close
  • Hu chevron_right

    Olaf Scholz remplace Angela Merkel: que va-t-elle devenir?

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 8 December - 14:43 · 2 minutes

Angela Merkel, ici en 2015, quitte le pouvoir après 16 ans comme chancelière allemande.

ALLEMAGNE - Après 16 années à la chancellerie, il est l’heure de quitter le pouvoir pour Angela Merkel . Mais alors que son successeur Olaf Scholz vient d’être élu chancelier par le Parlement allemand ce mercredi 8 décembre, le futur de celle qui a souvent été qualifiée de “femme la plus puissante du monde” reste encore bien flou.

Pendant des années, Angela Merkel n’a jamais voulu évoquer son retrait du pouvoir, et ce alors même qu’elle a annoncé qu’elle ne se représenterait pas dès 2018. Va-t-elle comme Gerhard Schröder , chancelier de 1998 à 2005, rejoindre le milieu des lobbies? Va-t-elle écrire ses mémoires comme Helmut Kohl , son mentor et chancelier de 1982 à 1998?

Depuis cet été, Angela Merkel lève (partiellement) le voile sur ce qu’elle compte faire une fois arrivée à la retraite: se reposer et laisser la responsabilité des affaires publiques à son successeur. “Et je pense que je vais beaucoup aimé cette situation”, a-t-elle souligné lors d’une visite à Washington en juillet.

Elle a ensuite évoqué, non sans humour, qu’elle allait “essayer de lire quelque chose”. “Puis mes yeux se fermeront parce que je serai fatiguée, ensuite je dormirai un peu, et nous verrons ce qu’il adviendra”, a-t-elle déclaré.

“J’ai décidé que je ne ferai rien pour commencer”

En septembre dernier, elle s’est un peu plus épanchée sur sa future vie: “Je n’ai jamais eu un jour travaillé normal et... je me suis naturellement arrêtée de me demander ce qui m’intéressait le plus en dehors de la politique.” “J’ai atteint l’âge de 67 ans, je n’ai pas un temps indéfini devant moi, a-t-elle poursuivi. Cela signifie que je veux réfléchir attentivement à ce que je veux faire dans la prochaine phase de ma vie.”

“Est-ce que je veux écrire, parler, faire de la randonnée, rester à la maison, voir le monde? J’ai décidé que je ne ferai rien pour commencer, puis je verrai ce je ferrai ensuite”, a-t-elle répété.

Le jardinage pourrait être l’un de ses passe-temps. En 2013, elle avait avoué au magazine Bunte qu’elle aimait beaucoup jardiner le dimanche, notamment planter des pommes de terre. Mais serait-ce suffisant pour cette femme qui a vécu 16 années à la tête d’un État comme l’Allemagne? En septembre, lorsque l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie l’a invitée dans son pays, elle a répondu qu’il serait possible qu’elle voyage dans des pays africains. Ou ira-t-elle dans les Rocheuses aux États-Unis, son rêve, comme elle l’avait déclaré au Spiegel ?

En tout cas, avec une retraite de 15.000 euros par mois -ce qui n’a pas manqué d’attirer les critiques- et un staff de neuf personnes à temps-plein, peu de chance qu’Angela Merkel reste oisive.

À voir également sur Le HuffPost: Cet ours en peluche à l’effigie d’Angela Merkel s’arrache en Allemagne

  • Hu chevron_right

    La retraite à points n'est plus envisagée par Macron, confirme Borne

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 14 November - 19:04 · 1 minute

La retraite à points n

RETRAITES - Le système d’une retraite par points “a pu créer de l’inquiétude” et il est “peut-être préférable” de faire la réforme différemment, a admis ce dimanche 14 novembre Élisabeth Borne , confirmant ainsi indirectement qu’ Emmanuel Macron ne l’envisageait plus pour un deuxième quinquennat .

“Le système à points n’a pas forcément été très simple, effectivement il a pu créer de l’inquiétude”, a déclaré la ministre du Travail sur le plateau de BFMTV. “Le système par point, c’est effectivement une façon de s’assurer qu’on prend en compte l’ensemble de la durée d’activité. Il y a d’autres façons de le faire et peut-être que c’est préférable”, a reconnu la ministre.

Dans son allocution mardi, Emmanuel Macron a estimé que “les conditions ne sont pas réunies” pour relancer le chantier de la réforme des retraites , qu’il a repoussée à 2022, au début d’un éventuel deuxième quinquennat.

Mais il n’a plus évoqué l’instauration d’un système à points, thème clé de son projet de réforme de 2017.

Il s’agit désormais selon lui de “repousser l’âge légal”, “supprimer les régimes spéciaux en harmonisant les règles entre public et privé”, “d’encourager le travail au-delà de l’âge légal” et de “faire en sorte qu’au terme d’une carrière complète, aucune pension ne puisse être inférieure à 1.00 euros”.

Dans le système de retraite universel voté en première lecture par l’Assemblée nationale avant la crise du Covid, le montant de la retraite devait dépendre d’un nombre de points accumulés tout au long de la carrière professionnelle et non plus de la durée de cotisation (en trimestres) et du salaire de référence (25 meilleures années dans le privé, 6 derniers mois dans le public).

Le système à points était soutenu par la CFDT mais critiqué par les autres syndicats.

À voir également sur Le HuffPost: Dans son discours, Macron renvoie pour de bon la réforme des retraites à un deuxième mandat

  • Hu chevron_right

    Le record du monde du 100m (encore) battu par cette centenaire

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 12 November - 09:25 · 1 minute

ATHLÉTISME - Il n’y a pas d’âge pour commencer le sport. Vous en avez peut-être marre d’entendre cette phrase pour vous motiver, mais aujourd’hui nous avons une nouvelle preuve pour l’illustrer. Julia Hawkins est une enseignante américaine à la retraite âgée de 105 ans. Depuis maintenant cinq ans, elle s’est mise à la course à pied , comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus .

À 101 ans, elle bat un premier record. La retraitée court un 100m en 39 secondes et 62 centièmes, une première pour cette catégorie d’âge. Deux ans plus tard, elle tente une nouvelle fois de se surpasser. Elle termine son parcours de 100m en 46 secondes et 7 centièmes lors des Jeux nationaux seniors organisés au Nouveau-Mexique .

Puis, en 2021, elle décide de réitérer une nouvelle fois l’expérience. Cette fois-ci, Julia Hawkins change de catégorie pour passer dans celle des 105 ans et plus. L’enseignante à la retraite avait donné rendez-vous à sa famille et à ses familles ce 7 novembre aux Louisiana Senior Games pour la regarder se dépasser une nouvelle fois. Les 100m ont été parcourus en 1′02″95, soit un tout petit peu moins vite qu’elle l’aurait souhaité; elle visait en effet un 100m en moins d’une minute.

Julia Hawkins s’est aujourd’hui fait une véritable place dans le cercle sportif des plus âgés. À 80 ans, elle a commencé à participer aux National Sport Games en se spécialisant dans le cyclisme, plus précisément le contre-la-montre et a remporté plusieurs médailles. Finalement, c’est en course à pied qu’elle se fait le plus remarquer.

Julia “Hurricane” Hawkins est plus que contente de ce nouvel exploit. “J’aime courir, et j’aime être une source d’inspiration pour les autres. Je veux continuer à courir aussi longtemps que je le peux. Mon message aux autres est que vous devez rester actif si vous voulez être en bonne santé et heureux en vieillissant, conclut-elle à l’issue de sa course.

À voir également sur Le HuffPost: À 97 ans, il joue enfin au tennis face à son idole Rafael Nadal

  • Hu chevron_right

    Macron reporte la réforme des retraites pour l'après 2022

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 9 November - 20:04 · 2 minutes

RETRAITES - La controversée réforme des retraites n’aura finalement pas lieu. “Les conditions ne sont pas réunies”, a annoncé Emmanuel Macron ce mardi 9 novembre au cours d’une allocution télévisée pour parler de l’ évolution de la pandémie , mais aussi de la fin de son quinquennat.

“La situation sanitaire que nous vivons (…) est en train de se dégrader partout en Europe. Le souhait unanime exprimé par les organisations syndicales et professionnelles de concentrer les efforts sur le besoin de concorde dans ce moment que vit notre nation (…) font que les conditions ne sont pas réunies pour relancer aujourd’hui ce chantier”, a-t-il déclaré.

Son envie de réforme n’est s’est toutefois pas dissipée. Il a immédiatement ajouté que “dès 2022 il faudra, pour préserver les pensions de nos retraités et la solidarité entre nos générations, prendre des décisions claires” suivant “des principes simples”.

Repousser l’âge légal de départ à la retraite

S’il n’a pas donné de date précise (avant ou après la présidentielle, mais on comprend qu’il pense à l’après), il a exposé ses volontés: “Travailler plus longtemps en repoussant l’âge légal, aller vers un système plus juste en supprimant les régimes spéciaux, faire en sorte qu’au terme d’une carrière complète aucune pension ne soit inférieure à 1000 euros, aller vers plus de liberté en permettant de partir en retraite progressivement.”

Il a enfin évoqué la possibilité de “partir en retraite progressivement, d’accumuler des droits plus rapidement pour celles et ceux qui le souhaitent” et “d’encourager le travail au-delà de l’âge légal aussi pour celles et ceux qui en ont envie”.

La réforme des retraites reste en suspens depuis le début de la crise sanitaire. Mais pour le gouvernement, la modification du système des retraites est un impératif comme l’avait expliqué Jean Castex en septembre. “Tous régimes confondus, le déficit attendu devrait atteindre cette année, selon le COR (Conseil d’orientation des retraites, ndlr), huit milliards d’euros et très vraisemblablement 11 milliards à l’horizon 2030”, avait mis en garde le Premier ministre.

L’hypothèse d’une relance de la réforme des retraites avait resurgi début septembre à travers un article du journal Les Echos selon lequel Emmanuel Macron avait l’intention de “supprimer les régimes spéciaux de retraite et instaurer le minimum de pension à 1000 euros” avant la fin de son mandat. Il avait ensuite dû assurer que pour le moment, “il y avait d’autres priorités”, c’est-à-dire la maîtrise de l’épidémie.

À voir également sur Le HuffPost: Dans son discours, Macron annonce un pass sanitaire conditionné à une 3ème dose pour les plus de 65 ans

  • Hu chevron_right

    Avec "Mon agenda retraite", l'Assurance retraite veut vous aider à anticiper votre fin de carrière

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Tuesday, 9 November - 11:31 · 1 minute

Allez sur

RETRAITE - Outre le covid, la réforme des retraites sera sans doute à l’honneur mardi 9 novembre lors de l’allocution d’Emmanuel Macron . Il s’agira de lancer la première pierre en vue de l’allongement de la durée de cotisation pour obtenir ses droits à la retraite .

En attendant, vous qui avez 55 ans, au moins, et qui envisagez de partir à la retraite dans les mois ou les années qui viennent, l’Assurance retraite a rendu public ce mardi un nouveau programme intitulé “Mon agenda retraite ” et qui facilite l’accès aux informations concernant sa retraite.

Accès simplifié

L’objectif? Rendre l’accès à la retraite le plus simple possible. Ainsi, nul besoin de posséder un compte, il suffit de s’inscrire en quelques minutes. Ensuite, vous recevrez par mail ou SMS des informations et des conseils personnalisés en fonction de la date de votre départ à la retraite, si vous partez dans les 5 ans , et ce, tout au long de votre démarche.

Si vous oubliez d’ouvrir ou de répondre à un mail important, ou si vous omettez une étape, un SMS vous sera envoyé pour rectifier le tir.

Pourquoi faire cette démarche?

La retraite ne tombe pas toute seule. “Vous devez en faire la demande 6 mois avant votre date de départ (ou 9 mois avant si vous souhaitez demander une retraite anticipée pour carrière longue)”, précise le site.

Ce service s’adresse aux assurés, qu’ils soient salariés et/ou travailleurs indépendants . Il permet de savoir quelles pièces transmettre à l’employeur, lesquelles demander, comment envisager la retraite progressive , d’après le site gestionsociale.fr, le cumul emploi-retraite , la retraite complémentaire, la transmission d’entreprise, la simulation des cotisations et droits retraite pour les travailleurs indépendants, l’information sur la demande de retraite à effectuer six mois avant la date de départ souhaitée.

À voir également sur Le HuffPost: Thomas Pesquet devrait retourner dans l’espace, et ce ne sera pas dans l’ISS.

  • Hu chevron_right

    Patrice Laffont craint de "mourir dans la rue" avec sa retraite de 3500 euros

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 3 November - 10:59 · 1 minute

Patrice Laffont le 21 octobre 2021, ici à Paris.

POLÉMIQUE - Ce sont des propos qui font polémique. L’animateur historique de France 2 Patrice Laffont a accordé une interview à nos confrères de Télé Star Play où il confie toucher ce qu’il estime être une “toute petite retraite”, d’un montant de “3500 euros mensuels”.

“Le jour où je ne travaillerai plus, où il n’y aura plus ‘Des Chiffres et des Lettres’ et le théâtre, je serai un peu dans la merde”, a-t-il confié. J’ai 82 ans et ce n’est pas grave. Je mourrai peut-être dans la rue (...)”. Il estime avoir besoin d’une retraite d’un montant trois fois plus élevé pour bien vivre: Avec 10 000 balles, je suis content”.

“Je suis un artiste”

Interrogé par nos confrères, il ajoute avoir des difficultés à gérer son argent, à l’instar de son père, l’éditeur Robert Laffont. “Il n’a jamais eu un rond de sa vie parce qu’il était, tout comme le reste de la famille ou pratiquement tous, pas un gestionnaire, il était un artiste, a-t-il déclaré.

Et d’ajouter: “Moi, toutes proportions gardées, je suis aussi un artiste, donc on n’a pas le sens de l’argent, on ne gère pas. En plus, je n’ai pas le sens de la possession, je n’ai rien acheté, même pas mon appart que je loue. Je n’ai pas d’argent! Donc le jour où je ne la gagnerais plus, c’est pas ma petite retraite...”

Aujourd’hui à la retraite, Patrice Laffont a notamment présenté l’émission Fort Boyard pendant les neuf premières années de l’émission, entre 1990 et 1999.

Il a également été aux commandes de l’émission “Des Chiffres et des Lettres jusqu’en 1989, puis s’est retrouvé à la tête de Pyramide pendant dix ans.

À voir également sur Le HuffPost: En route pour “Fort Boyard”, Nabilla s’improvise contrôleuse SNCF

  • Hu chevron_right

    Le retraite à 67 ans? Une évidence pour la plupart des sympathisants d'Horizons

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 9 October - 17:44 · 1 minute

RETRAITE - Le “discours de réalité” les “enthousiasme”. Samedi 9 octobre, Édouard Philippe est parvenu à réunir quelques milliers de personnes et des centaines d’élus locaux au Havre (76) pour “participer à la constitution d’une nouvelle offre politique” en soutien à Emmanuel Macron .”

Avec Horizons, nous allons définir une stratégie pour la France, c’est une aventure collective”, a lancé l’ancien Premier ministre, qui assure toujours concourir à la réélection du président de la République.

Sa première ambition? “Remettre de l’ordre dans nos comptes et dans nos rues”, a martelé l’ancien premier ministre, révélant un horizon surtout orienté vers la droite en matière de sécurité et d’économie.

“Aujourd’hui, être centenaire, il n’y a rien d’extraordinaire”

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article , sa première proposition choc d’une hausse du départ à la retraite jusqu’à 67 ans ravit la plupart des premiers sympathisants du parti.

“Aujourd’hui, être centenaire, il n’y a rien d’extraordinaire. La vie augmente, le travail aussi”, affirme Jacques, convaincu que les métiers les plus pénibles sont choses du passé.

“Le système ne tient plus”, ajoute Pierre, qui dit être “enthousiasmé” par ce “discours de vérité”. Certains espèrent tout de même un virage moins à droite de la majorité présidentielle. “Je pense que c’est commandité par le président pour marquer le curseur à fond et avoir une offre qui plait aux gens de droite”, analyse Goulven, avant d’ajouter: “Mais j’imagine qu’il modérera ses propos”.

A voir également sur Le HuffPost: Au Havre, Philippe dévoile le nom de son parti: “Horizons”, pour “voir loin”

  • Hu chevron_right

    À 81 ans, ce skateboarder enchaîne les figures comme un pro

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 8 October - 11:32 · 1 minute

SPORT - Il n’y a pas d’âge pour commencer le skate. La preuve! Yoshio Kinoshita est un Japonais âgé de 81 ans. Il vit à Osaka. Il y a deux ans, alors qu’il se promène dans un vide-grenier, l’octogénaire tombe sur un skateboard qu’il décide d’acheter. Depuis ce jour, le retraité réalise des entraînements quotidiens dans un parc public, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Cette nouvelle activité a de nombreux bénéfices pour Yoshio Kinoshita. Il discute avec des passionnés comme lui. Il recommande également de faire du skateboard pour prévenir la démence. “C’est un sport qui nécessite de la concentration”, selon lui. “Plutôt que de zoner, je pense que le skateboard améliore la capacité de réflexion”, confie-t-il à Reuters .

Mais les entraînements doivent être quotidiens pour ne pas perdre la main. “Pour les gens comme moi qui essaient d’apprendre de nouvelles choses, si on ne pratique pas tous les jours, on oublie immédiatement comment faire. Je pensais pouvoir faire la figure parce que je l’avais réussie hier, mais aujourd’hui je n’y arrivais toujours pas. J’ai dû réapprendre depuis le début. Mes compétences ne peuvent donc être améliorées que de façon minime. C’est pourquoi je pense que je dois venir ici et m’entraîner tous les jours”, poursuit-il.

Les enfants et les petits-enfants de Yoshio Kinoshita le regardent avec fierté s’épanouir dans cette nouvelle activité. Lorsqu’il n’est pas au skate-park, le retraité garde un parking à vélos .

À voir également sur Le HuffPost: Vous n’osez pas vous mettre au skate? Manon Lanza va dissiper toutes vos craintes