close
  • Hu chevron_right

    Le chanteur belge Arno est mort à 72 ans

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 23 April - 15:55 · 3 minutes

Le chanteur belge Arno était encore sur scène fin février, malgré sa maladie. Le chanteur belge Arno était encore sur scène fin février, malgré sa maladie.

MUSIQUE - “Moi je fais des disques pour partir en tournée”, répétait sans arrêt l’artiste, à qui voulait l’entendre. Diagnostiqué d’un cancer du pancréas fin 2019 , Arno Hintjens, plus connu sous le pseudonyme “ Arno ” est décédé des suites de sa maladie, indique le journal belge Le Soir .

Interprète de tubes comme “Les filles du bord de mer”, “Les yeux de ma mère” ou encore “Oh la la la”, le chanteur de rock avait arrêté de suivre le traitement contre son cancer depuis le début de l’année 2022.

“Il va nous manquer à tous, à sa famille, à ses amis et à ses musiciens. Il sera toujours avec nous grâce à la musique qui l’a maintenu en vie jusqu’à la fin”, a déclaré son manager Filip De Groote dans un communiqué.

Selon le média belge VRT , celui que l’on surnommait parfois le “Tom Waits belge” travaillait sur un nouvel album, qui sortira donc à titre posthume. Il se produisait encore en février et avait même partagé la scène de l’Ancienne Belgique avec Stromae pour le morceau “Putain, Putain”, dont le refrain avait été transformé pour l’occasion en “Putain, putain, c’est vachement bien d’être européen”.

“J’ai entendu ‘Putain putain’, trop bien écrite, et j’en ai fait un remix. Je lui ai demandé s’il pouvait venir la chanter avec moi aux Trans Musicales de Rennes (ouest de la France), pour mes premiers concerts en 2010”, expliquait le chanteur belge de 37 ans en mars à l’AFP. “Il est venu, alors que c’est une légende, qu’il n’avait rien à gagner, alors que moi j’étais le mec d’un seul tube”.

Figure emblématique de la ville de Bruxelles

“J’ai eu une vie merveilleuse, j’ai voyagé partout dans le monde grâce à la musique, j’ai joui de la vie. Je prends ce bonheur avec moi. Merci la vie ! Mais maintenant, dans mon état… Aujourd’hui prime”, confiait-il dans sa dernière interview à un média français en mars sur France Inter .

Au cours de sa carrière musicale aux inspirations blues et rock, Arno a sorti 13 albums entre 1986 et 2019, chantant tantôt en anglais, en français ou en flamand, mais il était avant tout un amoureux de la scène, d’où la présence dans sa discographie de plusieurs albums live comme “Live in Brussels” ou “En concert (à la française)”.

Il était aussi connu pour sa voix cassée mâtinée d’un accent flamand, sa chevelure en bataille et ses nombreux excès, faisant de lui une figure incontournable de la scène musicale belge. Personnage emblématique de la ville de Bruxelles, où il avait élu domicile depuis les années 80, Arno a été salué par l’actuel Bourgmestre de la capitale belge qui lui a rendu hommage sur Twitter.

Né le 21 mai 1949 à Ostende, ville côtière flamande à laquelle il est resté très attaché et qu’il évoque dans ses chansons, Arno avait débuté sa carrière au sein du groupe rock TC Matic dans les années 80, avec notamment la chanson “Putain, putain”, avant d’enchaîner sur une carrière solo l’élevant au rang d’”icône de la scène musicale belge”, selon les mots prononcés par le roi Philippe le 21 février dernier.

Arno se démarquait par son franc-parler, bousculant parfois la syntaxe française avec son accent flamand, pour décrire la complexité des émotions humaines. Ou faire rimer cholestérol avec rock’n’roll. Comme dans l’égrillard titre “Les saucisses de Maurice”, dont l’hymne-refrain a fait trembler les murs de bien des salles de concert.

À voir également sur Le HuffPost: Quand Michel Bouquet jouait parfaitement Mitterrand au cinéma

  • Hu chevron_right

    Jeu-concours : gagnez un séjour à Liège et dans les Ardennes belges

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 12 April - 09:12 · 1 minute

Quartier Outremeuse Quartier Outremeuse

Pour garder un certain optimisme, Le HuffPost et Wallonie Belgique Tourisme vous proposent un jeu concours pour remporter un voyage dans les contrées Sud de la Belgique.

Pour participer, répondez aux questions du quiz ci-dessous avant minuit le 6 juin 2022. Un gagnant sera désigné parmi les participants à l’issue d’un tirage au sort, dans un délai de 5 jours à compter de la fin du jeu, sur l’ensemble des participations conformes aux modalités prévues par le règlement présent en bas d’article .

Le gagnant remportera un séjour pour deux d’une durée de cinq jours aux dates de son choix dans l’année 2022. Inclus : transport, location de voiture, hébergement de catégorie supérieure, repas gastronomique le soir, repas du midi, activités...

Pour trouver les bonnes réponses, rendez-vous sur cette page dédiée : La vie est belge . A vous de jouer dans le questionnaire ci-dessous !

Les données personnelles figurant dans ce formulaire seront utilisées par M Publicité , la régie publicitaire du Huff Post et responsable de traitement, pour la gestion de votre participation au jeu. Si vous l’avez accepté, Wallonie Belgique Tourisme en sera destinataire pour vous adresser des communications électroniques sur ses activités et services.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de portabilité, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits auprès de dpo@groupelemonde.fr .

Vous pouvez à tout moment être retiré des listes de diffusion. Pour toute information complémentaire ou réclamation, vous pouvez contacter la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (plus d’informations sur www.cnil.fr ).

  • Hu chevron_right

    Au festival 48h BD, des bandes dessinées en vente à 2 euros

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 31 March - 15:45 · 1 minute

Une visiteuse regarde la bande dessinée Delcourt au rayon Le Monde des Bulles lors du 49e Festival international de la bande dessinée d

BD - Une opportunité à saisir plus vite que son ombre. Lors de la 10ème édition du festival 48h BD qui aura lieu ce vendredi 1er et samedi 2 avril, un don de 50.000 bandes dessinées aura lieu et 250.000 albums de 15 titres seront mis en vente à seulement deux euros. L’objectif est d’amener le 9ème art auprès du plus grand nombre de personnes en France et en Belgique.

Les 50.000 bandes dessinées offertes seront destinées au Groupe national des établissements publics sociaux et médico-sociaux (GEPSo), pour la “dimension sociale” du festival. Elles seront ensuite redistribuées à des enfants et adolescents . Les 250.000 seront quant à elle dispatchées “dans 1700 points de vente dont certains qui n’ont pas forcément l’habitude de mettre en avant la BD, des maisons de presse ou des petites librairies” comme l’a expliqué à l’AFP François Capuron, le président de l’association qui porte ce festival.

Les 1700 points de vente où les BD seront disponibles au prix de deux euros à l

Les albums seront disponibles dans toute la France, du Cultura La Valentine de Marseille à l’Espace Culturel du Leclerc de Lille en passant par la librairie Klebber de Strasbourg. Le festival a mis en place une carte dans laquelle sont répertoriés tous les points de vente.

Ces quinze titres à prix réduits vont permettre à onze éditeurs partenaires, comme Glénat ou Pika, de lancer des séries ou de faire connaître des auteurs en ascension. “Enfin, il y a la dimension pédagogique, avec 500 auteurs qui se déplaceront parler de leur art ou participeront à des animations”, a ajouté François Capuron à l'AFP.

À voir également sur Le HuffPost : Dans sa BD, Livio Bernardo rend hommage à sa grand-mère

  • Hu chevron_right

    Biniam Girmay, coureur érythréen remporte Gand-Wevelgem et entre dans l'histoire

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 27 March - 15:34 · 2 minutes

Devant le français Christophe Laporte, l’Érythréen Biniam Girmay remporte une course déjà historique dans l

CYCLISME - Victoire historique en Belgique. Ce dimanche 27 mars, la classique Gand-Wevelgem a été remportée par le coureur érythréen Biniam Girmay (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), une première.

Il s’agit d’une victoire historique et inédite pour un cycliste d’un pays d’ Afrique subsaharienne sur une classique flandrienne. À l’âge de 21 ans, Biniam Girmay , médaillé d’argent dans la catégorie espoirs aux Mondiaux l’an passé s’est imposé au terme d’un sprint à quatre et devance de justesse le français de la Jumbo-Visma Christophe Laporte.

L’Erythréen, passé professionnel en 2020 dans l’équipe française Delko, a rejoint le niveau WorldTour au printemps dernier. Il s’est affirmé en fin de saison en gagnant la Classic Grand Besançon avant d’entamer la saison 2021 par un succès fin janvier à Majorque.

Sous le soleil, la course n’a pu se décanter dans les différents “monts” malgré les attaques de la formation Jumbo. Un quatuor composé de Laporte, Van Gestel, Stuyven, Girmay) s’est détaché à l’entrée des 25 derniers kilomètres et le peloton principal, comprenant plusieurs sprinteurs, a échoué à combler l’écart.

“Changer le futur des coureurs africains”

“C’est juste incroyable, je ne pouvais pas espérer tant !”, s’est exclamé Biniam Girmay, qui a prévu de rentrer dans son pays puis revenir en Europe afin de courir le Giro au moins de mai.

“J’ai un peu souffert sur les pavés, ce n’était vraiment pas confortable. Après je me suis senti de mieux en mieux et j’ai repris des places. Dans le sprint, j’avais affaire à des coureurs forts mais j’ai eu confiance”, a ajouté le vainqueur qui a lancé le sprint de loin.

“Cela va changer beaucoup de choses pour mon futur et celui des coureurs africains”, a conclu l’Erythréen, représentant d’un cyclisme en pleine ascension symbolisé par l’organisation des Mondiaux route 2025 au Rwanda .

À voir également sur Le HuffPost: Le cycliste Egan Bernal montre ses premiers pas après son grave accident

  • Hu chevron_right

    Dans le "Mask Singer" belge, le président du PS flamand se cachait sous un lapin

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 21 March - 22:22 · 1 minute

Dans le

CULTURE - Allier politique et divertissement, une recette qui se tente partout. Vendredi 18 mars, les Belges néerlandophones qui étaient devant l’adaptation locale de “The Masked Singer” ont découvert que l’un de leurs élus était de la partie.

Et pas n’importe lequel: Conner Rousseau, âgé de 29 ans et président du parti social-démocrate Vooruit, comme vous pouvez le voir dans les vidéos ci-dessous , se cachait sous un costume de lapin dans le pendant belge de “Mask Singer” sur TF1 .

Une participation surprise à l’émission diffusée sur la chaîne VTM qui a entraîné des critiques notamment sur Twitter ou certains ce sont outrés que la politique vienne se mêler au divertissement, de plus en temps de crise.

Interrogé sur les réactions dans une émission matinale après la diffusion, Conner Rousseau a défendu sa décision. “Les gens veulent toujours que les politiciens soient parmi le peuple. (...) J’ai 29 ans et veux faire des choses à côté de mon travail”, a-t-il répondu avant d’explique que l’émission avait été enregistrée des mois auparavant, alors que la guerre en Ukraine n’était pas d’actualité. “Le tournage remonte à dix mois, et on ne sait pas ce qui va se passer dans dix mois”.

La participation polémique d’une personnalité politique n’est pas une première pour l’émission. Dans la version américaine, Rudy Giuliani, l’ex-avocat de Donald Trump, était apparu sous l’un des costumes, ce qui avait choqué deux des juges de l’émission qui avaient alors quitté le plateau en guise de protestation.

À voir également sur Le HuffPost: Mort de Grichka Bogdanoff: retour sur sa carrière à la télévision

  • chevron_right

    Invasion de l’Ukraine : la Belgique recule sur la sortie du nucléaire

    news.movim.eu / JournalDuGeek · Monday, 21 March - 17:00

template-jdg-64-158x105.jpg

En Belgique, la crise entre l' Ukraine et la Russie a poussé le gouvernement à décider d'un report de la sortie du nucléaire. Il faudra désormais attendre 2035, alors qu'elle était initialement prévue en 2025.

Invasion de l’Ukraine : la Belgique recule sur la sortie du nucléaire

  • Hu chevron_right

    En Belgique, le conducteur d'une voiture fonce dans la foule, au moins 6 morts

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 20 March - 08:48 · 3 minutes

Le conducteur d

BELGIQUE - Un homme au volant d’une voiture a percuté plusieurs personnes en fonçant dans une foule à Strepy-Bracquegnies, village qui fait partie de la ville industrielle de la Louvière en Belgique, ce dimanche 20 mars vers 5h du matin. Le chauffard qui avait ensuite poursuivi sa route, a été interpellé.

Après un premier bilan faisant état d’au moins “4 morts, 12 blessés graves et une vingtaine de blessés plus légers”, les autorités ont revu le bilan à la hausse: “Dans l’état actuel de l’enquête, on sait qu’un véhicule a foncé dans un groupe (..) et qu’on déplore six décès, 26 blessés”, dont “dix personnes dont les jours sont actuellement en danger”, a déclaré lors d’une conférence de presse Damien Verheyen, substitut du procureur du Roi de Mons.

La piste terroriste pour l’instant exclue

“Une voiture roulant à grande vitesse a foncé sur la foule qui s’était rassemblée pour assister (au carnaval)”, a précisé à l’agence de presse Belga Jacques Gobert, le maire de cette ville du Sud de la Belgique, en Wallonie dans la province de Hainaut. “Le conducteur a ensuite poursuivi sa route, mais nous l’avons intercepté”, a-t-il ajouté.

“La voiture était occupée par deux personnes qui ont été interpellées, un juge d’instruction a été saisi du chef du meurtre, les deux personnes interpellées ne sont pas connues des autorités judiciaires pour des faits similaires”, a déclaré à la presse Guy Maillet, chef de corps zone de police de La Louvière ce dimanche en fin de matinée. Les deux personnes sont originaires de La Louvière et nées respectivement en 1988 et 1990. Il a ajouté que la piste terroriste était exclue pour le moment.

Alexander De Croo, le Premier ministre belge, a exprimé son soutien aux proches des victimes dans un message posté sur Twitter: “Horrible nouvelle depuis Strépy-Bracquegnies. Une communauté qui se rassemblait pour faire la fête a été frappée en plein cœur. Mes pensées vont aux victimes et leurs proches. Tout mon soutien va aussi aux services d’urgence pour leur aide et l’assistance apportées”.

Une “fête conviviale” qui “a tourné au drame”

Selon un communiqué du bureau du maire, un groupe d’une centaine de personnes venait de quitter la salle Omnisports pour remonter vers le centre du village lorsqu’un véhicule a foncé dans la foule.

“Ce qui était censé être une fête conviviale a tourné au drame. Nous suivons la situation de près”, a tweeté la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden. “Mes sincères condoléances aux familles et amis des personnes décédées et blessées lors de l’incident survenu ce matin à Strépy”.

“Nous avons mis la salle de sport communale à disposition des familles et le service d’assistance aux victimes a également été activé”, a précisé le maire Jacques Gobert. Le bureau du procureur doit s’exprimer plus tard dans la journée, ajoute le communiqué.

En Belgique, villes et villages organisent de nombreux défilés de rues pour le Carnaval, les plus connus à Binche et Alost. Comme celui de Binche, le carnaval de Strépy-Bracquegnies accueille des participants costumés, les “Gilles”, convoqués tôt pour participer au défilé.

À voir également sur Le HuffPost: En Ukraine, un hommage aux “109 enfants morts” depuis le début de la guerre

  • Co chevron_right

    Des écologistes ont-ils été financés par le gouvernement russe ?

    ancapism.marevalo.net / Contrepoints · Friday, 4 March - 04:30 · 5 minutes

Des organisations non gouvernementales (ONG) écologistes, des mouvements et partis écologistes occidentaux sont-ils depuis une dizaine d’années les collaborateurs objectifs du gouvernement de la Fédération de Russie, qui les finance ?

C’est le sens de l’intervention récente de Dominique Reynié, qui dirige la Fondation pour l’innovation politique (FONDAPOL) :

Ces allégations ne sont pas neuves.

Des anciens soupcons de financement des écologistes par la Russie

L’agression de l’Ukraine par la Fédération de Russie oblige à les mener jusqu’à leur terme.

Dans un article du 19 juin 2014, The Guardian citait le Secrétaire-général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen qui, déjà !, portait l’accusation suivante :

J’ai rencontré des alliés qui peuvent rapporter que la Russie, dans le cadre de ses opérations sophistiquées d’information et de désinformation, s’est engagée activement auprès de soi-disant organisations non gouvernementales – des organisations environnementales travaillant contre le gaz de schiste – pour maintenir la dépendance européenne vis-à-vis du gaz russe importé.

Le sol européen regorge de gaz de roche-mère, qu’on appelle aussi gaz de schiste. La mise en exploitation de ces réserves de gaz européen aurait mécaniquement diminué les achats et la dépendance de l’Europe à l’égard du gaz russe, en particulier son géant gazier Gazprom. Il en va de même du nucléaire, qui offre aux Occidentaux une source d’énergie abondante non émettrice de CO2  et alternative au gaz russe.

D’où l’intérêt, pour le gouvernement russe, de monter une vaste campagne de désinformation contre le gaz de schiste et contre le nucléaire civil en Occident, en finançant massivement les groupes les mieux susceptibles de s’y opposer naturellement : des organisations écologistes.

En 2016, Hillary Clinton relevait qu’alors qu’elle était Secrétaire d’État du gouvernement fédéral américain,avec accès direct à l’ensemble de l’intelligence des agences de renseignement américaines :

Nous étions confrontés à de faux groupes environnementaux, et je suis une grande écologiste, mais ceux-ci étaient financés par les Russes…

Le 29 juin 2017, deux des parlementaires fédéraux américains les plus en pointe sur les questions d’énergie adressaient un courrier au Secrétaire d’État au Trésor, exigeant l’ouverture d’une enquête sur le financement d’organisations écologistes américaines par le gouvernement de la Fédération de Russie.

Sans rapporter la preuve directe de l’origine initiale des fonds — ce n’est pas leur rôle — ces deux parlementaires en démontaient le mécanisme, qu’on peut résumer de la façon suivante :

Fonds du gouvernement de la Russie -> Société-écran incorporée aux Bermudes -> Fondation américaine matrice -> Organisations écologistes américaines

Les liens entre Gazprom et des écologistes européens

L’intérêt des Bermudes est que ce pays n’oblige en rien à révéler que des fonds proviennent d’un gouvernement étranger, contrairement au droit américain. La fondation américain matrice doit quant à elle révéler qu’elle a reçu des fonds de l’étranger — en l’occurrence une société des Bermudes. Rien de plus, ce qui est le principe et la définition du blanchiment d’argent.

Les organisations écologistes américaines spécifiées par l’accusation parlementaire sont parmi les principales, dont le Sierra Club, League of Conservation Voters Education Fund , etc. Toutes organisations massivement engagées contre l’exploitation du gaz de schiste aux État-Unis et qui ont perçu, au total, dix millions de dollars par an de la Fondation américaine matrice richemment dotée par la société-écran sise aux Bermudes.

En Allemagne, il est établi que les principales organisations écologistes WWF, BUND et NABU ont créé une fondation « pour l’environnement » avec l’entreprise Nord-Stream, qui est une émanation de Gazprom . Cette fondation environnementale fut dotée de 10 millions d’euros par Gazprom (ces faits ne sont pas contestés et même revendiqués par Nord Stream). Ces organisations écologistes étaient, par ailleurs et dans le même temps, de farouches opposants au nucléaire civil allemand et à l’exploitation du gaz de schiste en Europe.

Fait intéressant, l’exemple que donnait Dominique Reynié du mécanisme décrit par lui est celui de la Belgique. En effet, l’actuelle ministre fédérale belge de l’Énergie, Christinne Van der Straeten, du parti écologiste GROEN, était avant son entrée en fonction co-propriétaire — associée à 50 % — d’un cabinet d’avocats dont l’un des gros clients n’était autre que Gazprom , le géant gazier russe. Devenue ministre, la même Christinne Van der Straeten s’employait à démanteler intégralement le parc nucléaire civil belge, en conformité avec la volonté farouche des écologistes depuis près de vingt ans.

C’est bien sûr le nucléaire qui atteste le mieux de l’incompréhensible duplicité de certaines organisations écologistes. Tandis que celles-ci ne jurent constamment en toutes choses que par la réduction des émissions de CO2, ne les voit-on pas, quand il s’agit du nucléaire, exiger de remplacer une source d’énergie qui n’émet quasiment pas de CO2, par des énergies fossiles qui en émettent quarante fois plus ?!

Des accusations, fussent-elles signées du Secrétaire-général de l’OTAN, du directeur de la Fondation pour l’innovation politique et de la Secrétaire d’État des États-Unis, ne font pas la culpabilité. La présomption d’innocence vaut pour chacun.

L’agression de l’Ukraine par la Russie, dont l’armée est très littéralement financée par des fonds européens — achat de gaz russe, 40 % du gaz consommé en Europe — ne nous oblige-t-elle pas à jeter enfin la pleine lumière médiatique et judiciaire qui convient sur ces accusations concordantes ?