit soudain coincée, apparemment.

« Non, pas moi ! Me touche pas avec la balle ! La lance pas ! Faut pas qu'ce soit moi ! J'peux pas ! »

Face à son affolement, je dus renoncer à lui demander plus ample explication et la balle retourna dans la caisse à jouets.


extrait de : Magie indélébile


#contrariété #ennui #balle #vision #magie #amie #sorcellerie #bêtise #incrédulité #rationnel #copine #incompréhension #inquiétude #folie

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 113

    Angélique Andthehord · 4 days ago - 16:51 · 1 minute

Vous trouvez pas qu'y a kek'chose qui cloche, là ? J'en ai marre, de ces histoires, à la fin ! C'est qu'une balle.

C'était l'été. C'était les grandes vacances, je les passais dans la maison, à Cesson, paisiblement, entre la maison, la télé, le jardin, le portique et la salle de jeux et là, je retombais toujours sur cette vieille balle de tennis soi-disant ensorcelée qui revenait à chaque fois assombrir le tableau de mes vacances. Je ne voulais plus voir là qu'une balle ordinaire.

Elle a jamais été ensorcelée, cette balle. C'est des bêtises. Comment ça s'pourrait ? Moi, j'avais déposé un baiser dessus mais c'était pour porter bonheur, pas pour faire faire des cauchemars (c'est juste que j'pouvais pas dire ça à Olivier parce que chuis timide). Et mon cadeau m'a été rendu, c'est qu'Olivier voulait pas d'mon amour. Alors, sur le chemin du retour, j'étais tellement triste que j'ai vu dans mon imagination des serpents qui voulaient dévorer ma balle. C'était le reflet des tourments qui voulaient dévorer mon cœur et puis c'est tout. Y a jamais eu d'serpents. C'est juste des histoires que j'me suis inventées pour combattre mes tourments mais, maintenant, c'est fini. Une balle, c'est qu'une balle.


extrait de : Magie indélébile


#contrariété #ennui #Cesson #solution #balle #désagrément #vision #magie #sorcellerie #vacances #bonheur #bêtise #incrédulité #rationnel #incompréhension #inquiétude #folie #amour

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 108

    Angélique Andthehord · Wednesday, 21 September - 09:50 · 1 minute

À son tour, Muriel me raconta une histoire drôlement bizarre. L'année précédente, au CM1, pendant la récré, un enfant confia à un de ses copains avoir eu une vision. Il se trouva que le copain en question avait eu une vision, lui aussi. Ils se les racontèrent mutuellement et, ce qui leur parut le plus bizarre, c'est que leurs deux histoires magiques avaient l'air de s'emboîter l'une dans l'autre. Le même scénario se produisit à un autre endroit de la récré, entre d'autres enfants et ailleurs encore. Dans tous les coins de la récré, des enfants se dirent entre eux avoir eu des visions et, toujours, elles avaient l'air de coïncider les unes avec les autres. Les informations circulèrent dans la cour de récréation. Il s'avéra que chaque enfant du CM1, sans exception, avait vu quelque chose. Alors, ils se réunirent tous ensemble et mirent en commun toutes leurs histoires magiques.

Donc, au CM1, pendant que moi, à Courbevoie, j'avais formé un cercle de discussion avec toutes les filles de ma classe autour de la politique, les enfants de Cesson en avaient fait de même autour de la magie.

En définitive, les enfants de Cesson s'étaient rendu compte que toutes leurs histoires magiques s'imbriquaient les unes dans les autres comme les pièces d'un grand puzzle mais auquel il manquait une pièce pour être complet. Pourtant, tous les enfants de Cesson avaient parlé. Alors, qui donc pouvait détenir la pièce manquante ?


extrait de : Cour d'Histoire


#Cesson #mystère #école #récréation #vision #magie #discussion #amie #confidences #histoire #puzzle

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 107

    Angélique Andthehord · Tuesday, 20 September - 12:04

Cette histoire me turlupinait. Il fallait que j'en parlasse à Muriel. Je lui racontai le coup de la balle de tennis qu'Olivier avait crue ensorcelée pour de vrai, les serpents que j'avais vus surgir de la poubelle publique pour s'en emparer ; ces mêmes serpents que j'avais déjà vus en cauchemar quand j'étais petite… et puis, aussi, la drôle d'impression que j'avais eue, étant petite, au cours d'une messe dans notre petite église Cessonaise, que le prêtre envoyait des cauchemars dans la tête des fidèles… et puis, le fait de m'être sentie, un jour, appelée par Cesson à faire partie de son histoire.

Muriel, m'ayant écoutée attentivement, s'écria soudain :

« Mais alors, c'est toi, la pièce manquante ! »


extrait de : Cour d'Histoire


#contrariété #Cesson #mystère #appel #balle #poubelle #serpents #vision #discussion #amie #confidences #histoire

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 106

    Angélique Andthehord · Monday, 19 September - 18:08

Je repris ma marche paisible et décidée jusqu'à chez moi. Les voix des serpents s'étaient calmées mais je les percevais toujours autour de moi…

Et c'est moi qui décide comment j'rédige mon livre !

… observant le chemin que je prenais, le portail, la façade de la maison dans laquelle j'entrais et jusqu'à la vieille caisse à jouets de ma petite enfance dans laquelle je rangeai devant eux la balle ensorcelée.

Puis, plus rien.


extrait de : Petit cauchemar de bébé


#cauchemar #mystère #balle #serpents #garçons #entêtement #combat #volonté #fermeté #vision #magie

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 105

    Angélique Andthehord · Monday, 19 September - 07:46

La présence des serpents se déplaça de la poubelle jusqu'à moi. Ils m'encerclèrent, me parlant de tous côtés, dans un tumulte qui me donnait le vertige.

Mettons qu'ils devaient être six !

Je les sentais presque me toucher, j'avais la tête qui tournait, je n'arrivais plus à penser et je restai là, immobile, les pieds sur le trottoir, les yeux rivés sur la balle, à la recherche d'une septième voix que je croyais devoir être la mienne.

Elle est ensorcelée. Reprends-la !

Tout à coup, j'eus un déclic et ma réaction coupa net la parole aux serpents :

« Et puis d'abord, qu'est-ce que vous lui voulez, à la balle à Olivier ? En quoi èe vous intéresse ? »

Silence !

« Si vous la voulez, vous aurez qu'à venir la chercher chez moi. »


extrait de : Petit cauchemar de bébé


#ennui #solution #mystère #balle #serpents #garçons #intimidation #entêtement #tumulte #pression #répondant #combat #volonté #fermeté #raison #vision #magie #sorcellerie

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 101

    Angélique Andthehord · Tuesday, 13 September - 17:26 edit

Les serpents s'étaient trahis devant mon aplomb et il m'apparut que mon seul et pire cauchemar de Cesson, ce n'étaient rien que des enfants, une bande de mauvais garnements qui s'amusaient à faire peur aux filles.

Se voyant démasqués, ils se dirent entre eux :

« Faut qu'elle ait peur de nous ! Faut lui faire peur ! Faut pas la laisser partir avec c'qu'èe tient dans la main ! Faut qu'èe nous l'donne ! »

Alors ça, c'est c'qu'on va voir !


extrait de : Petit cauchemar de bébé


#Cesson #peur #cauchemar #mystère #désagrément #poubelle #serpents #garçons #enfants #intimidation #pression #volonté #vision

  • chevron_right

    chapitre 16 On ne peut vivre qu'une destinée à la fois extrait 47

    Angélique Andthehord · Tuesday, 12 July - 18:11

Mon père m'annonça qu'il était temps de mettre toutes les cartes en ordre, pas celles du jeu de belote mais celles de mon monde imaginaire. Mes personnages, que racontent-ils ?

Pour le savoir, il faut commencer par remonter à la source. Elle est au chapitre XII, c'est le rêve que j'avais fait, une nuit, à propos de Dieu et Lucifer


extrait de : Les lumières du temple


#jeu #cartes #règles #vision #personnage #magie #père #confiance #instructions #réveil #guide #destinée #mission #équilibre #rêve #Dieu #divinité #imagination #dualité