• chevron_right

      Udio – Créez de la musique de qualité grâce à l’IA

      news.movim.eu / Korben · 7 days ago - 17:03 · 2 minutes

    Vous vous souvenez de Suno qui permet de créer de la musique sans aucun talent ? Et bien il y a un petit nouveau dans la place et ce qu’il propose est encore plus dingue.

    Cela s’appelle Udio , et c’est un site qui exploite la puissance de l’ intelligence artificielle pour générer des morceaux musicaux à partir de simples descriptions textuelles. Avec Udio, vous avez accès à un univers musical d’une richesse inouïe, que vous soyez fan de jazz groovy, de métal extrême, de pop sucrée ou de classique grandiose, cette app en ligne a de quoi satisfaire tous les goûts. Vous pouvez même explorer des genres plus confidentiels comme la dream pop russe ou le reggaeton bollywoodien. Les possibilités sont infinies !

    Voici un essai que j’ai fait, un peu à l’arrache.

    Le fonctionnement est d’une simplicité enfantine puisqu’il vous suffit de taper une description de ce que vous voulez dans la boîte de prompt, par exemple « un morceau de piano jazz mélancolique sur une pluie d’été « . Et là, magie de l’IA, Udio vous pond un titre sur-mesure qui correspond exactement à votre demande.

    Vous pouvez ensuite customiser votre morceau en ajoutant vos propres paroles et Udio les chantera avec des voix d’un réalisme saisissant, dans une multitude de styles : soul suave, métal guttural, pop angélique… Vos textes prennent vie de manière incroyable. Vous pouvez même choisir la langue : japonais, russe, français, espagnol…etc.

    Voici un autre extrait fait avec du français… C’est impressionnant.

    Une fois votre chef d’œuvre terminé, libre à vous de le partager avec la communauté Udio. Ce qui est génial, c’est que ça permet également de découvrir les créations des autres utilisateurs, et même de recevoir des retours sur « vos » propres compositions.

    Udio permet aussi d’étirer vos morceaux pour créer des titres plus longs. Vous pouvez ajouter des intros, des outros, bref donner une vraie structure à vos songs. De quoi bluffer vos potes en leur faisant croire que vous avez composé un tube pendant le weekend ! Et si jamais vous tombez sur un titre qui vous botte mais que vous avez envie de le modifier, pas de soucis. Avec la fonction Remix, vous pouvez bidouiller les morceaux des autres pour en faire des versions à votre sauce. Ajoutez une ligne de basse funky sur une valse viennoise, mettez des paroles Olé Olé sur des mélodies de comptines… Tout est permis !

    L’équipe derrière le projet considère son service comme un outil puissant au service des créatifs en mal d’inspiration. Les réalisateurs peuvent générer des bandes-son sur-mesure pour leurs films, les développeurs de jeux vidéo peuvent créer des thèmes épiques pour leurs productions, les publicitaires peuvent ponctuer leurs spots avec des jingles accrocheurs. Les applications professionnelles sont multiples.

    Bref, vous l’aurez compris, Udio c’est le top pour tous ceux qui aiment expérimenter la musique par IA. En plus, pour le moment, c’est gratuit et vous pouvez générer jusqu’à 1200 morceaux par mois.

    Pour en savoir plus, c’est par ici que ça se passe .

    • chevron_right

      Wozamp – Un lecteur audio rétro pour Apple II

      news.movim.eu / Korben · 7 days ago - 08:57 · 1 minute

    Ah, les joies de la technologie vintage ! Si vous êtes un passionné d’informatique old-school, vous allez adorer projet qui permet d’écouter une playlist sur un bon vieux Apple II !

    Conçu par l’ingénieux Colin Leroy , Wozamp est un petit logiciel qui transforme votre Apple II en un véritable jukebox des années 80. Bon, on ne va pas se mentir, les capacités audio de cette vénérable machine sont loin d’égaler celles de nos smartphones dernier cri mais, on s’en fiche ! L’important, c’est de pouvoir se la péter en soirée avec son Apple II et de montrer à tous ces jeunes que la musique, c’était mieux avant (même avec un son pourri).

    Pour faire tourner Wozamp, vous n’aurez besoin *que* d’un Apple II équipé d’une carte série et d’un serveur proxy nommé surl-server . Ce dernier se charge de transcoder et de rééchantillonner la musique pour qu’elle soit bien digérée par le processeur de la machine. Et le résultat est étonnamment satisfaisant !

    Une fois Wozamp installé, vous pouvez parcourir vos répertoires musicaux partagés via FTP, lire des fichiers audio dans presque tous les formats, et même écouter des webradios. Le lecteur affiche également les pochettes d’album, les métadonnées et dispose même d’un VU-mètre pour vous donner l’impression d’être un vrai DJ.

    Bien sûr, avec un taux d’échantillonnage de 11,52 kHz et un DAC 5 bits, on est loin de la Hi-Fi. Mais écouter « Never Gonna Give You Up » de Rick Astley sur un ordinateur qui a vu le jour avant même la naissance du chanteur, c’est beau.

    Au final, Wozamp est un projet aussi inutile que génial . C’est le genre de truc qui ne sert à rien, mais qui fait quand même plaisir parce que ça nous rappelle une époque où l’informatique était encore un truc de passionnés, où il fallait bidouiller pendant des heures pour arriver à un résultat médiocre . Et c’est ça qui est bon !

    Bref, si vous avez un Apple II qui prend la poussière dans votre garage, n’hésitez pas à lui redonner une seconde jeunesse, comme ça, vous pourrez enfin écouter vos MP3 comme en 1977, avec la classe en plus.

    Source

    • chevron_right

      Ça y est, Spotify cède aussi la mode des prompts pour générer des playlists

      news.movim.eu / Numerama · Monday, 8 April - 10:47

    Magic Shia Labeouf

    Spotify dévoile un service pour créer des playlists grâce à l'intelligence artificielle. On entre une consigne écrite et l'IA propose une liste de lecture personnalisée.

    • chevron_right

      Spotify propose des playlists à générer vous-même avec un simple prompt IA

      news.movim.eu / Korben · Monday, 8 April - 05:47 · 2 minutes

    Si vous utilisez Spotify , vous allez être aux anges car ils viennent de lancer une nouvelle fonctionnalité qui va révolutionner notre façon de créer des playlists.

    Il suffit de lui donner un prompt du style « Une playlist pour chanter du rock des années 90 sous la douche » ou « Des sons pour danser la samba avec mon chat « , et paf, l’IA vous génère une playlist sur-mesure. C’est pas dingue ça ? Bon ok, pour l’instant c’est en beta test et seulement dispo en Angleterre et en Australie sur Android et iOS, mais ça promet, et j’ai très hâte de tester.

    Sous le capot, Spotify utilise des modèles de langage (LLM) pour comprendre ce que vous lui demandez puis, il se base sur votre historique d’écoute et vos préférences pour vous créer une playlist unique, rien que pour vous. Et si le résultat ne vous convient pas, vous pouvez affiner en précisant des trucs comme « plus dansant » ou « moins de pop « . Bref, c’est vous le DJ de votre vie !

    Évidemment, il y a des garde-fous. L’IA ne répondra pas à des prompts offensants ou liés à l’actualité. Pas question de lui demander une playlist « Ras le bol de la guerre [insère ici ton conflit préféré] » ou « A bas le gouvernement » et n’espérez pas non plus avoir une playlist 100% Johnny Hallyday, puisqu’elle celle-ci ne se focalisera pas sur une marque ou un artiste en particulier.

    Spotify a déjà investi des millions dans la recherche en interne sur les modèles de langage, et leur CEO Daniel Ek a évoqué plein d’autres applications potentielles, comme la synthèse de podcasts, des pubs audio générées par IA, et même le clonage de voix de podcasteurs pour les lire ! C’est un peu flippant, mais tellement cool en même temps.

    Y’a quand même un truc dont ils ne parlent pas et avec lequel je m’amuse beaucoup en ce moment. C’est de créer des morceaux avec des IA comme Suno du coup, j’imagine qu’un jour, Spotify nous permettra de générer n’importe quelle chanson, qui parlera de ce qu’on veut avec la voix et le style de qui ont veut. Et j’arrive pas à savoir si c’est déprimant ou une bonne nouvelle. M’enfin, ça pourra pas être pire que ce qui passe à la radio en ce moment en tout cas (c’était ma minute « vieux con « , j’ai le droit maintenant ^^).

    Allez, en attendant de pouvoir me faire une playlist « Coder en slip en mangeant des Pringles « , je retourne bosser.

    Source

    • chevron_right

      Stable Audio 2.0 – L’IA qui ne remplacera pas les musiciens

      news.movim.eu / Korben · Wednesday, 3 April - 15:15 · 2 minutes

    Bonne nouvelle, les David Guetta de demain, ça ne sera pas vous ! Il vous suffit de balancer quelques mots dans une IA, et hop, elle vous pond un morceau de musique entier, avec une qualité discutable ! Mais pour faire souffrir ses voisins, c’est pas mal et l’exploit technique est intéressant quand même. C’est exactement ce que propose Stable Audio 2.0 , la nouvelle version du générateur musical de Stability.ai.

    Vous lui donnez des instructions en langage naturel, genre « Compose-moi un morceau de rock épique avec un solo de guitare déchirant sur le thème de l’espace « , et bim, l’IA se met au boulot ! En quelques secondes, elle vous sort une piste audio complète de 3 minutes, en stéréo 44.1 kHz s’il vous plaît.

    Voici ce que j’ai fait rien que pour vous :

    Stable Audio 2.0 ne se contente pas de générer de la musique à partir de zéro. Vous pouvez aussi lui filer vos propres samples audio et lui demander de les transformer comme bon vous semble. Par exemple, vous prenez un extrait de votre morceau préféré de Metallica, vous le refilez à l’IA en lui demandant de le remixer façon dubstep avec une touche de jazz manouche, et voilà, c’est parti mon kiki !

    Bon, je vous vois venir avec vos grands chevaux : « Oui mais Korben, et les droits d’auteur dans tout ça ? « . Eh bien figurez-vous que les petits gars de Stability AI ont pensé à tout. Pour entraîner leur modèle, ils ont utilisé une base de données de sons sous licence provenant d’ AudioSparx , en donnant la possibilité aux artistes de se retirer du projet s’ils le souhaitaient. Et pour éviter que des petits malins utilisent des samples protégés, ils ont intégré une technologie de reconnaissance de contenu qui empêche l’utilisation de matériel copyrighté. Bien vu les gars !

    Alors, vous en pensez quoi ? Perso, je trouve que c’est une sacrée avancée pour les créatifs en herbe comme pour les pros de la musique même si on est encore trèèèès loin d’un rendu propre. Pour le coup, je préfère Suno . Mais ça peut donner de l’inspiration. Ça ne remplacera jamais le talent et la sensibilité d’ un vrai musicien mais ça reste un bon logiciel dans la boîte à outils des artistes

    Pour tester Stable Audio 2.0, c’est sur le site officiel . C’est gratuit pour 20 crédit et hyper simple à prendre en main, vous m’en direz des nouvelles !

    • chevron_right

      Paroles de chansons – La spirale infernale vers la simplicité et la négativité

      news.movim.eu / Korben · Friday, 29 March - 16:38 · 2 minutes

    Vous aviez remarqué que les paroles des chansons actuelles ont l’air de tourner en rond ces derniers temps ?

    Et bien figurez-vous que c’est pas qu’une impression ! Une grosse étude vient de démontrer que les lyrics deviennent de plus en plus simples , répétitives et négatives . Pour cela, les chercheurs ont passé au crible plus de 12 000 chansons de rap, country, pop, R&B et rock sorties entre 1970 et 2020.

    Alors attention, hein, ça veut pas dire que les paroliers d’aujourd’hui sont tous des manches ! Mais globalement, les mots utilisés sont de plus en plus basiques et les phrases répètent souvent la même chose. En plus de ça, l’étude montre aussi qu’on est passé de chansons plutôt joyeuses et positives à des trucs plus sombres et négatifs. Genre les mots qui expriment la colère, le dégoût ou la tristesse, s’invitent de plus en plus dans nos oreilles. Et on parle même pas du nombrilisme ! Les « moi je », « mon truc », ça pullule dans les paroles récentes.

    Bon après, faut remettre ça dans le contexte. En 50 ans, le paysage musical a beaucoup changé. On est passé des vinyles et des cassettes aux CD puis au streaming. Donc maintenant avec les algos et tout, faut capter l’attention en 15 secondes sinon couic, l’auditeur zappe. Du coup, les refrains bien basiques qui rentrent direct dans le crâne, ça marche du tonnerre. Les paroles minimalistes, plus faciles à mémoriser, c’est jackpot.

    Après, vous me direz, est-ce que des paroles simplistes, c’est forcément un mal ? Les Beatles, c’était déjà assez basique et ça les a pas empêchés de révolutionner la musique ! L’essentiel, c’est que ça parle aux gens, non ?

    Et puis bon, faut pas généraliser non plus. Y a encore de sacrés paroliers qui font dans la poésie et dans les textes travaillés. Mais c’est sûr que la tendance générale, c’est plutôt « Wesh Wesh baby, tu veux voir ma Rolex ? » que « Par ses mots abstraits, le poète s’exile dans la quintessence de son âme « . Chacun son truc !

    En tout cas, la prochaine fois que vous entendrez un refrain ultra répétitif qui tourne en boucle dans votre tête, genre pendant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, et bien ne faites pas le vieux con, et dites-vous que c’est juste l’époque qui veut ça ! Les goûts et les couleurs musicales évoluent et les paroles suivent le mouvement.

    Bref, on ne juge pas !

    Reste plus qu’à voir ce que l’avenir nous réservera. Des chansons juste en onomatopées ? Allez, je vous laisse, faut que j’aille écrire mon tube : « Boum boum, crac crac, bim bam, miam miam « .

    Source

    • chevron_right

      L’ADN de Beethoven ne suffit pas à expliquer son génie

      news.movim.eu / JournalDuGeek · Friday, 29 March - 07:07

    Beethoven And Génie

    Cette analyse de l'ADN du compositeur ne prouve pas grand chose sur l'origine du talent de l'illustre compositeur - mais elle rappelle qu'il faut être très prudent au moment d'interpréter une éventuelle prédisposition génétique comme un signe de génie.
    • chevron_right

      Le réalisateur du « clip IA » de Bigflo & Oli nous en raconte les coulisses

      news.movim.eu / Numerama · Wednesday, 27 March - 11:12

    En deux jours, plus de 200 000 personnes ont déjà vu le dernier clip de Bigflo & Oli sur YouTube. Les rappeurs ont fait le choix d'utiliser l'intelligence artificielle Stable Diffusion pour générer une dizaine de milliers d'images qui illustrent leurs paroles. Numerama a interviewé son réalisateur.

    • chevron_right

      Que pouvez-vous faire avec 3 Go d’internet par semaine ?

      news.movim.eu / JournalDuGeek · Tuesday, 19 March - 16:03

    3 Go D'internet Ça Fait Quoi

    Dans une tribune du Figaro, Najat Vallaud-Belkacem appelle à "rationaliser internet" en limitant sa consommation hebdomadaire à seulement 3 Go. Mais ça représente quoi ?