• chevron_right

      Permanences syndicales de février et mars

      CNT 31 · Saturday, 17 February - 17:07

    Choisis la solidarité, pas l'isolement !

    Tu désires connaître et faire respecter tes droits ? Ton patron t’emmerde ? Une galère avec la CAF, Pôle emploi, le CROUS… ? Tu veux te renseigner sur notre organisation ? Y adhérer ?

    Visuel reprenant les informations ci-dessous

    PERMANENCES SYNDICALES

    Février et Mars 2024

    • mardi 27 février de 19h à 21h
    • mardi 12 mars de 19h à 21h
    • samedi 16 mars de 14h à 18h
    • mardi 26 mars de 19h à 21h

    Au chat noir - 33 rue Antoine Puget - Toulouse

    • chevron_right

      RAISED FIST Le 14 février, le STJV appelle à une grève chez Ubisoft VIDEO GAME

      CNT 31 · Saturday, 3 February - 11:03 edit

    Le syndicat des travailleur·euses du jeu vidéo appelle à une grève pour des salaires dignes, consécutive à l'échec des négociations annuelles des salaires dans le groupe Ubisoft.

    https://www.stjv.fr/2024/02/le-14-fevrier-ubisoft-en-greve-pour-des-salaires-dignes/

    • chevron_right

      PUBLIC ADDRESS LOUDSPEAKER Deux déclarations des congressistes réuni·es au 36ème congrès

      CNT 31 · Saturday, 3 February - 11:02 · 1 minute

    La première porte sur le positionnement actuel de la CNT lors d'une affaire de viol ayant eu lieu en son sein en 2016, suivie d'une longue période de déni et d'inaction, outre le renvoi de l'agresseur.

    Par cette déclaration, la CNT présente ses excuses, reconnaît sa responsabilité et s'engage dans un processus de réparation auprès des victimes, ainsi que de prévention et de lutte contre les VSS.

    "La CNT réunie à Paris en Congrès Confédéral reconnaît les manquements graves et les faits de violence dans son traitement des violences sexistes et sexuelles commises par un de ses militants de Moselle en 2016, qui aujourd’hui ne fait plus partie de la CNT. La CNT présente solennellement ses excuses pour cette non-reconnaissance et du déni qui s’en est suivi. La CNT s’engage dans un processus de réparation auprès des victimes. La CNT reconnaît ces faits comme partie intégrante de son histoire et s’engage dans une reconstruction collective tenant compte de ces faits. La CNT s’engage à se doter d’outils de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles parmi ses militant·e·s, et à impulser des actions de réparation qui restent à construire, en plus du protocole déjà en place depuis 2021."

    https://www.cnt-f.org/spip.php?article3629

    🇵🇸 La seconde déclaration faite par les congressistes concerne le soutien aux travailleur·euses et à l'ensemble du peuple palestinien.

    "La Confédération Nationale du Travail réunie en Congrès confédéral à Paris, les 15-16 et 17 décembre 2023, exprime toute sa solidarité à nos camarades palestinien·e·s, à leurs syndicats - regroupés dans la plateforme syndicale WORKERS IN PALESTINE - qui ont lancé un appel urgent à la solidarité internationale, le 15 octobre dernier, comme à l’ensemble du Peuple palestinien victime de la guerre coloniale aveugle de l’État d’Israël. Solidarité internationale et anticoloniale ! Palestine libre !"

    https://www.cnt-f.org/spip.php?article3630

    • chevron_right

      RADIO Lundi 29 janvier 2024, de 19H30 à 21H, sur Radio Libertaire, "le Monde Merveilleux du Travail"

      CNT 31 · Sunday, 28 January - 16:21

    Lundi 29 janvier 2024, de 19H30 à 21H, sur Radio Libertaire 89.4 MHz, "le Monde Merveilleux du Travail", propose une émission réalisée par des syndicalistes révolutionnaires pour la diffusion de l'Anarcho-Syndicalisme.

    PEUT-ON FAIRE DU SYNDICALISME EN 2024 ?

    https://radio-libertaire.org/accueil.php

    • chevron_right

      WRENCHPENCIL️ 1er février - appel à la grève dans l'éducation - le tract de l'intersyndicale de la voie pro

      CNT 31 · Sunday, 28 January - 16:14

    La réforme portée par la ministre déléguée Grandjean, qui ampute des heures de formation au programme des lycées pro et les subordonne aux bassins d'emploi locaux, entre progressivement en vigueur à travers les réductions de dotations horaires malgré son rejet massif au conseil supérieur de l'éducation. Faisons entendre nos voix, non au sabrage des filières pro ! https://fte.cnt-f.org/2024/01/23/appel-intersyndicale-voie-pro-1er-fevrier/

    • chevron_right

      NEWSPAPER Classes en lutte - le journal de fédération des travailleureuses de l'éducation - numéro de janvier

      CNT 31 · Sunday, 28 January - 16:13

    Face à la réaction autoritaire et à la compétition scolaire : en grève dès le premier février ! https://fte.cnt-f.org/2024/01/28/classes-en-lutte-face-a-la-reaction-autoritaire-et-a-la-competition-scolaire-en-greve-des-le-1er-fevrier/

    • chevron_right

      OPEN BOOK 🩸 "Une histoire des produits menstruels" : Rencontre avec Jeanne Guien autour de son livre.

      CNT 31 · Saturday, 27 January - 12:00

    Le 16 février à 19h15 à l'Espace des Diversités et de la Laïcité (38 rue d'Aubusson - Tlse)

    Elle permettra d'échanger avec l'autrice sur ses recherches et leurs implications dans une perspective féministe, visant à identifier et contourner une industrie qui repose sur des pratiques hygiénistes et discriminantes.

    https://toulouse.demosphere.net/rv/28987

    Couverture du livre

    • chevron_right

      SKULL L’HÉCATOMBE AU TRAVAIL CONTINUE - Communiqué Confédéral

      CNT 31 · Tuesday, 23 January - 19:33 · 1 minute

    https://www.cnt-f.org/spip.php?article3628

    Les chiffres des accidents du travail ayant conduit au décès sont tombés pour l’année 2022 et ils sont accablants. Plus de 900 travailleuses et travailleurs* ont payé·es de leur vie la course au profit du capitalisme meurtrier et de l’État complice.

    Les secteurs les plus touchés en 2022 sont ceux qui subissaient déjà de plein fouet l’absence de mesures de protections et la pression patronale à la rentabilité avant la période de COVID : BTP, agriculture, nettoyage… etc, le plus souvent dans le cadre d’une sous-traitance au moins offrant. Peu importe les canicules records ou les délais intenables, la machine capitaliste doit continuer de tourner.

    Le patronat et l’État français continue comme si de rien n’était alors même que la France est à la première place européenne en matière d’accidents du travail et que les chiffres excluent les travailleuses et travailleurs sans papiers, les fonctionnaires ou encore les exploitants agricoles non salariés.

    Nous refusons que notre classe paye de sa vie la course à l’accaparement des richesses et des terres. Seul le rapport de force peut amener le patronat à réduire les cadences et permettre aux travailleuses et travailleurs de se protéger en cas de risque pour leur santé. La CNT exprime sa solidarité pour les victimes du travail et leurs proches

    • : compilation des différents régimes de protection sociale par le journal Politis (Janvier 2024)