close
  • To chevron_right

    Le nouvel installateur Ubuntu est disponible (bêta publique)

    news.movim.eu / TooLinux · 05:45 · 1 minute

En février dernier, Martin Wimpress annonçait via son compte Twitter le rafraîchissement de l'interface d'installation d'Ubuntu. Six mois plus tard, il est possible de le tester.

C'est en sa qualité de directeur de l'ingénierie d'Ubuntu Desktop que, le 1er février 2021, Martin Wimpress lançait une nouvelle discussion sur le Discourse de Canonical . L'installation d'Ubuntu va changer de look .

2 captures d'écran officielles :

Nouvel installateur Ubuntu : les détails

Il faut dire que l'installateur actuel, Ubiquity , date de... 2006. Toujours fonctionnel, il ne répond plus tout à fait aux standards de 2021.

Le nouvel installateur va utiliser le kit de développement open source Flutter créé par Google. Cela va permettre aux développeurs de créer des interfaces beaucoup plus consistantes et cohérentes entre les différentes versions d'Ubuntu. Également pour Ubuntu Server, qui bénéficie depuis peu de sa propre interface d'installation et de configuration, Subiquity 61.

Quand sort le nouvel installateur Ubuntu ?

Il va falloir se montrer patient avant d'en profiter. Le nouvel installateur sera intégré à la version 22.04 LTS de la distribution Ubuntu, dont la sortie est prévue en avril 2022 .

Tester Ubuntu Desktop Installer 2022

Si vous souhaitez installer la version bêta publique, vous devez tout simplement rapatrier les images "daily" de la distribution Ubuntu 21.10 prévue en octobre prochain ou vous rendre sur Github .

Attention toutefois, petite subtilité : la version 21.10 sera livrée d'origine avec l'ancien installateur (même s'il est actuellement présent dans les versions quotidiennes à des fins de tests). Le nouveau ne sera pas effectif avant l'édition 22.04 LTS.

  • To chevron_right

    Où trouver du matériel informatique reconditionné et recyclé

    news.movim.eu / TooLinux · 05:30 · 7 minutes

Cette liste d'acteurs du reconditionnement et du recyclage informatique vous permet de trouver un fournisseur de smartphones, tablettes et ordinateurs reconditionnés ou recyclés en ligne et en français.

Dernière mise à jour le 05 août 2021.

Table des matières

La liste comprend actuellement :

- E-Recycle
- AfBshop
- Les Ateliers du Bocage
- Plus de PC
- Adopteunphone.fr
- Back Market
- rzilient
- Smaaart
- Reepeat
- Ordi Solidaire
- Laptop Services
- TradeDiscount
- Destock Info
- Ecodair
- Yes Yes
- Actif Azur
- Reconditionnement Linux : le guide
- Circular Brussels (Belgique)
- Amazon France & Belgique

Nous mentionnons si des ordinateurs sous Linux sont disponibles dans la boutique en question.

Reconditionné : le guide de Toolinux

L'informatique verte ( Greentech ) s'installe en France et dans d'autres pays francophones comme la Belgique, la Suisse et le Grand Duché de Luxembourg.

Nous vous proposons une série de revendeurs et entreprises spécialisés dans le domaine de l'informatique reconditionnée et du recyclage d'ordinateurs.

Cette liste est régulièrement mise à jour grâce à l'apport de contributeurs et de lecteurs.

E-Recycle

Le site E-Recycle e-Recycle est un site web spécialisé dans la reprise et le recyclage de produits high tech d'occasion auprès des particuliers et entreprises. L'entreprise se lance désormais dans les ordinateurs.

Tous les produits sont d'ailleurs visibles sur la place de marché
Backmarket, mais également Fnac, Darty, Cdiscount, Rueducommerce et LDLC. L'objectif est de " prôner le reconditionné pour limiter l'impact écologique lié à la production de nouveau matériel ".

AfBshop.fr

AfB France s'est lancé dans la commercialisation de matériel informatique recyclé en proposant des emplois durables à des personnes en situation de handicap (80% des effectifs).

" 4 boutiques sont déjà présentes en France ", nous précise Arnaud PAILLUSSON, responsable e-commerce de l'enseigne, qui mise désormais sur l'essor du commerce électronique. " Nous proposons d'ailleurs une gamme d' ordinateurs équipés d'Ubuntu Linux ".

- Ordinateurs sous Linux : oui.

Les Ateliers du Bocage

Les Ateliers du Bocage sont une entreprise du mouvement Emmaüs (insertion et adaptée). On y assure le recyclage d'équipements informatiques et numériques anciens, qui sont revendus ensuite après reconditionnement. 100% des équipements seront redistribués vers des programmes d'actions solidaires en France, notamment auprès des séniors et des enfants dyslexiques.

Plus de PC

PlusdePC.COM est une boutique en ligne lancée par l'entreprise adaptée Olinn IT, qui emploie des personnes en situation de handicap de tous âges et tous horizons. L'entreprise assure le rachat, le réemploi et le recyclage de parcs informatiques et flottes de téléphones mobiles en France et en Europe. Chaque article reconditionné est garanti 6 mois minimum, avec des extensions de garantie possibles.

Adopteunphone.fr

Adopteunphone.fr veut aller plus loin dans la démarche environnementale en proposant, non pas du reconditionné à neuf, mais du revalorisé. "Revalorisé" signifie que les smartphones, tablettes et ordinateurs portables d'occasion qui sont vendus sur ce site ont été testés, réinitialisés, nettoyés et au besoin réparés avec des pièces détachées d'origine issues du recyclage .

Back Market

Surtout connu pour ses smartphones et tablettes reconditionnés, l'enseigne est aujourd'hui l'un des principaux acteurs du marché en France et en Europe. Il agit comme une place de marché (marketplace). Back Market . La plateforme met en relation des vendeurs agréés avec des particuliers ou des entreprises souhaitant acquérir du matériel reconditionné.

L'entreprise propose notamment une série d' ordinateurs reconditionnés compatibles Linux ici .

- Ordinateurs sous Linux : oui.

rzilient

Dès maintenant, rzilient peut proposer une offre de location et de vente de produits reconditionnés en B2B, une petite nouveauté bienvenue sur le marché de la gestion de parcs iT. L'offre de service, agnostique au niveau de l'OS, se veut complètement intégrée : approvisionnement, financement, reprise du matériel et son recyclage, sans engagement de durée. Les offres concernent tout type de matériel et rzilient prévoit de faire évoluer son offre en proposant une gamme de services annexes.

"Alors que l'indice de réparabilité est entré en vigueur le 1er janvier 2021, la question du reconditionné est plus que jamais d'actualité. Les fabricants et distributeurs doivent en effet désormais faire apparaître sur leurs produits neufs une évaluation précise de leur capacité à être réparés. L'objectif est de renseigner les consommateurs sur l' obsolescence des appareils afin qu'ils se tournent vers des modèles plus durables. Pour les entreprises souhaitant réduire leur empreinte écologique, l'un des gestes les plus forts reste de s'équiper au rayon reconditionné. " ( blog )

SMAAART

SMAAART est un service lancé en 2017 par SOFI Groupe (anciennement Fibrosud), entreprise située à St-Mathieu-de-Tréviers, en France. Sa spécialité : le reconditionnement de téléphones éco-recyclés.

Reepeat

Le site web Reepeat.fr agit comme un comparateur d'offres déconditionnées . Il référence toutes les offres reconditionnées en France et permet de comparer les produits vendus sur des sites en ligne (Backmarket, Fnac Occasions, Darty Occasions, Amazon
Reconditionné, Asgoodasnew, etc.), mais aussi de marques qui reconditionnent
elles-mêmes leur produit (Apple, JBL, Philips, etc.).

Ordi Solidaire

Depuis 2008, la SCOP Ordi Solidaire propose des ordinateurs d'occasion, reconditionnés, au choix sous Windows ou sous Linux (Debian et Ubuntu). Chaque ordinateur est issu de parcs informatiques professionnels . Il fait l'objet d'une traçabilité stricte.

- Ordinateurs sous Linux : oui.

Laptop Services

Laptop Services vend des ordinateurs d'occasion qui ont fait l'objet d'une utilisation de plus de 3 mois. Ils sont nettoyés, contrôlés dans le centre de reconditionnement de Moissy Cramayel. Les colis et produits sont préparés par des équipes composées à 80% de travailleurs en situation de handicap.Les ordinateurs d'occasion sont traités par ATF Gaia (Groupe ATF), entreprise adaptée.

TradeDiscount

Le site web TradeDiscount entend conjuguer écologie avec informatique. Le site web propose une série d' ordinateurs recyclés sous Linux , avec la distribution Ubuntu.

Tout comme Laptop Services , l'enseigne fait partie du groupe ATF. Elle a été fondée en 2009. Elle entend " privilégier le matériel informatique reconditionné plutôt que le matériel neuf afin de diminuer l'empreinte écologique des PCen leur offrant une seconde vie ".

- Ordinateurs sous Linux : oui.

Destock-Info

Destock-Info est un acteur français du reconditionnement de matériel informatique depuis 2008. Le site propose une gamme complète de produits informatiques (ordinateurs, serveurs, moniteurs, imprimantes) ainsi que la reprise d'un parc informatique, notamment en entreprise.

Ecodair

Ecodair est une association et entreprise adaptée et d'insertion , qui collecte, reconditionne et revend à tous publics le matériel informatique. Si le site grand public e-commerce propose, par défaut, le système Windows sur ses fiches produits, la suite LibreOffice est toujours préinstallée. Un menu déroulant permet sur certains articles de choisir l'OS. En pratique, un client peut toujours demander d'installer un système Linux (Ubuntu) sur n'importe quel modèle (ou en dual-boot).

- Ordinateurs sous Linux : oui.

YesYes

Si le site Yes Yes est connu pour les smartphones, une autre activité est également disponible en attendant le reconditionnement d'ordinateurs, c'est la possibilité d' acheter une console PS4 recyclée ou reconditionnée . Les coffrets de vente sont composés exclusivement de carton certifié FSC, avec de la colle et de l'encre végétales.

Actif Azur

Créée par des cadres retraités d'IBM, Actif Azur se distingue par sa démarche environnementale et sociale, notamment concrétisée par l'agrément de l'Etat en tant qu'Entreprise d'Insertion par l'Activité Economique (EI). Historiquement spécialisés dans la collecte, la rénovation et la revente de micro-ordinateurs, l'entreprise implantée sur le site de Sophia Antipolis fournit également des prestations de services informatiques aux entreprises, collectivités et associations. On y trouve des ordinateurs de bureau, portables, des moniteurs et des accessoires.

Circular Brussels (Belgique)

Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale, Circular.brussels assure la collecte de matériel informatique pour les entreprises et les organismes publics, ainsi que la destruction de données. L'association propose également des ordinateurs reconditionnés en vente ou en location à Bruxelles , la capitale belge. Des ordinateurs équipés de logiciels sont proposés avec Windows 10 et certains logiciels libres, dont Firefox et LibreOffice/OpenOffice. Des options Linux sont envisageables.

- Ordinateurs sous Linux : sur demande.

Amazon Reconditionné

Le site de vente Amazon France propose également, notamment via sa place de marché, du matériel informatique reconditionné pouvant être livré en France, en Belgique, au Luxembourg ou en Suisse. Le choix est large. Ce sont principalement des vendeurs tiers qui proposent leur matériel directement via le site d'Amazon. On trouve ainsi du matériel informatique ( ordinateurs reconditionnés ), ainsi que des smartphones reconditionnés : des modèles Samsung reconditionnés , des iPhone ou encore des téléphones Xiaomi remis à neuf .

Reconditionner un ordinateur avec Linux

Ordi-Linux a compilé un impressionnant condensé d' informations sur le reconditionnement des ordinateurs avec Linux : réparation, distribution, installation, périphériques. Le site est accessible via cette page .

Autres vendeurs de matériel informatique reconditionné

Vous vendez du matériel informatique recyclé et notamment autour de Linux en France, au Luxembourg, en Suisse, en Belgique, au Canada ou dans d'autres pays francophones ? N'hésitez pas à nous écrire , nous mettrons à jour cet article. Merci aux nombreux lecteurs qui nous aident à améliorer cette liste.

CG

  • Pictures 1 image

  • visibility
  • To chevron_right

    Rapport Latombe : le satisfecit de l'APRIL et les enjeux

    news.movim.eu / TooLinux · 05:00 · 1 minute

Le 12 juillet était publié le rapport sur la souveraineté numérique nationale et européenne conduit par le député et rapporteur Philippe Latombe. Pour l'APRIL, "systématiser le recours au logiciel libre dans les administrations, un enjeu de souveraineté numérique".

Le rapport « Bâtir et promouvoir une souveraineté numérique nationale et européenne » a été publié en ligne le 12 juillet dernier et peut être consulté en ligne dans son intégralité à cette adresse . Il fournit 65 propositions, dont 30 propositions.

Dans un communiqué publié début août , l'APRIL y note le rôle de levier de la commande publique et la nécessité pour les pouvoirs publics de soutenir un écosystème d'entreprises du numérique. L'association retient notamment la proposition 52, qui systématise le recours au logiciel libre dans l'administration .

Proposition n°52 : Imposer au sein de l'administration le recours systématique au logiciel libre en faisant de l'utilisation de solutions propriétaires une exception.

" En appelant à systématiser le recours au logiciel libre, de manière effective, le rapport pose comme principe structurant que les libertés informatiques répondent à un impératif d'intérêt général ", explique l'APRIL. " Le constat est donc dressé : une administration souveraine – un service public fondé sur l'intérêt général – doit utiliser prioritairement des logiciels libres ".

  • To chevron_right

    6 des outils pour travailler de façon désynchronisée

    news.movim.eu / TooLinux · Yesterday - 06:07 · 1 minute

Quels sont les outils qui facilitent la collaboration au quotidien et permettent de travailler de manière asynchrone ? Ces six exemples, publiés sur le blog de Linagora, sont libres et open source.

6 outils libres pour travailler en mode désynchronisé :

- 1. Open VPN , un VPN open source soutenu par la communauté open source et qui garantit une grande sécurité puisque les données y sont chiffrées et donc non lisibles ;
- 2. KeePass XC : ce coffre-fort d'identifiants et de mots de passe a beau garder une ergonomie assez “old school", il présente l'avantage d'être ultra-sécurisé et multiplateforme (Linux, Windows, macOS, iOS, ChromeOS, Android) ;
- 3. Linshare : plateforme de partage de fichier lancée par Linagora pour partager des fichiers à l'interne et à l'externe (depuis juillet 2021, on peut prévisualiser les documents directement sur la plateforme) ;
- 4. Jitsi Meet : la visioconférence open source , dont nous vous parlions dans cet article ;
- 5. OnlyOffice , une suite bureautique en ligne basée sur LibreOffice et développée en Europe, dont nous vous parlions encore ici ;
- 6. Twake , une Plateforme Collaborative française open source : cette messagerie d'entreprise, alternative à Teams, offre des canaux de discussion et de nombreux outils de productivité intégrés.

- Lire les détails et la suite sur le blog de Linagora

  • To chevron_right

    Ce projet open source veut renforcer la sécurité des pompiers

    news.movim.eu / TooLinux · 2 days ago - 06:24 · 1 minute

La Fondation Linux va héberger Pyrrha, créé et développé par Prometeo Platform en collaboration avec IBM. Objectif : accélérer le développement et le déploiement de la technologie de sécurité des pompiers dans le monde entier.


Les incendies de ces dernières années ont augmenté en nombre, en gravité et en destruction, tout en posant des risques plus importants, immédiats et à long terme, pour la santé des pompiers qui combattent ces brasiers.

La solution Prometeo a été créée par une infirmière, un pompier et des développeurs comme un système qui utilise l'intelligence artificielle et l'internet des objets pour assurer la sécurité des pompiers. En 2019, Prometeo a remporté le Call for Code Global Challenge . Depuis lors, leur technologie a été perfectionnée avec du matériel mis à jour et des logiciels améliorés.

Grâce au projet open source Pyrrha , Prometeo, la Fondation Linux, IBM et Samsung veulent accélérer l'innovation en matière de surveillance de la santé et de la sécurité des pompiers. Objectif : personnaliser et étendre la solution dans le monde entier.

"Pyrrha est un autre exemple de la p uissance de l'open source pour accélérer l'innovation technologique qui peut sauver des vies. Nous sommes heureux de soutenir et d'héberger le développement de Pyrrha et la communauté qui le construit et l'utilise." - Mike Dolan, Fondation Linux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel et sur le compte Github de Pyrrha.

  • To chevron_right

    OVHcloud Ecosystem Experience du 16 au 18 novembre 2021

    news.movim.eu / TooLinux · 3 days ago - 06:30

Pour OVHCloud, "Communauté + Collaboration = Innovation". La prochaine édition d'OVHcloud Summit est programmée en novembre 2021, mais l'événement change de nom. Dites désormais OVHcloud Ecosystem Experience. Les derniers détails.

C'est quoi OVHcloud Ecosystem Experience ?

OVHcloud Summit devient OVHcloud Ecosystem Experience est un événement annuel organisé par OVHCloud destiné à rassembler durant trois jours des innovateurs dans le domaine des technologies du cloud. L'édition 2021 sera virtuelle. L'année dernière, l'événement qui était intitulé OVHcloud Summit s'est transformé en Ecosystem Experience

Il est possible de revoir l'événement 2020 en ligne .

Quel est le programme d'OVHcloud Ecosystem Experience ?

Le programme n'est pas encore complet à l'heure qu'il est, mais l'objectif est connu : "approfondir la réflexion pour élargir les connexions internationales". L'événement sera dédié au partage des connaissances et des idées entre partenaires et clients , avec des orateurs venus des secteurs public et privé.

Quand a lieu OVHcloud Ecosystem Experience ?

En Europe et en Amérique du Nord, l'événement aura lieu les 16 et 17 novembre 2021 .

Pour la région Asie-Pacifique, les 17 et 18 novembre 2021.

Comment participer à OVHcloud Ecosystem Experience 2021

Il est possible de s'inscrire en ligne gratuitement sur le site officiel .

  • To chevron_right

    "Les développeurs ne veulent pas faire de low-code" : mythe urbain ou réalité ?

    news.movim.eu / TooLinux · 3 days ago - 06:11 · 3 minutes

De plus en plus de développeurs ont recours à des solutions de low-code pour tous les avantages qu'elles apportent. Cependant, il existe un mythe urbain lié au low-code qui laisse à croire que les développeurs veulent avant tout et surtout coder. Alors pourquoi ce mythe ? Quelle est la réalité ?

Tribune : "Les développeurs ne veulent pas faire de low-code" : mythe urbain ou réalité ?

Pour moi cette objection puise sa source dans plusieurs incompréhensions ou malentendus. En voici les raisons :

1 - Ne pas mélanger low-code et no-code

Tout d'abord, beaucoup trop de personnes confondent encore le low-code et le no-code. D'ailleurs, la prochaine fois que je reçois un RFP intitulé "no code / low-code", je jette ma souris par la fenêtre. C'est comme si l'intitulé de l'appel d'offres se lisait bateau / avion. Aucun rapport si ce c'est que ce sont tous les deux des moyens de transport.

Pour clarifier, le low-code et le no-code sont deux solutions distinctes qui ne s'adressent pas aux mêmes utilisateurs, n'ont pas la même philosophie, ne s'inscrivent pas du tout dans la même vision IT et surtout ne résolvent pas les mêmes problématiques métier. Après il faut reconnaître aussi que les analystes n'aident pas car eux même mélangent low-code, no-code, solutions de BPM et solutions de XRM.

La principale différence entre les deux est que les solutions no-code, faites pour les citizen developers, sont des solutions qui ont des environnements de configuration fortement contraints. Et c'est normal, à partir du moment où l'on adresse des gens n'ayant pas de compétence en développement il faut masquer la complexité sous-jacente avec un outil de configuration de très haut niveau qui a un but bien précis et qui ne permet pas, par exemple, de faire du pixel-perfect, de faire des intégration complexes, de modifier les index des tables, de modifier des feuilles de style et surtout, de prendre en compte des besoins métier qui sortent du cadre de ce pour quoi la solution no-code est faite . Est-ce acceptable pour un développeur ? Bien évidemment non.

Alors que les solutions low-code natives ont été conçues dès le départ pour fournir aux développeurs tout ce dont ils ont besoin pour créer des applications d'entreprise modernes , sans les contraindre, quel que soit le besoin métier. Alors bien évidemment la contrepartie est que ces solutions s'adressent avant tout à l'IT, mais au final c'est un moyen de combiner le meilleur des deux mondes : les développeurs ne sont pas limités dans la réponse aux besoins qu'ils peuvent apporter (en adéquation avec le monde du développement spécifique) et en même temps grâce au low-code ils vont aller deux à quatre fois plus rapidement dans la mise en oeuvre.

2 - "Les développeurs veulent faire du code"

En tant qu'ancien développeur je m'inscris en faux. Effectivement, on ne convertira jamais des data scientists qui font du Python, des passionnés du codage ou autre aficionados du développement pour le développement. Et tant mieux. Mais dans 90% des cas les développeurs adoptent des solutions low-code très naturellement et cela pour une raison très simple. Les développeurs ne font pas du COBOL, du C#, du Java, du JavaScript, du React, du Vue.JS, du Laravel ou du Python parce qu'ils aiment écrire du code. Non, ils utilisent ces langages pour fournir une réponse à une problématique métier. Pour la grande majorité des développeurs, le code n'est qu'un moyen . Même si certains initialement peuvent être sceptiques, après avoir testé les solutions de low-code, la discussion n'est plus du tout la même. Comme on dit, l'essayer c'est l'adopter. Quand les développeurs réalisent qu'avec une vraie solution low-code ils vont pouvoir fournir la même valeur au métier mais 2 à 4 fois plus rapidement, ils deviennent souvent les premiers et les plus ardents défenseurs de la solution.

- Alexandre Cozette, Lead Solutions Architect, Outsystems

  • To chevron_right

    SysAdmin Day : ce magazine est gratuit pendant un mois

    news.movim.eu / TooLinux · 6 days ago - 07:02

Le dernier vendredi du mois de juillet est le SysAdmin Day. L'occasion de mettre en lumière les administrateurs systèmes partout dans le monde. Et de publier un guide gratuit, "10 outils formidables pour l'admin occupé".

Le magazine ADMIN Network & Security publie chaque année, à pareille époque, un livre électronique gratuit intitulé "10 Terrific Tools" (10 outils géniaux). Il renferme du contenu technique pratique à destination des administrateurs systèmes .

L'édition de cette année est sponsorisée par TuxCare . Elle comprend une nouvelle série d'outils et des articles supplémentaires sur des sujets d'intérêt pour la communauté des administrateurs système. L'édition 2021 a pour titre " 10 Terrific Tools for the Busy Admin ".

Vous pouvez le télécharger gratuitement depuis ce lien après une simple inscription. Attention, ce n'est possible que durant un mois. L'éditeur assure qu'il n'y a aucune collecte d'informations.