close
  • Hu chevron_right

    Les book nook, ces minis-mondes qui vont sublimer votre bibliothèque

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 19 March, 2021 - 15:02 · 1 minute

INSOLITE- Plongez-vous dans l’univers de vos livres préférés. Même après les avoir lues, les book nook feront perdurer vos scènes favorites, au sein même de votre bibliothèque, comme vous pouvez vous en apercevoir dans le vidéo ci-dessus.

Des “minis-mondes” à utiliser comme serre-livre, ou bien, en tant qu’ objet décoratif . Ces créations, d’origine japonaise, sont les répliques de vos lieux littéraires emblématiques. Harry Potter, Le Hobbit, Le Monde de Narnia... Vous pouvez tous les retrouver.

Il est possible de s’en procurer sur des sites de revente tels que Etsy, Ebay, Amazon... Mais les plus courageux pourraient avoir envie de les réaliser eux-mêmes). Sur les réseaux sociaux, de nombreux tutos sont partagés, de la création à l’installation, par les adeptes de book nook. Par exemple, la chaine YouTube “Nerdforge”, ou le compte TikTok “junesbooknooks” en diffusent régulièrement.

Un objet atypique et féérique qui égayera votre bibliothèque. Une belle façon de donner vie à vos livres favoris.

À voir également sur Le HuffPost: Dans la bibliothèque d’un amoureux fou des livres, très méticuleux

#Toulouse : Réouverture de la #Bibliothèque Anarcha-féministe

Réouverture partielle de la bibliothèque anarcha féministe (33 rue Antoine Puget) les dimanches de 14h à 18h et mercredis de 16h à 20h à partir du 17 mai. Le fonctionnement sera modifié : https://iaata.info/Reouverture-de-la-Bibliotheque-Anarcha-feministe-4241.html

#BAF #Culture
  • An chevron_right

    Zurich, Suisse : La bibliothèque anarchiste Fermento perquisitionnée par la police

    pubsub.movim.eu / anarmonde · Wednesday, 6 December, 2017 - 03:43 edit · 1 minute

Jeudi 30 novembre 2017, vers 16h, environ une dizaine d’agents en uniforme et en civil de la police cantonale de Zurich ont forcé l’accès aux locaux de la bibliothèque anarchiste Fermento située Josephstr., 102, à l’aide d’un mandat de perquisition. Le délit reproché : « incitation publique à commettre des crimes et des actes de violence ».

Comme nous venons seulement de l’apprendre, trois agents du service d’investigation criminelle de la police cantonale de Zurich ont déjà forcé l’entrée au local il y a dix jours. Ils avaient déjà notifié leur venue pour la même raison : à travers la vitrine de la bibliothèque on peut y voir des appels à commettre des crimes et délits contre les entreprises et des personnes, ce qui semble être directement rattaché aux récents incendies contre le chantier du centre de police et de justice et le chantier de la prison de « Bässlergut » à Bâle.

Ce qui s’est passé n’est absolument pas surprenant. Il y a quelques jours, deux longs éditos dans les journaux de la « Schweiz am Wochenende » et de la « Aargauer Zeitung » incitaient à entreprendre enfin quelque chose contre ces anarchistes, se vantant d’avoir découvert ce que n’importe quel piéton peut facilement voir à Zurich : notre vitrine. Quant au fait de savoir si la police a agi sur les élans de servitude volontaire à la cour d’Andreas Maurer — pour appeler le journaliste en question par son nom — ou que ce dernier est écrit sous l’initiative de la police, nous ne le savons pas et on s’en fout. En tout cas, le rôle policier du journaliste saute une fois de plus aux yeux.

(…)

#perquisition #bibliothèque #anarchiste #Fermento #Zurich #Suisse